Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Les meilleurs restos brésiliens de Paris

Attention les amis ! Nous nous efforçons d'être précis, mais la situation particulière nous oblige à quelques ajustements. Alors vérifiez bien les horaires avant de vous de déplacer.

© Uma Nota
© Uma Nota

Les meilleurs restos brésiliens de Paris

Resto do braziouuuu !

Par Tina Meyer et Houssine Bouchama
Advertising

La gastronomie brésilienne ? Une cuisine fusion par excellence ! Elle emprunte bien sûr aux indiens d'Amazonie, à l'ancien pays colonisateur (le Portugal)... Mais aussi, à la Chine et surtout au Japon la fameuse cuisine Nikkei, inventée à Sāo Paulo par des immigrés nippons dans les années 20. De Rio à Bahia en passant par tant d'autres villes et régions, le Brésil présente une des plus belles cartes de saveurs qui soit. Prêts pour le voyage ? 

En quête de bons plans ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir une fois par semaine le meilleur de Paris.

Niébé

4 sur 5 étoiles
Restaurants Brésilien 6e arrondissement

Quelle vibe ? Ceux qui veulent découvrir une cuisine aux influences à mi-chemin entre africaines et antillaises. Les vegans avec toute une sélection de plats vegan.
Plat culte ? Le bachalau fresco revisité (22 €), cabillaud au jus de fruit de la passion, piment rose, et sa purée de manioc. Spécialité de la maison !

Uma Nota

4 sur 5 étoiles
Restaurants Brésilien Sentier

Quelle vibe ? En plein Sentier, une réplique ultra maîtrisée du resto-mère hong-kongais, avec déco mi-indus' mi-végétale déclinant l’osier et le rotin. Un resto sur deux niveaux dans l’esprit des bars à samba, avec un escalier bariolé aux 2000 carreaux de faïence, clin d’œil au Selaron de Rio… Où boire les meilleures caïpi de Paris, shakées par une ex de la Candelaria ! Les baguettes ne trompent pas : ici, on déguste la fameuse cuisine Nikkei. Un resto idéal pour les amoureux du poisson, cru ou cuit, ayant la street food partageuse et voyageuse. 
Plat culte ? Le Robalo assado em folha de bananeira : un bar (de ligne, bravo !) entier, cuit à la perfection en feuille de bananier, avec farofa de manioc et banane frite.  

Advertising

OKA

4 sur 5 étoiles
Restaurants Gastronomique 5e arrondissement

Quelle vibe ? Un voyage, et en même temps une leçon de cuisine. Les assiettes d’OKA ("ma maiso", dans un dialecte amazonien) nous ont tellement marqué qu’on ne perdra pas de temps à vous parler du chef (Raphaël Rego, Brésilien formé en France, ex-Robuchon et Taillevent) ni de la déco (chic et sobre, avec vue sur la cuisine). Non, on s’attaque direct à la formule Odyssée en six "temps", seule possibilité le soir (55 €; 85 € avec l’accord mets-vins). Avec cette promesse : la technique est française, les produits brésiliens. 
Plat culte ? Un dessert : cette coque chocolat noir - açaï, cœur chocolat blanc, coulis maracuja et granité à la figue. 

Gabriela

4 sur 5 étoiles
Restaurants Brésilien SoPi (South Pigalle)

Quelle vibe ? Gisèle Bündchen vous mate sans ciller pendant que vous mangez –flippante, cette photo géante. Forêt vierge suspendue, masques de samba et havaianas pendouillant au plafond, murs couverts de fresques… Gabriela, c’est d’abord un carnaval sans peur du kitsch, avec chaises et rubans Senhor do Bonfim multicolores, qui continue (SPOILER !) jusque dans les WC. Ok vous dites-vous, encore un attrape-touristes. Sauf qu’à la table voisine ça cause portugais avec l’accent traînant. Et qu’en cuisine l’équipe est bien 100% brésilienne. 
Plat culte ? Cap sur l'état de Minas Gerais, au sud-est du pays : d’addictifs pão de queijo, petits pains au fromage à base de fécule de manioc fermenté (9,50 €). 

Advertising

Boteco Vila Mada

4 sur 5 étoiles
Bars Bars à cocktails Pigalle

Quelle vibe ? Après une première adresse dans le 10e, la joyeuse équipe de Boteco quitte Rio pour Sao Paulo et nous embarque dans le très bohème quartier de Vila Mada. L’ambiance bord de plage carioca du précédent spot cède sa place à un Brésil plus urbain. Les plantes tropicales au plafond côtoient ici les néons colorés, le béton armé, les fresques street art à la gloire de Pelé et les matériaux de récupération : pneus et vieux barils en tête. 
Plat culte ? Entre deux cocktails et sur un rythme endiablé de batucada et de rap brésilien, une picanha de bœuf et sa sauce vierge (14 €). Ou des pasteis de feira (samoussas brésiliens 7-10 €), comme à Sampa. 

Boteco

4 sur 5 étoiles
Bars Bars à tapas 10e arrondissement

Quelle vibe ? Quelle claque ! Cela faisait un bail qu’un nouveau rade ne nous avait pas aussi vite enthousiasmé. Il faut dire que sitôt poussée la porte de Boteco, nous voilà directement plongés dans une ambiance digne des meilleurs spots d’Ipanema. Un cadre bien troussé  (murs en pierre, plantes suspendues….) sur deux niveaux imaginé par un tandem franco-brésilien. On rejoint donc illico cette faune survoltée, trop heureuse de manger, boire, rire, discuter ou gueuler. 
Quel plat ? A piocher dans la carte des tapas : houmous de haricots, dés de tapioca, frites de manioc et autres cheesecake aux fruits de la passion. 

Et aussi...

Les meilleurs bars brésiliens de Paris

Bars Bars à cocktails

Qui dit Brésil, dit forcément caïpirinha. Si on en trouve dans la plupart des bars parisiens, on n'en a pas toujours pour notre argent. Pour éviter toute déconvenue, on vous a dégoté les meilleurs spots pour déguster ce fameux cocktail à base de cachaça brésilienne, et d'autres breuvages et tapas tout aussi goûtus.

Un été brésilien à Paris

Que faire

9 160 kilomètres et 12 heures de vol. C’est la distance et le temps qui séparent les Parisiens des plages paradisiaques de sable blanc de Rio de Janeiro. Des plages dont on aurait bien besoin à Paris, pour bien commencer cet été qui s'annonce caniculaire. Mais rassurez-vous, à Time Out on a pensé à vous et on vous a même concocté un petit dossier spécial Brésil qui fleure bon la caïpirinha et la samba, histoire de vous faire vivre un bel été brésilien, sans même bouger de la capitale. 

Advertising

Les meilleurs restaurants mexicains de Paris

Restaurants

Longtemps aux abonnés absents, ou bien grossièrement caricaturée sous les traits de « tacos » XXL, la cuisine mexicaine compte pourtant, rassurez-vous, quelques ambassadeurs sérieux. Où s’enfiler un vrai guacamole ? Faire une orgie de burritos frais et bien travaillés ? Taquiner une quesadilla dodue ? N’allez pas n'importe où. Taqueria dernier cri, cantoche de quartier ou bouibouistronomique, suivez le guide ! Et pitié, oubliez maracas et sombreros. 

Recommandé

    Vous aimerez aussi

      Advertising