Les 50 meilleurs films d'horreur

La liste en un coup d'œil

0

Comments

Add +


50

Vampyr (1932)

de Carl Theodor Dreyer, avec Julian West, Jan Hieronimko et Sybille Schmitz

Produit en 1932 par le baron Nicolas de Gunzburg (qui, sous le pseudonyme de Julian West, en interprète le rôle principal), 'Vampyr' fait suite, dans la filmographie de Dreyer, à sa célèbre '

49

L'Au-delà (1981)

de Lucio Fulci, avec Katherine MacColl et David Warbeck

Hors des salles d’expositions ou d’art et d’essai, l’horreur est le seul genre cinématographique où le surréalisme le plus débridé soit non seulement acceptable, mais même fortement apprécié – et à cet égard, il

48

Kwaidan (1964)

de Masaki Kobayashi, avec Tatsuya Nakadai, Rentarô Mikuni et Michiyo Aratama

Inspirées de contes traditionnels japonais et tournées dans de superbes décors peints à la main, ces quatre histoires (de femmes aux cheveux corbeau, de spectres sensuels, de

47

Les Diaboliques (1955)

de Henri-Georges Clouzot, avec Véra Clouzot et Simone Signoret

Il est commun de dire que la France se révèlerait incapable de donner dans le cinéma de genre. Si le terme est discutable (car d’abord, qu'est-ce qu'un « genre » ?), il est pourtant difficile d'oublier l'œuvre de

46

Les Diables (1971)

de Ken Russell, avec Oliver Reed et Vanessa Redgrave

Entre d’autres mains, la sauvage théâtralité des ‘Diables’, histoire de persécution au XVIIe siècle en France (inspirée par l’affaire des possédées de Loudun), aurait tout simplement pu tourner au défouloir

45

Les Frissons de l'angoisse (1975)

de Dario Argento, avec David Hemmings et Daria Nicolodi

Les fans d’Argento se divisent généralement en deux catégories : ceux qui préfèrent ses films giallo – genre italien entre l’horreur et le policier –, et ceux qui ne se lassent pas de son surréalisme rêveur

44

L'Heure du loup (1967)

d'Ingmar Bergman, avec Max von Sydow et Liv Ullmann

Difficile ici de retrouver l’acteur-fétiche de Bergman, Max von Sydow, en artiste torturé sans se souvenir de sa performance autoparodique en peintre misanthrope, dans ‘Hannah et ses sœurs’ de Woody Allen (1986). Hormis cela,

43

Le Locataire (1976)

de Roman Polanski, avec lui-même et Isabelle Adjani

Dans ‘Rosemary’s Baby’, Roman Polanski faisait dire au personnage de Mia Farrow : « Cela existe, les gens qui vous veulent du mal, n’est-ce pas ? » Avec ‘Le Locataire’, parfait écho au film susmentionné, le

42

Le Voyeur (1960)

de Michael Powell, avec Karlheinz Böhm, Moira Shearer et Anna Massey

Réalisé la même année que ‘Psychose’ (autre film sur un type solitaire et salement dérangé), ce long métrage marqua un assez net coup d’arrêt à la carrière de Michael Powell, réalisateur fameux, à

41

Evil Dead (1981)

de Sam Raimi, avec Bruce Campbell et Ellen Sandweiss

Si ‘Massacre à la tronçonneuse’ avait déjà prouvé qu’une vieille caméra et un peu d’imagination pouvaient suffire à engranger des recettes phénoménales, le premier long métrage de Sam Raimi, en 1981, redonna un


40

Le Carnaval des âmes (1962)

de Herk Harvey, avec Candace Hilligoss, Frances Feist et Sidney Berger

Impossible de traverser l’étrangeté monochrome du premier film de David Lynch, ‘Eraserhead’, ou de croiser les cauchemardesques zombies de ‘

39

The Descent (2005)

de Neil Marshall, avec Shauna Macdonald, MyAnna Buring et Natalie Mendoza

Six amies piégées au fond d’une grotte doivent affronter le froid, l’obscurité, et une variation plus grosse et féroce du Gollum du ‘Seigneur des anneaux’. Mais ce qui aurait pu n'être qu'un simple film

38

Possession (1981)

d'Andrzej Zulawski, avec Isabelle Adjani, Sam Neill et Heinz Bennent

« Implacable » est un adjectif qui revient souvent pour qualifier des films d’horreur. Pourtant, ce n’est qu’assez rarement le cas : même les œuvres les plus extrêmes marquent des temps d’arrêt, des

37

L'Invasion des profanateurs de sépultures (1956)

de Don Siegel, avec Kevin McCarthy et Dana Wynter

S'agit-il d'une satire futée du conformisme et du consumérisme, ou d'une parabole réac sur l'infiltration rampante du communisme aux Etats-Unis ? C'est certainement cette ouverture, cette indécision, qui ont rendu si durable cette

36

Le Projet Blair Witch (1999)

de Daniel Myrick et Eduardo Sanchez, avec Heather Donahue et Michael C. Williams

Même si ‘Cannibal Holocaust’ le précédait de presque deux décennies, ‘Le Projet Blair Witch’, faux

35

Au cœur de la nuit (1945)

d'Alberto Cavalcanti, Charles Crichton, Basil Dearden et Robert Hamer

Le principal souvenir qu'on conserve de cette anthologie du cinéma d'épouvante des Studios Ealing, c'est en général l'image de Michael Redgrave en ventriloque possédé par sa propre marionnette. En fait, le film est

34

Les Yeux sans visage (1959)

de Georges Franju, avec Edith Scob, Pierre Brasseur, Alida Valli et Juliette Mayniel

Ce n'est que le deuxième long métrage de Georges Franju. Pourtant, sorti en 1959, ‘Les Yeux sans visage’ est un chef-d’œuvre incontestable du cinéma fantastique français. Adaptation

33

Les Griffes de la nuit (1984)

de Wes Craven, avec Heather Langenkamp, Robert Englund et John Saxon

Quoi qu’il arrive, ne t'endors pas. Voilà le terrifiant avertissement qu’assène Nancy à son petit ami Glen – un Johnny Depp très jeune et incroyablement propre, ici dans son premier rôle. Car le cultissime

32

Cannibal Holocaust (1979)

de Ruggero Deodato, avec Francesca Ciardi et Perry Pirkanen

Voici l'un des rares films véritablement crades à avoir survécu à son titre provocateur et une affiche aussi gore que sinistre. C'est que, derrière sa brutalité et ses excès (un fœtus arraché du ventre de sa mère, une

31

Martyrs (2008)

de Pascal Laugier, avec Mylène Jampanoi et Morjana Alaoui

‘Saw’ et ‘Hostel’ ne figurent peut-être pas dans notre liste, mais le torture porn, sous-genre peu ragoûtant du cinéma d’horreur, n’a pas été oublié pour autant. Parmi les quelques films français de ce


30

Frankenstein (1931)

de James Whale, avec Colin Clive, Boris Karloff et Mae Clarke

Une porte s'ouvre, le monstre se met en branle, entame un pas, instable… Il est vivant ! Mais lorsque la caméra montre son visage, on perçoit dans son regard une absence, un vide morbide. Définitivement, notre image du

29

La Féline (1942)

de Jacques Tourneur, avec Simone Simon et Kent Smith

L'idée que le cinéma d'horreur puisse constituer le support d'une subversion politique, ou culturelle, a beau avoir connu son heure de gloire dans les années 1970 (avec notamment le

28

Morse (2008)

de Tomas Alfredson, avec Kåre Hedebrant et Lina Leandersson

Un classique immédiat ? Si la présence de 'Morse' au sein de notre classement signifie quelque chose, alors oui, certainement. Le film d'épouvante de Tomas Alfredson – dont les décors neigeux accompagnent à merveille la

27

Vidéodrome (1982)

de David Cronenberg, avec James Woods, Sonja Smits et Debbie Harry

Sans doute l’œuvre la plus visionnaire de Cronenberg, ‘Vidéodrome’ explore les dangers de la télévision à travers le regard déréglé de Max Renn (James Woods), programmateur de télé controversé. Dans un

26

La Fiancée de Frankenstein (1935)

de James Whale, avec Boris Karloff, Colin Clive, Elsa Lanchester et Ernest Thesiger

'La Fiancée de Frankenstein' serait donc la meilleure adaptation du célèbre roman de Mary Shelley ? C'est en tout cas ce qu'ont tranché nos spécialistes de l'horreur. A l'époque, le réalisateur,

25

L'Enfant du Diable (1979)

de Peter Medak, avec George C. Scott, Trish Van Devere et Melvyn Douglas

Réalisé à l'ancienne (dans le meilleur sens du terme), ce thriller surnaturel et mésestimé de Peter Medak parvient à nous effrayer par son impressionnante maîtrise technique. Le remarquable George C.

24

Les Oiseaux (1963)

d'Alfred Hitchcock, avec Tippi Hedren et Rod Taylor

Après 'Jamaïca Inn' (1939) et ‘Rebecca’ (1940), ‘Les Oiseaux’ est le troisème film d’Hitchcock adapté d’un récit de Daphné du Maurier. Et comme le maître de l’angoisse l'a prouvé à de nombreuses reprises, nul

23

La Mouche (1986)

de David Cronenberg, avec Jeff Goldblum et Geena Davis

Délirante reprise par David Cronenberg d'un canevas classique du récit fantastique (où un scientifique voit ses expériences de téléportation se solder par un vilain quiproquo génétique), 'La Mouche' n'est pas seulement un film

22

Nosferatu (1922)

de F.W. Murnau, avec Max Schreck et Greta Schröder

Avant Edward Cullen, Spike et Bill Compton, il y avait Nosferatu – certainement moins scintillant, mais beaucoup plus terrifiant. Librement adapté du ‘Dracula’ de Bram Stoker, ‘Nosferatu’ n’était peut-être pas le tout

21

Freaks, la monstrueuse parade (1932)

de Tod Browning, avec Olga Baclanova et Harry Earles

Est-ce vraiment un film d'horreur ? Ou plutôt un conte humaniste et touchant, d'amour et de trahison ? Le réalisateur Tod Browning lui-même quitta l'école dans sa jeunesse pour travailler dans un cirque. Avec 'Freaks', il met en


20

La Malédiction (1976)

de Richard Donner, avec Gregory Peck et Lee Remick

L’avantage des films sur Satan et sa progéniture, c’est qu’on peut s’y permettre à peu près n'importe quoi. 'La Malédiction' (‘The Omen’) ne déroge pas à la règle, avec, entre autres, une nounou glaçante

19

Evil Dead 2 (1987)

de Sam Raimi, avec Bruce Campbell et Sarah Berry

Rares sont les suites de film capables d’égaler leur prédécesseur. Or, dans le cas d’'Evil Dead 2’, beaucoup de gens ignorent même l’existence du premier opus tant celui-ci le surpasse. Loin d’être une suite, le deuxième

18

Audition (1999)

de Takashi Miike, avec Ryo Ishibashi, Eihi Shiina et Jun Kunimura

Le meilleur film d’horreur japonais des temps modernes, vous diront certains. Un producteur de cinéma veuf décide, sur les conseils de son fils et de son meilleur ami, de chercher une nouvelle femme. Afin de trouver la

17

La Maison du diable (1963)

de Robert Wise, avec Julie Harris, Claire Bloom et Richard Johnson

Ce long métrage de 1963 est sans doute la quintessence même du film de maison hantée ; voire, Martin Scorsese déclara qu'il s'agissait pour lui du plus effrayant jamais réalisé. Le Dr Markway (Richard

16

Le Loup-Garou de Londres (1981)

de John Landis, avec David Naughton, Jenny Agutter et Griffin Dunne

Ce qui paraît le plus brillant, dans ce thriller lycanthrope de John Landis, c'est la fabuleuse manière dont il bascule en un clin d'œil de la comédie burlesque à la terreur macabre,

15

Carrie (1976)

de Brian De Palma, avec Sissy Spacek, Piper Laurie et Amy Irving

Jonglant de manière virtuose entre rêverie adolescente et séquences de pure horreur, ‘Carrie’ fait partie de ces chefs-d’œuvre cinématographiques qui dépassent amplement les limites d’un seul genre. Brian De Palma

14

Les Innocents (1961)

de Jack Clayton, avec Deborah Kerr, Michael Redgrave, Pamela Franklin

Adapté du roman de Henry James 'Le Tour d'écrou' (1898), 'Les Innocents' est ici coiffé au poteau par 'Ne vous retournez pas' de Nicolas Roeg (n°12), comme meilleur film d'horreur

13

La Nuit des morts-vivants (1968)

de George A. Romero, avec Duane Jones, Judith O'Dea, Marilyn Eastman

C’est ici que commença le cinéma d’horreur des temps modernes. Tourné en 1968, le film culte à petit budget de Romero ouvrit en effet la piste à tous les autres, y compris Wes Craven ('La Dernière Maison sur la

12

Ne vous retournez pas (1973)

de Nicolas Roeg, avec Donald Sutherland et Julie Christie

Dans le peloton de tête de notre classement figure donc 'Ne vous retournez pas', délire onirique et hallucinatoire mis en scène par Nicolas Roeg en 1973, d'après la nouvelle éponyme

11

Les Dents de la mer (1975)

de Steven Spielberg, avec Roy Scheider, Robert Shaw, Richard Dreyfuss

'Les Dents de la mer' a beau être devenu l'archétype du blockbuster estival, autant que la matrice de tous les 'Piranha 3D' sortis depuis (le film d'Alexandre Aja étant d'ailleurs également une réussite, dont


10

Zombie (1978)

de George A. Romero, avec Ken Foree, Gaylen Ross et David Emge

Alors qu'il est reconnu comme l'une des plus célèbres usines à zombies du cinéma mondial (bien qu'en perte de vitesse), il est étonnant de se souvenir que, dans un premier temps, George Romero se disait dubitatif quant à l'idée de donner une


9

Suspiria (1976)

de Dario Argento, avec Jessica Harper, Stefania Casini et Flavio Bucci

Avec ses meurtres au graphisme léché, sa bande-son prog-rock signée Goblin et ses décors délirants faits de couloirs interminables et de couleurs acidulées, ‘Suspiria’ ne ressemble à aucun autre film. Le sixième long métrage


8

Halloween : La Nuit des masques (1978)

de John Carpenter, avec Donald Pleasence et Jamie Lee Curtis

Si la série des 'Halloween' a bien vu défiler une ribambelle d'épisodes parfois médiocres, cette ‘Nuit des masques’ inaugurale reste une œuvre incontournable du cinéma d'horreur fin-1970, et une véritable leçon d’angoisse. Dès sa


7

Rosemary's Baby (1968)

de Roman Polanski, avec Mia Farrow, John Cassavetes et Ruth Gordon

Un déménagement, ce n’est jamais facile. Mais quand en plus les voisins d’en face sont un couple de satanistes octogénaires bien décidés à vous faire porter l’enfant du diable, c’est encore moins marrant. Ambiance claustrophobe,


6

The Thing (1982)

de John Carpenter, avec Kurt Russell et Wilford Brimley

Parmi le cortège de possibilités alléchantes qu’un voyage dans le temps pourrait offrir, on se dit qu'on en profiterait bien pour aller dire au John Carpenter de 1982 qu'un jour, son nouveau film serait reconnu comme l’un des plus grands films


5

Alien (1979)

de Ridley Scott, avec Tom Skerritt et Sigourney Weaver

Ceux qui, à sa sortie, ont reproché à ‘Alien’ son apparent manque d’action n’avaient précisément rien compris à son génie. Dès le générique, qui déroule lentement mais inexorablement des barres obliques pour former le mot “Alien”, on


4

Psychose (1960)

d'Alfred Hitchcock, avec Anthony Perkins et Janet Leigh

Dépassant tous les genres, les cadres, les catégories, 'Psychose' est l'un des plus grands coups de maître d'Hitchcock, et une référence absolue dans l'histoire du cinéma. Le film commence sur le mode policier, où l'on suit Marion Crane (Janet


3

Massacre à la tronçonneuse (1974)

de Tobe Hooper, avec Gunnar Hansen et Marilyn Burns

Il y a les films d’horreur qui jouent sur le mystère, la subtilité, la tension psychologique. Et puis, il y a ‘Massacre à la tronçonneuse’. Le film de Tobe Hooper, réalisé avec un budget microscopique, et symbole de l'esprit do it yourself


2

Shining (1980)

de Stanley Kubrick, avec Jack Nicholson, Shelley Duvall et Danny Lloyd

‘Shining’, c'est l'histoire d'un pétage de plomb. Celui de Jack Torrance (un Jack Nicholson félin), quadragénaire écrivain à ses heures, qui vient d’accepter de remplacer pendant l’hiver le gardien de L’Overlook Hotel,


1

L'Exorciste (1973)

de William Friedkin, avec Ellen Burstyn, Linda Blair, Jason Miller et Max von Sydow

Si 'L’Exorciste' est arrivé en tête de ce classement des films d'horreur, ce n’est pas uniquement parce qu’il est le plus culte, doté de répliques inoubliables (« Ta mère suce des bites en enfer, Karras »). Nul




L’avis des utilisateurs

3 comments
Thomas
Thomas

Totalement d'accord avec "moui" sur Hellraiser (1 ou 2). Sinon, à part Audition, aucun film de J-horror (et encore Audition est un peu particulier)... Je pourrais rajouter 28 jours/semaines plus tard, et Wes Craven aurait mérité mieux qu'une 34ème place pour les griffes de la nuit...

moui
moui

Selon mon avis, il est étonnant de ne pas voir The Ring et 'Ca' dans ce classement... De même que les hellraiser ou les poltergeist... Et je suis certain de pouvoir en trouver une dizaine supplémentaire... Quels sont vos critères ?