4 J'aime
Epingler

Les meilleures soirées du week-end

Notre top des événements pour faire la fête

C'est un fait : Paris aime la fête, et ses habitants le lui rendent bien. La ville s'active, à coups d'événements en tous genres, de nuit mais aussi de jour, pour le plus grand plaisir des fêtards et amateurs de musiques électroniques. Mais à voir trop de choses défiler sur Internet, on finit par ne plus savoir où aller ; n'allez surtout pas croire que l'on se plaint de la multitude de choix, mais après tout, on est là pour vous aider à y voir plus clair. C'est pourquoi, chaque jeudi, nous vous proposons une sélection de fêtes qui sortent du lot. Par leur programmation de qualité, mais aussi par leur originalité. Et on espère qu'avec ça, vous passerez tous vos lundis dans le brouillard, mais avec des souvenirs pleins de paillettes.

FAIRE "C'est l'été" Release PARTY

Si, plutôt que de vous morfondre pendant des heures dans cette interminable réunion en salle C36, vous en profitiez pour organiser votre week-end ? Et autant dire qu’à la case du vendredi soir, vous feriez mieux de noter, en gras et en majuscule, les mots « C’EST L’ETE ». La raison ? La sortie du nouveau disque de FAIRE et une release party de 19h à 2h du matin. Et pour envoyer la sauce, ils ont envoyé la sauce : à la Station-Gare des Mines, de l’autre côté du périph, Republic of Dahu, Alex June, Nous, Les jolis Bolides, j’en passe et des meilleurs, les accompagneront pour balancer des gros sets pour gros gourmands. Et assouvir votre soif de décibels. On en salive déjà.

En savoir plus
Jusqu'à Ven juin 23

75021 #20 - La Station Bis

Ils sont deux et formeront sans aucun doute possible, le temps d’un soir, la meilleure doublette de Paname. D’un côté Zadig, fer de lance de la techno bleu-blanc-rouge et à la tête du super label Construct Re-Form. Le producteur audacieux, spécialiste des expérimentations et de surcroît expert en machines, sera accompagné d’un autre artiste techno au nom pas moins ronflant, et tout aussi frenchie : Oxyd et sa musique qui naviguent tranquillement au milieu d’un barnum de sonorités pour vous emmener définitivement vers l’oubli de soi. Pour accompagner ce set à quatre mains, du beau monde (Ekman, Elena Colombi, les Fils de Jacob…), un spot de ouf (la Station et sa friche industrielle) et un soleil digne du Sud. Encore besoin de vous convaincre ?

En savoir plus
Jusqu'à Sam juin 24

Amours Industrielles III La Dynamiterie

Chaque été, la deuxième quinzaine de juin est classée rouge sur l’autoroute des événements musicaux. Et chaque été, cette période nous réserve ses plus belles teufs en journée. Pour preuve, La Dynamiterie affrontera ce 24 juin la canicule avec une programmation rafraîchissante qui ne manque pas de souffle. Pour fêter le retour des « Amours industrielles », la bande d’ambianceurs propose de nous désaltérer dans son nouveau paradis du houblon bien sourcé : une brasserie très sexy aux confins de Pantin, j’ai nommé le bar Gallia. En plus des verres, des brochettes de DJ (Robby feat Stupid Flash, Discozoo, The Butter Project…) auront pour but de vous régaler. Ca tombe bien, on est du genre très gourmand !

En savoir plus
Jusqu'à Sam juin 24
Advertising

Open Air - The B Day

C’est devenu un phénomène « branché » diront certains, salutaire selon d’autres. Depuis quelques années, de jardins partagés en friches éphémères, la carte de Paris et sa banlieue se parent de mini-terres agricoles pour réveiller le Nicolas Hulot qui sommeille en nous. Parmi les initiatives les plus écolos - et réussies -, celle de la Sauge qui vient amarrer à Bobigny pour y ensemencer son nouveau concept de Prairie du Canal, sorte de « ferme hors norme » qui a ouvert le 20 mai dernier. Bonne nouvelle : ce samedi 24 juin, c’est la bande Cracki Records qui débarque dans la prairie au milieu des bottes de pailles et aux côtés du poulailler géant. Et ils seront bien accompagnés. Le formidable groupe Agar Agar délaissera les nappes 80’s et la synth-pop de ses EP pour enfiler la casquette de DJ. Alors qu’en solide renfort, la bande de de Cracki et la Mamie’s feront tourner les disques ensoleillés et délirants. En bref, de la chaleur, des good vibes et un cadre complètement dépaysant pour un parisien : le plan parfait, en somme.

En savoir plus
Jusqu'à Sam juin 24

Et aussi...

16 festivals de musiques électroniques cachés en Europe

Après six Nuits Sonores, trois Weathers et deux Sonars, vous changeriez bien de disque cette année. Et vous avez bien raison. Rien de tel qu'un festival intimiste à l'étranger pour tisser des liens, se sentir sur un petit nuage de bonheur au milieu de nulle part et prendre une grande bouffée d'air frais.

En savoir plus
Par Lorraine Grangette

Les festivals de musique du Printemps

Woup woup ! Fini les festivals de musique de la période froide en hangars industriels ou dans les petites salles de la capitale. Place aux événements en plein air qui bourgeonnent dans les parcs de la ville. Voici notre sélection de festivals parisiens qui vous sortiront de la grisaille !

En savoir plus
Par Lorraine Grangette
Advertising

Guide des clubs parisiens

Clubs, boîtes de nuit, discothèques, fêtes éphémères, afters, friches industrielles, lieux insolites, bars de nuit ou bars électro... La scène festive à Paris est dense. Si dense que certains week-ends, particulièrement en été, on pourrait parfois sortir du vendredi soir au lundi matin sans interruption...

En savoir plus
Par Lorraine Grangette

Commentaires

5 comments
Ann S
Ann S

Dans le message qu'on m'envoie chaque semaine à mon mail personnel concernant les 6 choses qu'on peut faire à Paris ce weekend, le renvoi à ce lien-ci (cette semaine juste avant les élections) est intitulé comme Combattre le FN en faisant la fête. Je trouve indigne de faire passer des messages de propagande politique par le biais de suggestions de sortie d'autant plus que comme je le constate, ces fêtes n'ont rien à voir avec le contexte des élections. Assez avec le lavage du cerveau!

Une insoumise

JEAN CLAUDE P
JEAN CLAUDE P

VOUS POURRIEZ FAIRE LA MEME CHOSE POUR LA PROVINCE ?

Damien T
Damien T

Bonjour,

Pourquoi ne parlez-vous pas du festival big bang ?