Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Les meilleurs restaurants d'Afrique de l'Ouest à Paris
© Paris-Bamako
© Paris-Bamako

Les meilleurs restaurants d'Afrique de l'Ouest à Paris

L'Afrique de l'Ouest à Paris ! Mafés, thiep, yassa, kédjénou... Notre sélection parisienne des meilleurs restaurants.

Par Tina Meyer
Advertising

Update juillet 2020 : coup de cœur dès l'ouverture pour Mi Kwabo, premier grand  gastronomique parisien à replacer le maousse continent africain (Bénin en tête) et un bout de l’outre-mer au centre de la nappe. Cuisine d'auteur franche et précise, signée du jeune Elis Bond. Retenez bien ce nom ! Table Métis, gluten free et vegan (super) friendly rejoint également le dossier. Ce resto faisant le pont entre Europe et Afrique met notamment à l'honneur mafés, yassa et gombos de pointe. C’est fin, gourmand, généreux mais jamais bourrin, avec une grande justesse dans les assaisonnements et alliances.

L'Afrique n'est pas un pays, mais un immense continent qui en agrège 54. Oui, CINQUANTE-QUATRE pays. Imaginez un peu la richesse de sa gastronomie ! C'est pour ça que parler de "restaurants africains" ne veut pas dire grand-chose. Il faudrait plutôt raisonner par grandes zones géographiques. A Paris, si les cuisines d'Afrique du Nord (Maghreb) sont à la mode depuis longtemps (le couscous, plat préféré des Français !), on connaît moins celles d'Afrique noire.

Autre constat : de par l'Histoire de la colonisation française et de l'immigration, c'est sans doute la partie l'Ouest du continent qui nous est la plus familière. Problème : vous connaissez les gimmicks les plus "faciles", comme le mafé, à base d'arachides et de riz, ou le poulet yassa. Mais connaissez-vous le thiep (théiboudienne) ou le bœuf kédjénou ? Du Bénin au Burkina Faso, en passant par le Cap-Vert, la Côte d'Ivoire, le Mali, mais aussi la Mauritanie, le Sénégal, ou le Togo... Voici de quoi voyager sans bouger très loin !

Chez Time Out, tous les établissements sont testés anonymement par nos journalistes, en payant l'addition à chaque fois, comme n'importe quel client !

Les meilleurs restaurants d'Afrique de l'Ouest à Paris

Waly Fay

4 sur 5 étoiles
Restaurants Roquette

Quelle vibe ? Un voyage du Sénégal au Cameroun, en passant par les Antilles. Le cadre est simple mais élégant, la lumière tamisée et la bande-son tournée vers les traditions. 
Plat culte ? Le Tiep au mérou frais, avec carotte, chou, manioc, aubergine africaine, assorti d'un riz rouge cuit au bouillon parfumé au yété, ce coquillage saumuré

Niébé

4 sur 5 étoiles
Restaurants Brésilien 6e arrondissement

Quelle vibe ? On se croirait dans un de ces restaurants chicos ultra-classiques, servant une cuisine traditionnelle et peu travaillée. Pourtant ici, vous êtes au coeur du chemin du niebe, ce haricot noir originaire d’Afrique, qui se retrouve maintenant dans les cuisines des Antilles, d’Asie ou des deux Amériques.
Plat culte ? Un plat vegan ou bien ce superbe mafé (20 €) déstructuré : la joue de boeuf fondante comme ja-ja d’un côté, la sauce cacahuète de l’autre, sans oublier la semoule de manioc. 

Advertising
Mi Kwabo
Mi Kwabo
Mi Kwabo

Mi Kwabo

4 sur 5 étoiles
Restaurants Afrique du Sud Pigalle

Quelle vibe ? Alléluia ! Après avoir attendu désespérément plus de dix ans, voilà enfin un restaurant gastronomique africain capable d’aller taper dans l’étoile à Paris ! On le doit au jeune Elis Bond (28 piges au compteur), qui replace le maousse continent africain (54 pays) et un bout de l’outre-mer au centre de la nappe.
Plat culte ? En deux temps : des noix de Saint-Jacques sur feuille de bananier, ceintes de branchages d’épicéa, enflammés au dernier moment. Et plat végétal, à base de saka-saka (feuilles de manioc pilées), avec un vrai parti pris sur l’amertume et le piment. 

BMK- Paris Bamako

4 sur 5 étoiles
Restaurants Strasbourg-Saint-Denis

Quelle vibe ? À quelques numéros de l'Hôtel Grand Amour, ce resto fusionne plusieurs pays d'Afrique, même si la carte est plutôt axée Sénégal, Mali et Côte d’Ivoire. Mafé, yassa et tiep à l’honneur donc (aussi en version vegan), avec de temps à autre quelques surprises. Le design déboîte tout : suspensions et minitabourets en rotin, imprimé wax, fresque arty de Mandela à l’entrée… 
Plat culte ? Le mafé de Maman (bœuf fondant, sauce parfaite) 
Le plus : à emporter, crème de saka-saka, purée de piment, thés de la marque sud-africaine Cape and Cape… Repartez le sac plein de produits fins africains 

Advertising
© African Lounge

African Lounge

Restaurants Cuisine du monde Chaillot

Quelle vibe ? Un resto chic et cosy aux couleurs chaudes, alignant au mur les portraits des grandes figures ayant marqué l'Histoire du continent africain. Si la carte propose des spécialités culinaires de toute l'Afrique, c'est là que vous mangerez un des meilleurs kedjenou de la capitale. Un ragoût de viande de brousse (ou de poulet ! surtout à Paris !), typique de l'Afrique de l'Ouest et plus particulièrement du centre de la Côte d'Ivoire
Plat culte ? Le kedjenou poulet, justement. Mais côté grillades, le capitaine ou la daurade sauvage braisés au feu de bois valent le détour.  

Ohinéné

3 sur 5 étoiles
Restaurants Ivoirien 20e arrondissement

Quelle vibe ? Avec sa devanture rouge et noire, impossible de le rater. La déco intérieure, par contre, est absente mais nous évite de tomber dans l'écueil des sempiternels masques en bois, wax multicolores et voiturettes en boîtes de conserve. 
Plat culte ? Les pastels à l'ivoirienne en entrée (sortes de chaussons fourrés d'une farce savoureuse), et surtout l'alloco : des bananes plantains bien mûres, frites à la commande !  En plat, le poulet en kedjénou (25 €) : du poulet fermier, cuit à l'étouffé à la commande, dans un bouillon aromatisé, servi avec de l'attiéké (semoule de manioc). 

Advertising
Table Métis
Table Métis
Table Métis

Table Métis

4 sur 5 étoiles
Restaurants Afrique du Sud Charonne

Quelle vibe ? Cuisine d'auteur voyageant entre l'Afrique et l'Europe, gluten free et vegan (super) friendly. Mafés, yassa, gombos... Gourmand, généreux mais jamais bourrin, avec un grande justesse dans les assaisonnements et alliances.
Plat culte ? 
Les « maniocchi », gnocchis de manioc, et le poulet frit « KFC » revisité !

© La Bifurcation
© La Bifurcation

La Bifurcation

Quelle vibe ? Arrivé de Mauritanie il y a quinze ans, Youssouf Sokhna est tombée amoureux de la cuisine française, qu'il mixe habilement à ses recettes d'Afrique de l'Ouest. Ex-commis au Ladurée des Champs-Elysées, il a fait ses classes à bonne école : le Pavillon Ledoyen à Paris (trois étoiles à l'époque au Michelin), la Closerie des Lilas… Avant d'ouvrir à deux pas du métro Galliéni, à Bagnolet, ce semi-gastro de 38 couverts ne désemplit pas.  
Plat culte ? Le cabillaud à l’hibiscus, le filet de truite à l’attieke-sotto 

La Bifurcation, 7, rue Marceau, Bagnolet. Metro Galliéni. Au déj, du lundi au vendredi, 12h-14h30. Le soir, du mardi au samedi, 19h-22h30.  Réservation au 01.55.86.77.07

 

Advertising
Le Petit Dakar
Le Petit Dakar
Le Petit Dakar

Le Petit Dakar

4 sur 5 étoiles
Restaurants Cuisine du monde Le Marais

Quelle vibe ? Un resto sénégalais simple mais charmant, un brin arty et coloré. Les plats sont copieux et on est très vite calé. Le thieboudienne rouge (riz au mérou piqué, persil, piment) est relevé mais largement supportable. Et bon à savoir, ils font aussi le thiéboudiène blanc, sur commande (à partir de 10 personnes) 
Plat culte ? Le savoureux yassa et son poulet fermier au citron, oignon et ail. Délicieux et recommandé par Léa Seydoux herself !

Et après les meilleurs restaurants d'Afrique de l'Ouest à Paris...

Les meilleurs restos brésiliens de Paris

Restaurants Brésilien

La gastronomie brésilienne ? Une cuisine fusion par excellence ! Laquelle emprunte bien sûr aux indiens d'Amazonie, à l'ancien pays colonisateur (le Portugal)... Mais aussi, à la Chine et surtout au Japon. Prêts pour le voyage ? 

Les meilleurs restaurants chinois de Paris

Restaurants Chinois

La Chine ? 9,6 millions de km²… Et une gastronomie plurielle, aussi diversifiée que son territoire est immense (rappel, la France, ce confetti, c'est 643 801 km²). Pour ne pas vous perdre dans ce casse-tête chinois, on vous a classé les meilleurs restos de la capitale en fonction des quatre grands types de cuisines.

Advertising

Les 50 meilleurs restaurants de Paris

Restaurants

Comme à chaque fin d’année, notre iconoclassement revient mettre le bordel dans la galaxie étoilée (et bien-pensante). Grandes tables, bouis-bouis, bistrots ou spots branchés… L’émotion peut surgir d’un bao à 5 € comme d’un plat sophistiqué à une centaine d’euros. 

Recommandé

    Vous aimerez aussi

      Advertising