• Actualités
  • Vivre en Ville

24h pour découvrir l’âme du quartier à Montparnasse

24h pour découvrir l’âme du quartier à Montparnasse
© EP

La plupart des Parisiens ne connaissent Montparnasse qu'armés de valises. Pour beaucoup, Montparnasse est une fenêtre pour la Bretagne, une zone de transit. Mais le quartier à cheval sur trois arrondissements (le 6e, le 14e et le 15e) est bien plus qu'un tapis roulant interminable. C'est aussi une tour moche qui culmine à 210 mètres, un jardin au-dessus des voies de la gare, un cimetière où Serge Gainsbourg et Simone de Beauvoir reposent en paix. Si le quartier n'a plus sa réputation d'autrefois, si on ne croise guère plus que Finkielkraut à la terrasse de la Rotonde, il cache encore quelques jolies pépites. Suivez le guide et rendez-vous au métro Edgar Quinet. 

9h : croissants et jus d'orange pressé au Café de la Place 

Avant de partir à la découverte du quartier d'Apollinaire, profitez d'un petit déjeuner continental au Café de la Place. Une immense terrasse pile sous le soleil, l'endroit idéal pour observer les mercredis et samedis matin la mise en place du marché et le dimanche les œuvres de Serge Rat et Edith Archaux au Marché de la création.

 

 

10h : promenade au cimetière

Maintenant que vous vous êtes enfilé un, deux, voire trois expressos, vous êtes fin prêt pour vous dégourdir les jambes. Si le jardin du Luxembourg n'est pas très loin, ce n'est assurément pas l'endroit le plus calme du quartier. On va peut-être vous étonner mais si vous voulez écouter les oiseaux chanter et les feuilles de chêne bruire, c'est au cimetière de Montparnasse que l'on vous conseille de vous asseoir. Peu de touristes, quasiment aucun engin motorisé, des petites fleurs et le souvenir de personnes qui nous ont quittés. On profite du coin pour rendre hommage entre autres à Gainsbourg, Baudelaire, Tzara, Maupassant et Topor. 

 

 

 

11h : senecio, vin de bourgogne et lampes indus rue Delambre 

Outre les Galeries Lafayette et l'immense centre commercial sous la tour Montparnasse (Habitat, C&A, Acuitis, Nature et découvertes...), vous trouverez quelques jolies petites boutiques dans la très chouette rue Delambre : le caviste Mi-figue Mi-raisin au 38, la magnifique boutique de fleurs de Georges François Perle bis, Storie l'antre déco de Fiona Cameron ou encore situés juste en face de l'école primaire les jouets de Tout s'arrange. Un peu plus loin chez Time Out, on apprécie beaucoup les jolis carnets de la papeterie l'Art du papier rue Vavin. 

 

Perle bis
© EP

 

 

 

Perle bis
© EP

 

12h30 : à table !

On ne va pas se mentir; Montparnasse ne recèle pas de bons petits restos comme le 10e ou le 3e arrondissements. Mais on trouve tout de même de jolies cantines dont un tout nouveau Big Fernand sur le boulevard (quasiment collé au Burger King. Ils ont le sens de l'humour ces Frenchies). Montparnasse est surtout connu pour ses brasseries mastodontes : la Coupole, la Rotonde, le Dôme, le Select et un peu plus loin vers Port Royal la littéraire Closerie des Lilas. Les plats y sont plutôt chers et pas toujours à la hauteur de leur prix, on y vient plutôt le midi pour profiter de l'ambiance surannée. 

Quitte à manger dans le coin, on vous conseille plutôt de signer votre chèque au petit nouveau : l'Apollo.  Si vous venez pour le dîner, n'hésitez pas à agrémenter votre assiette d'un de leurs très bons cocktails.  

 

L'Apollo

 

 14h : parenthèse culturelle

Côté culture, on est plutôt gâté dans le coin. Les amateurs d'art contemporain trouveront assurément leur bonheur à la Fondation pour l'art contemporain, boulevard Raspail, quant aux fans de sculpture, ils auront de quoi faire entre le musée Bourdelle et le musée Zadkine.

 

Fondation Cartier
DR

 

 

En matière de cinéma, plutôt que de vous enfermer dans un Mk2 ou un UGC, on vous conseille les Sept Parnassiens, un cinéma d'art et d'essai organisé en sept salles et qui plébiscite des films de qualité. C'est aussi l'un des seuls cinémas du coin à programmer des films qui ne sont plus ou qui sont restés très peu de temps à l'affiche. 

 17h30 : rendez-vous au jardin de l'Atlantique

Installé au-dessus de la gare Montparnasse, l'insoupçonnable jardin de l'Atlantique accueille les voyageurs en avance et les enfants en bas âge depuis 1994. Entouré d'immeubles récents, il s'arme d'une vaste pelouse verte, idéale pour les pique-niques et les tournois improvisés de volley. Plutôt que d'attendre votre TGV pour Rennes au milieu d'une foule compacte de voyageurs, prenez l'escalier niché voie 1 et profitez d'un peu de calme à l'ombre d'un platane.

 

Jardin Atlantique
© EP

 

 

 

Jardin Atlantique
© EP

 

En vous promenant, vous remarquerez sûrement ces quelques détails.

La fresque parnassienne à l'entrée de la rue de la Gaîté.

 

 

 

La très bleue devanture du théâtre Edgar (pour la programmation en revanche c'est toujours pas ça. ) 

 

 

Théâtre Edgar
© EP

 

19h15 : c'est l'heure de l'apéro

Autrefois, on aurait eu envie de vous conseiller le Tournesol, bistrot installé dans les vestiges d'un sex-shop mais puisqu'on les serveurs sont aussi sympathiques qu'un appel de votre banquier à la fin du mois, on préfère dorénavant vider notre pinte ailleurs, à l'Adada, au Smoke pour ses petits prix, ou encore à la toute nouvelle Dame Rose (à l'emplacement de feu-le Petit journal). 

 

La Dame rose
© EP

 

 

 

 

20h30 : sushis ! 

Pour le dîner, on ne vous laisse pas le choix, on vous emmène chez Toritcho, l'un des meilleurs restaurants japonais de la capitale. Un peu cher, mais délicieux.

© EP

21h : le quartier des théâtres

Vous trouvez qu'il y a beaucoup de salles de cinéma dans le quartier ? Attendez de voir du côté des théâtres : Théâtre de poche-Montparnasse, Grand point virgule, Bobino, Gaîté-Montparnasse, théâtre Montparnasse et Petit Montparnasse, vous aurez l'embarras du choix. Enfin surtout si vous aimez le boulevard et le théâtre privé, la rue de la Gaîté en est littéralement truffée (de théâtres et de sex-shops).  

23h et au-delà : un dernier verre au Rosebud

C'est assurément le bar à cocktails le plus excitant du quartier. Un endroit privé où autrefois les écrivains célèbres venaient s'installer sur les banquettes. Aujourd'hui, la population a un peu vieilli c'est vrai, mais elle n'attend que vous pour commander un side-car.

Avant de vous coucher et si vous voulez prolonger votre escapade parnassienne, on vous invite très chaleureusement à regarder 'Cléo de 5 à 7', un bel hommage d'Agnès Varda au quartier (dans lequel elle habite encore). 

 

Corinne Marchand dans 'Cléo de 5 à 7'.

 

 

 

 

Advertising
Advertising

Commentaires

0 comments