Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche
© The Social Food

Les meilleurs restaurants chinois de Paris

Cuisine sichuanaise, pékinoise, ouïgoure… A chaque restaurant chinois ses spécialités ! Voici les meilleurs de Paris.

Tina Meyer
Écrit par
Tina Meyer
et
La Rédaction
Publicité

Update juillet 2020 : Au Piment du Centre, à deux pas des Halles, fait une entrée remarquée. En cause, deux chefs sichuanais et un plat du cru, le boboji, introuvable ailleurs à Paris ! Egalement au menu des réjouissances, un très attendu Gros Bao, grand frère de Petit Bao, qui tient ses promesses.

La Chine ? 9,6 millions de km²… Et une gastronomie plurielle, aussi diversifiée que son territoire est immense (rappel, la France, ce confetti, c'est 643 801 km²). Pour ne pas vous perdre dans ce casse-tête chinois, on vous a classé les meilleurs restos de la capitale en fonction des quatre grands types de cuisines : la cantonaise, célèbre pour ses wonton et ses dim sum, la pékinoise, délicate et qu'on résume trop souvent au canard laqué, la shanghaïenne, avec ses saveurs douces ou sucrées, et la sichuanaise, (très) pimentée (allez-y mollo !). Entre adresses bistronomisées et bouis-bouis pur jus où bâfrer pour moins de 10 balles, voici notre very best of des restos où jouer des baguettes à Paname !

Chez Time Out, tous les établissements sont testés anonymement par nos journalistes, en payant l'addition à chaque fois, comme n'importe quel client !

Les meilleurs restaurants chinois de Paris

Atelier Mala
  • 4 sur 5 étoiles
  • Restaurants
  • Chinois
  • Saint-Georges
  • prix 1 sur 4

Embarquement pour : le Sichuan !
Pour qui ? Les habitants du quartier et bureaux voisins, ravis de l’aubaine !
Plat culte ? La salade de racines de lotus ; les nouilles dandan mian ; le mapu tofu 

Boutique Yam'Tcha
  • 4 sur 5 étoiles
  • Restaurants
  • Chinois
  • Les Halles
  • prix 2 sur 4

Embarquement pour : les régions de Canton et Hong Kong
Pour qui ? Les dingos de bao fusion, ceux qui rêvent d'approcher les étoiles sans craquer leur PEL.
Plat culte ? Le bao au stilton (fromage anglais) et cerises amarena. Un accord osé mais délicieux. La brioche fond dans la bouche, un vrai régal. 

Publicité
  • 4 sur 5 étoiles
  • Restaurants
  • Chinois
  • Canal Saint-Martin
  • prix 2 sur 4

Embarquement pour : le sud de la Chine (Canton, Hong-Kong), et le nord-est (Pékin)
Pour qui ? Les gros gourmands baophiles, amateurs de bon vin nature et bières artisanales !
Plat culte ? Les baos, forcément. Mais aussi la star de la maison : le canard pékinois servi entier (non-testé, réservé aux dix premières commandes). 

Deux fois plus de piment
  • 5 sur 5 étoiles
  • Restaurants
  • Chinois
  • Saint-Ambroise

Embarquement pour : le Sichuan, la plus grande province du sud du pays, devant le Yunnan. Montagnes embrumées, immenses forêts et saveurs épicées !
Pour qui ? Un(e) pimenté(e), qui veut tester sa résistance
Plat culte ? Le ragoût de bœuf aux épices recouvert d’herbes. Et puis le fameux bœuf séché et sucré (presque un dessert en soi) 

 

Publicité
  • 4 sur 5 étoiles
  • Restaurants
  • Chinois
  • 4e arrondissement
  • prix 2 sur 4

Embarquement pour : le Sichuan !
Pour qui ? Les papilles bien accrochées et autres vétérans du piment
Plat culte ? Le boboji, qu’ils sont le seuls à faire dans la capitale : des brochettes à trempoter dans une sauce rougeoyante. Pattes de poulet (exquis!), tripes de bœuf... Babtous fragiles s’abstenir !

  • 5 sur 5 étoiles
  • Restaurants
  • Chinois
  • Les Halles
  • prix 3 sur 4

Embarquement pour : la région de Hong-Kong et ses wontons !
Pour qui ? Les fans d’Adeline Grattard, cheffe étoilée et ô combien talentueuse, et des wontons !
Plat culte ? L’inspi du chef le mardi soir, le brunch asiatique en cinq temps du dimanche  

Publicité
Jixiao's buns
  • 5 sur 5 étoiles
  • Restaurants
  • Chinois
  • Arts et Métiers
  • prix 1 sur 4

Embarquement pour : Shanghaï, la ville la plus peuplée de Chine, sur la côte Est du pays, au bord de la mer de Chine orientale.
Pour qui ?
 Les fous des shengjian buns, ces petites bouchées fourrées typiques de la région.
Plat culte ? Ceux à la viande, cuits à la poêle, frits sur le dessous et cuits à l’étuvée sur le dessus.

Miam-Miam Cool
  • 5 sur 5 étoiles
  • Restaurants
  • Chinois
  • Chaussée-d'Antin
  • prix 2 sur 4

Embarquement pour : le Sichuan, province enclavée du sud-ouest de la Chine. Sanctuaire des pandas géants... Mais aussi du poivre et du piment brûlant ! Chef-lieu ? Chengdu, classée en 2011 capitale de la gastronomie par l’Unesco !
Pour qui ? Les mordus, dingos, fétichistes de la secte du Grand Piment.
Plat culte ? La soupe de nouilles ET raviolis. 

Publicité
  • 4 sur 5 étoiles
  • Restaurants
  • Chinois
  • 13e arrondissement
  • prix 2 sur 4

Embarquement pour : un aller-retour permanent entre Shanghaï et le Sichuan
Pour qui ?
Celles et ceux qui veulent découvrir des plats peu vus à Paris, cornaqués par l’équivalent chinois d’un MOF, le tout dans un décor épuré. Les amateurs d’art (expos de jeunes artistes contemporains chinois tournant tous les mois) et de karaoké (trois salles au sous-sol !)
Plat culte ? Le singulier hong yu jin gua : mélangée à un délicieux riz gluant et sucré, une farce reviens-y à base de potiron fondissime et de jujubier chinois (19 €).

Trois Fois Plus de Piment
  • 4 sur 5 étoiles
  • Restaurants
  • Chinois
  • 3e arrondissement
  • prix 2 sur 4

Embarquement pour : le Sichuan
Pour qui ?
 Les petits joueurs ou têtes brûlées qui kiffent le feu du dragon ! 
Plat culte ? Les nouilles dandan nageant dans un bouillon de cochon dégraissé, agrémenté de ciboulette, coriandre, chou chinois, cacahuètes et ail (10,40 €). 

Publicité
Les Saveurs du Sichuan
  • 4 sur 5 étoiles
  • Restaurants
  • Chinois
  • Alésia
  • prix 2 sur 4

Embarquement pour : le Sichuan, pardi !
Pour qui ? Ceux qui veulent s’essayer à cette gastronomie pimentée et poivrée… Sans cracher le feu !
Plat culte ? Le shuizhuroupian, grand classique : des tranches de filet de bœuf et de gros dés de tofu mou baignant dans un bouillon pimenté (20 €).

  • 4 sur 5 étoiles
  • Restaurants
  • Chinois
  • Faubourg Montmartre
  • prix 2 sur 4

Embarquement pour : la cuisine épicée et pimentée, mais très fine du Hunan, au centre-sud du pays (pas très loin de Canton, très grosso modo). Terre de naissance du leader communiste Mao Zedong… Et du superchef Qiang Zhang !
Pour qui ? Les amateurs de saveurs corsées !
Plat culte ? Les célèbres bouchées vapeur du chef, garnies de pignons de pin et champignons (8,90 € les quatre). Et le rougeoyant máoshì hóngshāoròu : une poitrine de porc rôtie dans du sucre, légèrement caramélisée, mijotée pendant des heures avec une dizaine d’ingrédients (16,80 €, à réserver un jour à l’avance)

Publicité
  • 4 sur 5 étoiles
  • Restaurants
  • 13e arrondissement
  • prix 2 sur 4

Embarquement pour : le Shandong, province à l'est de la Chine (pas loin au sud de Pékin). Patrie de la bière Tsingtao ! 
Pour qui ? Ceux qui veulent découvrir une gastronomie particulièrement riche et historique.
Plat culte ? Les soupes et fruits de mer sont les spécialités (oserez-vous la méduse ?!) Sinon les arachides au céleri, un plat frais et croquant typique de cette région où l’on cultive des cacahuètes. Et pour ceux que les abats ne rebutent pas : les cœurs, foies et gésiers de poulet au piment, qui se mangent aussi facilement que du pop-corn.

Le Grand Bol
  • 4 sur 5 étoiles
  • Restaurants
  • Chinois
  • Folie-Méricourt

Embarquement pour : la région du Zhejiang (au sud de Shanghaï, non loin de l'île de Taïwan). La ville la plus connue là-bas est sans doute celle de Wenzhou. L’équivalent de notre côte d’Azur, en gros.
Pour qui ? Les amoureux de la mer 
Plat culte ? Si vous lisez le chinois, il y a écrit "海碗居sur l'enseigne : littéralement, « bol de la mer ». Donc foncez sur les spécialités de fruits de mer ! Crabe au riz noir (tuerie), mais couteaux sableux et décevants (manquant d'iode). 

Publicité
Manger à la maison
  • 4 sur 5 étoiles
  • Restaurants
  • Chinois
  • Faubourg Montmartre

Embarquement pour : le Sichuan, terre de prédilection du chef (une ancienne toque de l'Ambassade de Chine en France) 
Pour qui ?
Ceux qui se fichent du décor, pourvu que l’assiette soit bonne
Plat culte ? Le poisson grillé aux piments; les oreilles de cochon épicées; les aubergines yuxiang qiezi  

Le Pont de Yunnan
  • 4 sur 5 étoiles
  • Restaurants
  • Chinois
  • Saint-Georges
  • prix 2 sur 4

Embarquement pour : le Yunnan, cette zone tampon au sud-ouest de la Chine, frontalière de la Birmanie, du Laos et du Vietnam. C'ets la province qui compte le plus grand nombre de nationalités (sur les 56 nationalités officiellement reconnues en Chine, on en dénombre 26 rien qu'au Yunnan !) 
Pour qui ? Les déjà fans de la cuisine du Sichuan, qui veulent connaître celle du Yunnan, la région frontalière !
Plat culte ? Les guoqiao mixian (littéralement “les pâtes de riz qui traversent le pont”). 

 

Publicité
Muqam
  • 4 sur 5 étoiles
  • Restaurants
  • Chinois
  • Faubourg Montmartre
  • prix 2 sur 4

Embarquement pour : la région autonome ouïgoure du Xinjiang, à la frontière de la Mongolie et du Kazakhstan. Turcophones et musulmans sunnites, apparentés aux Ouzbeks, les Ouïgours représentent l'une des 56 nationalités reconnues officiellement par la République populaire de Chine.
Pour qui ? Ceux qui veulent découvrir la cuisine méconnue de ces Chinois musulmans.   
Plat culte ? Les kawab, brochettes d'agneau marinées et grillées, proche du kebab. Ou les leghmen, ces pâtes de froment kilométriques, étirées à la main. On dit que ce sont celles que Marco Polo a ramenées en Italie !

 

Petit Bao
  • 4 sur 5 étoiles
  • Restaurants
  • Chinois
  • Réaumur
  • prix 3 sur 4

Embarquement pour : Shanghaï 
Pour qui ?
 Les esthètes du xiaolongbao, entre deux virées shopping chez Episode.
Plat culte ? Les mini-bouchées vapeur au porc fermier (12 € le quinté gagnant). 

Publicité
Chez Ann
  • 4 sur 5 étoiles
  • Restaurants
  • Chinois
  • Grands Boulevards
  • prix 2 sur 4

Embarquement pour : un A/R au pays de la cuisine cantonaise, tout au sud du pays. Hong Kong n'est pas loin...
Pour qui ? Les fadas des raviolis sans glutamate et adeptes de la Secte du bio (farines, fruits et légumes frais)
Plat culte ? Les dim sum (veggie, crevette, calamar, porc), ultra-savoureux, accompagnés de riz. 

Autour du Yangtse
  • 3 sur 5 étoiles
  • Restaurants
  • Chinois
  • Chaussée-d'Antin
  • prix 2 sur 4

 

Embarquement pour : la région de Huaiyang, dans le Jiangsu (juste au-dessus de Shanghaï). Surnommée le “grenier à riz” de la Chine, cette zone ultra-fertile se concentre autour des villes de Yangzhou, Huai’an et Zhenjiang.
Pour qui ? Ceux qui rêvent d'une passerelle entre la Chine du Nord et la Chine du Sud. Le Huaiyang est LA région frontalière par excellence… Et un carrefour culinaire d'exception. Une province traversée par une partie du plus long fleuve d'Asie, le Yang-Tsé, qui mène jusque dans le Sichuan.
Plat culte ? Les xiǎolóngbāo, ces délicieux raviolis farcis de porc ou crabe et d’un bouillon parfumé 

Publicité
Ravioli Chinois Nord-Est
  • 4 sur 5 étoiles
  • Restaurants
  • Chinois
  • 10e arrondissement
  • prix 1 sur 4

Embarquement pour : le nord-est de la Chine, terre des Dongbei, au carrefour des influences chinoises, coréennes et mongoles.
Pour qui ? Les inconditionnels du ravioli, vapeur ou grillé, spécialité de la région !
Plat culte ? Celui fourré au porc et courgette (mais celui au bœuf et céleri n'est pas mal non plus)

Et après les meilleurs restaurants chinois de Paris...

Les meilleurs taïwanais de Paris
  • Restaurants
  • Taïwanaise

A Paris on la réduit souvent au bubble tea, ce thé aux perles de tapioca. Pourtant la gastronomie taïwanaise est l’une des plus réputées d’Asie. Signes qui ne trompent pas, une kyrielle de nouveaux restos s'implantent dans la capitale. Après la vague levantine, découvrez la prochaine grosse tendance culinaire !

Trouver un bon restaurant japonais à Paris
  • Restaurants
  • Japonais

Il y a quelques années encore, aux yeux des Français, cette cuisine si particulière était invariablement synonyme de sushis, sashimis et makis. Pourtant, l'art de la gastronomie japonaise recèle nombre de spécialités, de saveurs et de subtilités. 

Publicité
Recommandé
    Vous aimerez aussi
      Publicité