Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche
Bogato
DRBogato

14e arrondissement : les boutiques

Du shopping pour se vider les poches dans le 14e

Écrit par
La Rédaction
Publicité
  • 5 sur 5 étoiles
  • Shopping
  • Epicerie fine
  • Denfert-Rochereau
  • prix 2 sur 4
  • Recommandé
D’en face, certes, mais de quoi ? Eh bien de la cave Sophie Germain, la première boutique d’Haris Mebtoul, Jessica Morin et Barthélémy Gibault. Le trio a traversé la rue début 2023 pour lancer cette mini-épicerie à cassons (à la place d’une retoucherie), ouverte sur le dehors. Au programme, rien que des produits artisanaux qui patientent sur les étagères ou dans les vitrines réfrigérées. Les charcuteries voyagent entre le terroir français (jambon Prince de Paris ou terrine de campagne) et italien (bresaola, dément roulé de porc à la pistache…). Les fromages suivent le même chemin : saint-marcellin, comté 24 mois ou mont d’or de ce côté des Alpes ; pecorino, parmesan ou gorgonzola de l’autre. En produits plus transformés, on trouve des pizzas surgelées de chez Louie Louie, des baos parisiens signés Mum ou du pesto Papillon. Bref, de quoi capturer le nécessaire pour faire un repas ! A noter que les tauliers préparent aussi des sandwichs pour lesquels tout le quartier fait la queue le midi : classique jambon-beurre et cornichons, avec de la raclette fondante pour les grands froids ou en végé avec chakchouka et chèvre. Le bon plan du 14e ! Chez Time Out, tous les établissements sont testés anonymement par nos journalistes, en payant l'addition à chaque fois, comme n'importe quel client !  
  • Shopping
  • Brocante
  • Plaisance
Plein sud, à l’orée du 14e et du Grand Paris, c’est le marché le plus paisible de la liste. Côté brocante, vous trouverez essentiellement des petits objets de décoration, de la vaisselle et des bijoux. Quelques meubles, dont un bon paquet d’antiques, et des vêtements (avec de très jolies pièces bradées par-ci par-là, ouvrez l’œil), mais ce n’est pas l’essentiel. Venez tôt, et pas seulement parce que les pépites partent vite : c’est qu’avec son lot de près de 400 marchands, vous risquez bien d’y passer la matinée pour tout bien observer.  Pour découvrir notre dossier des meilleures puces, c'est par ici.
Publicité
Madame de
  • Shopping
  • Boutiques
  • Plaisance
  • prix 2 sur 4
C’est l’histoire d’une paire de boucles d’oreille en diamant qui passe de mains en mains, récoltant à chaque changement de propriétaire de nouveaux secrets… Nous sommes en 1951 et ‘Madame de’ consacre la plume de Louise de Vilmorin. Un film de Max Ophüls plus tard, et Armelle Frantz s’empare à son tour de l’histoire de la comtesse Louise de pour créer son dépôt-vente. Une charmante boutique où tout est trié sur le volet. « Je mets un point d’honneur à ne sélectionner que des pièces en état neuf » assure Armelle. Et pas de doute là-dessus, les sacs sont brillants et les pulls intacts. Les distraits pourraient même croire que Madame de est une boutique ordinaire… Sauf qu’ici les prix se veulent bien plus intéressants que pendant les soldes : sac Vanessa Bruno couleur taupe à 187 euros, jean APC à 66, robe écossaise Zara à 40…  et pour ceux que la déco rétro aguiche, sachez que la maîtresse des lieux cache aux quatre coins de son antre de véritables trésors (carafe art déco et ses gobelets fumés à 88 euros, machine à coudre vintage et projecteur Kodak sénior n°1). Dépôts sur rendez-vous • Le petit plus : une playlist musicale bientôt en ligne sur leur site.  
Publicité
Marché biologique Brancusi
  • Shopping
  • Marchés et foires
  • Plaisance
  • prix 2 sur 4
Le marché biologique de Brancusi est un joli marché de quartier, proche de la place de Catalogne dans le 14e arrondissement. Pimpant malgré sa taille modeste, il exhibe ses couleurs chaque samedi matin, donnant exclusivement dans le bio et bon. Son point fort est qu’il est agréable et relativement calme, car beaucoup moins bondé que ses cousins de Raspail et des Batignolles. Toutefois les prix y sont sensiblement plus élevés. Le nombre restreint de commerçants et de producteurs rend le contact avec les clients plus privilégié. D’ailleurs, les marchands présents suffisent à répondre à la demande : primeurs et maraîchers, boucher, poissonnier, fromagers, caviste… Ils ne versent pas tellement dans le bon marché mais en choisissant judicieusement, on peut s’en sortir pour un prix raisonnable. Libre à vous d’imaginer ensuite les recettes de saison pour concocter des plats goûteux et sains à la fois. Légumes anciens (panais, topinambours, pommes de terre vitelottes…), herbes aromatiques fraîchement cueillies, pains au levain et aux céréales, huîtres et poissons issus d’élevages naturels… Tous les ingrédients sont ici réunis pour une gastronomie bio pleine de saveurs. Un marché pour les gourmets et les palais éthiquement engagés.
  • Shopping
  • Montparnasse
  • prix 2 sur 4
Voilà près de trente-cinq ans que les Cousins d’Alice font lire les bambins. Trente-cinq ans que leur devanture colorée hantée par Alice (aux pays des merveilles) attire l’œil des petits curieux. Mi-magasin de jouets, mi-librairie jeunesse, cette boutique installée à l’angle de la rue Daguerre sauvera plus d’un parent de la torpeur. Et pour cause, ses étagères sont remplies de trouvailles : fusée écologique et patate horloge à fabriquer, cordes à sauter rose bonbon (9,40 €), dragons Papo à noyer dans le bain et costumes de pirates (40 €) pour les goûters déguisés. Vous voilà parés.Côté livres, l’affaire est classée par thème et par âge. D’ailleurs, on vous conseille vivement les rayons « Lutins » et « Contes et merveilles », tous deux très bien fournis. Et comme toute librairie digne de ce nom, elle organise de temps à autre de rituelles séances de dédicace.
Publicité
Les Autruches
  • Shopping
  • Décoration d'intérieur
  • Denfert-Rochereau
  • prix 2 sur 4
Située à deux pas de la charmante rue Daguerre, dans le 14e arrondissement, la boutique Les Autruches a ouvert en 2003. A l'origine du projet, deux sœurs inséparables et passionnées de déco qui ont déniché, pour notre plus grand plaisir, une cinquantaine de créateurs. Sur les étals d'un espace somme toute restreint : de la vaisselle, du linge de maison, des luminaires, des bougies, des accessoires ou encore du mobilier venant du monde entier : d'Italie, de Belgique, du Maghreb, de Chine, d'Inde, d'Espagne. Et de France bien sûr... Le mot d’ordre étant avant tout la qualité et l’amour des belles choses mais aussi l’originalité des sélections proposées. Bref, dans ce magasin aux légers reflets de caverne d’Ali Baba, la clientèle de quartier familiale est ravie. Des abat-jour en bambou Caravane au chic mobilier d’Atmosphère d’Ailleurs, en passant par les étoles Epice, les sacs Craie, les luminaires Tsé & Tsé ou encore le linge de maison Elitis, tout est assemblé avec soin dans une atmosphère confortable et des tons majoritairement neutres. Côté bijoux, la boutique a craqué pour les créatrices 5 octobre, Virginie Monroe, Corinne Fischer ou encore les bracelets tibétains Baan. La fourchette est large niveau budget : du photophore Serax à 5 € au buffet en chêne à 2 000 €, toutes les gammes de prix sont représentées. Parmi les plus accessibles, les bougies Bô Rivage à 26 €, de la petite maroquinerie à partir de 30 € ou des bijoux autour de 40/50 €. Besoin d’un conseil ? Christine ou
Storie
  • Shopping
  • Boutiques
  • Montparnasse
  • prix 3 sur 4
« Une boutique indépendante proposant des objets exceptionnels créés par des gens avec une histoire à raconter. » Voilà comment, en quelques mots, la souriante Fiona Cameron décrit ‘Storie’, un petit espace baigné de lumière ouvert en juin 2011 à quelques mètres de la tour Montparnasse. Des vases en forme d’ampoule, des coussins à motifs, des cadres à photo en étain : de quoi dorloter son intérieur. Mais pas que ; approchez donc du fond, vous verrez sous verre une sélection pointue de bijoux aussi poétiques que la décoration du lieu. Car ici, on ne bichonne pas que les objets, on prend tout autant soin de l’atmosphère décontractée. D’ailleurs, si on y entre par curiosité, on y reste surtout pour papoter : entre récits de voyage et babillage autour de l’artisanat, Fiona a plus d’une « storie » dans son magasin. Des bagues taillées dans des pierres de jaspe par Vanessa Dubbs, des lampes industrielles sauvées par Cyrille Bonnifet, des sacs en lin SUD (dès 25 €), des écharpes en soie fabriquées avec un métier à tisser traditionnel (145 €). Autant de créations qui peuplent cet « anti-Ikea » où chaque meuble, chaque morceau de porcelaine, chaque mètre de soie a été sélectionné méticuleusement. Alors si les prix ne sont pas toujours abordables, la qualité, elle, est toujours au rendez-vous.
Publicité
Mint & Lilies
  • 4 sur 5 étoiles
  • Shopping
  • Décoration d'intérieur
  • Denfert-Rochereau
  • Recommandé
« On a imaginé notre boutique comme un cabanon de vacances. Un endroit où l’on aurait toujours beaucoup de plaisir à se retrouver », raconte Mélanie, ex-RH devenue la moitié du duo Mint & Lilies. Une boutique de déco où tout est beau, de la vaisselle aux plantes vertes, de la papeterie au prêt-à-porter féminin. Le sauvage de la menthe et l’élégance du lys, comme pour souligner que l’antre a été imaginé par deux femmes. « Nathalie était responsable d’un concept store et on s’est rencontrées parce que j’étais l’une des clientes du lieu », poursuit Mélanie.  Ensemble, elles ont trouvé un local dans la très vivante rue Daguerre et imaginé un commerce où le conseil et l’accueil seraient aussi importants que les trésors qui y sont exposés. Une clientèle fidèle vient s’y approvisionner en bijoux (Zag, Izi.Mi), en vêtements de créateurs (Maison Scotch, Harris Wilson, Louise Misha) et en déco scandinave (Nordal), marocaine et parfois même équitable (Nkuku). Niveau prix, comptez 8 € pour un ceropegia, 6,50 € pour un bloc-notes et 162 € pour un gilet doudou Louise Misha.
Le Repaire des filles
  • Shopping
  • Fripes et vintage
  • Montparnasse
  • prix 2 sur 4
C’est une petite boutique tout en longueur dans l’une des rues les plus commerçantes du quartier. Un dépôt-vente qui sent les bonnes affaires et le délicat parfum de sa propriétaire. Sur les cintres serrés les uns contre les autres, on y croise des jupes en soie à 29 euros, des vestes de tailleur carmin, ou encore des pulls à rayures… Des couleurs et des formes féminines, car ici, pas question de vous habiller comme un garçon et en noir de la tête aux pieds ! Des vêtements désuets au premier coup d’œil mais qui peuvent s’avérer surprenant sur un jean, nous confie avec douceur la maîtresse des lieux. « Je voulais aller à contre-pied de ce que l’on trouve partout. On déniche dans de vieux placards des pièces qui datent mais qui sont vraiment sympas. » Résolument opposée à l’uniformisation, cette ancienne juriste propose des accessoires fantaisies à foison (bracelets en bois à 6 euros et boucles d’oreille à 10) et quelques broches de sa propre création. Prévoyez tout de même quelques minutes devant vous, ce Repaire des filles ne se livre pas au premier regard. Dépôts sur rendez-vous. • Le petit plus : sa vitrine colorée qui se métamorphose quasiment toutes les semaines.  
Recommandé
    Vous aimerez aussi
    Vous aimerez aussi
    Publicité