Qui Embrouille Qui Festival

Musique, Festival de musique
5 sur 5 étoiles
Qui Embrouille Qui
© Parallax

Time Out dit

5 sur 5 étoiles

Qui Embrouille Qui, troisième round ! Le festival imaginé par DJ AZF et Pasteur Charles (du label Turc Mécanique) revient du 8 au 11 août pour une troisième édition, partagée entre son fief originel de La Station et Dehors Brut, le nouveau spot éphémère des tauliers de Concrete. Car oui, c'est en choisissant minutieusement le terrain qu'on remporte la bataille.

Comme depuis sa création, le festival prendra des airs de magnifique bagarre générale entre les différentes scènes alternatives contemporaines, avec pas moins d’une soixantaine d’artistes au programme. Dès le jeudi, on se régalera avec le live de la Tunisienne Deena Abdelwahed, auteure avec Khonnar d’un album entre sonorités acid et bass music. Ou encore avec le set de la taulière Jennifer Cardini, dont les beats disco-house façon laser devraient calmer deux trois rhumatismes.

Si l’entrée en matière est belle, que dire du week-end ? Un vrai chantier, avec 40 heures de sauterie entre les deux friches suscitées ! Pour ce qui est de l'ambiance musicale, elle sera notamment assurée par l'expérimental bidouilleur électronique Jardin, toujours présent quand il s'agit de pousser le bouchon trop loin, et Miley Serious pour un B2B avec O.Xander, histoire de nous emmener dans les confins de l'acid techno et de la house sauce ambiant. Egalement au programme : UVB76 et leur post-techno parfaite pour écraser des trottinettes électroniques au marteau-pilon pendant des heures, les Belges de la Jungle et leur kraut électronique transcendental, mais aussi Sina XX, le patron des soirées Subtyl, Arabian Panther, Theo Muller et un live de December... Rien que ça !

Ceci n'est qu'un léger panorama de tout ce qui vous attend. On finira par évoquer ce « Bonus Day » à Dehors Brut. 14 heures de fête rien que pour lui, avec juste comme ça un B2B de la patronne AZF avec Sentimental Rave. On fera les comptes à la fin, mais on peut d'ores et déjà vous dire que comme tous les ans, c'est Qui Embrouille Qui qui remportera la mise.

Par Rémi Morvan

Publié :

Infos

Votre avis

LiveReviews|0
1 person listening