2 J'aime
Epingler

Nos boutiques de bijoux préférées

Put a ring on it !

© Daria Artemenko

A Paris, lorsqu'on cherche à s'offrir (ou offrir) un bijou, on a le choix entre deux possibilités. Soit on est du genre Panama Papers et on file place Vendôme se servir dans les bagues et autres colliers à plusieurs dizaines de carats, soit on vise plus bas, dans les concept stores et autres ateliers de créateurs.

Là, on croise souvent du doré à l'or fin et des petits bijoux graphiques ou poétiques qui ne coûtent pas un mois de salaire (bon, ils ne durent pas éternellement non plus). Notre sélection d'adresses vise plutôt la seconde catégorie, parce que de toute façon la rivière de diamants, c'est pas très COP 21. 

Clémence Cabanes

Des bracelets dorés à l’or fin, des broches en pétale de cuir, des pochettes couleur pastel et des serre-tête plumes… Depuis huit ans, Clémence Cabanes signe des bijoux intemporels pleins de poésie et d’élégance.  Après des études dans une école de stylisme et une courte incartade dans la mode textile, Clémence lance sa marque éponyme. « L’idée, c’était de créer des choses dont j’avais envie mais que je ne trouvais pas. Mais aussi de gérer de A à Z, sans avoir à dépendre des fournisseurs, des couturiers et d’une logistique compliquée. »

En savoir plus
Roquette

Dante & Maria

Recommandé

Décidément, les bonnes adresses sont légion au bord du canal Saint-Martin. La preuve encore avec 'Dante & Maria', boutique insolite pleine de caractère dans la très sympathique rue de la grange aux belles. Aux commandes de ce cabinet de curiosité/galerie à ses heures, la talentueuse Agnès Sinelle, diplômée du Studio Bercot, autrefois chez Givenchy et Karine Arabian. « Je suis passionnée par les artisans à Paris, et j’avais envie de commerce de proximité, de m’installer dans un quartier », explique la créatrice. En 2008, le showroom-atelier-boutique 'Dante & Maria' voit donc le jour, d’abord dans le 12e arrondissement, puis dans le 10e. 

En savoir plus
Canal Saint-Martin

Beautiful Accident

On peut pousser la porte de ce « bijoutier moléculaire » par accident ou y foncer en connaissance de cause. Dans tous les cas, on en sort difficilement sans une nouvelle bague au doigt ou un collier au cou. Mais c’est à condition de bien vouloir donner de sa personne car vous devrez prendre part avec Bruno Caby, créateur autodidacte, à l’élaboration de votre bijou. Explications. Chaque pièce créée par ce joaillier d’un nouveau genre, outre une petite collection sérielle, est unique et conçue sans moulage. Dans la boutique qui fait aussi office d’atelier, trônent certes quelques joyaux joliment accrochés...

En savoir plus
Le Marais
Advertising

Médecine douce

A deux pas de Chez Prune, en plein milieu de la rue de Marseille, coincée entre Maje, A.P.C. et Claudie Pierlot, Médecine douce ne fait pas tache. Cette boutique de bijoux présente en effet les mêmes enseigne et vitrine épurées que ses voisines, comme pour ne pas perturber l'équilibre fraîchement branchouille du quartier. A l'intérieur, les murs blancs et gris et l'absence totale de décoration donnent au lieu un charme aseptisé et parviennent à rendre compte, déjà, de la fragilité et de la préciosité des bijoux exposés. Car toutes ces créations sont bien issues de la même femme, Marie Montaud. 

En savoir plus
République

Les Cerises de mars

Adeptes des beaux bijoux, cette boutique est faite pour vous ! Ici, on en trouve pour tous les goûts, mais surtout pour toutes les têtes. L’un des secrets de la marque est de proposer des pièces « caméléons » pouvant faire office de headband, de collier et de bracelet (avec des prix allant de 19 à 145 €). Une fois entré, on ne sait plus vraiment où donner de la tête tant le choix est large, mais les mannequins permettent de se représenter chaque accessoire. Et pour les fans du bandeau qui ne seraient pas habiles de leurs mains, un laboratoire de coiffure leur apprendra à se coiffer rapidement et simplement avec.   

En savoir plus
Monceau

White Bird

A moins d’élever une poule aux œufs d’or sur votre balcon parisien, vous n’irez pas tous les jours faire des emplettes chez White Bird. Mais en cas d’occasion spéciale, comme des alliances à dénicher ou un cadeau unique et scintillant, l’adresse, intimiste sans être intimidante, pourrait vous faire les œufs doux. Les yeux doux, pardon. Des coquilles évidées comme porte-bijoux, des coquillages exposés en vitrine comme une évidence forment le décor de ce White Bird installé dans un quartier cossu de la place Vendôme, rue du Mont Thabor. 

En savoir plus
1er arrondissement
Advertising

L'Atelier Haut Perché

Direction le paradis qui monte chez les « hispters à tendance artistique » : j'ai nommé les Batignolles. Déco minimaliste, parquet brut, éclairage blanc... On se croirait bel et bien dans un minuscule atelier d'artiste. Une boutique pleine de couleurs dans laquelle on passe un temps fou à tout observer et à tout essayer (bagues, pin's, broches, tours de tête...) tout en discutant du quartier ou de la pluie et du beau temps avec la créatrice. Les bijoux et accessoires d'Aliénor vont du relativement classique au plus original, comme les boutons de manchette à l'effigie de Sherlock Holmes (avis aux amateurs du 221B Baker Street).

En savoir plus
Batignolles

Les Néréides

C’est aux Beaux-Arts que tout a commencé et cela fait trente-deux ans que les Néréides rencontrent le succès. Avec près de quinze boutiques tout autour du monde, de Shanghai à Milan, la marque est loin de se limiter à son adresse parisienne du 3e arrondissement… Un seul regard échangé et ces deux Belges d’origine, Pascale et Enzo, partirent à la conquête du sud où ils ouvrirent à Nice leur première boutique. Comme les Néréides (des nymphes/sirènes dans la mythologie grecque), les deux créateurs semblent avoir le pouvoir de se réinventer sans cesse, ici à travers un travail minutieux des matériaux. 

En savoir plus
Réaumur

Mimilamour

Recommandé

La chose est assez rare pour être soulignée : ce n’est pas tous les jours que l’on croise une marque de bijoux créée par un homme ! Derrière Mimilamour se cache ainsi Gérard Gourdon, créateur poétique, autrefois directeur de création à ELLE Asie. Un homme charmant qui s’inspire de ses voyages et du quotidien pour proposer des collections de bagues, colliers et joncs faits à Paris et qui respirent l’amour et la joie de vivre. Dans ce showroom décoré de miroirs géants et de rideaux brillants, les bijoux jouent sur tous les tableaux : à la fois très simples comme le jonc en laiton plaqué or à 99 € frappé d’un mot en hashtag (#saimer, #sépanouir) et plus excentriques... 

En savoir plus
10e arrondissement
Advertising

French Touche

Recommandé

Après une dizaine d’années rue Jacquemont, c’est désormais dans la très chouette rue Legendre que l’on retrouve la boutique French Touche. Cette « galerie d’objets touchants » nichée au cœur des Batignolles n’en finit plus de nous faire de l’œil. Encore plus grande, encore plus belle, la nouvelle adresse a conservé intacte son identité poétique et originale. On y vient, comme avant, dénicher une broche brodée pour faire sensation (Macon & Lesquoy), s’offrir un joli foulard en soie Douka (130 €) ou se fendre d’un patch thermocollant X-Files signé Jennis Prints (10 €). 

En savoir plus
Batignolles

Ina Luk

A Montreuil, sa boutique est incontournable. Et pour cause, lorsqu'il y a cinq ans, Christine décide de poser ses bagages à quelques pas du métro Croix de Chavaux, les adresses déco ne sont pas légion. Et encore aujourd'hui, elles ne fourmillent pas aux quatre coins de la ville. C'est donc avec une forme de gaîté que l'on pousse la porte d'Ina Luk. Une boutique colorée et lumineuse qui recèle plein « d'objets de design pour petits et grands » : les monstres de Donna Wilson, le génial mobilier Hartô, les broches brodées d'Une hirondelle fait le printemps... De la maroquinerie pratique et de qualité, des bijoux qui iront très bien à votre revers de manteau, des jouets pour les petits, des cartes postales pleines de goût. 

En savoir plus
Paris et sa banlieue

SoWeAre

Des concept-stores à Paris, il y en a à la pelle. Des boutiques girly qui sentent bon la bougie parfumée, et qui proposent indifféremment bijoux romantiques, foulards chatoyants et objets de déco originaux. Dans ce domaine, la boutique de Magali et Hélène, SoWeAre, ne fait pas dans le révolutionnaire. Ici, un peu comme ailleurs, on trouve de beaux sautoirs, des mugs mignons, une jolie sélection de maroquinerie et bien sûr de quoi s’habiller. Si tous les concept-stores se ressemblent, alors pourquoi faire un détour rue de Charonne ? Parce que même si de loin, tout vous semble familier, SoWeAre n’est pas tout à fait celui que l’on croit. 

En savoir plus
Bastille
Advertising

Monsieur

Derrière Monsieur se cache en fait une madame, Nadia Azoug. Dans sa minuscule boutique de la rue Charlot, la créatrice fignole pour ces messieurs et ces dames de fabuleux bijoux en or et en argent, d’inspiration art déco. Chaque pièce est unique, modelée au gré de tout ce qui peut bien passer par la tête de Nadia au moment de la créer. Sur la table d’opération, la plus proprette des chaînes peut très bien terminer entièrement triturée, tailladée ou noircie, alors qu’un diamant risque fort d’être collé de travers, conférant quelque chose de brut et de spontané au design. Vu l’ampleur et la précision du travail, les prix restent abordables, les modèles les plus simples avoisinant les 80 euros. 

En savoir plus
Le Marais

Paulie and me

Avant tout, Paulie and me, c'est une histoire. Celle de Lilia et Paul. Elle est parisienne, passionnée de mode, lui expatrié venu de New York. Ensemble, ils décident de monter leur « incubation store », une boutique-tremplin pour les jeunes créateurs. Paulie and me (surnom de Paul, donc) était née, une très belle surface où retrouver designers, joailliers et autres stylistes. En vitrine, différentes collections de bijoux, de maroquinerie, de chaussures et vêtements s’exposent ainsi pour une durée de trois à six mois. On y retrouve des valeurs sûres telles que les parures avant-gardistes et géométriques en résine de Marion Godart... 

En savoir plus
Les Halles

Atelier Couronnes

A l’origine de l’Atelier Couronnes, concept-store et atelier dont les quartiers se situent rue du Château d’Eau, deux amies créatrices des marques de bijoux et de maroquinerie Louise Damas et Fauvette Paris. Après avoir participé à des salons et boutiques éphémères, elles décident d’ouvrir leur propre boutique et dégottent un local tombé en désuétude, auparavant lieu de stockage pour un grossiste. Au bout d’un mois et demi de travaux, les deux femmes découvrent une merveille sous les murs camouflés de placo et trois couches de lino : un espace ouvert sur une charmante cour, des moulures, un beau parquet… 

En savoir plus
République
Advertising

Commentaires

1 comments
Chloé L
Chloé L

N'hésitez pas à découvrir la boutique Argument , dans le marais Rue des Ecouffes ! Faits mains les bijoux sont exquis !