Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche

The Butcher of Paris

  • Restaurants
  • Le Marais
  • prix 2 sur 4
  • 4 sur 5 étoiles
  • Recommandé
  1. The Butcher of Paris
    © The Butcher of Paris
  2. The Butcher of Paris
    © Romain Bassenne
  3. The Butcher of Paris
    Romain Bassenne / The Butcher of Paris
Publicité

Time Out dit

4 sur 5 étoiles

Où manger de la bonne viande dans le Marais ? Chez ce boucher qui connaît les éleveurs, la cuisson de leur viande et le vin qui va avec.

Les Enfants du Marché ont enfin trouvé un camarade pour jouer les terreurs des déjeuners ! A deux étals du bouillonnant comptoir de Michael Grosman, un joyeux luron formé sur le billot du Bourdonnec, Louis-Marie Martin, équarrit à tout-va des bestioles bien élevées. Veau de la ferme corse Abbatucci, bœuf de la ferme de La Ranche, poulardes de Culoiseau… Tous finissent dans votre assiette après un rapide bronzage sur le grill, en tartare bien viandard ou en boulettes pour garnir le sandwich du jour. 

Un midi de mi-novembre, sur son comptoir jaune poussin large comme une assiette à dessert (et à peine capable d’accueillir 20 paires de fesses bien serrées), on y aiguisait notre appétit carnassier. En guise de plat du jour (aucune entrée à la carte), un délicieux tartare de bœuf maturé un mois – la viande taillée finement dans la côte – agrémenté d’une détonante sauce chimichurri (persil haché, piment, échalote) et de quelques pommes de terre grenaille accompagnées d’une honnête mayo aux cébettes, où tremper le tubercule (22 €). 

Aussi aperçues chez nos voisins, une belle planche de charcut’ (jambon de bœuf suintant et jambon blanc à l’os) et une grosse côte de cochon frôlant le demi-kilo, servie avec patates au four, carottes rôties et échalotes grillées (38 €). Bref, autant de bonnes raisons de dézinguer son quota de CO2 pour l’année, avec tout de même un sacré bémol en fin de parcours : pas de quoi boucler le repas avec un dessert, dommage ! Car dans cette adresse carnivore, le sucré… c’est pêché !

Pour faire glisser les protéines, Louis-Marie (ancien caviste chez Le Quinze Vins) met le bar très haut, dégoupillant chaque semaine une trentaine de références de vin naturel, dont parfois les pontes du genre (Jean-François Ganevat, Stéphane Bernaudeau, domaine de Bichery…). Sortis de derrière les tonneaux ce jour-là : un gouleyant gamay de Fabien Jouves et un carignan profond du Clos de la Soif (10 € quand même pour chaque verre !). Entre les repas, possibilité de dévaliser la vitrine : steak d'angus (38,50 € le kilo), rumsteck de salers (58,50 € le kilo)…

Chez Time Out, tous les établissements sont testés anonymement par nos journalistes, en payant l'addition à chaque fois, comme n'importe quel client !

Écrit par Goulven Le Polles

Infos

Adresse
Marché des Enfants-Rouges
39, rue de Bretagne
Paris
75003
Transport
Métro : Filles du Calvaire
Prix
Plats, 20-38 €
Heures d'ouverture
Ouvert du mardi au samedi, 9h - 20h et dimanche, 9h à 17h
Vous êtes propriétaire de ce commerce ?
Connectez-vous et revendiquez le commerce
Publicité
Vous aimerez aussi