0 J'aime
Epingler

Festival d'Avignon 2015 : IN & OFF

Le Cité des papes à l'heure du festival du 4 au 26 juillet 2015

© © Christophe Raynaud de Lage / Festival d'Avignon

Point de grêve à l'horizon, la 69e édition du festival d'Avignon semble au bout d'une semaine se porter comme un charme. Ruelles bondées, intermittents costumés, affiches accrochées : pas un seul nuage dans un ciel où le soleil règne en maître. Ici, dans le Vaucluse, on rase les murs, on squatte l'ombre, on se promène avec son brumisateur greffé au poignet. Point d'averses prévues les prochains jours, les spectacles à ciel ouvert devraient se dérouler comme prévu. Bonne nouvelle pour les festivaliers venus en masse fêter le spectacle vivant. Qui a dit que le théâtre était mort ? 

Une année érotique (69 oblige) qui dans le IN accueille pas moins de trois Shakespeare (c'est dans les vieux pots...), du Alain Badiou, l'incroyable danse tellurique de Hofesh Shechter et le jeune prodige Benjamin Porée. 

Récit de nos aventures avignonnaises, entre canicule et cigales. 

 

5 conseils pour profiter du Festival d'Avignon
Le blog

5 conseils pour profiter du Festival d'Avignon

Portraits de festivaliers
Le blog

Portraits de festivaliers

Nos critiques des spectacles du IN

Monument 0 : hanté par la guerre
Danse

Monument 0 : hanté par la guerre

Le plateau est baigné dans le noir. Dans la pénombre, nos pupilles aguerries ne réussissent à distinguer que des dizaines de petites pancartes en bois. 

Cuando vuelva a casa voy a ser otro
Théâtre

Cuando vuelva a casa voy a ser otro

Deux tapis roulants scindent le plateau dans sa largeur. Scène mouvante sur laquelle défile lentement comédiens, accessoires, décors et souvenirs.

Fugue
Théâtre

Fugue

« L'essence du théâtre est d'ouvrir un conflit et de ne surtout pas chercher l'accord », déclare Samuel Achache à Marion Canelas dans le dossier de presse du spectacle. 

Dark Circus
Théâtre

Dark Circus

Si seulement tous les spectacles jeune public pouvaient ressembler à 'Dark Circus' ! 

A mon seul désir
Danse

A mon seul désir

Etrange entreprise que celle de Gaëlle Bourges. Ceux qui aimeront coller des étiquettes seront d'ailleurs bien embêtés. 

Retour à Berratham
Danse

Retour à Berratham

« Une tragédie épique contemporaine. » C'est avec ces trois mots que le Angelin Preljocaj, chorégraphe franco-albanais évoque son 'Retour à Berratham'.

Jamais assez
Danse

Jamais assez

Jamais assez. Toujours plus. Pour le meilleur et parfois pour le pire. 

Barbarians
Danse

Barbarians

Il y a d'abord un avertissement. Sensibles au bruit ? à la lumière ? Vous allez être mis à rude épreuve. 

Richard III
Théâtre

Richard III

On ne voit que lui. Richard III, monarque sanguinaire et pervers narcissique notoire.

Nos critiques des spectacles du OFF

Un poyo rojo
Danse

Un poyo rojo

Ils sont déjà sur le plateau lorsque le public entre dans la salle. Pompes, étirements, squats, les deux acrobates s'échauffent les muscles, se préparent les tendons.

Enorme
Théâtre

Enorme

Dans le public, beaucoup sont venus applaudir Charlotte Gaccio (fille de Bruno Gaccio et de Michèle Bernier). 

Z'ombres
Théâtre

Z'ombres

Le temps qui passe, vaste sujet. Pièce de théâtre guillerette, 'Z'ombres' aborde avec humour et poésie la grande question de la jeunesse. 

Don Juan revient de la guerre
Théâtre

Don Juan revient de la guerre

C'est la fin de la Grande Guerre. En Allemagne, on n'entend plus que de rares tirs de mitraillettes, les cris des pillages et les pleurs des veuves. 

La Beauté, recherche et développement
Théâtre

La Beauté, recherche et développement

« Pardon, excusez-moi, pardon. » Brigitte et Nicole se frayent un chemin parmi le public avant de s'installer, le sourire crispé façon hôtesse de l'air, sur le plateau vide.

On ne l'attendait pas !
Théâtre

On ne l'attendait pas !

Certains spectacles laissent dubitatifs. 'On ne l'attendait pas !' fait résolument partie de cette catégorie de pièces, étranges et déroutantes.

La Petite Casserole d'Anatole
Théâtre

La Petite Casserole d'Anatole

Anatole, le visage tout rond et le corps aussi mou erre dans la ville. On voit bien qu'un poids lui pèse. 

Léo
Théâtre

Léo

Si le plancher était en réalité un mur, que serait le plafond ? Bonne question, n'est-ce pas ? Vous voilà dans une salle de spectacle.

Freak Cabaret - Dakh Daughters
Théâtre

Freak Cabaret - Dakh Daughters

Sur scène, elles se permettent tout. Elles rappent en français, chantent en ukrainien, mettent en musique Heiner Müller, Shakespeare ou encore Bukowski.

Finir en beauté
Théâtre

Finir en beauté

'Finir en beauté' est l'histoire de disparitions. Celle de la mère de Mohamed El Khatib d'abord, le 20 février 2012 au terme d'une longue maladie.

Commentaires

0 comments