0 J'aime
Epingler

Musée Cernuschi • La Tigresse

Chine, dynastie des Shang, c. 1550-1050 av. J.-C.

 (Vase You en forme de félin dit "La Tigresse" (bronze), Chine, Province du Hunan, XIIe siècle av. J.-C. / © Stéphane Piera / Musée Cernuschi / Roger-Viollet)
1/4
Vase You en forme de félin dit "La Tigresse" (bronze), Chine, Province du Hunan, XIIe siècle av. J.-C. / © Stéphane Piera / Musée Cernuschi / Roger-Viollet
 (Vase You en forme de félin (détail) dit "La Tigresse" (bronze), Chine, Province du Hunan, XIIe siècle av. J.-C. / © Stéphane Piera / Musée Cernuschi / Roger-Viollet)
2/4
Vase You en forme de félin (détail) dit "La Tigresse" (bronze), Chine, Province du Hunan, XIIe siècle av. J.-C. / © Stéphane Piera / Musée Cernuschi / Roger-Viollet
 (Vase You en forme de félin (détail) dit "La Tigresse" (bronze), Chine, Province du Hunan, XIIe siècle av. J.-C. / © Stéphane Piera / Musée Cernuschi / Roger-Viollet)
3/4
Vase You en forme de félin (détail) dit "La Tigresse" (bronze), Chine, Province du Hunan, XIIe siècle av. J.-C. / © Stéphane Piera / Musée Cernuschi / Roger-Viollet
 (Vase You en forme de félin (détail) dit "La Tigresse" (bronze), Chine, Province du Hunan, XIIe siècle av. J.-C. / © Stéphane Piera / Musée Cernuschi / Roger-Viollet)
4/4
Vase You en forme de félin (détail) dit "La Tigresse" (bronze), Chine, Province du Hunan, XIIe siècle av. J.-C. / © Stéphane Piera / Musée Cernuschi / Roger-Viollet

Aller au musée pour admirer un vase ? Bof. Quand on pense au pot dans lequel se meurt une vieille fleur sur la table du salon, on hésite. Pourtant, la 'Tigresse', considérée comme le vase chinois le plus remarquable conservé en Europe, est un peu la 'Joconde' du musée Cernuschi. Destinée à contenir des boissons fermentées, cette pièce met en scène un félin debout sur sa queue et ses pattes arrière, qui étreint dans ses pattes avant un petit homme. D'un bronze très sombre, orné de motifs foisonnants et d'une multitude de petits animaux, le vase révèle le savoir-faire prodigieux d'une civilisation éloignée de la nôtre de plus de trente siècles.

L'œuvre, dont les origines restent floues, recèle une grande part de mystère. Le petit homme est-il sur le point d'être dévoré par la « Tigresse » ? Les spécialistes n'écartent pas cette hypothèse, tout en en favorisant une autre. Affectueusement blotti contre l'animal qu'il serre dans ses bras, l'air serein, l'humain donne l'impression de ne pas être menacé par la bête, mais plutôt protégé par elle. Cette interprétation serait en accord avec plusieurs légendes chinoises qui évoquent un bébé recueilli par une tigresse, ou avec des récits traditionnels qui associent la fondation de nombreux clans aristocratiques à des alliances mythiques entre l'homme et l'animal. 

A lire aussi :

Advertising
Advertising

Commentaires

0 comments