Les meilleurs bars à vin de Paris

Le plus grand dossier vin de tous les temps. Garanti 100% glouglou.
© Rob Greig / Time Out London
© Rob Greig / Time Out London
Par Tina Meyer |
Advertising

« Je ne comprends pas qu'on achète du vin sans l'avoir goûté au préalable. Il ne viendrait à personne l'idée d'acheter un pantalon sans l'essayer avant. Alors, Dieu me tire-bouchonne, ne refusez pas à votre bouche ce que vous accordez à vos fesses », déclarait Pierre Desproges, l'humoriste pour qui bien manger et bien boire ne relevait pas de la farce. Ecoutons-le et allons le goûter ce vin.

Vous cherchez un bon bar à Paris pour boire un verre ou une bonne bouteille entre amis ? Des grands vignobles de Bourgogne aux petits vignerons indé, voici de quoi étancher votre soif à coup de rouge, rosé et blanc. Classique, bio, biodynamique, ou nature... Pour fauchés ou rupins, il y en aura, c'est promis, pour tous les goûts... Peu importe le flacon, pourvu qu'on ait l'ivresse ! 

En quête de bons plans ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir une fois par semaine le meilleur de Paris.

1
Bars

Coinstot Vino

icon-location-pin Faubourg Montmartre

Quelle vibe ? En planque passage couvert des Panoramas, cette terrasse tout en longueur, protégée des intempéries, apparaîtra certainement aux fumeurs comme l’un des derniers paradis sur Terre. Mais pas qu’à eux. Les buveurs auront de quoi pousser des petits jappements de joie et d’allégresse grâce à l'impeccable sélection de vins nature.
Boire quoi ? Un charmant Octobre Rouge, mélange léger et dynamique de grenache et de syrah. 

Time Out dit
2
© Goguette / Patrick Lazic
Restaurants, Bistrot

Goguette

icon-location-pin Folie-Méricourt

Quelle vibe ? Collé au Cirque d'Hiver, un génial bistrot où s'envoyer de bien beaux ballons de jaja naturiste. En journée, formule à 18 € et menu à 23 balles !
Boire quoi ? Un viognier sec et nerveux du Clos des Grillons, signé Nicolas Renaud, ex-prof d'Histoire devenu vigneron (7 € le ballon, pour ce cru comme pour les autres).

Time Out dit
Advertising
3
© Tristan Renoux
Bars, Bars à vins

Billili

icon-location-pin SoPi (South Pigalle)

Quelle vibe ? Pierre apparente, parquet, grandes baies vitrées pour mater la rue : tout simple, tout bo, le nouvau joujou de Thomas Brachet et Tristan Renoux, les sympathiques tauliers des Arlots ! Pour (re)prendre un verre, ça se passe au comptoir central, ou assis à l'une des tables en bois. Ici, pas de résa : premier arrivé, premier servi sur la jaja, à siffler sur place ou à emporter (droit de bouchon de 8 € par bouteille).
Boire quoi ? Un ballon de blanc Les Aurièges 2016 (Domaine du Clovallon), tuerie !

Time Out dit
4
© Septime
Bars, Bars à vins

Septime La Cave

icon-location-pin Roquette

Quelle vibe ? L’annexe du Septime, resto étoilé de Bertrand Grébaut, qui fait (à raison) salle comble tous les soirs. Certes, à La Cave, les gens sont plutôt beaux et bronzés mais l’endroit n’est pas pour autant inaccessible. Et surtout : on y déguste les plus beaux crus vivants de la planète 
Boire quoi ? Cet Hanami de Bobinet, traître car terriblement buvable (cabernet franc, acidulé et fruité) 

Time Out dit
Advertising
5
© Tina Meyer
Restaurants, Bistrot

Coup d'Œil

icon-location-pin Roquette

Quelle vibe ? Rien à dire, le Coup d'œil, dernier joujou de David Rougier (ex-taulier d'Etna) mérite bien son nom. Qui aurait dit que de cet ancien magasin chinois sans âme sortirait un tel bijou ? Signé Bertrand Cohen, tout en courbes sinusoïdales, avec suspensions béton/silicone et carreaux Fiorenzi 1903 grattés sous d'épaisses couches de moquette (des mois de fouille archéologique !) Aux beaux jours, la baie vitrée s'ouvre en plein sur le trottoir.
Boire quoi ? Un terrien Bourgueil 2016 du sieur Armand de Montilly (31 € la quille); ou ce blanc et frais saumur Poil de Lièvre 2017 de Sébastien Bobinet (35 € la boutanche).

Time Out dit
6
© Aimery Chemin
Bars, Bars à vins

Poussin

icon-location-pin Batignolles

Quelle vibe ? Coup de cool sur le 17ème ! Révolution dans le verre ! ENFIN une cave à manger digne de ce nom ! Vins naturels et tapas bistronomiques, voilà donc le nouveau bar qui coolise les Batignolles.
Boire quoi ? Un radiant ballon de rouge signé Philippe Jambon (Une Tranche 2014, 8 € le verre)

Time Out dit
Advertising
7
© G.A.G
Bars, Bars à vins

G.A.G (Gras Alcool Gluten)

icon-location-pin 2e arrondissement

Quelle vibe ? « Gras, Alcool, Gluten ». A la fois bar à vins nature, bistrot et boulange-épicerie, ce G.A.G, c’est tout sauf une blague. Aux manettes, un trio gagnant : Arnaud Daguin (cuisinier agitateur, pape de l’agroforesterie), Alain Coumont (fondateur du Pain Quotidien)... Et Roland Feuillas, meunier-boulanger de Cucugnan, qui travaille des blés anciens.
Boire quoi ? Rare en monocépage, du tressallier de derrière les volcans d’Auvergne (Terres de Roa 2015, 6 € le verre). 

Time Out dit
8
Jérôme Galland
Restaurants, Français

Clown Bar

icon-location-pin Folie-Méricourt

Quelle vibe ? A deux pas du cirque Bouglione, le Clown Bar, 111 ans au compteur, et son passé toujours vissé au plafond : boiseries art déco et céramiques clownesques multicolores. Pour remplir les ballons ? Une sélection pointue de jaja nature, sélectionnée par le duo Sven Chartier/Ewen Lemoigne.
Boire quoi ? Cette sulfureuse Fusion de derrière les volcans d'Auvergne, garantie, rassurez-vous, zéro soufre ajouté... Et signée de main de maître par Vincent Marie, du Domaine No Control. 

Time Out dit
Advertising
9
© Jean Picon
Bars, Bars à tapas

Déviant

icon-location-pin Poissonnière

Quelle vibe ? Après avoir régalé son p’tit monde à deux numéros de là (Vivant), Pierre Touitou et Arnaud Lacombe, 25 et 30 piges chacun, remettent le couvert dans ce bar minimaliste. Un micro spot de la taille de votre studio (25 m2 tout au plus), méchamment bien sapé (marbre blanc, terrazzo gris et miroirs maousse), où viennent défiler tout le Paris fashionweekable. 
Boire quoi ? Des vins natures et/ou en biodynamie. Du classique de première bourre (blanc Puligny Montrachet 2014 de Philippe Pacalet) mais aussi des choses moins bues partout, comme ce Simplement nature 2013, rouge de Loire du génial punk François Saint-Lô.

Time Out dit
10
© Mary-Celeste
Bars, Bars à cocktails

Le Mary Céleste

icon-location-pin Le Marais

Quelle vibe ? Un comptoir central très convivial, en fer à cheval, des tabourets... Et autour, quelques tables et chaises où s'installe une clientèle branchée. A ne pas rater ? Le génial happy oyster hour (de 17h à 19h), bradant Marennes-Oléron, Bouzigues ou plates Belon à 1 € !
Boire quoi ? Pour arroser sa bourriche, rien de tel qu'un bon verre de blanc muscadet Domaine de la Pépière (5 €). 

Time Out dit
Afficher plus

Et aussi

Shopping, Vins et spiritueux

Les meilleurs cavistes de Paris

Inutile de chercher une bonne bouteille dans les rayons gelés du supermarché. D'après les connaisseurs, ce sont dans les petites caves que l'on trouve les meilleurs élixirs. Merlot, gamay, cabernet franc : ce sont dans ces caves testées et approuvées que vous trouverez les cépages les plus raffinés. A vous de choisir le millésime et le tour est joué. 

La Couronne de Belleville
La Couronne de Belleville ©ZT
Bars, Bars de quartier

Les meilleurs bars pas chers à Paris

Tous vos amis parlent de ce nouveau bar à la mode. La légende voudrait qu'ils y confectionnent des cocktails exceptionnels et dénichent des bières artisanales introuvables. Son seul problème et il est de taille : il est cher, très cher. Sauf que chez Time Out, on a le goût de trouver ce petit bar pas cher qui deviendra votre bar fétiche et sera le théâtre de vos plus beaux exploits éthylistes. 

Advertising
Bars, Bars à cocktails

Les meilleurs bars à cocktails

C'est un fait : les bars à cocktails sont la nouvelle coqueluche parisienne. Importée de New York et de Londres, cette tradition de mixologie a mis longtemps pour débarquer sur nos zincs mais a finalement réussi à ringardiser les sempiternels mojitos et caïpirinhas. Cocktails chiadés à base d'alcool premium et d'ingrédients étranges, nikka bars débordant de whiskies japonais fumés et vieillis, vodkas importées de Pologne ou de Russie, rhums des Antilles vieillis avec amour, crus bourgeois rouge et blanc : la liste des réjouissances alcooliques que proposent ces bars est très longue. 

More to explore

Advertising