1 J'aime
Epingler

Les brasseries à Paris

Du croque-monsieur au magret de canard

 (© LRD/Time Out Paris)
1/8
© LRD/Time Out Paris

Brasserie Paris - Brasserie Barbès

© Thoumieux  (© Thoumieux)
2/8
© Thoumieux

Brasserie Thoumieux - Brasserie Paris

Auteuil Brasserie (© ER/Time Out Paris)
3/8
© ER/Time Out Paris

Auteuil Brasserie - Brasserie Paris

Grand Central (© LRD/Time Out Paris)
4/8
© LRD/Time Out Paris

Grand Central - Brasserie Paris

brasserie mollard paris (© Time Out)
5/8
© Time Out

Brasserie Mollard - Brasserie Paris

Le Café du Commerce (© CG/Time Out Paris)
6/8
© CG/Time Out Paris

Le Café du Commerce - Brasserie Paris

La gauloise paris (© Time Out)
7/8
© Time Out

La Gauloise - - Brasserie Paris

Dunkerque (© CV/Time Out Paris)
8/8
© CV/Time Out Paris

Dunkerque - Brasserie Paris

A l'origine, le terme de « brasserie » désigne le lieu où l'on brasse la bière. Donc soyons clairs : si un restaurant s'autoproclame ainsi sans proposer une bonne pression, mieux vaut se méfier. Au-delà de la boisson maltée, qu'est-ce qui fait une brasserie ? Avant tout, c'est l'ambiance. Une atmosphère bruyante, décontractée, un service rapide, pas de nappes blanches sur les tables de bois ou de marbre... Comme dans un bistrot. La différence entre ces deux types d'établissements, c'est la carte. Le menu d'une brasserie ne varie quasiment pas, contrairement à celui de nombreux bistrots adeptes d'une cuisine de marché, et travaillant des produits frais de saison.

Selon la gamme, on trouvera dans nos bonnes vieilles brasseries de grosses salades, des croque-monsieur ou tartines Poilâne, des pièces de viande et de poisson, mais aussi des plats cuisinés comme de la blanquette de veau ou de nombreuses spécialités typiquement parisiennes. Les particularités régionales diversifient également les menus : ici une choucroute ou de l'aligot, là des moules ou un cassoulet.

Si les lieux, sont souvent spectaculaires et pour les touristes "tellement typiques du vieux Paris", la qualité des plats elle, laisse de plus en plus à désirer, les grands groupes ayant racheter majorité de ses établissement légendaires et y proposant une cuisine sans âme.

Décors, bonne (ou moins bonne) cuisine : notre sélection...

Notre top 3

Brasserie Wepler

Recommandé

Le Wepler est à la place de Clichy ce que le Flore est à Saint-Germain-des-Prés : la cantine des artistes et un lieu d’effervescence culturelle. Toulouse-Lautrec, Picasso, Modigliani, Miller, Apollinaire et Truffaut y ont mangé, fumé, discuté, pensé et même digéré.

En savoir plus
18e arrondissement

Bouillon Chartier

Recommandé

« On ne devient pas un mythe par hasard » se targue Bouillon Chartier sur son site Internet. On imagine les deux frères fondateurs, en 1896, mentons relevés, cols repassés, saluant leurs clients au détour du Faubourg-Montmartre. urs où l’on sent le besoin de se raconter une histoire pour pouvoir mieux en vivre une autre.

En savoir plus

Terminus Nord

Pour partir tout en restant, direction le restaurant Terminus Nord. Gare du nord, arrivées et départs de l’Eurostar, du Thalys. Rien d’étonnant à ce que chantent à vos oreilles les accents anglais, belges, hollandais, allemands des businessmen, députés européens, familles, amis…

En savoir plus
10e arrondissement
Advertising

Toutes les brasseries

Brasserie Réjane

Côté déco, la brasserie Réjane, restaurant de l'hôtel Nolinski, est à la hauteur de toutes nos espérances : comptoir chic, banquettes de velours bleu pétrole, hauts plafonds et même un arbre dans l'un des atriums ! Seul bémol, le mur recouvert de photos de bouches remplies d’aliments style porno-soft : pas l’amuse-bouche idéal disons... 

En savoir plus
Paris

Brasserie Thoumieux

La Brasserie Thoumieux est un ancien bouillon Chartier racheté en 1923 par Martial Thoumieux et transformé en 2009 par Thierry Costes et Jean-François Piège, l’ancien chef du Crillon. Le grand comptoir, les globes lumineux blancs et les banquettes rouges se reflètent à l’infini dans les miroirs, le cadre est exceptionnel, même si cette brasserie chic est un peu trop bruyante quand elle est pleine. Ici s'attable une clientèle exigeante, très BCBG, quartier des Invalides oblige.

En savoir plus
Sud-Ouest de Paris

Brasserie Mollard

Une des plus belles brasseries de Paris qui mérite que l’on s’y arrête au moins une fois dans sa vie. Après tout, un voyage dans le temps à trente euros, ça vaut bien le coup.Ici, le temps s’est arrêté en 1895. Pousser la porte de la Brasserie Mollard c’est remonter le temps vers l’époque vibrante où la vie parisienne venait s’échouer tous les soirs entre la gare Saint-Lazare et les Grands Boulevards.

Réserver maintenant En savoir plus
Europe
Advertising

La Gauloise

Recommandé

Une institution, cette Gauloise. Bourgeoise, discrète, accueillante, de plus en plus moderne, elle propose une cuisine de saison réussie à des prix plutôt raisonnables. Déjeuner entre un metteur en scène de théâtre, un ancien politicien, un académicien du Goncourt et une Légion d’honneur ne vous effraie pas ? Vous avez bien raison.

En savoir plus
Grenelle

Chez Jenny

Grande brasserie au décor pittoresque et Alsace à la carte. Dans la série « monument du patrimoine gastronomique parisien », Chez Jenny tient bien son rang de brasserie d’anthologie. On y vient depuis 1932 pour respirer son air très « winstub ». Dans ce restaurant à l’accent alsacien au décor incroyable de marqueterie, statues et grandes fresques provinciales, on sert sous l’œil de Hansi des nourritures pittoresques.

Réserver maintenant En savoir plus
3e arrondissement

Au Pied de Cochon

Une brasserie ouverte toute la nuit, où le cochon est roi.Le Pied de Cochon est une institution des appétits parisiens dont les néons n’ont jamais arrêté de briller, depuis 1947. A Paris, on sait que c’est ici, près des Halles, qu’à toute heure du jour et de la nuit, on peut assouvir sa faim des cochonneries les plus osées.

Réserver maintenant En savoir plus
1er arrondissement
Advertising

Côté bistrots :

Commentaires

2 comments
belle G
belle G

Nous avons couru, nous sommes allé manger chez les Bistronautes et c'était savoureux ! Très bon accueil, merci du tuyau ...Je recommande à mon tour !

clochette
clochette

Vous ne citez pas Les Bistronautes, merveilleux petit restaurant bistrot chic ne travaillant que les produits frais (pas de congélateur en cuisine). Au 54 rue d'Assas, les habitués ne manquent pas, fidèles à cette équipe sympathique et inspirée. Courez-y !