Les meilleurs restaurants mexicains de Paris

Métro, boulot, tacos
Par Tina Meyer |
Advertising

Si Paris regorge de restos chinois, japonais, libanais… On ne peut pas vraiment dire que ce soit la capitale de la gastronomie mexicaine. Longtemps aux abonnés absents, ou bien grossièrement caricaturée sous les traits de « tacos » XXL, cette belle cuisine compte pourtant, rassurez-vous, quelques ambassadeurs sérieux.

Où s’enfiler un vrai guacamole ? Faire une orgie de burritos frais et bien travaillés ? Taquiner une quesadilla dodue ? N’allez pas n'importe où. Taqueria dernier cri, cantoche de quartier ou bouibouistronomique, suivez le guide ! Et pitié, oubliez maracas et sombreros. 

Bars, Bars à cocktails

Jesus Maria

icon-location-pin Saint-Georges

La vibe ? Une new taqueria au taquet, qui envoie des breuvages pas piqués des cactus. Une monstrueuse carte de mezcal, une centaine de tequilas... Spacieux (une centaine de couverts avec la terrasse), épuré, noir de la tête au pied, avec bar central en marbre. DJ sets en bonus le week-end !
Plat culte ? Le duo de tacos Carnitas : galettes maison, juteuse échine de porc confit à l’orange, sauce chipotle et mango (11 €).

 

Time Out dit
BUFKENS_cedric
Restaurants, Mexicain

Chilam

icon-location-pin Le Marais

La vibe ? Un minuscule gastrobar (10 m2 à tout casser). Avec musique acoustique smooth, cactus et plantes grasses suspendues au plafond...
Plat culte ? Le Cochinita Pibil (version tacos ou burger) : savoureux effiloché de porc, mariné 24h puis cuit à basse température 

 

Time Out dit
Advertising
Restaurants, Mexicain

Botanero

icon-location-pin Le Marais

La vibe ? Au Mexique, un botanero c’est une cantine où l’on se régale de petites assiettes, les botanas, tout en buvant du mezcal. Il n’en fallait pas plus à Davy Ngy, déjà à la tête de Distrito Francès, pour convaincre le chef mexicain Daniel Fierro (Ellsworth, Martin) de rejoindre le bateau. Inspiré par les produits du marché et dans un cadre tamisé, il vous concocte une popote mexicaine qui dépote... Sur fond de cocktails au mezcal.
Plat culte ? Un taco maison de poulet (7 €) à la farine de maïs nixtamalisée, poulet français braisé, pickles de raisin, sauce tomatillo et chicharron de peau de poulet. 

Time Out dit
Restaurants, Mexicain

El Nopal

icon-location-pin Canal Saint-Martin

La vibe ? Au Mexique, un nopal est une sorte de cactus en forme de raquette. A Paris, c’est un micro-restaurant mexicain niché dans le 10e arrondissement, à deux pas du canal Saint-Martin. Un tout petit lieu à la devanture violette où l’on sert tout au long de la journée six spécialités du pays.
Plat culte ? Des gorditas (beignets de maïs), des quesadillas avec les fameux nopalitos, des tortas...

Time Out dit
Advertising
Bars, Bars à cocktails

Candelaria

icon-location-pin Le Marais

La vibe ? Une excellente taqueria où l'on vient siroter un bon cocktail en picorant tacos et tostadas. Parisiens branchés cotoient expats anglais et américains 
Plat culte ? Des tacos dodus fourrés de poulet mariné, coriandre fraîche, porc à l’achioté (marinade mexicaine) ou bœuf confit

Time Out dit
jfv
Bars

Café Chilango

icon-location-pin Folie-Méricourt

La vibe ? Oubliez tous les clichés qui vous viennent à l'esprit : vous ne trouverez pas de sombrero, de cactus ou de masque de lucha libre au Café Chilango. Ce bar mexicain n'a pas besoin de ça pour prouver qu'il est authentique. Ici le Mexique se découvre avec les papilles dans une déco mi-bricolage, mi-arty.
Plat culte ? Les totopos (chips de maïs) maison, et le guacamole !

Time Out dit
Advertising
Restaurants, Mexicain

Luz Verde

icon-location-pin Saint-Georges

La vibe ? Une jolie planque, imaginée par deux anciens pistoleros de Frenchie, Quentin Zuddas en salle et Alexis Delassaux en cuisine. Pas de sombreros ni de mariachis en vue, mais un bar-restaurant mexicain plutôt tendance, au charme efficace et chaleureux.
Plat culte ? Les tacos : tradi (au poulet) ou néo (au cochon au noir de Bigorre). Et ce frais guacamole pimpé à la pomme granny !

Time Out dit
Restaurants, Café-restaurant

République of Coffee

icon-location-pin République

La vibe ? Pour l'instant, personne n'avait encore songé à mêler coffee shop et gastronomie mexicaine, c'est désormais chose faite depuis l'ouverture de République of Coffee, car l’établissement a fait appel au chef mexicain Mario Flores pour créer une carte évoluant au fil des semaines.
Plat culte ? Patates douces, chou kale, chipotle fait maison, tofu aux trois poivres, fromage Oaxaca, betterave Chioggia… Des burritos, quesadillas, bowls et guacamoles avec légumes et fruits bio de saison !

Time Out dit
Advertising
Restaurants, Mexicain

El Guacamole

icon-location-pin République

La vibe ? Une authentique taqueria mexicaine. Grosso modo la version fast-food/street-food de deux enseignes réputées appartenant au même groupe : Anahuacalli et El Hacienda del Sol. Situé dans une rue calme, le lieu a peu de places assises à l’intérieur, la salle étant bigrement étroite.
Plat culte ? Des tacos simples mais savamment préparés, ou des napalitos (cactus). 

Time Out dit
Restaurants, Mexicain

Zicatela

icon-location-pin Faubourg Montmartre

La vibe ? Dans le 9e arrondissement, à quelques encâblures des Folies Bergères, se cache un petit restaurant mexicain du nom de cette célèbre plage. A la Zicatela, l'essentiel se passe dans l’ambiance (comme là-bas) et surtout du côté du bar... 
Plat culte ? Une authentique pozole, une soupe traditionnelle à base de porc ou de poulet, assortie de piment, citron vert et de cacahuazintle (une variété de maïs doux à gros grains blancs). 

Time Out dit

Et aussi...

Sport, Lutte

La Lucha Libre

Face à face sur le ring, deux luchadores s'apprêtent à se donner le coup d'envoi du combat. L'arbitre essaye tant bien que mal de tempérer leurs ardeurs tandis que le speaker, lui, au contraire, harangue la foule de quelques blagues un peu grasses. 

Advertising
Cinéma

Le Mexique au cinéma

Détendez-vous, installez-vous confortablement dans votre canap' une cerveza Sol à la main, pour le reste on s'occupe de vous recommander quelques films de ce qui s'est fait de mieux dernièrement de ce côté-là de l'Atlantique.

Advertising