Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Le Saint Sébastien

Le Saint Sébastien

Restaurants, Français Saint-Ambroise
4 sur 5 étoiles
1/4
© Emily Monaco
2/4
© Emily Monaco
3/4
© Emily Monaco
4/4
© Emily Monaco

Time Out dit

4 sur 5 étoiles

Un rade de quartier repris et sublimé par le cofondateur des bières Deck & Donohue

Pour qui ? Les foodies du quartier, qui, gâtés comme ils sont, changent de table comme de chemise
Plat culte ? Bon ben ça change tout le temps, mais ce gigot d’agneau, quand même…

Le Saint Séb', il y a encore un an, c’était un rade un peu obscur, au patron timide, qui passait les matchs de handball sur grand écran. Mais les temps changent, comme dirait Claude MC. Repris par Daniela Lavadenz (ex-6 Paul Bert) et Thomas Deck (des bières Deck & Donohue), c'est devenu un spot minimalo-classe mais qui a su garder son cachet bistrot (luminaires 60's, Formica...). Les fûts de Kro ont laissé la place aux binouzes montreuilloises, et aux fourneaux, le chef Robert Mendoza, passé par The Willows Inn à Lummi Island (l'une des petites îles San Juan aux States), respecte nature et saison. 

Bingo ! On tape dans le tout nouveau menu midi à 24 € (dispo seulement jeudi et vendredi, ratez pas le coche), pour des assiettes à l’image du lieu : pures, maîtrisées, sans esbroufe. La première bouchée du Brillat-savarin mousseux flanqué de haricots croquants fait un effet bœuf… Mais le sel, pas radin, assomme un peu les bectées qui suivent. Dommage, on apprécie un peu moins l’hypersubtile soupe d’asperges de notre acolyte. Des regrets oubliés dès l’assiette suivante, un bien gourmand gigot d’agneau, carottes, sauce estragon-menthe, qu'on sauce comme un morfal avec le trop bon pain de Ten Belles Bread.

C’est toujours simple mais jamais simpliste, à l'image de ces petites fraises, sirop et rhubarbe... Avec, pour le vice, la crème crue qui cale bien. Et pour arroser tout ça ? Une des plus belles cartes de vins de la rive droite, véritable paradis pour les naturophiles, avec son lot de surprises. Comme ces quilles du pape autrichien de la biodynamie, Schmelzer. Son Grüner Veltliner est une petite merveille, mi-florale mi-nérale, qu’on écluse comme du cidre - mais du cidre à 8 balles le verre, quand même. 

Par André Blanc

Publié :

Infos

Adresse 42, rue Saint-Sébastien
Paris
75011
Transport Métro Saint-Sébastien Froissart ou Richard Lenoir
Prix Formules et menu 20-24 € (midi en semaine). Carte : entrées 6-12 €, plats 22-27 €, desserts 9-10 €. Vin au verre 6,50-8,50 €. Bières Deck & Donohue 4-8 €.
Contact
Heures d'ouverture Ouvert du lundi au samedi de 19h à minuit, et de 12h à 14h jeudi et vendredi
Vous êtes propriétaire de ce commerce ?

Votre avis

LiveReviews|0
1 person listening