Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right 5 choses qui rendent une ville agréable à vivre
© Olenka Kotyk, Unsplash

5 choses qui rendent une ville agréable à vivre

Et 3 autres choses qui comptent moins que prévu.

Par marketing@timeout.fr
Advertising

Nous avons posé à 20 000 personnes 81 questions portant sur leur vie afin de savoir ce qui rend une ville agréable à vivre. En quoi les villes du top 3 diffèrent-elles de celles qui figurent en bas de classement ? Les résultats sont parfois surprenants…

© Ben Duchac, Unsplash

Elles sont passionnantes

Le top 5 des villes du City Index sont : Chicago, Melbourne, Lisbonne, New York et Madrid. Elles ont toutes les 5 obtenu les meilleurs scores dans les catégories « ville stimulante » et « ville inspirante ». Kuala Lumpur quant à elle a le score le plus bas, toutes catégories confondues.

Il apparaît dans le sondage que de nombreuses personnes pardonnent à leur ville d’être stressante et source de tension, ce qui au final est plus ou moins inhérent à la vie urbaine. Ainsi, moins d’un New-Yorkais sur neuf décrit sa ville comme un lieu « facile à vivre » mais cela n’empêche pas cette dernière d’être 4e du classement.

Sao Paulo est 7e du classement alors que Paris est 15e. Ces villes ont reçu des scores similaires quant à l’offre culturelle, mais 70 % des Paulistes trouvent qu’il y a toujours quelque chose de nouveau à faire à Sao Paulo contre 44 % des Parisiens.

Elles sont gastronomiques

La bonne nourriture fait-elle la ville ou la belle ville engendre-t-elle la bonne nourriture ? Quoi qu’il en soit, un bon score pour les bars et restaurants reflète un bon classement général.

Chicago et Melbourne, les deux premières villes du City Index, sont également les deux premières dans les catégories bars et restaurants.

Advertising
© David Marcu

Elles méritent qu’on les explore

Une grande variété de quartiers plutôt que des zones résidentielles autour d’un noyau urbain central est sans doute une condition sine qua non pour qu’elles suscitent de l’intérêt : plus d’endroits intéressants à visiter et de nouveaux lieux à découvrir.

New York (#4) et Chicago (#1) figurent parmi les villes où les riverains sont le plus friands de visites, découvertes et explorations alors qu’à Miami (#12) et Singapour (#14), les habitants se satisfont de leur quartier et se montrent peu enclins à en découvrir d’autres.

© Davide Cantelli, Unsplash

Les gens prennent les choses avec légèreté

La vie urbaine a souvent été associée avec le stress, le travail et la course alors que la clé est simplement un bon équilibre entre vie professionnelle et vie privée.

De petites différences dans le temps de travail ont beaucoup d’impact : dans les villes du top 6, on travaille en moyenne 3 heures de moins par semaine que dans les 6 villes du bas du classement.

Les heures supplémentaires ont également un impact négatif dans la mesure où il est difficile de faire des plans pour sortir si les horaires sont imprévisibles. A Dubaï (#17), 45 % des personnes déclarent travailler fréquemment en dehors de leurs heures habituelles contre 28 % des Madrilènes (#5).

Advertising
© Alexis Brown, Unsplash

Les gens sont sympas

Les villes peuvent être assez paradoxales : dans les villes surpeuplées, certains se sentent très seuls. A ce titre, les petites attentions et politesse peuvent faire toute la différence.

Les villes les plus pétillantes sont celles où les habitants sont les plus susceptibles de parler avec un inconnu (Chicago #1), plutôt que celles où les habitants demeurent centrés sur eux-mêmes (Tokyo #13). En effet, les quatre villes où les habitants ont le plus de facilités pour se faire des amis (Mexico #6, Madrid #5, Lisbonne #3, Sao Paulo #7), sont également toutes en haut du classement général.

© Chang Hsien, Unsplash

Mais elles ne sont pas forcément…

…bon marché. Certaines des plus grandes villes sont chères, mais un coût de la vie élevé n’est pas nécessairement fatal pour qu’il y fasse bon vivre. En effet, New York et Madrid, qui sont 11e et 13e pour ce qui est du coût de la vie, sont tout de même en tête du classement général, avec les 4e et 5e places. A l'inverse, des villes comme Singapour (#14) et Kuala Lumpur (#18) ont un coût de la vie assez faible, mais qui ne suffit pour autant pas à les faire grimper dans le classement.

…sûres. La sécurité d’abord ? Par pour les répondants apparemment, qui voient peu de lien entre la perception du danger et la satisfaction générale de la ville. Seuls 2 % des gens ne se sentent pas en sécurité à Tokyo la nuit (#15), contre 72% à Mexico (#6).

…idéales pour faire la fête toute la nuit. Sydney (#16), est l’une des meilleures du classement pour ce qui est de la fréquence des gueules de bois, et Tokyo (#13) pour ce qui est des nuits blanches.

En savoir plus sur le City Index 2016

Advertising
Advertising
Recommandé

    Vous aimerez aussi

      Advertising