0 J'aime
Epingler

Restaurants par quartier

Les meilleures adresses de chaque quartier parisien

Petit déjeuner chez Frenchie To Go / © Time Out Paris

Parce qu'on n'a pas toujours envie de traverser la ville pour dégotter un restaurant de qualité, voici une sélection de nos meilleures adresses classées par quartier, idéale pour trouver une bonne table près de chez vous, ou une jolie cantine à côté du bureau. 

Belleville / Ménilmontant

Chez Ramona Les allées de Belleville dessinent un drôle de micmac, un labyrinthe de petites rues qui cachent d’impayables troquets, refuges pour les oiseaux de nuit et les chats perdus. Et parmi toutes ces adresses, souvent aussi improbables qu’extraordinaires, il y a Chez Ramona. La suite Mukura En Colombie, on fait du bon café, mais aussi une excellente cuisine, assez peu connue en France. Alors, si vous avez envie d'exciter vos papilles avec de nouvelles saveurs, direction le restaurant Mukura, caché dans une petite rue de Belleville.  La suite Le Rouleau de Printemps A Belleville, comme ailleurs, on aime conserver jalousement ses cantines de quartier, toutes ces petites adresses qui bien souvent ne payent pas de mine mais qui savent, sans pareil, marier douceur (des prix), saveurs et chaleur. Ici, le secret s’est déjà ébruité. La suite Cyclo Perché en haut de la rue de Belleville, Cyclo (en référence aux pousse-pousse qui proposent de vous balader dans les rues des villes vietnamiennes) promet une excursion gourmande plus calme que les autres adresses asiatiques des alentours. La suite La Cantine de Belleville On vient ici pour ripailler sans vergogne, pour trinquer sans pudeur. On s’installe dehors sur la terrasse chauffée, à l’intérieur, ou dans la salle de derrière pour écouter un des nombreux concerts organisés ici. On commande à boire, puis on choisit sur l’ardoise un plat pour 10 euros, ou une formule complète, avec entrée et plat pour 15 euros. La suite Chatomat On

Bastille

CheZaline Faute de temps et d'argent, les midis passent et se ressemblent tous, qu'ils aient le goût de plats réchauffés au micro-onde, de la boulangerie du coin ou du kebab d’en face. Il existe pourtant un intermédiaire entre la longue pause resto et… Lire la suite L'Ecailler du Bistrot Le rafiot a la force tranquille des vieux beaux, le charme usé mais implacable, passé de mode et pourtant indémodable. Il y a des voiliers dans tous les coins, des homards, des coquillages, des plages encadrées, des enfants à pompons… Lire la suite La Pulperia Des allures de vieux troquet dépoussiéré. Une cuisine recouverte de céramique blanche, ouverte sur une petite salle, bruyante et chaleureuse. Une popote de bistrot, carnassière et enflammée par le talent d’un chef argentin… Lire la suite Caffé dei Cioppi Coup de foudre pour cette minuscule trattoria ouverte il y a presque trois ans. S'il l'on ne devait utiliser qu'un seul mot pour définir le Caffé dei Cioppi, on ne sait pas lequel on choisirait. Fracassant, comme le vitello tonato… Lire la suite Bones Une lumière tamisée qui met parfaitement en valeur une salle toujours pleine, installée entre quatre murs joliment décharnés… Depuis la rue, on perçoit déjà l’atmosphère chaleureuse qui paraît imprégner ce néo-bistrot… Lire la suite La Crêperie bretonne fleurie de l'épouse du marin La Crêperie bretonne fleurie de l’épouse du marin (rien que ça) a des allures de repaire de vieux loups de mer. La décoration boisée et les murs chargés de post

République / Oberkampf

Fruits de mer • L'Ilot Voilà une jolie bicoque à bulots où l’on vient casser du tourteau, gober des fines de claire ou déshabiller des crevettes roses, sans pour autant se coincer les bras dans une addition aussi salée que du beurre à tartiner. Vous êtes bien à Paris, oui, oui. La suite Bonne franquette • La Prune folle C’est avec le sourire que Sol et Victor accueillent le chaland. Quelques tables en formica, des lampes chinées au hasard des brocantes, des photos de famille et du papier peint d’époque : la Prune folle surfe élégamment avec la tendance vintage. La suite Exotique • Les Comptoirs de Carthage Ce restaurant familial et sans prétention installé près du Carreau du Temple (en face du bar le Petit Monaco) propose des plats de cuisine fusion qui mêlent saveurs françaises, anglaises et tunisiennes. On s'installe à l'une des quelques tables qui occupent la salle... La suite Délices veg • Brunch Soya Cantine Bio Un brunch végétarien ? Les amateurs d'œufs et de bacon seront d'emblée refroidis. Pourtant, les plus difficiles à satisfaire ressortiront convaincus par la formule à volonté du Soya Cantine Bio, un restaurant végétarien réputé. La suite Terroir • Astier Un coup d’œil au museau écarlate des habitués suffit à planter le décor : pas de doute, il fait bon vivre, boire et manger chez Astier. Patinés par plus d’un demi-siècle de réjouissances du terroir, les murs lambrissés de ce bistrot bien de chez nous veillent jalousement sur... La suite Saveurs du soleil • Al Tagl

Canal Saint-Martin / Strasbourg Saint-Denis

Le Cambodge Le principe ici est simple : on note soi-même sa commande sur un bout de papier, sans oublier de mentionner les préférences et allergies alimentaires comme “pas de coriandre”, “sans cacahuète” ou encore “bol de riz supplémentaire”, et quinze minutes plus tard, abracadabra, le plat apparaît sur le table. On craque particulièrement pour le Bobun, joyeux mélange chaud-froid de nouilles, salade, bœuf sauté... Lire la suite Tuck Shop Il y a une vieille bicyclette négligemment garée devant, une plante qui grimpe et une ardoise pleine de douceurs. La façade est sobre, presque trop discrète. On passerait à côté sans se retourner. Et pourtant. En poussant la porte, on découvre un espace charmant, fait d’un peu de bric et de broc, de meubles récupérés, rhabillés et dépareillés, de forêts qui tiennent dans des bulles en verre, de livres, de posters. Une pagaille douce et bien étudiée. Il faut dire que les trois Australiennes qui ont posé ici... Lire la suite La Quincaillerie Ce n’est plus une surprise, le quartier situé entre les métros Strasbourg – Saint-Denis et Château d’Eau change à grande vitesse. Certes, il brasse encore des milieux populaires et des classes moyennes, mais il tend à devenir un haut lieu des soirées parisiennes avec des établissements comme Chez Jeannette, Le Mauri7 et d’autres bars branchés qui poussent comme des champignons. Contribuant un peu plus à la gentrification du quartier... Lire la suite Le Village Si vous pensiez faire une halte express en c

Quartier latin

58 Qualité Street Une épicerie fine, un bistrot, une sandwicherie, un salon de thé, un bar à tapas… Autre chose ? Oui, une polentaria aussi. La petite annexe de Sylvain Sendra – chef étoilé d’Itinéraires – a l’ambition folle de sa jeunesse. Ouverte depuis quelques mois, elle cumule tout un tas de... La suite L'Agrume Franck Marchesi-Grandi, un ancien du Gaya de Pierre Gagnaire, a relooké cette pizzeria de quartier avec une couche de peinture couleur acier et quelques tableaux contemporains. Ce décor simple suffit car le spectacle est dans la cuisine ouverte où l'on voit œuvrer le chef... La suite Aux Verres de Contact Myope, le chef du Jadis Guillaume Delage ? Non, plutôt admirateur de l’auteur et célèbre bon vivant Antoine Blondin, qui a inspiré le nom de son nouveau restaurant à deux pas de Notre-Dame. Doté d’un décor moderne mais chaleureux avec... La suite Breakfast in America Tous vos fantasmes hollywoodiens d’american diner (en faisant bien durer le « errr ») sont réunis à Breakfast in America : le bacon et les œufs fumants que le héros de votre enfance, poursuivi par les flics, engloutissait virilement au comptoir d’une buvette d’autoroute... La suite Le Caméléon A l'entrée, un magnifique bar et une serveuse pour vous débarrasser, puis le capitaine du navire pour vous placer. Des fauteuils rouges, des tables bien dressées. Une vue plongeante sur la grande cuisine aérée. Le bistrot est bourgeois, unique... La suite Chez René C’est un bistrot comme on les aime : avec ses

Marais / Beaubourg

Crêperie • Breizh Café Tenu par un Breton qui a vécu au Japon, Breizh Café est une crêperie pas comme les autres avec sa salle aérée tout en bois clair et son annexe à Tokyo. Tous les produits sont de grande qualité, notamment les huîtres creuses de Cancale, l'andouille de Guéméné... La suite Terroir • L'Ambassade d'Auvergne Cette auberge chaleureuse avec vieilles poutres, tables en bois bien espacées et fauteuils rouges mérite son nom d'ambassadeur de la cuisine rustique du centre de la France. Parmi les entrées simples et généreuses, le jambon de coche... La suite Brunch • Les Bonnes Sœurs C’est une toute petite salle bruyante située place des Vosges devant laquelle on fait la queue dès 11h le dimanche matin. Il faudra donc se lever tôt pour pouvoir planter sa fourchette dans les succulents œufs brouillés servis dans leur mythique brunch... La suite Bio • Le Potager du Marais A deux pas de Beaubourg, cette cantine végétarienne 100 % bio est bien la preuve qu’on peut fourrer tout un restaurant dans une boîte d’allumettes. Recroquevillé sur des tables placées en banc de sardine (pardon, en rang d’oignon, en champ de maïs ?) le long d’un mur... La suite Mexicain • Candelaria Les tacos, enfin à la mode à Paris ? Oui, grâce à cette taqueria mexicaine où des Parisiens branchés cotoient des expats' anglais et américains qui se donnent rendez-vous ici. On peut y picorer de délicieux tacos et des tostadas pas chers... La suite Fruits de mer • L'Ilot Voilà une jolie bicoque à bulots

Montmartre

La Balançoire Le diable aurait coutume de se cacher dans les détails, dit-on. Alors, il a visiblement oublié de s'arrêter au numéro 6 de cette petite allée calme, perpendiculaire à la rue des Abbesses. Il suffit de pousser la porte pour sentir à quel point le lieu a été pensé, rêvé avant d'être mis sur pied. Les deux jeunes compères qui ont monté l'affaire ont mis leur coeur et leur talent au service de l'établissement. Le résultat est charmant, la déco efficace et ludique. De grandes tables en bois magnétisées retiennent fourchettes et couteaux dans une drôle de chorégraphie, une balançoire dodeline gentiment à l'entrée de la pièce, des bocaux de cornichons ou de bonbons posés ici et là, entre quelques objets chinés au hasard des brocantes, viennent tisser une ambiance récréative et gourmande. Mais que le décor ne vous déconcentre pas, ici c'est à la carte, fièrement inscrite à la main sur une grande ardoise, qu'il faudra prêter attention. Le gérant, Antonin, se fera d'ailleurs un plaisir de vous la détailler et de vous conseiller le vin idéal. Le service est attentionné et professionnel, le plaisir non feint. Au menu – qui change souvent au gré des envies et des saisons –, une cuisine imaginative qui reprend les classiques, les recettes traditionnelles françaises et s'amuse à leur faire rencontrer de nouvelles saveurs, d'autres épices : velouté de lentille, œuf cocotte aux champignons de Paris, parmentier de canard caramélisé, muffinburger, pain perdu au nutella, poire poch

Commentaires

0 comments