Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche
Paris toits
© Unsplash / Nil Castellví

A ne pas manquer aujourd'hui à Paris

Chaque jour, une sélection de sorties par Time Out Paris

Publicité

Si votre médecin vous conseille de manger cinq fruits et légumes par jour, chez Time Out Paris, on vous fournit vos cinq bons plans quotidiens à ne pas manquer en ville. Avec, comme d’habitude, rien que la crème de la crème des sorties. De l'expo dont tout le monde parle au bistrot bien planqué en passant par le festival qui s'apprête à embraser une des nombreuses friches parisiennes… Tout, vous aurez tout pour être comblés.

Cet article comprend des liens d'affiliation. Ces liens n'ont aucune influence sur notre contenu éditorial. Pour plus d'informations, cliquez ici.

  • 4 sur 5 étoiles
  • Restaurants
  • Bistrot
  • Belleville
  • prix 2 sur 4

Les tauliers de ce bistrot miniature ont fait parigot LV1 : Anastasia Rohaut (ex-archi) en cuisine et Vincent Bielhy en salle ont dénudé les vieux murs d’un local en déshérence, coulé un sol piqué de carrés noirs et dressé des tables de bois blond pour faire entrer la lumière dans leur chaleureux bouclard de proximité. Dans la formule dèj du jour (22 €), on nous donne une becquée pleine d’entrain et de gaieté. Ce qu'on a trouvé au menu ? Un filet de hareng puissant comme un coup de mer arrive emmitouflé dans une crème crue infusée à l’aneth, un tartare de bœuf au couteau ou une île flottante nougatinée sur la face nord, en dos crawlé dans son étang de crème anglaise à la tonka. Même habileté du côté des glouglous nature. On sait qu’on va revenir avant même d’avoir réglé l’addition. Vingtiémistes résidents ou de passage : voici votre nouvelle cantine.

  • 5 sur 5 étoiles
  • Art
  • Installation
  • La Villette

Divisée en six parties, l’expo nous plonge dans l’histoire d’un genre longtemps négligé, moqué, mis de côté. Grâce à une scéno très travaillée et à la multitude de supports proposée par la Philharmonie, on assiste à la croissance inarrêtable du genre, passant des quais du métro parisien aux ondes radios ou au petit écran avec H.I.P. H.O.P, émission animée sur TF1 par Sidney dans les 80’s. Mais attention, le hip-hop, ce n’est pas que du gros peu-ra. Danse, block party, graff et mode, chaque pan de la culture est passé au crible par la Philharmonie qui propose un ensemble d’archives photo, de sapes, ou même une reconstitution d’une rame de métro dans laquelle on est – pour une fois – content de monter. Mais le clou du spectacle réside dans une immense salle immersive à 360 degrés où l’on peut entendre Diam’s chanter qu’elle “emmerde le Front national" et NTM foutre le feu à la scène.

Publicité
  • 4 sur 5 étoiles
  • Bars
  • Bars à cocktails
  • Ménilmontant
  • prix 2 sur 4

Aimer, dernier-né du groupe Les As (Popine, Bijou…), n'est pas grand, mais il est vaillant. Prenez sa carte de huit créations bien pensées : elle prouve bien que ce n’est pas le pizzaïolo de Popine qui s’est penché sur les cocktails, mais un vrai pro – en l’occurrence Baptiste Duchamp, affable moustachu par le Lipstick. Posé sur la banquette en vaguelette et velours olive, sous la boule à facettes, bercé par du bon hip-hop à l’ancienne, on se laisse tenter par un Butter Faster Stronger, une douceur de rhum « fatwashé » au beurre de cacahouète, bitter cacao et sherry fino. Ou par un Réponse D, un Negroni qui twiste avec du verjus et une cerise à l’eau-de-vie. On déniche aussi quelques canons nature comme le morgon Côte de Py de Jean Foillard. Pour éponger tout ça ? Des petites assiettes Erasmus : houmous, scotch egg, buratta… Bref, pour paraphraser Fabcaro : et si Aimer, c’était de l’amour ?

  • Santé et beauté
  • Spa

La rentrée est définitivement arrivée, trimballant dans sa besace la sempiternelle question : c’est quand les prochaines vacances ? Avec le boulot, le stress parisien et ce foutu virus, les toxines se libèrent dans le cerveau et augmentent votre fatigue en réveillant votre roudoudou intérieur. Dès lors, rien de plus naturel que de vouloir s’évader un instant. Bonne nouvelle : pas besoin de partir bien loin pour s'offrir une parenthèse (comprenez un spa hein, pas un bar.) 

Paris regorge de superbes adresses pour remédier à votre humeur de chien. Le temps d'un dossier, on vous a donc sélectionné les meilleurs spas à Paris, tous genres confondus, qu'ils soient nichés dans un salon ou dans un hôtel cinq étoiles. Et croyez-nous, après la lecture de cet article, vous vous sentirez déjà mieux. C'est peut-être ça que Kundera appelle « l’insoutenable légèreté de l’être. »

Publicité
  • 3 sur 5 étoiles
  • Restaurants
  • Café
  • 1er arrondissement
  • prix 3 sur 4

Oh le beau ! Mélangeant des éléments années 20 avec du mobilier moderne signé du studio Uchronia, le café Nuances en jette sérieusement. Les frères Charles et Raphaël Corrot ont dégoté eux-mêmes les crus proposés avec un sourcing vénère autour de la production éthique et de la culture durable. Résultat, ça se ressent sur la cuenta : les cinq crus s’échelonnent entre 18 € et 23 € les 250 g ! Si vous n’avez pas de livret A à siphonner, vous pouvez aussi vider des tasses sur place. Les expressos (2,50 €) sont déments et existent en deux origines : le Burundi à la belle vivacité ou le Brésil plus rond. La carte propose évidemment latte, cappuccino, macchiatos et des spécialités maison. Le tout se déguste avec une babka de chez Zana (4 €) et un bon sens de l’équilibre (les tabourets ayant préféré le design à la stabilité).

GYG Paris Activities Widget

Recommandé
    Vous aimerez aussi
      Publicité