Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Les meilleurs plans à moins de 1 000 personnes pour défier le coronavirus
Ulla von Brandenburg
© Aurélien Mole

Les meilleurs plans à moins de 1 000 personnes pour défier le coronavirus

Spectacles, expositions, concerts... Retrouvez les meilleurs sorties culturelles du moment, en-dessous de la jauge des 1 000 personnes réglementaires.

Par La Rédaction
Advertising

« En raison des mesures gouvernementales contre la propagation du coronavirus interdisant les rassemblements de plus de 1 000 personnes jusqu'au 15 avril 2020, nous vous annonçons l'annulation… » Des messages pareils, vous avez dû en recevoir par palettes depuis dimanche dernier. Salle Pierre Boulez de la Philharmonie, Grand Rex, Mondial du tatouage, festival Chorus, Salon du livre… Ce sont des centaines de salles, représentations et événements qui sont concernés, portant un terrible coup à un secteur culturel déjà pas bien fringant.

Mais au lieu de recenser ces annulations comme autant d'épitaphes, et dans la mesure où la loi nous laisse encore la possibilité de se réunir à moins de 1 000, on s'est dit qu'on allait les recenser, ces bons plans ne dépassant pas la jauge fatidique. D'autant que ce n'est pas ce qui manque ! Jusqu'au 15 avril prochain, vous irez à Pompidou ou à Dehors Brut même si vous y faites un peu plus la queue que d'habitude, mais vous pourrez aussi découvrir des pépites théâtrales, des caves moites ou encore ces expos que vous vous êtes juré de faire depuis trois mois. Un dossier livré avec son masque, son gel hydroalcoolique et son lot d'éternuements dans le coude.

Ce dossier est amené à évoluer en fonction des annonces des différents organisateurs, mais aussi des mises à jour administratives. 

Les sorties culturelles concernées

© Culturespaces / Nuit de Chine

Monet, Renoir… Chagall. Voyages en Méditerranée

4 sur 5 étoiles
Art Atelier des lumières, Paris

Atelier des lumières, saison 3. Après une rétrospective des œuvres de Van Gogh, l’établissement nous ressert du cultissime avec une nouvelle expo 2.0. Plusieurs monstres sacrés de l’art vont se retrouver sous le feu des (140) projecteurs (laser), pour une création à la fois sonore et visuelle. Leurs noms ? Monet, Renoir, Chagall, Picasso, Matisse, Signac, Derain, Vlaminck ou encore Dufy apparaîtront tour à tour sur les écrans, autour d’un thème commun : « les voyages en Méditerranée ». Immanquable.

Le monde selon Roger Ballen

5 sur 5 étoiles
Art Photographie Halle Saint Pierre, Montmartre

Entre la réalisation du clip I Fink U Freeky de Die Antwoord ou sa photo iconique Dresie and Casie, Twins, Western Transvaal, Roger Ballan s’est fait un nom comme photographe de l’étrange. 69 ans et une trentaine d’années de photo derrière lui, l’ancien géologue se refuse aux conventions, évoluant en marge du milieu, et ne provoque chez le spectateur que des sentiments extrêmes, de l’amour à la haine. Pas de surprise donc lorsqu’il choisit la Halle Saint-Pierre, espace parisien dédié à l’art brut, pour sa première rétrospective française. Installations dérangeantes, photos énigmatiques et dessins terrifiants constituent le décor d’une expo auquel il ne manque que les rats désirés par l’artiste, mais rejetés par l’institution (faut quand même pas déconner). Une anecdote qui résume assez bien les positions « ballenesques » de l’artiste, qui ne considère son art que comme total.

Advertising
© Le Bureau des Légendes / Jessica Forde

Un escape game vous plonge dans l'univers du “Bureau des légendes”

Actualités Insolite

A partir du 2 mars, un escape game estampillé Bureau des légendes s'apprête à vous immerger dans l'univers bourré d'espions imaginé par Eric Rochant. Un sacré bon tuyau pour célébrer comme il se doit la sortie imminente de la 5e saison de la série de Canal+. Un plan forcément sous couverture : si l'on sait que la mission se déroulera dans un spot de 300 mètres carrés au niveau du métro Odéon, l'emplacement précis reste confidentiel.

Zone Sensible
Zone Sensible
© Jean Pierre Sageot

Réouverture de la Zone Sensible

5 sur 5 étoiles
Que faire Balades et excursions Paris et sa banlieue

C'est l'histoire de la plus vieille ferme maraîchère encore en activité aux portes de Paris. Exploitée depuis le XIXe siècle, cette parcelle de quasiment 4 hectares située tout au bout de la ligne 13, à Saint-Denis, aura été pendant près d'un siècle le fief de la famille Kersanté et de leurs rangées de salades. Des salades au milieu des barres d'immeubles, qui l'eut cru ? 

Advertising
© Gedeon Programmes

Pompéi au Grand Palais

Art Grand Palais (galeries nationales), Champs-Elysées

On savait le Grand Palais coutumier du grandiose, allant jusqu'à se dédoubler. Mais de là à amener Pompéi en ses murs ! S'il est vrai qu'on force un peu le trait, la réalité est que le salon d'honneur du Grand Palais s'apprête à accueillir une rétrospective sur la ville, avant et pendant sa destruction par la lave du Vésuve en 79 avant J.-C.. Une expo 2.0 puisqu'elle proposera un parcours entre projections à 360° en très haute définition, créations sonores et reconstitutions en 3D. Egalement au programme, des présentations des fouilles réalisées à travers le temps. Ou comment réconcilier les fans de vieilles pierres et de nouvelles technologies.  

Cindy Sherman, Untitled Film Still #21, 1978. Courtesy of the artist and Metro Pictures, New York

Cindy Sherman

Art

On avait déjà pu apercevoir un peu de Cindy Sherman à la Fondation Louis Vuitton, à l'occasion de l'expo événement Etre moderne : le MoMa à Paris. Trois ans plus tard, l'iconique performeuse et photographe américaine investit en solo le paquebot designé par Frank Gehry, avec sa plus grande expo européenne couvrant la période de 1975 à nos jours. Et qui dit Cindy Sherman dit portraits en série, dans lesquels elle caricature le monde tout en se mettant en scène. Au total, ce sont plus de 300 images et séries qui sont annoncées, dont les mythiques Untitled Film Stills, Broken Dolls et Hollywood/Hamptons Types. Ajoutez à cela de très récentes créations de Sherman mises en perspective avec une soixantaine d'œuvres de la collection privée de la Fondation Louis Vuitton, dont des portraits de Louise Bourgeois ou Andy Warhol, et le compte semble bon.

Advertising
Photo - André Grossmann © 2019 Christo

Christo & Jeanne-Claude. Paris !

Art Centre Pompidou (Musée national d'Art moderne), 4e arrondissement

Si leur manie d'empaqueter les objets et monuments a mené le couple aux quatre coins du monde, c'est leur legs parisien qui est mis à l'honneur dans cette rétrospective au Centre Pompidou. Avec, d'un côté, des créations imaginées lors de leur période parisienne au tournant des années 1960, et de l'autre, toute une partie consacrée à leur célèbre empaquetage du Pont-Neuf. Une expo qui trouvera un prolongement pratique en septembre 2020 et l'empaquetage – déjà polémique – de l'Arc de Triomphe.

© Tate

Turner

Art Peinture Musée Jacquemart-André, 8e arrondissement

Le Brexit a beau être en marche, la peinture britannique n'a pas l'air de vouloir arrêter de squatter la capitale française. Car après la Collection Courtauld et L'Âge d'or de la peinture anglaise, c'est le ponte William Turner qui va avoir le droit à sa rétrospective au musée Jacquemart-André. En s'acoquinant avec la Tate Britain, le musée va bénéficier de la plus grande collection de tableaux au monde du mythique peintre. Au cartel, on retrouvera une soixantaine d'aquarelles, une dizaine de peintures à l'huile, dont plusieurs n'ont encore jamais été exposées en France. Le tout montrant la diversité des sujets et techniques utilisées par le peintre tout au long de ses différentes périodes.  

Advertising

“Yves Klein, l’infini bleu” : une nouvelle expo immersive à l’Atelier des Lumières !

Actualités Art

Le studio de création Cutback présente la création Yves Klein, l'infini bleu, conçue spécialement pour l’Atelier des Lumières. Une expo immersive d’une dizaine de minutes qui permettra d’admirer une sélection de 90 œuvres et 60 images d’archives, mettant en lumière la pluralité de la carrière de l’artiste, loin de se limiter au mondialement célèbre IKB (International Klein Blue). On retrouvera ainsi les Anthropométries, Cosmogonies et les Reliefs planétaires et tout un tas de monochromes de l’artiste avant-gardiste né à Nice, où il a puisé une partie de son inspiration en zieutant la Méditerranée. La boucle est bouclée. 

© Paris, musée d’Orsay, donation de la petite-fille d’Auguste Pellerin, 1969

Cézanne et les maîtres. Rêve d'Italie

Art Musée Marmottan-Monet, 16e arrondissement

« Je suis ton maître ». Non, la saga Star Wars ne s'apprête pas à jouer les prolongations au musée Marmottan. Mais il se dégage clairement de cette expo un petit parfum de transmission cher à George Lucas. A travers une soixantaine de toiles, c'est le rapport de Paul Cézanne à la peinture italienne à travers les siècles qui va être mis en lumière. Avec un Cézanne en « artiste pivot », cette rétrospective montrera autant l'importance des maîtres italiens du XVIe-XVIIe dans l'œuvre de l'Aixois que son influence dans le mouvement pictural transalpin, bien plus contemporaine du Novecento. Quand le temps d'un printemps, Maître Cézanne devient Maestro Paul.  

Advertising
© DR / Library of Congress

Man Ray et la mode

Art Photographie Musée national du Luxembourg, Odéon

Après le coup de projecteur du palais Galliera sur le dos dans la mode, voici venu le temps pour le musée du Luxembourg de s'intéresser à la facette modeuse de l'iconique photographe Man Ray. Débarqué à Paris au tout début des Années folles, l'Américain se met alors à photographier à tour de clics pour les magazines et couturiers. Immergé dans le mouvement surréaliste, il développe et met au point des techniques de prise de vues révolutionnaires. Cette expo parisienne fera le lien entre deux rétrospectives tenues l'an dernier à Marseille, montrant autant les clichés de Man Ray que des pièces de mode.  

La Flûte de Pan, Cap D’antibes, Été 1923, Huile Sur Toile, 205 × 174,5 Cm, Musée National Picasso-Paris © Succession Picasso 2019

Les Musiques de Picasso

Art

Quand Fellini rêvait de Picasso, Picasso. Bleu et rose, Calder-Picasso, Picasso-Rodin... A force de rythmer l'actualité muséale, il était clair qu'une rétrospective sur Picasso et la musique allait pointer le bout de son pinceau. Ce sera chose faite en cette année 2020 avec les Musiques de Picasso qui prendra place dans l'antre de la Philharmonie. Une expo et un objet au pluriel qui touchera à toutes les périodes de l'artiste et à ses multiples manières de l'appréhender. Parmi les 200 œuvres annoncées : des collabs avec des ballets russes, sa vision comme spectateur, des costumes de scène, des instruments à la sauce cubiste et une vingtaine d'instruments tout court. Musique maestro !  

Advertising
© Guillaume Fandel

Christian Louboutin : l'Exhibition[niste]

Art Palais de la Porte Dorée Aquarium Tropical, Bel-Air

Les cinéphiles ont leur grand blond et sa chaussure noire, les modeux Christian Louboutin et sa semelle rouge. Au cœur du palais de la Porte-Dorée, là où le créateur a découvert son obsession pour les talons, on découvrira une exposition retraçant les près de trente ans d'activité de Louboutin, au travers notamment de sa fascination pour les voyages. Aux côtés d'une tripotée d'escarpins iconiques, certains modèles seront dévoilés pour la première fois au public. Egalement au programme : des pièces plus originales comme des vitraux et des collaborations inédites avec David Lynch ou Blanca Li.

Recommandé

    Vous aimerez aussi

      Advertising