Cerisiers Hanami
© CD92/Willy LabreCerisiers en fleurs - Domaine de Sceaux

Les lieux où voir des cerisiers en fleurs à Paris

Sceaux, jardin des plantes, tour Eiffel.... Découvrez notre sélection des lieux où apercevoir des cerisers en fleurs sur la capitale et en Ile-de-France.

Publicité

Il y a les arbres en fleur et il y a les cerisiers en fleur. Magnifiques, apaisants et même grandioses lorsqu'ils se retrouvent en bande, les sakura font partie des symboles ultimes de la culture nipponne. Au Japon, on scrute presque religieusement leur période de floraison, qui intervient selon les régions entre le mois de janvier et d'avril. C'est le temps de l’hanami. Et même si ce n’est pas Tokyo, on compte de nombreux parcs et jardins où apercevoir ces fameux cerisiers en fleur à Paris et en Ile-de-France. Petite sélection des spots où voir la vie en rose. 

Pour encore plus de bons plans, inscrivez-vous à la newsletter de Time Out Paris.

Où voir des cerisiers en fleurs à Paris ?

  • Sites et monuments
  • Parcs et jardins
  • 5e arrondissement

Si, en nombre de cerisiers, le domaine de Sceaux éclate la concurrence, c’est sans doute le Jardin des plantes qui détient les plus beaux spécimens. Quadricentenaire, le jardin plastronne chaque printemps avec plusieurs sakura à fleurs roses et blanches. Mais celui qui aimante tous les flashs, c’est le cerisier du Japon Shirotae. Immense, il impressionne avec ses 8 mètres de haut, 12 d’étalements et une forme aplanie pas commune.

Quand ? De 7h30 à 20h selon les saisons
Où ? 57 rue Cuvier, Paris 5

Parc de Sceaux

Pas la peine de tourner autour du tronc : en Ile-de-France, l’Eden des fadas de cerisiers en fleur, c’est le parc de Sceaux. Croqué à la fin du XVIIe siècle par André Le Nôtre, le parc du domaine de Sceaux en met plein les mirettes (et les pattes) avec ses 180 hectares de superficie. Outre son grand canal d’un kilomètre de long et son Octogone, Sceaux détient surtout l’une des plus belles collections de cerisiers de la région, avec pas moins de 150 arbres disséminés dans le parc. Au printemps, quel pied de pique-niquer sur les immenses pelouses coiffées de rose… Sensation garantie sur vos réseaux !

Quand ? Ouvert tous les jours, de 7h à 20h30. Horaires variables selon les ateliers.
Où ? 8 avenue Claude-Perrault, 92330 Sceaux

Publicité

Jardin James-Joyce

Au milieu du futuriste nouveau quartier de la BnF, un peu de vert (ou de rose). Ensemencé entre le quadrilatère livresque, la Seine et le métro aérien de la ligne 6, le parc James-Joyce accueille une escouade d’une dizaine de cerisiers à fleurs roses. Et y a pas à dire : dès les premiers bourgeonnements (début mars environ), ça fait son petit effet d’apercevoir ces sakura dans cet endroit à l’allure de no man’s land arboricole. Un jardin à noter dans votre roman des lieux où voir les cerisiers à Paris.

Quand ? ouvert du mardi au dimanche, de 8h à 19h30 selon les saisons.
Où ? 7 rue George-Balanchine, Paris 13e.

Jardin du musée Albert-Kahn

Scotché au bout de la ligne 10, le musée Albert-Kahn, rouvert en 2022, est un lieu assez magique. Si l’on vient zieuter la riche collection recensant les trésors du monde entier réunie par le banquier philanthrope au tournant du XXe siècle, les jardins constituent le climax de la visite. Dans les 4,2 hectares de la propriété, Kahn a recréé une dizaine de jardins thématiques : la montagneuse forêt vosgienne, un jardin français tiré à quatre épingles, un touffu jardin anglais et, pour rester dans le thème, un diptyque de jardins japonais avec pagodes restaurées et cerisiers rosés.

Quand ? Ouvert du mardi au dimanche, de 11h à 19h selon les saisons.
Où ? 1 rue des Abondances, 92100 Boulogne-Billancourt

Publicité

Square Marie-Trintignant

En bordure du Marais historique, sur le tracé de l'enceinte Philippe-Auguste, allez découvrir le petit et apaisant square Marie-Trintignant, rebaptisé après la mort de l'actrice. On profite de quelques bancs pour se poser, d’où l’on reluque la Seine voisine ainsi que les figuiers, lilas et quelques cerisiers qui fleurissent abondamment au printemps, couvrant le sol de pétales roses. Pour les férus de tips historiques, tournez-vous en direction de la bibliothèque Forney. A voir au-dessus du frontispice, incrusté dans le mur : un boulet de canon tiré lors de la révolution de 1830.

Où ? 17 rue de l'Ave-Maria, Paris 4e
Quand ? Ouvert 24h/24

  • Que faire
  • Tour Eiffel
  • prix 2 sur 4

Aux pieds de la dame de Fer, un peu de couleur ! Côté rive droite, plusieurs cerisiers se déplient dans les allées du jardin du Trocadéro, faisant voir la vie en rose à la tour Eiffel dès le printemps venu. Tour Eiffel + cerisiers en fleur : vous en connaissez des combos clichés aussi affriolants ? 

Où ? Place du Trocadéro et du 11-Novembre, Paris 16e
Quand ? Ouvert 24h/24

Publicité
  • Sites et monuments
  • Parcs et jardins
  • Batignolles

Petit nouveau, le parc Martin-Luther-King a déjà tout d’un (très) grand. Ouvert dans sa totalité en 2020, ce parc est vite devenu l’épicentre vert de l’arrondissement avec ses 10 hectares, entre espaces de jeu, lieux pour flâner et centaines d’espèces de végétaux. Au printemps, votre pérambulation passera obligatoirement par la pointe nord du parc, où se déploient une soixantaine de cerisiers à fleurs roses et blanches.

Quand ? De 7h à 21h30
Où ? 147, rue Cardinet, Paris 17

  • Musées
  • 5e arrondissement

Soyons honnêtes : depuis l'incendie de Notre-Dame, la vue depuis le jardin Tino-Rossi a perdu de sa superbe ! Mais heureusement, ce jardin pourléchant la Seine en a encore sous le coude, avec ses cours de danse à la pelle et ses cerisiers à repérer au printemps entre les œuvres de César Baldaccini, Constantin Brancusi, Alexander Archipenko, Ossip Zadkine ou Jean Arp… Mon beau cerisier ! 

Où ? 2, quai Saint-Bernard, Paris 5e
Quand ? Ouvert 24h/24

Publicité
  • Sites et monuments
  • Cimetières
  • Père-Lachaise

Au Père-Lachaise, on a plutôt l'habitude de manger les pissenlits par la racine que de voir des cerisiers fleurir. Cimetière le plus célèbre de la capitale (et sans doute du monde), il a en plus l’avantage de ressembler à un jardin anglais, pittoresque, ombragé, aux allées serpentant sur la colline et entrecoupées d'escaliers. Au printemps, au milieu des pierres tombales de Jim Morrisson, Edith Piaf ou Pierre Bourdieu, les promeneurs peuvent zieuter quelques cerisiers aux quatre coins du cimetière. Presque logique lorsqu'on sait que Jean Baptiste Clément, l'auteur du Temps des cerises, est enterré juste en face du mur des Fédérés.  

Où ? Boulevard de Ménilmontant, Paris 20e
Quand ? De 8h à 18h, selon les saisons.

  • Sites et monuments
  • 16e arrondissement

Un des piliers du jardin botanique de Paris, le parc de Bagatelle planque sur le pourtour du bois de Boulogne, côté Seine. Fruit d’un pari entre Marie-Antoinette et le comte d’Artois, le château et le parc ont été croqués en une nuit par l’archi François-Joseph Bélanger et construit en 64 jours par 900 ouvriers – on repassera pour le bien-être au travail. Aujourd’hui, il pique la curiosité des visiteurs avec 10 000 rosiers issus de 1 200 variétés, des paons pas farouches et des cerisiers à fleurs blanches. 

Où ? Route de Sèvres-à-Neuilly, Paris 16e
Quand ? Ouvert de 9h30 à 20h selon les saisons

Recommandé
    Vous aimerez aussi
    Vous aimerez aussi
    Publicité