Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right A ne pas manquer aujourd'hui à Paris

A ne pas manquer aujourd'hui à Paris

Chaque jour, une sélection de sorties par Time Out Paris

Par La Rédaction
Advertising
Jardin Du Luxembourg
© DR

Si votre médecin vous conseille de manger cinq fruits et légumes par jour, chez Time Out Paris, on vous fournit vos cinq bons plans quotidiens à ne pas manquer en ville. Avec, comme d’habitude, rien que la crème de la crème des sorties. De l'expo dont tout le monde parle au bistrot bien planqué en passant par le festival qui s'apprête à embraser une des nombreuses friches parisiennes… Tout, vous aurez tout pour être comblés.

 

1
© Guillaume Blot
Restaurants, Italien

Libertino

Poissonnière
4 sur 5 étoiles

On tient notre accroche : “un hôtel de passe et de pasta !” Décidée dans les dernières minutes de notre orgie romaine du soir, cette punchline résumerait presque le mood de Libertino (“libertin” en français) : des petits plats trattoria démesurés et un brin coquins. Une fois passé sous le néon rose de l’entrée, on effleure à gauche la réception puis le buffet des gâteaux XL, puis à droite la cuisine ouverte et l’énorme four brandé Josper (summum de la cuisson à la braise), avant de s’enfoncer dans un labyrinthe de tables colorées et d’objets brocantés. 220 couverts !

2
© Dizonord
Shopping, Brocante

Moins forts les prix ! Vente de 10 000 vinyles à prix dégressif !

Marché Dauphine, Paris et sa banlieue

Dans la grande roulette de la galette parisienne, cette fin d'année va être marquée par une vente de 10 000 disques 33 tours organisée sur cinq week-ends consécutifs aux puces de Clignancourt. Le tout avec une règle très simple : tout à 5 € le premier week-end, à 4 € le deuxième et ainsi de suite jusqu'au cinquième et ultime rendez-vous où tous les vinyles seront à 1 €.

Advertising
3
Art, Photographie

Le monde selon Roger Ballen

Halle Saint Pierre, Montmartre
5 sur 5 étoiles

Entre la réalisation du clip I Fink U Freeky de Die Antwoord ou sa photo iconique Dresie and Casie, Twins, Western Transvaal, Roger Ballan s’est fait un nom comme photographe de l’étrange. 69 ans et une trentaine d’années de photo derrière lui, l’ancien géologue se refuse aux conventions, évoluant en marge du milieu, et ne provoque chez le spectateur que des sentiments extrêmes, de l’amour à la haine. Pas de surprise donc lorsqu’il choisit la Halle Saint-Pierre, espace parisien dédié à l’art brut, pour sa première rétrospective française. Installations dérangeantes, photos énigmatiques et dessins terrifiants constituent le décor d’une expo auquel il ne manque que les rats désirés par l’artiste, mais rejetés par l’institution (faut quand même pas déconner). Une anecdote qui résume assez bien les positions « ballenesques » de l’artiste, qui ne considère son art que comme total.

4
Bars

Festival Vini di Vignaioli

5 sur 5 étoiles

Le plus grand salon hexagonal du vin naturel italien revient pour une 4e édition avec les Piémontais de Cascina degli Ulivi (en biodynamie depuis 1985), Frank Cornelissen, figure sicilienne incontournable, ou la talentueuse Elisabetta Foradori, spécialement descendue du Trentin. Au total, plus de 100 vignerons qui comptent dans la Botte, répartis sur 1 000 mètres carrés ! A noter, un off exceptionnel : des dégustations dans une quinzaine de spots parisiens, des dîners mitonnés par des chefs italiens… (vinidivignaioli.fr)

Advertising
5
© Xing Fu Tang
Restaurants, Salon de thé

Xing Fu Tang

Arts et Métiers
4 sur 5 étoiles

Si vous avez voyagé en Asie du Sud-Est récemment, vous êtes peut-être déjà tombés sur cette jeune enseigne taïwanaise. Fondée en janvier 2019, Xing Fu Tang (littéralement “le temple du bonheur”) compte déjà 60 points de vente dans l’Etat insulaire et 30 franchises en Malaisie, Chine, Vietnam, Thaïlande, Philippines… Mais aussi Japon et Canada et désormais Paris ! Mettons fin tout de suite au suspense : oui, la boutique rentre clairement dans les meilleurs bubble tea de la capitale, mais pour deux produits seulement (cités tout en haut de cette chronique). Le reste est assez gadgeto. Les bubble tea sont servis pour l’écrasante majorité froids (4,20 €-6,20 €), seuls deux sont chauds (6,20 € et 6,50 €).

GYG Paris Activities Widget

You may also like

    Advertising