Restaurants

Les meilleures tables parisiennes, testées anonymement par la rédaction

Restaurants

Restaurants italiens

On a tous dans le cœur un petit bout d'Italie.

En savoir plus
Restaurants

Où manger des fruits de mer ?

Homard m'a régaler.

En savoir plus
Restaurants

Les meilleures glaces de Paris

Camions à glace, crèmes glacées et esquimaux à l'eau.

En savoir plus
Restaurants

Restaurants japonais

Prenez le maki !

En savoir plus

Oseriez-vous manger ces plats ?

Méduses, gras-double, insectes, œufs de cent ans... Bon appétit.

En savoir plus

Nos dernières critiques

Restaurants

Le Barlu

Alliant bon goût et convivialité, voilà une adresse idéale pour paresser au bord des quais après un déjeuner.

La note de Time Out
  • 3 sur 5 étoiles
En savoir plus
Restaurants

Les Affranchis

Un petit établissement au gros potentiel, où les chefs Bertazzi et Ballois font des merveilles.

La note de Time Out
  • 4 sur 5 étoiles
En savoir plus
Restaurants

Fich

Oubliez l’Eurostar et Kate Middleton, plus besoin de traverser la Manche pour engloutir poisson pané et frites qui craquent sous la dent.

La note de Time Out
  • 4 sur 5 étoiles
En savoir plus
Restaurants

Vivant

Vivant est hors du temps, et vous invite à prendre le vôtre.

La note de Time Out
  • 3 sur 5 étoiles
En savoir plus
Restaurants

Le Verre Volé sur Mer

Ancré rue de Lancry, le Verre Volé sur Mer fait chavirer papilles et palais avec ses plats tournés vers l'Asie et, bien sûr, les coquillages et crustacés.

La note de Time Out
  • 4 sur 5 étoiles
En savoir plus
Restaurants

Heimat

Nouvelle table de Pierre Jancou, entre belles réussites et approximations.

La note de Time Out
  • 3 sur 5 étoiles
En savoir plus

Nos dossiers

Restaurants

Où manger un bon burger à Paris ?

En savoir plus
Restaurants

Restos en terrasse et rooftops

En savoir plus
Restaurants

Les brunchs par jour

En savoir plus

Que mangent les super-héros ?

En savoir plus
Restaurants

Les 50 plats qui font Paris

En savoir plus

Faut-il mélanger sexe et nourriture ?

En savoir plus

Nos coups de coeur

Restaurants

Le Servan

Vous avez 60 euros à dépenser et envie d'impressionner vos amis foodistas ? Emmenez-les au Servan pour y goûter une cuisine fusion de haute volée !

La note de Time Out
  • 5 sur 5 étoiles
En savoir plus
Restaurants

Ô Divin

Dirigez-vous dans les souterrains et trouvez la ligne directrice. Aussi verte que le métro, elle se compte en jours de la semaine, mais s’arrête un peu plus loin, quelque part entre terre et semelle. Sortez là où repose le héros grec, mettez-vous à dos le poumon perché de la ville. Avancez puis, préparez-vous doucement pour la montée, avec dextérité. Quelques degrés de dénivelé plus haut, vous voilà prêt à crier : « Ô Divin ! »*Les indications pour trouver ce petit restaurant pourraient ressembler à une énigme du genre, tant la table semble planquée, protégée par les hauteurs secrètes du 19e arrondissement. Alors, et comme souvent avec les choses difficiles à atteindre, on savoure déjà le fait d’être assis là. Surtout si dehors, les oiseaux chantent et qu’il fait assez beau pour manger dans le patio.Au déjeuner, la formule tout entière se donne à déguster pour 20 euros. On pioche dans la mince sélection, réinventée chaque jour, une entrée, un plat et un dessert. La carte ne badine pas, se contente d’énumérer l’essentiel. Mais derrière ces mots posés les uns derrière les autres, de façon presque trop sèche, on découvre des assiettes généreuses, pleines de couleurs, de créativité et de cuisine. Du goût et du goût ! Ca attaque avec des coques iodées comme il faut, fraîches et savoureuses, dans lesquelles sont venus se cacher choux-fleurs et soubressade (une charcuterie espagnole). Et pour faire un peu d’ombre à ces aquatiques demoiselles : un terrestre boudin (maison, s’il-vous-

La note de Time Out
  • 4 sur 5 étoiles
En savoir plus
Restaurants

Les Déserteurs

La seule chose que l'on pourrait reprocher aux Déserteurs, c'est d'être exactement comme l'on s'y attendait : dans un quartier avec juste ce qu'il faut de cool, de populaire mais surtout de néo-bourgeois (autour de Ledru-Rollin), baignant dans une mentalité de bistrot gastro parfaitement dans l'air du temps, et mettant en scène des jeux de saveurs qui réjouiront les amateurs de "Top Chef" et autres avatars, et de son vocabulaire à base de « croquant » ou de « rondeur » qui nous fait croire qu'il est impossible de réaliser un plat de qualité sans yuzu ou combava. D'ailleurs, le baratin introductif du serveur est un peu long – à force de nous dépuceler le plat sous toutes ses coutures en nous expliquant la cuisson de chaque aliment, la provenance de chaque ingrédient et la généalogie du poisson qu'on nous sert sur trois générations, on en viendrait presque à avoir envie de découvrir tout ça par soi-même.Mais ce serait vraiment chipoter. Parce qu'aux Déserteurs, on sait faire la cuisine, et on la fait bien. Sous la houlette de Daniel Baratier et Alexandre Céret, anciens second et sommelier du Sergent Recruteur (qu'ils ont « déserté » donc), le restaurant de la rue Trousseau façonne ses plats à partir d'ingrédients simples, habilement concoctés pour nous surprendre en bouche en jouant sur les petites surprises gustatives, autant piochées dans la cuisine asiatique que dans la cuisine bretonne. Chaque jour c'est un nouveau menu unique qui se déroule, laissant apercevoir l'immense p

La note de Time Out
  • 4 sur 5 étoiles
En savoir plus
Restaurants

La Parenthèse

En Amérique du Nord, le grilled cheese est une véritable institution. La recette de ce cousin germain de notre croque-monsieur national est aussi simple qu’addictive : deux tranches de pain, du beurre et beaucoup de fromage fondu. A la Parenthèse, deux Anglo-Saxonnes passionnées de cuisine ont décidé voilà presque deux ans de décliner ce grand classique de la gastronomie d'outre-Atlantique. Ainsi, dans leur jolie cantine, toute habillée de teintes pastel, on déguste des toasties aux recettes et aux produits scrupuleusement étudiés. Ici, pas de triple dose de gruyère dégoulinant mais des associations délicates, calées dans un bon pain de campagne, finement coupé et grillé au vieux fer à repasser.     Que les fanatiques de fromage ne prennent pas la fuite pour autant, puisque parmi les sept recettes affichées à la carte (entre 4 et 6,50 euros) figure le Mouse Trap, imaginé pour leurs beaux yeux à grands renforts de gouda, de mimolette et de mozzarella. Pour les autres, il suffit de choisir entre le sage Frenchie (jambon blanc, emmental, moutarde aux épices), le Lucky Luciano (pour tous ceux qui l’aiment à l’italienne), le All Green, le Piggy Pop (délicieux, au pulled pork, chutney de fruits, légumes grillés et gouda) ou encore le spécial du mois (ce jour-là, au cheddar et bacon parfumé au sirop d’érable, un régal).    Ca n’a pas l’air épais au premier coup d’œil, mais ça rassasie très largement. Surtout si on ajoute une soupe (3,50 euros) à son plateau - pour y plonger son

La note de Time Out
  • 3 sur 5 étoiles
En savoir plus