0 J'aime
Epingler

Musée de Cluny • Le Trésor de Guarrazar

VIe et VIIe siècles

/ © RMN-Grand Palais / Gérard Blot
'Trésor de Guarrazar', VIIe siècle / Paris, musée de Cluny - musée national du Moyen Age

C'est sans doute en 711, alors que les envahisseurs musulmans allaient étendre leur domination sur toute une partie de l'Espagne, que ces richesses furent hâtivement enterrées. Hâtivement mais efficacement, puisque ce n'est qu'en 1859 que, comme dans les livres de pirates, l'on finit par retrouver ce véritable trésor composé notamment de vingt-six couronnes d'or, de perles et de pierres précieuses (dont beaucoup aujourd'hui disparues). Trois couronnes, une croix et six autres pièces sont exposées au musée de Cluny.

Ces couronnes n'étaient pas destinées à être portées : elles étaient considérées comme des objets donnés en offrande aux églises de Tolède, où elles étaient suspendues au-dessus de l'autel pour symboliser la soumission du roi au pouvoir spirituel de l'Eglise. Pour Isabelle Bardiès-Fronty, conservatrice au musée, la technique employée pour cet ensemble témoigne de l'importance des arts du métal dans les échanges artistiques entre les peuples au haut Moyen Age : « Dès leur arrivée dans la péninsule ibérique au milieu du Ve siècle, les Wisigoths ont sans doute été accompagnés d'orfèvres originaires des pourtours de la mer Noire. Leur conversion au christianisme a dû renforcer les liens avec les chrétiens du bassin méditerranéen et motiver la création de telles œuvres pour les églises. Leur aspect merveilleux nous offre un reflet de la splendeur atteinte aux VIe et VIIe siècles par les dynasties wisigothiques dans la péninsule ibérique. »


• A découvrir également au musée de Cluny :

'La Tenture de Saint Etienne'

A lire aussi :

Advertising
Advertising

Commentaires

0 comments