Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Coupe du Monde : nos meilleurs restos pays par pays pour mater les matchs

Coupe du Monde : nos meilleurs restos pays par pays pour mater les matchs

Pour les supporters de (très) haut niveau

© Joann Pai
Par Karim Merikhi |
Advertising

C’est ainsi, pendant la Coupe du Monde, à quelques minutes du coup d’envoi d’un match, on ne cherche plus à comprendre, on se rue dans le premier bar ou resto du coin sans se soucier de la carte, ni des envies de celle ou celui qui nous accompagne. L’important, c’est d’y trouver la place idoine devant l'écran vissé au mur. Après tout, on est juste là pour aboyer sur les joueurs et l’arbitre. 

Pourtant, vous en avez un, peut-être même plusieurs, parmi vos amis, là, près de vous, tapi dans l'ombre. On l'appelle le supporter gastronome ou le supporter de très haut niveau - au choix. Ce genre de fan rare met un point d'honneur à (bien) manger et boire comme les équipes qu’ils supportent. Pour ces esthètes du foot qui pensent qu'une soirée n'est réussie que si elle est accompagnée d'un excellent repas sanctifié d'un doux cocktail, Time Out vous propose un tour du monde des tables de Paris pour vivre la compétition comme au pays. Voici notre 11 idéal.

© Favela Chic

BRESIL - Favela Chic

On est forcément obligé de commencer par le pays du futebol. Pour la régalade, on se jette sur la Finger food et pour le liquide, pas de simulation façon Neymar mais des caïpi bein chargées à la brésilienne. Après la victoire, célébration sur de la samba.

© Ikra

RUSSIE - Ikra

On enchaîne avec le pays hôte. Grande surprise de ce début de mondial, la Russie étonne par son niveau jeu. Du côté gastronomie, pas de surprises, on se rend à Ikra pour savourer les exploits de la nationale et surtout la chouba, le hareng caché sous sa fourrure, une trilogie de foie gras ou encore des côtelettes d'agneau. Evidemment, niveau vodka, Ikra a un effectif de rêve. 

Advertising
© Houssine Bouchama

MEXIQUE - Zicatela

Zicatela passe en mode stades mexicains les jours de match avec l’ambiance survoltée qui va avec. Au menu : le parfait package pour supporter fêtard. Bière, michelada, mezcal ou tequila. Côté solide, enchilada, burrito et autres chilaquiles ! Et s'il y a trop de monde, tentez votre chance au deuxième Zicatela qui fait face au Grand Rex. 

© Bar de Biondi

ARGENTINE - Bar de Biondi

Ils ont sauvé leur peau in extremis les joueurs de l'Albiceleste, et c'est tant mieux. Car au Bar de Biondi, on ouvre même avant l'heure pour diffuser les matchs de l'Argentine. Au menu : tapas en 4-4-2 (8-12 €) et cocktails créatifs de numéro 10 (10 €) comme Messi et sa team. 

 

Advertising
© Hoxton

ANGLETERRE - Hoxton

Pendant un mois, vous n'aurez pas l'air d'un beauf au près de votre moitié en matant la Coupe du Monde au Hoxton. Tous les matchs sont diffusés dans la cour du Rivié sur grand écran. Au menu : fish’n’chips et cheeseburger à 19 €, bières pression à 7 € et cocktails entre 12-15 €. Et pour parfaire votre côté classe, vous arroserez la victoire du côté du Jacques Bar, passé maître dans l'art du cocktail. 

© 1K

PEROU - 1K

La Rojiblanca, c'est toujours pas le Pérou mais côté gastronomie c'est du haut niveau. Une bonne raison de garder le Pérou dans notre effectif. Rendez-vous au restaurant de l’hôtel 1K pour y déguster de délicieux ceviches à sanctifier d’un mezcal bien senti. L’occase aussi de mater les matchs de toutes les équipes latines encore en lice.   

Advertising
© Passarito

PORTUGAL - Pássarito

Au Portugal, on en a que pour Cristiano. A Paris, on fait plutôt une fixette sur Pássarito. Qualifiée de justesse pour les 8e de finale, la Selecção va finalement encore s'afficher sur les écrans de ce génial resto, et vous ? Vous allez recommanderez le caldo verde, une soupe au chou vert et à la pomme de terre sertie de « chouriço ». 

MAROC - Trois Frères

Bon, certes, on triche un peu. Restaurant algérien plus que marocain, les trois frères – pas jaloux de ne pas participer au Mondial – soutiennent leurs voisins marocains depuis le début de la Coupe du Monde en diffusant les matchs et en ravitaillant les supporters à coup de couscous royal et autre tajine. Ici, la victoire s'arrose avec un thé à la menthe.  

Advertising

SERBIE - Uvac

Peut-être pas l’équipe la plus sexy du mondial mais question gastronomie la Serbie surprend ses adversaires. Cuisine généreuse dans une ambiance ultra traditionnelle, qui s'éternise jusqu'à pas d'heure comme à la maison. A Uvac, on aime clairement jouer les prolongations.  

© Joann Pai

ITALIE - Felicità

Si elle ne devrait pas figurer dans cette liste, chacun sait qu'une Coupe du Monde sans l'Italie, ce n'est plus vraiment une Coupe du Monde. Et puis, les italiens n'en demeurent pas moins de grands amateurs de football autant qu'il savent régaler nos papilles. Alors réservez une table à La Felicità. Pour l'occasion, le plus grand resto d'Europe diffuse les matchs sur trois énormes écrans. Pas de France-Italie en vue (scusi…) mais pizzas (8 €) et bières maison à flots (6 € la pinte). 

 

Afficher plus

Continuer avec...

Au sport !

Un petit match de foot ? Une petite rando roller sous le soleil ? Une initiation à la gym suédoise ? Ce n'est pas parce que la météo change d'humeur, qu'il ne faut pas suer un peu.

Les meilleurs bars sportifs

Tous les amateurs de foot le savent : ce n'est pas toujours une sinécure de chercher un bar parisienqui diffuse le match du soir. Bien sûr, il y a les traditionnels pubs, souvent bondés et toujours un peu standardisés, avec leurs écrans plasma et leurs pintes de Grimbergen.

Advertising
Advertising