Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right On a visité la Cité Fertile, le nouveau spot d’un hectare qui ouvre cette semaine
Actualités / Vivre en Ville

On a visité la Cité Fertile, le nouveau spot d’un hectare qui ouvre cette semaine

Press Conference - Explicite - new media - independent -journali
Photograph: Simon Guillemin

C’est du côté de Pantin que les tauliers de la REcyclerie et du Bar à Bulles ont choisi de s'installer pour les trois prochaines années. Ça s’appelle la Cité Fertile et attention, c’est énorme. On s'est rendu sur place, suivez le guide.

Mine de rien, si on m’avait dit il y a de cela 20 ans que j’irais passer du bon temps du côté de Pantin, j’aurais brandi le totem de la folie. A l’époque, j’entamais difficilement ma croissance du côté de Rosny-Sous-Bois et de Pantin, j’avais l’image de cette gare totalement décrépie, à la limite de l’abandon. Jouxtant les rails, de l’autre côté du pont, la Cité Fertile se pose devant nous, immense. Rendez-vous compte : un hectare ! 10 000 m2 ! A l'initiative du projet, on retrouve l'agence Sinny & Ooko, déjà aux manettes de la Machine du Moulin Rouge ou encore du Pavillon des Canaux. L'objectif des nouveaux hôtes de Cité Fertile ? Viabiliser cette ancienne gare de stockage SNCF avant l'installation du futur éco-quartier pantinois, prévue à l'horizon 2021. Résultat ?

© Simon Lemarchand

Immensité et micro-brasserie

En débarquant à la Cité Fertile, il ne faut pas avoir peur de se perdre. Au centre de la gigantesque esplanade centrale de 5 500 m2, bordée de plus de 200 espèces d'arbre, se décline une multitude d’espaces créés ou en cours de création, toujours avec l’idée de relier le continuum passé-présent-futur. Même si le lieu est encore en travaux, témoignant de sa progressive ouverture, on peut déjà s’imaginer la serre urbaine de 800 m2 par laquelle il faudra passer pour accéder à la future Halle de 2 000 m2 (ouverture prévue début 2019). Dans cette dernière qui accueillera salons, conférences et  espérons-le  d'éventuels événements musicaux ponctuels, se cache déjà l’une des attractions de la Cité Fertile : les énormes cuves de bières de la Paname Brewing Company ! Idéal pour étancher votre gosier en cette période estivale.

© Simon Lemarchand

Et presque logiquement, l'une des marottes du lieu ne pouvait être que l'upcycling ! Les poutres et les planches ayant servi à consolider certains parterres de fleurs ainsi que le mobilier extérieur (chaises, tables etc) proviennent d’une ancienne halle. Le gravier devant les futurs ateliers qui accueilleront des artisans locaux ? "Des tuiles concassées". Petit clin d’œil artistico-historique : les croisillons installés sous le préau reprennent le même bleu que la vieille passerelle de la gare attenante.

Si l'on pense forcément à Berlin, Clémence Vazard, cheffe de projet en charge du lieu pour l’agence Sinny & Ooko préfère citer le Wilderness Festival comme source d'inspiration, "un festival de musique qui se déroule en banlieue de Londres, volontairement ouvert sur les autres arts".

© Simon Lemarchand

D'immenses ateliers d'artistes 

Si l’on se voit déjà y chiller comme jamais, la Cité Fertile se revendique également comme un lieu d'expérimentation et de travail. A partir de la rentrée, le campus des tiers-lieux accueillera dans les anciens bureaux de la gare des ateliers d'artistes. On a pu visiter en exclu cet espace, qui n’a pas vocation à être ouvert au public. La même décoratrice d'intérieur que celle du Pavillon des Canaux a mixé mobilier d’origine et meubles de récup', fait péter la couleur... Le tout donne l’impression de pénétrer dans une scène de film des années 1970, où Bernard Blier débarquerait dans une gare sous LSD.

© Simon Lemarchand

C’est surtout cette volonté très forte de composer avec le paysage local qui nous paraît intéressante ici. Si de nombreux projets similaires ne sont que des aimants gentrifiants, la Cité Fertile semble vouloir s’insérer durablement dans le maillage social pantinois. Témoin cet incubateur pour les entrepreneurs du 93, mis en place à la rentrée. Et surtout cette politique globale d’accès, que Clémence Vazard défend ardemment : "Géographiquement parlant, la Cité Fertile est située au milieu de nombreux quartiers, sociologiquement très divers. L’entrée libre et gratuite est là pour s’adresser à tout le monde". L'idée de créer un parc pour inviter (Grands) Parisiens à se poser, c'est le début de "quelque chose qui préfigurera le parc de 2,5 hectares du futur éco-quartier". En attendant, vous avez trois ans pour venir découvrir le lieu. Pis vous verrez, Pantin, c’est pas si loin.

© Simon Lemarchand

Quoi ? Ouverture de Cité Fertile
Quand ? Mercredi 15 août 2018
Où ? Gare de marchandises SNCF, 14, rue Edouard Vaillant, 93 500 Pantin
Combien ? Entrée Libre

Advertising
Advertising

Latest news