0 J'aime
Epingler

Les expos de l'été

Soleil et merveilles artistiques au menu de cette saison estivale !

© Shutterstock/Everett - Art
'Un dimanche après-midi sur l'île de la Grande Jatte', Seurat.

« L'été sera chaud, l'été sera chaud, dans les musées, dans les expos... » Quoi ? On peut toujours rêver... D'autant que, selon les prévisions météorologiques, les mois de juin et juillet ne seront pas si mauvais. On pourra donc profiter de l'exposition en plein air 'Jardins d'Orient' à l'IMA ou de l'installation réfléchie et réfléchissante d'Eva Jospin - oui oui, la fille de Lionel - face au Louvre. Voire même sortir les shorts et les maillots de bains pour faire un saut dans le canal de l'Ourcq après avoir admiré son impressionnant parcours de street-art. 

Et lorsque août et septembre reviendront avec leurs gros nuages gris, on continuera à voir la vie en rose grâce à une tripotée d'expos en intérieur. Qui nous raviront les mirettes et nous tiendront à l'abri des averses. Bref, cet été, les Parisiens bloqués sur la capitale auront de quoi s'occuper, que ce soit sous « le soleil ou sous la pluie, à midi ou à minuit... »

Papier, pinceaux, tableaux

René Magritte - La trahison des images
Art

René Magritte - La trahison des images

René Magritte s'expose au Centre Pompidou, presque quarante ans après sa dernière rétrospective française.

Des expos pour petiots

Mutations urbaines
Art

Mutations urbaines

Innovations et initiatives répondant aux enjeux posés à l’écosystème urbain s'expérimentent à la Cité des Sciences.

La culture sous toutes ses facettes

Les Journées du Patrimoine à Paris
Musées

Les Journées du Patrimoine à Paris

Chaque année, le temps d'un week-end de la fin septembre, les monuments les plus ronflants de la capitale ouvrent leurs portes au public. 

Notre partenaire - Le Palais de Tokyo

Le Palais de Tokyo
Art

Le Palais de Tokyo

Après dix mois de travaux en 2011-2012, ce temple de l'art contemporain a gagné 14 000 m2 de surface d'exposition s'étendant vers la Seine.

Expositions • Palais de Tokyo
Art

Expositions • Palais de Tokyo

L'essentiel des expositions immanquables de la saison estivale du Palais de Tokyo.

+ d'expos

Immersion- Astro
Art

Immersion- Astro

Fort d'une renommée croissante et d'une crédibilité plus que certaine dans son domaine, il était temps qu'Astro fasse l'objet d'une exposition unique. Un solo show qui se tient (enfin !) du 23 février au 19 mars, entre les murs de sa galerie de (p)référence : le Loft du 34. Brillant, presqu'au firmament Apposées sur les cloisons du lieu, les toiles d'Astro apparaissent comme autant de portes s'ouvrant vers des dimensions inexplorées, des galaxies lointaines aspirant dans leur trou noir celui qui les regarde, de façon quasi-magnétique.

Time Out dit
  • 5 sur 5 étoiles
Peter Campus
Art

Peter Campus

C'est sur un monde abyssal qu'ouvrent les vidéos de Peter Campus. Un monde où les reflets se perdent, où les miroirs ne renvoient pas l'image reçue, où la caméra scrute ce qu'il se passe derrière elle. Un monde énigmatique qui cherche à percer sa propre énigme mais qui, en creusant les méandres obscurs qu'il engendre, amplifie encore plus son propre mystère. 

Time Out dit
  • 5 sur 5 étoiles
Tenue correcte exigée, quand le vêtement fait scandale
Art

Tenue correcte exigée, quand le vêtement fait scandale

Transgresser l'ordre établi, faire de l'infraction au code une règle et débrider les esprits étriqués : voilà le credo moderne de la mode, érigé en valeur. S'habiller comme on l'entend, et tant pis si c'est trop court, trop large, trop grand, trop petit, trop masculin, trop féminin pour certains, ça nous plaît. A partir de cet état de fait,  – le vêtement repousse toutes les limites, ou presque –, le musée des Arts Décoratifs propose une exposition retraçant les différentes étapes historiques, mythiques et chronologiques de ces audaces vestimentaires controversées.

Time Out dit
  • 5 sur 5 étoiles
Circulation(s) 2017
Art

Circulation(s) 2017

Voici une nouvelle qui pourrait vous faire revoir votre position quant à l’existence du père Noël : à Paris se tient une exposition rassemblant 44 photographes européens parmi les plus talentueux de leur génération, à découvrir au Centquatre pour pas un rond – en tout cas si vous vous contentez de la nef Curial et la halle Aubervilliers. Si vous souhaitez admirer les œuvres accrochées dans les ateliers, là, ce sera de 3 à 5 € l’entrée. Mais franchement, sachez que ce n’est vraiment pas cher payé pour se faire ainsi dorloter la rétine au festival Circulation(s), de retour pour la septième année consécutive.

Time Out dit
  • 5 sur 5 étoiles
Votre avis
  • 5 sur 5 étoiles
Afficher plus

Commentaires

0 comments