Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Que faire à Paris cette semaine, du 31 octobre au 6 novembre ?
Que faire à Paris cette semaine, du 31 octobre au 6 novembre ?

Que faire à Paris cette semaine, du 31 octobre au 6 novembre ?

Advertising

Les feuilles jaunes de détachent des arbres et les châtaignes crépitent dans le four. On ressort son pull en maille, on s'enroule de nouveau dans un foulard, on a froid aux doigts en Vélib', on glisse sur le pavé mouillé par la pluie. Les signes extérieurs de l'automne ont résolument effacé nos souvenirs de palmiers et piña colada en short.

Mais s'il n'est plus question de pique-niques au bord du canal et de baignade improvisée dans le bassin de la Villette, c'est le bon moment pour photographier les nuances d'orange aux Buttes Chaumont et le lierre rougissant au Père Lachaise. Et puisque demain, c'est férié autant en profiter pour distribuer des bonbons et rouler des pelles au Joker. 

 

Lundi soir, c'est Halloween !  

A la recherche d'un film d'épouvante, d'un bon costume ou d'une soirée pour Halloween ? Time Out Paris vous donne ses conseils pour fêter zombies et consorts comme il se doit !

Où ? Dans divers lieux à Paris.
Quand ? Ce soir ou jamais ! 

Tous nos plans pour la soirée. 

 Le Worldstock Festival

En pleine période froide, le Worldstock promet de réchauffer les Parisiens en quête d'évasion. Pour la 4e année consécutive, le festival s'installe dans le magnifique théâtre des Bouffes du Nord pour dix dates, toutes élaborées avec pertinence. Des artistes du monde entier, qui mêlent leur culture à différentes influences et différentes époques. Avec Meridian Brothers, Cheikh Lô ou encore Idris Ackamoor & The Pyramids.

Où ? Théâtre des Bouffes du Nord.
Quand ? Du 1er au 12 novembre 2016.
Combien ? 23 à 28 € par concert.

 En savoir plus sur le Worldstock Festival

 

 

‘La Mort de Louis XIV’ : Jean-Pierre Léaud, soleil couché

Dans 'La Mort de Louis XIV' d’Albert Serra, l’immense Jean-Pierre Léaud, acteur-phare de la Nouvelle Vague, agonise en Roi-Soleil au crépuscule. Il permet au cinéaste catalan de livrer son œuvre la plus picturale, aux couleurs hallucinées comme une toile de Goya. Mais aussi la plus radicale, à travers l'incroyable performance de Léaud – d'autant plus glaçante que ses ressources paraissent minimales. 

Quand ? A partir du mercredi 2 novembre.
Où ? Dans les meilleurs salles obscures.

En savoir plus sur ‘La Mort de Louis XIV’

 

 Déjeuner à Belle maison 

Déjà aux manettes de Caillebotte et du Pantruche, Franck Baranger et Edouard Bobin ont encore frappé. Dans le 9e arrondissement toujours, quartier de prédilection du duo, mais cette fois avec un léger changement de cap. Ils embarquent le chef gallois Andrew Frost dans l’aventure et quittent la terre ferme. On prend place sur le pont, au premier étage de Belle Maison, du nom de leur plage préférée à l’Ile-d’Yeu. Pas d’eau à nos pieds mais avec les murs bleus et les tables en bois façon cale de bateau, c’est la Vendée en plein SoPi.

Quand ? Du mardi au samedi de midi et demi à 14h30 et de 19h30 à 22h30.
Où ? 4 rue Navarin, Paris 9e.
Combien ? 14 € le plat du jour.

En savoir plus sur Belle maison

 

American Psycho - No Exit

Compliqué d’adapter Patrick Bateman, ce golden boy de la finance assoiffé de sang, de violence et de sexe ? Forcément un peu, et pourtant l’angle relativement sage – on y voit tout de même de l’hémoglobine et du cul – de la pièce présentée au théâtre de Ménilmontant donne une idée assez fidèle du roman de Bret Easton Ellis. Car le plus important, c’est ce qui se passe dans la tête de « Patrick », comme l’appellent les trois nymphettes qui se baladent sur la scène et qui font le récit de l’histoire, tour à tour complices et délatrices.

Où ? Théâtre de Ménilmontant, 15 rue du Retrait, Paris 20e.
Quand ? Les vendredis et samedis à 21h, jusqu'au 18 décembre. 
Combien ? A partir de 12 €. 

En savoir plus sur American Psycho - No Exit

 

 

 

 

 

Art 42, le premier « musée » d'art urbain 

Le street art a désormais une adresse ! Le « premier musée d'art urbain » est en fait la collection d'un homme, Nicolas Laugero Lasserre, installée dans les locaux de 42, une école d'informatique et d'apprentissage horizontal. Cent cinquante œuvres de JR à Banksy en passant par Monkey Bird ou Jef Aérosol sont exposées de façon pérenne dans les locaux de l'école. En entrée libre et sur réservation, cette exposition sans équivalent offre un vaste panorama de la scène artistique urbaine française et internationale. 

Où ? Dans l’école 42, 96 boulevard Bessières, Paris 17e.
Quand ? Tous les mardis de 19h à 21h et tous les samedis de 11h à 15h.
Combien ? Entrée libre sur réservation.

En savoir plus sur Art 42, le premier 'musée' d'art urbain

 

La Régulière : galerie, librairie, ateliers et buvette

Attention peinture fraîche ! Nouvelle venue dans la très vivante rue Myrha, la librairie de Julia (la libraire) et Alice (la graphiste) s'intéresse avec attention au livre illustré, dont elle s'est fait une spécialité. Bande-dessinée, roman graphique et livres jeunesse sont ici les bienvenus. On y retrouve évidemment de nombreux trésors issus majoritairement de maisons d'édition indépendantes : l'humour de Riad Sattouf, le pinceau poétique de Catherine Meurisse et l'excellente BD de Liv Strömquist 'L'Origine du monde'. Une sélection pointue, colorée et inventive.

Où ? 43 rue Myrha, Paris 18e.
Quand ? Du mardi au dimanche de 10h à 19h.

 

 

 

 

 

 

Share the story
À la une
    Advertising