Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche
Macki Festival
© Macki Festival

Les meilleurs festivals de musique du moment à Paris

Voici venu le monde d’après ! Et en termes de festival, cette édition 2021 s’annonce déjà comme un grand cru. Un cru d’excellence même. En bref, c’est le retour de la bamboche !

Écrit par
Houssine Bouchama
,
Rémi Morvan
et
Camille Laurens
Publicité

Après des mois d’un mutisme inquiétant, les enceintes reprennent vie et les projets de teuf poussent plus vite que des champi’ à Woodstock. Et sur la route des festivals, Bison Futé annonce une autoroute du kif ! Dans ce dossier – qui évoluera en fonction des annonces –, vous trouverez de la musique électronique mais aussi du rock, du jazz et plein de good vibes… De quoi raver !

Les meilleurs festivals de musique à Paris

  • Musique
  • Festival de musique
  • Arts et Métiers

Avec sa prog nippo-française à la frontière des arts numériques et des musiques électroniques, la première édition du Japan Connection Festival aura été l'une des propositions festivalières les plus captivantes des ultimes instants du monde d'avant. Fort heureusement, les 26 et 27 mars 2022, après deux éditions abrogées, le festival pensé par l'équipe de Bleue Nuit revient à la Gaîté lyrique avec une affiche aussi classieuse qu'un obi sur un pressage japonais. Concentrée sur deux soirées et une nuit, cette deuxième édition fera une fois encore la part belle à l'infusion collective, avec une ribambelle d'associations. Pour montrer l'exemple, les deux parrains de l'événement, le mage japonais Kuniyuki Takahashi et le Français Hugo LX, mouilleront particulièrement la chemise. Quand le premier s'alliera à la fois le samedi avec le taulier du modulaire Satoshi Tomiie et le lendemain avec la peintre Akiko Nakayama, le second s'offrira un ballet avec l'icône de la house DJ Nori.

  • Musique
  • Festival de musique
  • Picpus

Pour son retour, We Love Green s'est offert des têtes de gondole bien clinquantes : Gorillaz, la troupe numérique menée par Damon Albarn et Jamie Hewlett ; les Versaillais de Phoenix, pas vus depuis un sacré bail, ou encore la Belge Angèle, déjà venue en 2018 et qui défendra son deuxième album Nonante-Cinq. Dans le line-up, on voit également Juliette Armanet, figure de proue de la nouvelle chanson française, la Canadienne Grimes et son univers électronique science-fictionnel ou le poppeux minimaliste Mac DeMarco. Mais clairement, ce qui nous aguiche particulièrement dans ces noms écrits en gros, c'est ce triptyque 100 % rap tricolore niveau Ligue des Champions qui verra se côtoyer l'introspectif conteur Laylow, le César marseillais SCH et les deux frères des Tarterêts PNL. Vous l'avez compris, We Love Green est de retour, ce n'est qu'une première annonce. Ça devrait s'étoffer, tant musicalement qu'avec les conférences et les stands de graille, toujours au poil.

Publicité
  • Musique
  • Festival de musique
  • Paris et sa banlieue

Parti sur les chapeaux de roues, le festival qui aura lieu du 25 au 30 août au domaine de Saint-Cloud n'a depuis cessé d'enchaîner les révélations, toutes plus fracassantes les unes que les autres. Mais nous, c'est le vendredi qu'on a repéré. Pourquoi ? Parce que Kraftwerk ! Les Allemands ont beau être vieux et écrits en moyen sur l'affiche, c'est bien eux et leur statut de carte mère des musiques électroniques qui vaudra le déplacement jusqu’à Saint-Cloud. Et ce qui rend ce vendredi encore plus affriolant, c'est que les hommes-machines de Düsseldorf partageront la tête d'affiche avec le virevoltant crooner punk australien Nick Cave, toujours flanqué de ses Bad Seeds. De son côté, le samedi devrait faire frétiller les calculettes des lecteurs de Pitchfork avec la venue des Australiens hérauts de la pop psychédélique Tame Impala et du bidouilleur de nappes électroniques Jamie XX, autour desquels on retrouvera les hurluberlus du groupe La Femme. Quant au dimanche, il sera marqué par le retour de Stromae.

Recommandé
    Vous aimerez aussi
      Publicité