Les 100 meilleurs films français : le classement 80-61

0

Commentaires

Ajouter +


80

India Song (1975)

De Marguerite Duras / Avec Delphine Seyrig, Michael Lonsdale

Calcutta, 1937. Anne-Marie Stretter (Delphine Seyrig), épouse de l’ambassadeur de France en Inde, noie la torpeur de son existence dans de vagues histoires d’amour avec des responsables du gouvernement français. Un soir, le vice-consul de Lahore (Michael Lonsdale), douloureusement amoureux d’elle, fait scandale... Lire la suite

79

La Collectionneuse (1967)

De Eric Rohmer / Avec Haydée Politoff, Patrick Bauchau, Daniel Pommereulle

Dans la vaste filmographie d’Eric Rohmer, ‘La Collectionneuse’ occupe une place à part. Sensuel bien que chaste, le film se présente a priori comme un marivaudage, mais recèle en réalité bien des interprétations philosophiques. La collectionneuse, c’est Haydée, une jeune fille qui aime jouir de la vie en toute simplicité et qui... Lire la suite

78

Le Grand Détournement / La Classe américaine (1993)

De Michel Hazanavicius et Dominique Mézerette

En 1993, à l'occasion de ses 100 ans, la major américaine Warner Bros. décide d'autoriser Canal+, alors au firmament de sa créativité, à utiliser des extraits de films de son catalogue sans payer de droits, en les sommant d'éviter simplement ceux d'Eastwood et Kubrick. Si les deux géants manquent à l'appel, ‘Le Grand Détournement’ demeure... Lire la suite

77

Peur sur la ville (1974)

De Henri Verneuil / Avec Jean-Paul Belmondo, Charles Denner

Devant un interlocuteur qui le félicitait d'être le seul réalisateur français à faire des films d'action, Verneuil s'était ouvertement étonné. Nous aussi ! Comment se fait-il que la voie royale tracée par ce metteur en scène populaire de haut niveau n'ait pas été suivie d'une multitude d'émules ? Lire la suite

76

La Cité des enfants perdus (1994)

De Marc Caro et Jean-Pierre Jeunet / Avec Daniel Emilfork, Dominique Pinon

On a coutume de dire que les frères Lumière et Georges Méliès ont donné naissance à deux grandes traditions de cinéma : l’une réaliste, l’autre fantastique. Incontestablement, Caro et Jeunet appartiennent à la seconde catégorie, la plus rare, celle qui fait la part belle à l’imaginaire et au rêve. Lire la suite

75

Coup de torchon (1981)

De Bertrand Tavernier / Avec Philippe Noiret, Jean-Pierre Marielle, Isabelle Huppert

Adapté de ‘1 275 âmes’, un roman de Jim Thompson (qui écrit également l'ouvrage à l'origine du récent ‘Killer Inside Me’), ‘Coup de torchon’ est un hallucinant conte immoral où règne la lâcheté, l'inceste, le racisme et le meurtre. Caustique et grand connaisseur de la culture et du cinéma américain, Bertrand Tavernier retrouve ici... Lire la suite

74

Le Doulos (1962)

De Jean-Pierre Melville / Avec Jean-Paul Belmondo, Serge Reggiani, Michel Piccoli

Grand maître du polar à la française, Jean-Pierre Melville a rendu hommage avec ‘Le Doulos’ aux films noirs américains dont l’influence a été énorme sur son œuvre. Le travail sur le noir et blanc dans le film, son parti pris esthétique, marquent aussi le début d’une épure dans la mise en scène de Melville, qui atteindra son paroxysme avec... Lire la suite

73

L'Age d'or (1930)

De Luis Bunuel / Avec Gaston Modot, Lya Lys, Max Ernst

Véritable premier film de Luis Bunuel (après ‘Un chien andalou’, l’année précédente, co-signé avec Salvador Dali), ‘L’Age d’or’ lance en 1930 une attaque violente contre tous les dogmes de son époque : sexuels, politiques, familiaux, religieux… C’est parodique, grinçant… abracadabrantesque, comme dirait l’autre. Lire la suite

72

Sauve qui peut (la vie) (1979)

De Jean-Luc Godard / Avec Nathalie Baye, Jacques Dutronc, Isabelle Huppert

Sorti en 1980, ‘Sauve qui peut (la vie)’ marque le retour de Jean-Luc Godard au cinéma narratif, après plus d’une décennie d’anonymat militant – au sein du groupe Dziga Vertov – et la parenthèse vidéo de ‘Six fois deux (sur et sous la communication)’ et ‘France tour détour deux enfants’, co-réalisés avec sa compagne... Lire la suite

71

Le Plein de super (1976)

De Alain Cavalier / Patrick Bouchitey, Etienne Chicot, Bernard Crombey

Film réalisé en 1976, 'Le Plein de super' ressemble à un secret précieux qui se transmet de bouche à oreille et fait de ceux qui le détiennent les heureux membres d’une communauté de chanceux. Si peu de gens ont eu vent d’un tel chef-d’œuvre, c’est non seulement qu’il est né de l’imagination d’un cinéaste de l’intime, Alain Cavalier... Lire la suite


70

Du côté d'Orouët (1973)

De Jacques Rozier / Avec Bernard Menez, Caroline Cartier

En septembre, à l’heure où les autres rentrent de vacances, trois jeunes filles décident de partir au bord de la mer sur la côte vendéenne. Elles y croisent bientôt Gilbert (Bernard Menez, dont c’est ici le premier rôle), qu’elles vont taquiner, parfois un peu vaches, jusqu’à ce qu’il leur exprime son amertume. Lire la suite

69

La Piscine (1968)

De Jacques Deray / Avec Alain Delon, Romy Schneider

Ca n'est pas un hasard si la scène d'introduction de ‘La Piscine’ a été récemment utilisée pour une publicité d'une marque de luxe. Erotique, provocante, d'une sensualité hallucinante, elle plonge d'emblée dans l'atmosphère torride et lancinante d'un thriller psychologique exceptionnel. Lire la suite

68

Un conte de Noël (2008)

De Arnaud Desplechin / Avec Catherine Deneuve, Mathieu Amalric

Le huitième film d’Arnaud Desplechin s’inscrit dans la lignée des grandes œuvres sur les réunions de famille, où émergent quelques fractions de tendresse au milieu des règlements de compte, de la maladie et des petites pudeurs. Film choral et fleuve, ‘Un conte de Noël’ repose sur une mise en scène conduite par... Lire la suite

67

Loulou (1980)

De Maurice Pialat / Avec Isabelle Huppert, Gérard Depardieu, Guy Marchand

Loulou (Gérard Depardieu), c'est un zonard du début des années 1980, qu’on croirait tout sorti d'une chanson de Renaud ; il est flemmard, bon vivant, porte un blouson de motard en cuir… Bref, Depardieu jeune. Il séduit Nelly (Isabelle Huppert), jeune femme comme il faut... Lire la suite

66

La Beauté du diable (1950)

De René Clair / Avec Michel Simon, Gérard Philipe

‘La Beauté du diable’ est un bon exemple de ce qui pourrait être un classique vintage à la française. Autrement dit, le genre de cinéma qui fut plus ou moins durablement ringardisé par la Nouvelle Vague. Pourtant, avec le recul, il fait aujourd'hui preuve d’un charme précisément agréable parce que daté. Lire la suite

65

Un prophète (2009)

De Jacques Audiard / Avec Tahar Rahim, Niels Arestrup

Voilà assurément, pour la France, l'une des plus grosses tueries cinématographiques de ces derniers temps. Sorti en 2009, 'Un prophète' de Jacques Audiard éblouit par la diversité des thèmes qui le traversent, et par l'intelligence du traitement de chacun d'entre eux : à la fois roman d'apprentissage, documentaire... Lire la suite

64

La Chienne (1931)

De Jean Renoir / Avec Michel Simon, Janie Marèse

Jean Renoir a livré un jour à la télévision la raison pour laquelle il a réalisé ‘La Chienne’ : « J'aime beaucoup, enfin c'est plus que cela, je suis assez passionné, platoniquement, par les femmes que l'on rencontre dans les rues de Paris. Je voulais raconter une histoire qui se passerait autour d'une fille comme cela. » Lire la suite

63

Le Goût des autres (1999)

De Agnès Jaoui / Avec Agnès Jaoui, Jean-Pierre Bacri, Alain Chabat

Sans rien voir venir, le duo Bacri/Jaoui s'est révélé en phase totale avec le public en signant lui-même une poignée de scénarios, donnant lieu à d'inattendus films cultes. Si le méconnu ‘Cuisine et dépendances’ de Philippe Muyl mérite d'être redécouvert, ‘Un air de famille’, signé Cédric Klapisch, et surtout ce... Lire la suite

62

Je t'aime, je t'aime (1968)

De Alain Resnais / Avec Claude Rich, Anouk Ferjac

A priori, ‘Je t’aime, je t’aime’ est un film de science-fiction : le héros, Claude Ridder, sert de cobaye à des scientifiques qui ont inventé une machine permettant de remonter le temps pendant une minute. Mais c’est en réalité à un voyage passionnant à travers la mémoire du personnage que nous invite Alain Resnais. Lire la suite

61

Napoléon (1927)

De Abel Gance / Avec Albert Dieudonné, Antonin Artaud, Eugénie Buffet

L’ultra-célèbre (mais peu vu) ‘Napoléon’ d'Abel Gance est un film muet des années 1920, d'une ambition démesurée et s’étalant sur plus de cinq heures. En trois mots : une antiquité monumentale. Et naturellement, comme pour tous les monuments, certains se diront que ça risque d’être passablement chiant à visiter... Lire la suite



L’avis des utilisateurs

3 comments
django r
django r

Pagnol et Raimu n'ont pas marqué le cinéma Français !!!!!

josé G
josé G

Mais où sont donc passés des films comme:

- Les Visiteurs du Soir,

- Jules et Jim,

- Ascenseur pour l'échafaud,

- Z

- César et Rosalie,

- Le jour se lève


A la place par exemple de "Du côté d'Orouet", "Sans Soleil", "Le Père Noël est une ordure", "La vie de Jésus", etc...