Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Les meilleurs glaces et sorbets de Paris

Les meilleurs glaces et sorbets de Paris

Des glaces artisanales et sorbets d'exception. Découvrez les meilleurs glaciers de Paris. La crème de la crème (glacée) !

Advertising

Des glaces et sorbets, à Paris, il n'y a que ça. Mais paradoxalement, trouver un glacier digne de ce nom n'est pas évident. D'abord parce que la législation française pousse à la facilité (et à la médiocrité) : il suffit d'assembler son produit sur place pour pouvoir bénéficier du label "glace maison". Ou d'avoir un seul employé titulaire d'un CAP glacier pour s'autoproclamer "artisan glacier". Et bien souvent, ces Alain Deloin se contentent de mélanger avec de l’eau et du lait des "premix" en poudre... Bourrés de colorants, stabilisateurs, arôme de synthèse et autres graisses végétales (bonjour l’huile de palme ou de coprah). 

Bien sûr, pas de ça ici ! Les pépites qu'on a réuni dans ce grand dossier ultra-complet devraient combler les becs sucrés les plus exigeants. Et rafraîchir, pendant un instant, ceux qui n'ont pas la chance de chiller à la plage. 

Pozzetto
© vincen-t / flickr.com/photos/marqueton/

Pozzetto

Le Marais

Quelle vibe ? Grom s’est installé pour le concurrencer à un mètre (!) sur le même trottoir. Mais Pozzetto remporte le match haut la main.
Glace culte ? A piocher dans la carte ramassée de douze parfums : un pistacchio exceptionnel, à base de pistaches de Bronte. Et une gianduia torinese, spécialité de Turin au chocolat et aux noisettes du Piémont, divine.

 

© Mary Gelateria
Restaurants, Glacier

Mary Gelateria

Le Marais
5 sur 5 étoiles

Quelle vibe ? Chez Mary, on ne badine pas avec les glaces. Toutes sont préparées maison, directement dans l’arrière-boutique, uniquement avec de bons produits, de façon simple et artisanale. Du lait, de la crème, un peu de sucre et des fruits frais achetés au marché. Pas de conservateur, d’arômes artificiels ou de colorants. La Milanaise sait y faire : en 2008, elle a même remporté le cono d'oro, premier prix d’un concours de glaces à l’italienne, en coiffant au poteau tous les grands noms de la profession.
Glace culte ? Le dément chocolat oro puro ou le ligérien sorbet à l'avocat

Advertising
© Time Out (photo d'illustration)

Raimo

Picpus

Quelle vibe ? Une institution fondée en 1947, rachetée en 2011, mais qui a su gardé sa qualité. Estragon, miel de canne, wasabi, jasmin… Des parfums rares et subtils.
Glace culte ? Côté sorbets, foncez sur le pamplemousse !  

© Time Out
Shopping

Grom

Saint-Germain-des-Prés

Quelle vibe ? Un cran en-dessous, le voisin de Pozzetto n’en demeure pas moins une alternative très acceptable quand il y a la queue chez le premier ! Fruits bio, sans additifs ni colorants.
Glace culte ? 
Le caramel au sel rose de l’Himalaya et le cioccolato fondente au chocolat vénézuelien ne déçoivent jamais. Vous êtes plutôt sorbets ? Foncez sur le limone, fabriqué avec des citrons de Sicile. 

 

Advertising
Restaurants, Glacier

Pascal le Glacier

16e arrondissement

Quelle vibe ? Back to the roots, avec ce petit glacier isolé dans ce bout du 16e arrondissement, qui vend ses créations dans des pots en plastique. Une cinquantaine de saveurs toutes plus fines les unes que les autres. La rumeur veut que les sorbets soient faits avec de l’eau d’Evian !
Glace culte ? Parmi les grands classiques de la maison : la vanille Bourbon ou la fraise des bois.  

Restaurants, Glacier

Scaramouche

Abbesses

Quelle vibe ? Avec sa façade jaune citron, et son logo de cape et d’épée (qui incarne l’esthétique du film éponyme de 1954), Scaramouche est la deuxième boutique ouverte par l’auteure américaine à succès Elizabeth Bard et son mari Gwendal Auffret. Des glaces et sorbets qui fleurent bon la Provence, réalisées à partir de lait cru de vaches jersyaises, d’œufs bio, de fruits frais et d’herbes fraîches locales.
Glaces culte ? La crème glacée romarin, huile d’olive et pignon, ou celle à la lavande fine (et bio, rare !) Tu la sens la Camargue ?

Advertising
Restaurants, Glacier

La Paleteria

Ile Saint-Louis

Quelle vibe ? Des bâtonnets mexicains glacés (paletas), sans conservateur ni colorant artificiel, à base de matières premières de haute qualité.
Glace culte ? Coup de cœur pour les fruitées : de l’eau, des fruits extra-frais peu sucrés… Baie d’açai, pastèque, fruit de la passion, miam !

DR

Gelati d’Alberto

Quartier latin

Quelle vibe ? On vient chez Alberto pour manger une bonne glace, mais aussi pour admirer la dextérité des employés qui savent transformer un banal cornet en une petite œuvre d’art. Sculptées en forme de rose, les glaces sont fraîches, colorées, pleines de saveurs.
Glace culte ? Une fois que vous avez fait le tour des délicieux classiques, essayez celle au nutella, l'After Eight (choco noir et menthe), le cannelle-datte, le pop corn... 

Advertising
Restaurants, Glacier

Berthillon

Ile Saint-Louis

Quelle vibe ? On reconnaît facilement ce célèbre glacier parisien grâce à la file d'attente dehors en toute saison, sauf en plein été quand la boutique est fermée ! Plus de 70 parfums... A savourer dans le salon de thé ou, mieux, assis sur les quais de Seine en contrebas !
Glace culte ? Foncez surtout sur les sorbets : à la mangue, cassis, abricot... Ne ratez pas celui aux fraises des bois, éphémère et exquis, ni le cacao amer fait sans produits laitiers. 

Restaurants, Glacier

Bachir

4e arrondissement

Quelle vibe ? Au Pays du Cèdre, la crème glacée, c'est une institution. Oubliez les sorbets édulcorés : ici, c’est du FAT, du vrai, du lourd ! Et 100 % bio : bravo.
Glace culte ? La glace ashta. Un délire porn food combinant pétale de rose, pistache et crème de lait, surmonté d’une chantilly maison, elle-même recouverte de brisures de pistache. 

Afficher plus

Et aussi...

Advertising
Utopie © ZT
Shopping, Pâtisserie

Les meilleures pâtisseries de Paris

Depuis quelques années, la pâtisserie reprend de la vitalité à Paris. Toute une nouvelle génération de pâtissiers propose des desserts rivalisant de beauté et d'inspiration. Parfois très rococos, parfois plus sobres, dans le respect des saisons et des produits, dans un salon de thé, une boulangerie vegan ou un restaurant japonais. Notre sélection des adresses incontournables où croquer ces petites bébêtes sucrées.

Advertising