0 J'aime
Epingler

50 oeuvres d'art incontournables à Paris • Design et architecture

Des fontaines, des vieilles pierres et des chiffons

Arts Déco • Chiffonnier

André Groult, 1925
A l'occasion de l'Exposition internationale des Arts Décoratifs de 1925, André Groult  (1884-1967) réalise une « chambre de madame ». Dans des tons gris et rosés, il conçoit une salle tout en rondeurs autour d'un lit à baldaquin, d'un fauteuil, de bergères, de chaises et d'un étonnant chiffonnier. Avec ses courbes moelleuses et ses tons crémeux, ce petit meuble ventru qu'on dirait sorti d'un vieux Walt Disney surprend, révolutionnant le genre de ces commodes hautes destinées à accueillir, dans leurs multiples tiroirs, les travaux de couture de la maîtresse de maison...

En savoir plus

Beaubourg • La Fontaine Stravinsky

Niki de Saint Phalle & Jean Tinguely, 1983
Dans la continuité d'un Centre Pompidou pétulant et coloré, planté comme une incongruité au milieu de l'un des plus vieux quartiers de Paris, la fontaine Stravinsky, avec ses couleurs éclatantes et ses formes naïves, est l'autre touche de fantaisie de Beaubourg. Aux commandes de ce projet de 1983, deux artistes proches du Nouveau Réalisme, sorte de pop art à la française : Niki de Saint Phalle et Jean Tinguely, alors mariés depuis douze ans. Pour cette fontaine conçue comme un hommage au compositeur russe, les deux sculpteurs tentent de donner corps à la musique...

En savoir plus

Cité de l'architecture • Unité d'habitation de la Cité radieuse

Le Corbusier, 1945-1952
« Le premier devoir de l'urbanisme est de se mettre en accord avec les besoins fondamentaux des hommes. La santé de chacun dépend en grande partie de sa soumission aux "conditions de nature". (...) Le soleil, la verdure, l'espace sont les trois premiers matériaux de l'urbanisme. » La Charte d'Athènes, texte fondateur de l'urbanisme moderne publié en 1941 par Le Corbusier, pose les bases de ce que sera « l'unité d'habitation ». Cette nouvelle manière d'aborder le logement collectif trouve son application après la Seconde Guerre mondiale...

En savoir plus
Advertising

Musée d'Orsay • L'Eglise d'Auvers-sur-Oise

Vincent Van Gogh, juin 1890
Lorsqu'il s'installe à Auvers-sur-Oise en mai 1890 pour suivre les traitements du docteur Gachet, Van Gogh sort à peine de l'hôpital psychiatrique de Saint-Rémy-de-Provence. Commence alors une période créative très fructueuse – la dernière –, durant laquelle le peintre va réaliser quelque soixante-dix toiles en deux mois, avant de se donner la mort le 29 juillet. Cette vue agitée de l'église d'Auvers annonce déjà le tempérament de l'expressionnisme, dont Van Gogh est l'un des précurseurs...

En savoir plus

Cité de l'architecture • Portail de Vézelay

Moulage de Jacques-Anges Corbet, 1881
C'est l'architecte Eugène Viollet-le-Duc qui eut l'idée de réaliser des moulages en plâtre taille réelle des joyaux de l'art sculptural et monumental français. Le but était de réunir dans l'ancien musée des Monuments une sorte de France miniature, en regroupant des pièces de toutes les époques et de toutes les régions. De près de dix mètres de haut, le moulage du portail de la basilique Sainte-Marie-Madeleine de Vézelay, fleuron de l'art roman, fut ainsi réalisé pour l'ouverture du musée en 1882... La suite

En savoir plus

Centre Pompidou • Fontaine

Marcel Duchamp, 1917
Inutile d'en tartiner des caisses sur l'urinoir – pardon, la 'Fontaine' signée R. Mutt – de Marcel Duchamp : depuis le milieu du XXe siècle, la majeure partie de l'art contemporain s'échine à courir après ! Souvent péniblement d'ailleurs ; c'est même tout le problème. Car en s'affranchissant de l'ensemble des conventions et valeurs admises jusqu'à lui, l'ex-Dada pince-sans-rire a réussi à plonger le milieu de l'art dans une aporie que ses multiples – et paresseux – suiveurs (Hirst, Koons et leurs comparses) ne sont pas près de résoudre. Encore faudrait-il qu'ils en aient envie...

En savoir plus
Advertising

A lire aussi

50 oeuvres d'art incontournables à Paris
1/6

50 oeuvres d'art incontournables à Paris

Le meilleur des collections permanentes.

En savoir plus
Par Clotilde Gaillard

Commentaires

0 comments