Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right We Love Green 2018

We Love Green 2018

Les 2 et 3 juin 2018 au coeur du bois de Vincennes

We Love Green
© Maxime Chermat
Par Rémi Morvan |
Advertising

Pour sa 7e édition, le festival préféré des mangeurs de quinoa revient les 2 et 3 juin dans son antre du Bois de Vincennes. Présentation du nouveau moment phare de la saison des festivals parisiens.

Il y a 10 ans, les festivals estivaux phares de la région parisienne se nommaient Rock et Seine et Solidays. Et puis, un petit nouveau au doux nom de We Love Green s’est fait progressivement sa place. D’abord au parc de Bagatelle puis aujourd’hui au Bois de Vincennes. Une place et un événement devenus tellement importants qu’on en viendrait presque à oublier l’aspect militant du festival. Alors We Love Green 2018, t’en es où ? Tu racontes quoi ?

Et parce que Time Out est très gentil, on offre 2x2 pass pour le festival. Un petit mail gentil à leblog@timeout.com avec "We Love Green" en objet devrait faire l'affaire.

Un fort accent hip-hop/musique électronique

Migos

A côté de l’icône Björk (présente pour son unique date française), de Beck, Charlotte Gainsbourg ou encore de King Krule, nouvel héraut rock de l’époque, l’affiche sera marquée par le hip-hop et les musiques électroniques.

Côté MC’s, le match sera franco-américain ou ne sera pas ! On assistera notamment à la seule prestation francilienne d’Orelsan, plus bankable que jamais après le carton de son album La fête est finie et au concert de Lomepal et son rap mélancolique de gadjo au bord du burn out. Autre phénomène du rap français, la fusée Moha la Squale qui présentera les morceaux de son premier album actuellement en préparation.

Mais ce sont les Ricains qui arriveront en force du côté du bois de Vincennes avec le trio de Migos, nouveaux boss d’Atlanta et le déjà classique Tyler The Creator, plus créatif que jamais avec son dernier album Flower Boy. Sans oublier, toujours dans la galaxie Odd Future, le groupe The Internet et ses sons r’n’b cooloss sexy chocolat, aux antipodes de premières productions du (feu ?) collectif. 

Quant aux fous de synthés, séquenceurs et autres platines, ils auront tout le loisir de questionner le sens du monde devant le concert du perché Jamie XX, de soulager leur phlébite en remuant malléole devant Dixon, patron d’Innervisions et de caler deux trois pas de jumpstyle pendant le set de Daphni, l’alias de disc-jokeys de Caribou.

Les pépites du fond d’la carte

Mais il se pourrait bien que les véritables pépites de ces grands raouts festivaliers se cachent tout en bas de l'affiche. Vous savez, à l’endroit même où se trouvent les fameux astérisques. Sauf que pour une fois, ces astérisques vous annonceront une bonne nouvelle. On ne peut que commencer qu’avec les gugusses de Cannibale signés chez Born Bad dont le garage-cumbiadélique convertira n'importe quel végane au culte de la viande de Salers.

Et on prendra pleine l’énergie dégagée par le groupe KOKOKO!, projet crée par des musiciens Congolais et le producteur belge Debruit pour l'édition 2017 de Villette Sonique, dont il se pourrait bien qu'on tienne l'un des moments forts du week-end. C’est curieux qu’on ira ensuite observer le projet pop citoyen du Monde-2.0 de Superorganism (repéré aux Transmusicales 2017) avant de danser sur l'épileptique musique électronique 8 bits du producteur Uncle 0 pour piétiner le consensus et embrasser la liberté.

We Love Green, festival militant

We Love Green

N’oublions pas que We Love Green, c'est aussi un festival écolo-friendly. Après un appel à projets, de jeunes artistes ont été retenus pour habiller le bois de Vincennes d'œuvres végétales et d'une scénographie établie avec des constructions 100 % naturelles. Un think tank avec des conférences, des débats, des tables rondes de militants engagés ou dirigeants d'ONG viendra soulever le dialogue engagé du festival.

De même, la pépinière de start-up qui avait été créé en 2017 sera reconduite. Question graille entre deux concerts (et vous savez à quel point cela nous intéresse chez Time Out), des stands gourmands triés sur le volet régaleront les papilles. A l'honneur cette année, des restaurateurs privilégiant les produits bio, locaux, récoltés par des associations de réinsertion.

Musique, Musique du monde

Les festivals de musique à Paris

Ca n'arrête jamais ! Non, l'été n'est plus la seule saison où l'on peut s'en mettre plein les oreilles. Pour vous aider à y voir plus clair, Time Out a passé en revue les festivals qui se déroulent dans notre chère capitale. Weather, Villette Sonique, Jazz à Saint-Germain, Rock en Seine, The Peacock Society... La liste est longue, et il y en a pour tous les goûts. Suivez le guide !

More to explore

Advertising