Les 100 meilleurs bars à Paris

Le marathon de l'ivresse peut commencer...
© Olivier Leclert pour Time Out Paris
© Olivier Leclert pour Time Out Paris
Par Karim Merikhi, Houssine Bouchama, La Rédaction et Tina Meyer |
Advertising

Vous cherchez les meilleurs bars à Paris ? Arrêtez tout. Vous êtes au bon endroit. Ce n'est pas un secret, la scène bar parisienne est l'une des meilleures du monde. Des bars à cocktails qui repoussent les limites de la créativité, de chaleureux troquets où les pintes s’entrechoquent à tire-larigot ou des caves à vin faisant la part belle aux grands vignobles, il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses. 

On se devait donc de rassembler la crème des établissements parisiens dans un solide dossier. Avant de vous plonger dans l’ivresse, sachez, chers lecteurs, que numéroter ces adresses ne fut pas simple. Car un bar, ce n’est pas qu'un simple numéro. C’est un lieu de vie, une fabrique de souvenirs. Mais après de longs débats haletants (parfois sanglants), voici nos 100 coups de coeur. A votre santé !

1
Bars, Bars à cocktails

Le Syndicat

icon-location-pin Strasbourg-Saint-Denis

Pour qui ? Les amateurs de cocktails de haute voltige élaborés avec des alcools 100 % bleu-blanc-rouge
On boit quoi ? Le Nevez Old Fashioned

Parce qu'un bar à cocktails qui ne se la raconte pas, ce n'est pas si courant. Aussi cosy à l'intérieur que trash à l'extérieur, le Syndicat ne peut laisser indifférent. On y déguste de fabuleux cocktails façonnés avec des alcools de grand-père et shakés par une équipe particulièrement attentionnée. Le tout dans une envoûtante atmosphère speakeasy-décontractée, bande-son hip-hop dans les oreilles.

 

Time Out dit
2
© Le Mary Céleste
Bars, Bars à cocktails

Le Mary Céleste

icon-location-pin Le Marais

Pour qui ? Les amateurs de cocktails et d’huîtres
On boit quoi ? Un Rain Dog à siroter avec une huître

Avec sa porte en PVC et son néon tout simple, vous risquez de passer devant le Mary Celeste sans le remarquer et ça serait une belle erreur. Parce qu’au Mary Celeste, on mise sur de délicieux cocktails maison mais aussi sur un concept génial : le bar à huîtres.

Time Out dit
Advertising
3
© Karim Merikhi
Bars, Bars à cocktails

Little Red Door

icon-location-pin 3e arrondissement

Pour qui ? Ceux qui veulent tester ce qui se fait de mieux en mixologie à Paris
On boit quoi ? Un Modernismo

Parce que derrière cette petite porte rouge se cache une merveille de bar à cocktails. Des créations plus étonnantes les unes que les autres. Le tout dans une ambiance ultra-tamisée à l’accent anglo-saxon. Cheers!

Time Out dit
4
Bars, Bars à tapas

L’Avant-Comptoir du Marché

icon-location-pin Odéon

Pour qui ? Les amateurs de pâté, de boudin noir, de boudin blanc, d’oreilles de porc, bref tout ce qui constitue un joli petit porcelet
On boit quoi ? Un minimus rouge du nord-aveyron

Parce qu’Yves Camdeborde. Toujours aussi sympathique, notre chef du Sud-Ouest préféré remet le couvert avec l’Avant-Comptoir du Marché. Paradis des gros cochons amateurs de bon vin et véritable enfer pour un végétarien.

Time Out dit
Advertising
5
© Candelaria
Bars, Bars à cocktails

Candelaria

icon-location-pin Le Marais

Pour qui ? Les cocktails lovers et tapas addicts
On boit quoi ? Une Guêpe Verte, piquante à souhait

Parce que la Candelaria nous prend par les sentiments : mezcal, tequila, tacos, tostadas ou encore quesadillas. Bref, tout ce qu’on aime. Une mini-taqueria, un bar à tacos façon Mexique et un bar à cocktails planqué derrière une porte.

Time Out dit
6
Bars, Bars à vins

Septime La Cave

icon-location-pin Roquette

Pour qui ? Les œnophiles distingués
On boit quoi ? Un verre de Fleur Sauvage Jouret

Nous avons mis un peu de temps à nous y rendre, par crainte du “trop branché”. Car nous sommes ici dans l’annexe du Septime, restaurant de l’illustre Bertrand Grébaut. A la Cave, c’est simple, les vins sont synonymes de bonheur. Et comme dans toutes les caves où l’on boit bien, le manger est évidemment lui aussi à la hauteur.

Time Out dit
Advertising
7
Castor Club
Bars, Bars à cocktails

Castor Club

icon-location-pin Saint-Michel

Pour qui ? Les nostalgiques de l'ambiance rock/country des années 1950-60 et amateurs de cocktails ultra-créatifs
On boit quoi ? Le Turkish Delight ou le Chirac 95 

Parce qu'un excellent bar Rive gauche, ça ne court pas les rues. Et parce qu'en plus d'y siroter d’incroyables cocktails à la créativité totalement débridée, on y bouge son derrière le week-end sur une bande-son rock/country.

Time Out dit
8
© Ivan Mathie
Bars, Bars à cocktails

CopperBay

icon-location-pin Strasbourg-Saint-Denis

Pour qui ? Les Parisiens en manque de vacances
On boit quoi ? Un Kuzco Sour

Parce qu’on aime autant la carte de cocktails voyageuse et ultra-créative que le décor d'inspiration marine qui fleure bon l’océan : nuances de bleu, cordes drapées au plafond et minerais de bois accrochés au mur. Bref, le lieu de vacances idéal.

Time Out dit
Advertising
9
Bars, Bars à bières

Les Trois 8

icon-location-pin 20e arrondissement

Pour qui ? Les amateurs de bières artisanales
On boit quoi ? L'une des huit binouzes en rotation, pardi ! 

Pour les bonnes bières artisanales et le vin bio, sur fond de rock qui défouraille et de restauration à la bonne franquette. Et pour garantir la bonne ambiance, un blind test est organisé tous les mardis soirs.

Time Out dit
10
© Romane Levi
Bars, Bars à cocktails

Café Cravan

icon-location-pin 16e arrondissement

Pour qui ? Un ami en visite à Paris, un amateur de cocktail, un amateur de café
On boit quoi ? Le Tunnel, un negroni revisité, pour bien commencer la soirée

Quand on passe la porte de cette pépite Art nouveau classée monument historique, on découvre, non sans une once de satisfaction, un lieu préservé. Loin de ces bars cachés façon Prohibition... Qui, comme le rappelle le taulier Franck Audoux (ancien du Chateaubriand) n’ont jamais existé à Paris.

Time Out dit
Advertising
11
© Tom Sanslaville
Bars, Bars à cocktails

L'Ours Bar

icon-location-pin Poissonnière

Pour qui ? Les cocktails lovers en manque de cash
On boit quoi ? La Petite Ourse

Parce que L'Ours est le QG parfait pour les amateurs de bons cocktails qui ne veulent pas exploser leur P.E.L (8 € et 6 € pendant l’happy hour). Le tout servi par une équipe de barmans ultra-sympas et passionnés. Que demande le peuple ?

Time Out dit
12
Bars, Bars à cocktails

La Mezcaleria

icon-location-pin Le Marais

Pour qui ? Les aficionados de mezcal et de tapas
On boit quoi ? Le Hot Mexican

Parce que le mezcal s’est imposé comme un incontournable des bars à cocktails parisiens et que la Mezcaleria en est son plus digne représentant. Le cadre à la déco festive et folklo est idéal pour lancer une soirée. Et puis l'entrée des lieux...

Time Out dit
Advertising
13
© La Commune
Bars, Bars à cocktails

La Commune

icon-location-pin Belleville

Pour qui ? Les Parisiens livides & dépressifs qui ont besoin d'un shoot de soleil (et d'un bol de punch)
On boit quoi ? Un saladier punché

Une devanture qui ne paye pas de mine et de l'alcool 100 % français sur fond de hip-hop, voilà la recette de la Commune. Pour environ 11 € par tête, on vous apporte des saladiers argentés emplis d'excellentes mixtures punchées et il n’y a rien à redire : c'est savoureux, équilibré, on s'en ressert plusieurs louchées.

Time Out dit
14
Restaurants, Café

La Fontaine de Belleville

icon-location-pin 10e arrondissement

Pour qui ? Tous ceux qui n’en peuvent plus des bistrots à mauvais cafés Richard, des pintes Heineken et des plats de chez Métro
On boit quoi ? Une bière artisanale Deck & Donohue

Parce qu’avec La Fontaine de Belleville, la mauvaise bière, le café robusta et le sandwich bas de gamme, c’est terminé.  Voici le temps des produits artisanaux et éthiques. Mais le grand atout de la Fontaine de Belleville, c'est sa terrasse en plein soleil, qui domine le carrefour des rues de la Grange aux Belles et Juliette Dodu.

Time Out dit
Advertising
15
© Combat
Bars, Bars à cocktails

Combat

icon-location-pin 19e arrondissement

Pour qui ? Ceux qui veulent des cocktails sans embrouilles
On boit quoi ? Un Bérégovoy

Parce qu'on aime le cadre super accueillant et l'accueil pacifique. Mais on y vient surtout pour s'enfiler de sacrés cocktails. Et pour éviter d’être battu par K.O, on n'hésite pas à tâter de l’ingrédient solide... histoire de sortir gagnant du combat. 

Time Out dit
16
<p>&copy; Moonshiner</p>
Bars, Bars à cocktails

Moonshiner

icon-location-pin Roquette

Pour qui ? Les nostalgiques du vieux New-York
On boit quoi ? Un Smokey Island

Parce qu'ici on parle cocktail et whisky avec des experts passionnés et toujours disponibles. Total plaisir de se délecter d'un délicieux punch de saison ou d'une création aussi complexe que subtile. 

Time Out dit
Advertising
17
© alexandremartin.fr

La Fine Mousse

Pour qui ? Les amateurs de vraies binouzes
On boit quoi ? Une bière Saison Dupont

La Fine Mousse s’impose comme l’un des piliers de la bière à Paris. Tenu par quelques "bièrologues" aux manettes d’une vingtaine de tireuses, le lieu propose un choix pléthorique de mousses toutes artisanales. Le bar possède aussi son restaurant juste en face, qui propose de parfaits accords mets-bières élaborés.

Time Out dit
18
© Bar Hemingway

Bar Hemingway

Pour qui ? Ceux qui veulent tutoyer la perfection 
On boit quoi ? Le fameux Martiny de l'éminent chef barman Colin Field dont la composition reste inconnue encore aujourdhui  

Parce que L’un des plus majestueux hôtels du monde abrite aussi l’un des plus beaux bars et accessoirement le meilleur barman du monde. Beaucoup de superlatifs pour un lieu définitivement hors du commun (et hors de prix).

Time Out dit
Advertising
19
Bars, Bars à cocktails

Bisou

icon-location-pin 3e arrondissement

Pour qui ? Les amateurs de cocktails qui aiment se faire surprendre
On boit quoi ? C’est à votre humeur de décider

Parce qu’au Bisou, on vous shake un élixir sur mesure en fonction de vos envies du jour et des inspirations du barman. Le tout à consommer sous un auvent rose pastel, au milieu d’une déco végétale, à l’abri des regards pour un petit bisou discret.

Time Out dit
20
© Chez Ammad

Chez Ammad

Pour qui ? Absolument tout le monde 
On boit quoi ? Une pinte

Parce que des rades comme celui-là, on n'en fait plus. Fidèle à lui-même depuis au moins cinquante ans, Ammad sert toujours avec succès sa bonne vieille recette : des consos données et de la musique brésilienne/funk/jazz qui invite à danser après quelques verres.

Time Out dit
Advertising
21
© Le Très Particulier
Bars, Bars à cocktails

Le Très Particulier

icon-location-pin Montmartre

Pour qui ? Les fans de Twin Peaks... et de cocktails dînatoires
On boit quoi ? L'Égoïste

Pour les cocktails originaux à siroter avec de succulents tapas dans un speakeasy avec carreaux à damiers et fauteuils de velours rouge façon Twin Peaks. Et accessoirement, sans doute l’un des meilleurs spots pour un date.

Time Out dit
22
© Sherry Butt

Sherry Butt

Pour qui ? Les amateurs de bon whisky  
On boit quoi ? Un Shimbashi

Pour sa sélection de whisky racé qui provient des quatre coins du globe : Japon, Etats-Unis, Irlande ou encore Ecosse. Les connaisseurs seront épatés par quelques bouteilles de bourbons, whiskies vieillis et millésimés, cuvées rares qui trônent derrière le comptoir. Au total, cinquante-six références sont proposées.

 

Time Out dit
Advertising
23

Aux Folies

Pour qui ? Les fans de terrasses bordéliques
On boit quoi ? Une bière à 2,50 €

Parce que c’est une véritable institution à Belleville. Toute la jeunesse de ce quartier animé s'y retrouve à toute heure autour d’une bière à 2,50 € ou d’un cocktail à 4,50 €. De quoi rincer les potes, voir même les anonymes. Et sans regrets.

Time Out dit
24
© Monsieur Antoine

Monsieur Antoine

Pour qui ? Ceux qui sirotent leurs cocktails en se balançant des répliques à la Audiard
On boit quoi ? Un Hermano

Parce qu'ici on prône la simplicité contrairement à l'atmosphère souvent guindée des bars à cocktails, sauf dans les verres où la créativité des barmans débordent d'imagination. A noter aussi que chez Monsieur Antoine, tous les sirops sont faits maison et les jus de fruits pressés tous les matins. 

Time Out dit
Advertising
25

L'Avant-Comptoir de la Mer

Pour qui ? Les becs de zinc fans de Camdeborde ayant le tutoiement facile
On boit quoi ? 
Un vin blanc avec un ceviche de lieu jaune

Parce qu'ici, on mange debout et tout se passe au comptoir : la commande comme la dégustation. Vins de qualité, hors-d'œuvre revisités façon tapas et assiettes créatives, le tout dans une ambiance folklo et décontractée. Y’a pas à dire, il est très fort ce Yves Camdeborde.

 

Time Out dit
26
Calbar
© Vincent Anceaume

Le Calbar

Pour qui ? Ceux qui veulent se rincer la glotte… et l’œil
On boit quoi ? Un Tanqueray Ten

Parce que les serveurs officient en… caleçon. Mais pas que. Cet ancien bar à vins à la décoration mode new-yorkaise tout en briques apparentes ravit les aficionados de mixologie par la carte impressionnante de cocktails aux alcools rares et de qualité.

Time Out dit
Advertising
27
© Danico

Danico

Pour qui ? Les amateurs de cocktails aux recettes folles
On boit quoi ? Kota Ternate

Parce qu’ici, on pousse le curseur de l'originalité à fond la caisse. Des cocktails plus délirants les uns que les autres pour une expérience unique. Et en bonus, un shot de sympathie est offert avant le départ, sans avoir à lever le doigt. Chez Danico, on sait recevoir.

Time Out dit
28
© Tony

Tony

Pour qui ? Pour boire des coups avec sa bande de potes sans se prendre la tête
On boit quoi ? Un Moscow Mule

Parce que derrière le bar, vous avez de cools gars qui shakent des cocktails et une sono qui crache du bon son hip-hop. Pour rincer le tout, un baby gratos. Parfois, il en faut peu pour être heureux et au Tony, ils l’ont bien compris.

Time Out dit
Advertising
29

Coinstot Vino

Pour qui ?  Les amateurs de vins authentiques
On boit quoi ? Un verre de vin ‘Octobre Rouge’

Pour sa terrasse tout en longueur, protégée des intempéries et qui apparaîtra aux fumeurs comme l’un des derniers paradis sur Terre. Mais pas qu’à eux. Car les buveurs, puisque c’est surtout d’eux dont il est question ici, vont avoir de quoi se réjouir, la carte du Coinstot grouillant d'excellents vins nature aux noms sympathiques comme tout.

Time Out dit
30
© Mabel

Mabel

Pour qui ? Les amateurs de rhum
On glougloute quoi ? Un Togarashi avec un grilled cheese

Si l’on se fie à sa devanture façon “fast-food”, le Mabel n’est clairement pas le bar à cocktails le plus attirant de la capitale. Mais une fois à l’intérieur, vous atterrissez dans une salle à l’ambiance doucement feutrée. Les délicieux cocktails finiront, eux,  de vous convaincre.

Time Out dit
Advertising
31
© L'Entrée des Artistes

L'Entrée des Artistes

Pour qui ? Les esthètes 
On boit quoi ? Un Psilo à base de tequila, mezcal, sel et citron vert, pimpé champi-coriandre 

Parce qu'on régale nos tympans sur des sonorités jazz, soul et groove. Pour parfaire l'instant, direction le bar où des cocktails avec sirops et infusions faits maison vous attendent jusqu'à 2h en semaine et 5h le week-end.

Time Out dit
32
© Brakadabar

Brakadabar

Pour qui ? Ceux qui cherchent une alternative à la Brasserie Barbès
On boit quoi ? Un cocktail à 5 € !

Parce que s’enfiler des cocktails à 5 €, des pintes à 3,50 € en happy hour de 18 à 22h, c’est forcément très cool. Le tout dans une ambiance chaleureuse. Bonus : le samedi soir, l’ordi portable est posé en libre-service et chacun y va de sa playlist.

Time Out dit
Advertising
33
© DUONG Paul

Palissade

Pour qui ? Un(e) melting-pot(e)
On glougloute quoi ? N’importe quel cocktail à base de gin

Parce qu’il fait bon vivre dans ce bar-restaurant agréable et chaleureux qui puise son inspiration dans la cuisine du monde entier. L’endroit idéal pour prendre un bain de soleil quand viennent les beaux jours.

Time Out dit
34
© Yann Deret

Golden Promise

Pour qui ? Don Draper
On boit quoi ? Un Classique Old Fashioned

Parce que c’est sans doute le meilleur spot à whisky de Paname. Pour s’en convaincre, suffit de pénétrer dans la salle de dégustation qui vous fait atterrir directement dans le monde des merveilles : une sélection délirante de whiskys (300 références) venus des quatre coins du monde (Ecosse, Japon, Inde, Etats-Unis, Irlande...). Tout est dit.

Time Out dit
Advertising
35
© Le Glass

Glass

Pour qui ? Les amateurs de cocktails à la bière
On boit quoi ? Un Tatoo You

Pour les cocktails originaux à la pression, les « boilermakers » (un shot suivi d’une bière) et autres mixtures à base d’alcools d’Amérique du Sud. Un joyeux bordel à accompagner de délicieux hot-dogs et de pickles croquants.

Time Out dit
36
© Brussels Beer Project

Brussels Beer Project Pigalle

Pour qui ? Les beer geeks et les belgologues
On boit quoi ? Une Leviathan Bareleywine élevée en fûts de cognac

Parce qu’avec cette géniale brasserie artisanale estampillée Belgique, on n’a plus besoin de revenir cartons chargés de bières du plat pays. Clin d’œil du destin, le Brussels Beer Project Pigalle vous donne rendez-vous au 1 rue de Bruxelles... Non, ce n’est pas une blague belge.

Time Out dit
Advertising
37
© Lavomatic
Bars, Bars à cocktails

Lavomatic

icon-location-pin République

Pour qui ? Ceux qui veulent siroter un cocktail sur une balançoire
On boit quoi ? Un Drunk in Love

Caché au-dessus d’une (vraie) laverie, le Lavomatic est un concept apparu pendant la prohibition en Amérique. Dans les années 1920 et 1930, certains commerces cachaient un bar au fond de leur salle, où l'on se réfugiait pour faire la fête, en parfaite illégalité. Ici, c’est légal, mais ça reste très cool.  

Time Out dit
38
© La Sardine

La Sardine

Pour qui ? Ceux qui aiment boire des coups en terrasse au soleil
On boit quoi ? Une bière accompagnée d’une généreuse planche

La Sardine c’est un peu la campagne à la ville sans le bruit des voitures. Ce petit bar amical profite de ce cadre exceptionnel pour étendre sa terrasse. L’ambiance populaire qui y règne est idéal pour boire des verres entre amis.

Time Out dit
Advertising
39
© Les Justes

Les Justes

Pour qui ? Ceux qui veulent faire une BA accoudé à un comptoir  
On boit quoi ? Un Smith

Dans ce bistrot calé dans le quartier néo-branché de SoPi, il est question de supers breuvages mais aussi de reverser 1 € à une association pour chaque cocktail commandé parmi les plus onéreux. Ainsi, en claquant 13 balles pour un verre, vous aidez les sans-abris, à former des chiens pour aveugles ou à sauver des animaux en détresse. Classe.  

Time Out dit
40
© Maison Souquet

Le bar de Maison Souquet

Pour qui ? Ceux qui veulent plonger dans le Pigalle de la fin du XIXe siècle
Le cocktail culte ?
Le Belle Otero

Parce que c’est la parfaite illustration du Pigalle d’antan, celui de la Belle Epoque. Le bar de la Maison Souquet séduit par son atmosphère sensuelle mais pas que, les délicieux cocktails aux doux noms féminins sont aussi à tomber. Puis franchement, difficile de trouver mieux pour enflammer un date.

Time Out dit
Advertising
41
© Karim Merikhi
Bars, Bars à bières

Le Château d'eau

icon-location-pin 10e arrondissement

Pour qui ? Les résistants
On boit quoi ? Une pinte de Météore

Parce qu’on aime le côté vieux troquet un peu crado et les tarots qui fleurent bon l’ivresse pas chère. Et parce qu’on est bien heureux de se dire qu’en c’bas monde, il reste encore des bars sans prétention, à la très bonne réputation.

Time Out dit
42
© Etna

Etna

Pour qui ? Les amateurs de bon vin naturel rustique 
On boit quoi ? 350 références, de quoi faire le tour de la question

Parce que trouver un bon repaire à vins nature dans le 6e, c’est… compliqué. En plus de proposer 350 références, Etna vous régale à coup de planches gargantuesques (Bellota, chorizo ibérique, pâté maison etc...). A chaque tapas son type de vin, savamment conseillé par David, le patron. Suivez le les yeux fermés, régal garanti.

Time Out dit
Advertising
43
© Le Renard

Le Renard Bar

Pour qui ? Les amateurs de cocktails qui ne veulent pas se ruiner
On boit quoi ? Un zorro

Parce qu’on y retrouve la même recette qui fait le succès de son grand-frère L’Ours Bar : des super cocktails à prix rikiki. On aime aussi l’ambiance qui se veut naturellement cool sans en faire trop sur fond de musique hip-hop-électro.

Time Out dit
44
© La Gare

La Gare

Pour qui ? Ceux qui veulent boire un coup dans la meilleure salle de jazz de Paris
On boit quoi ? Une pinte

Parce qu'une ancienne gare SNCF qui devient club de jazz, c'est déjà une excellente nouvelle en soit. Mais si on ajoute à cela qu'on y assiste à des concerts gratuits tous les soirs, on obtient tout simplement l'un des lieux les plus cool de la capitale. 

Time Out dit
Advertising
45
© Bar des Prés

Bar des Prés

Pour qui ? Ceux qui veulent combiner assiettes nippones et cocktails plein d'adrénaline
On boit quoi ? Un Péché Mignon

Des cocktails frais et des tapas nippones à la sauce Cyril Lignac, c'était forcément tentant et force est de constater que le chef superstar a réussi son pari avec ce combo osé tout droit sorti de sa toque. Régal des papilles garanti.

Time Out dit
46

L'Attirail

Pour qui ? Ceux qui kiffent les années 80' 
On boit quoi ? Une pinte avec une énorme barquette de frites 

Une terrasse bordélique, des tables rouges défoncées, des photos d’identité, des vieilles cartes d’étudiant et des cartes oranges collées aux murs, des affiches de concert de Dick Rivers. L’Attirail, c’est ce bar du haut Marais qui la joue ‘Péril jeune'. Et disons le franchement, ça fait du bien à ce quartier très (trop ?) branché.

Time Out dit
Advertising
47
© Dirty Dick

Dirty Dick

Pour qui ? Ceux qui rêvent de vacances au soleil
On boit quoi ? Un cocktail avec l’un des 55 rhums à la carte

En entrant au Dirty Dick, on découvre émerveillé un délire psychédélico-tropical coloré. Manque plus que le sable et on y est ! Après quelques cocktails bien dosés, on a envie de porter une couronne de fleur et crier « Aloha ! » à tous ses voisins. Ça doit être à ça qu’on reconnait une déco réussie.

Time Out dit
48
© Le Perchoir

Le Perchoir

Pour qui ? Ceux qui veulent prendre de la hauteur
On boit quoi ? Le cocktail du jour

Parce qu’un bar perché sur les hauteurs de Ménilmontant avec une vue panoramique à 360 sur la capitale, ça n’a pas de prix. Enfin si, 12 € pour un cocktail de qualité. Cerise sur le gâteau : le couché de soleil sur le Sacré-Coeur.

Time Out dit
Advertising
49
© Cannibale

Cannibale

Pour qui ? Les épicuriens
On boit quoi ? Une pinte de Kanter à 4 € ou pastis à 2 € en happy hour

Parce que tout est bon dans le cannibale : serveurs cools, délicieux plats du jours maison, happy hour, planches pantagruéliques et DJ sets aux petits oignons. Du bon donc, mais aussi du beau, car le Cannibale est ce genre de lieu plein de charme et un brun déjanté qui donne envie de s'acoquiner.

Time Out dit
50
© Bluebird

Bluebird

Pour qui ? Ceux qui aiment boire beau & bon
On boit quoi ? Un Negroni

Pour les délicieux cocktails à l’italienne. Et comme on ne boit jamais le ventre vide, on l’accompagne d’un très dodu club-sandwich. En attendant son casse-dalle, on n’hésite pas à aller faire un petit tour aux toilettes (on vous laisse la surprise) mais ne soyez pas trop ivre, vous risqueriez de carrément voir triple.

Time Out dit
Advertising
51
© L'Olympic Café

L’Olympic Café

Pour qui ? Les boulimiques de culture et de concerts
On boit quoi ? Une pinte

Parce qu’on aime le côté culturel et militant de ce spot du côté de Château Rouge. L’Olympic Café c’est aussi la cantine idéale avec ses cuistots sénégalais qui proposent du bon mafé. D’ailleurs, le mercredi, c’est mafé gratuit pour tout le monde ! On vient chercher son assiette en plastique bien remplie, dans la convivialité et la bonne humeur, et on se régale.

 

Time Out dit
52
© Gravity

Gravity

Pour qui ? Les amateurs de cocktails très originaux  
On boit quoi ? Un Fruits du Passé

Parce qu’on adore les lattes de bois en forme de vague qui surplombent la petite salle et se jettent en cascade derrière un comptoir en béton massif. Mais c’est surtout dans le verre que ça match. Au Gravity, on s’égosille avec des cocktails ultra originaux et un service de snacking de haute qualité.

Time Out dit
Advertising
53
© Le Sans Souci

Le Sans Souci

Pour qui ? La jeunesse parisienne en quête de simplicité
On boit quoi ? Une pinte en poussant la chansonnette  

Toujours bondé, on aime bien le Sans Souci pour son look de PMU intact, le contraste entre son zinc vieillot et ses serveurs jeunes et branchés, ses DJ aux platines qui mixent un fond musical entre rock et électro, et sa faune toujours grouillante jusqu'à ce que le videur pousse tout le monde dans la rue à 2h.

Time Out dit
54
© Ivan Cvetanovic

Andy Wahloo

Pour qui ? Ceux qui veulent boire des breuvages très haut de gamme.
On boit quoi ? Un Old Fashioned d'exception

On y va avant tout pour son Old Fashioned d'exception, à siroter dans une ambiance musicale classieuse en semaine, funky le weekend. On s’y rend évidemment aussi pour les autres créations à prix bonbon. Certes, l’addition appelle à la consommation d’un doliprane mais ce Old Fashioned franchement… Décidément dément.

Time Out dit
Advertising
55
© Sunset

Sunset

Pour qui ? Les buveurs en tout genre
On boit quoi ? Un Red Sunset

Parce qu'ici tout est bon, des bières, toutes issues de micro-brasseries italiennes, allemandes et françaises aux vins bio, en passant par les délicieux cocktails. Côté food on se met bien aussi. A l’image de ces rillettes de cochon en ëpastilla-ketchup maison : Régalade assurée.

Time Out dit
56

Enkore

Pour qui ? Ceux qui veulent découvrir des bières aux saveurs originales 
On boit quoi ? Une Croatian Imperial Stout (une bière à la figue) 

Parce qu'on découvre toujours de nouvelles saveurs toutes plus improbables les unes que les autres dans ce bar à bières très cosy à l'ambiance feutrée. 

(Adresse testée et approuvée il y a quelques jours. Ce flemmard de journaliste rendra son papier sous peu !)

Time Out dit
Advertising
57
© Bar de Biondi

Le Bar de Biondi

Pour qui ? Ceux qui veulent manger et boire bon
On boit quoi ? Un pisco Biondi

Parce que comme pour le génial resto Biondi jouxtant le bar, le chef argentin Fernando de Tomaso joue la carte de la régalade. Au menu : de délicieux tapas à partager en sirotant des cocktails rafraîchissants à l’accent latin. Le tout à des taros abordables.

Time Out dit
58
© Herbarium

Herbarium

Pour qui ? Celles et ceux qui aiment les cocktails bien chargés
On boit quoi ? Un onctueux Verveine Abricot

Ultrachic mais pas guindé, on aime l’Herbarium pour ses cocktails créatifs imaginés comme des fragrances. Ça tient peut-être de la générosité italienne mais pour une fois, les barmen ne lésinent pas sur les quantités d’alcool. Et ça, forcément, on apprécie.

Time Out dit
Advertising
59
© Owen Franken

Cave de Belleville

Pour qui ? Les amateurs de bon vins
On boit quoi ? Un verre de vin blanc pour accompagner une planche généreuse

C’est la cave à boire/manger parfaite. Vous vous délecterez sur place ou, comme dans une épicerie fine, vous vous contenterez d'emporter vos petits caprices à la maison. Avec une constante : le bonheur de vos papilles.

Time Out dit
60

Medusa

Pour qui ? Ceux qui aiment les cocktails classiques
On boit quoi ? Une Margarita

Parce qu’ici, on est loin des clichés des bars à cocktails habituels, on s’y sent très à l'aise comme dans un bon vieux rade. Les breuvages bons et étonnants invitent à la surconsommation. Mais attention, chez Medusa, la nourriture est exclusivement liquide. Assurez-vous de remplir votre estomac avant. Histoire de pas rentrer en titubant.

Time Out dit
Advertising
61

Benichat

Pour qui ? Les amateurs de vins natures
On boit quoi ? Un verre de rouge du domaine Chèrouche en Suisse

Parce que c’est un rade de quartier chaleureux où il est bon de faire une halte pour l’apéro ou en fin de soirée. A la carte, une sélection faisant la part belle de vins natures étrangers. Côté solide, des délices de douceurs grecques. Bref, tous les éléments sont réunis pour en faire votre nouveau G.Q.

Time Out dit
62
© Lone Palm

Lone Palm

Pour qui ? California Love(rs) 
On boit quoi ? Un Salton Sea

Parce qu’un excellent bar à Bastille, ça se compte sur les doigts d’une main et parce qu’on aime y siroter des cocktails signature qui fleurent bon la Californie. Le tout autour du sublime comptoir en mosaïque vert-bleu émeraude avec une bande-son vintage qui crache du Elvis ou Sinatra et autres légendes du siècle dernier.  

Time Out dit
Advertising
63
© Hero

Bar Hero

Pour qui ? Les amateurs de cocktails spicys et de food coréenne
On boit quoi ? Un 2NE1

Parce qu’on s’y régale les tympans de bons beats de hip-hop français et américain avant que des cocktails ultra-rafraîchissants acoquinés à du poulet frit et autres casse-dalles goûtus ne concluent un moment spicy.

Time Out dit
64

La Cave à Michel

Pour qui ? Ceux qui aiment le vin et qui n’y connaissent rien !
On boit quoi ? Un cheverny (Clé de sol, 2014)

Parce qu’on vient ici pour s'arroser le pif de bons vins sous les conseils éclairés de Fabrice, le maître des lieux. On en profite aussi pour s’enfiler des petites assiettes bien balancées. Le tout dans une ambiance joyeusement bordélique.

Time Out dit
Advertising
65
© Café A

Café A

Pour qui ? Les bobos parisiens arty
On boit quoi ? Un vin bio

Parce qu’on aime squatter sa grande salle parsemée d’œuvres de jeunes artistes mais surtout son jardin qui jouit d’une vaste cour poétique aux accents accents bucoliques quand vient l’été. Confortablement installé sur une chaise longue, on bouquine tranquillement au soleil la journée avant de prendre un ou plusieurs verres la nuit tombée.

Time Out dit
66
© Secret 8

Secret 8

Pour qui ? Les lovers qui veulent s’isoler du brouhaha parisien
On boit quoi ? Un Hiver Tropical

Pour ceux qui veulent revivre le temps de la prohibition. Au Secret 8, on doit - comme à l’époque - d’abord déchiffrer une énigme avant de pénétrer dans ce micro-bar élégant. Vous adorerait Régis, le passionné et passionnant barman et surtout ses élixirs ultra créatifs.

Time Out dit
Advertising
67
© La Méduse

La Méduse

Pour qui ? Les squatteurs du canal Saint-Martin
On boit quoi ? Une Soupe Aztèque

Parce qu’il ne faut surtout pas se fier à son nom de mollusque toxique. La Méduse va vous régaler avec ses délicieux cocktails fumés, parfumés et entêtants. Tandis que la sélection de vins natures et les savoureuses assiettes finiront, elles, de vous charmer définitivement. Le baiser mortel de la méduse…

Time Out dit
68
© REcylcerie

REcyclerie

Pour qui ? Les parisiens (un peu bobos) en quête d’évasion
On boit quoi ? Une bière artisanale

Parce que la Recyclerie fait partie de ces lieux de vie complètement hybride où tout est possible. Jugez vous-même : un restaurant, un bar, un café, une ferme, des potagers, des ateliers DIY, etc… Le tout dans une atmosphère détendue et conviviale.

Time Out dit
Advertising
69
© Forvm

Le Forvm Classic Bar

Pour qui ? Les amateurs de whisky et de cocktails
On boit quoi ? Un Dry Martini

Parce qu’avec ses quatre-vingt-cinq ans d'existence, le Forum Classic bar est le deuxième plus ancien bar à cocktails de Paris. Les années défilent et la qualité reste intacte dans ce lieu classe où l’on vient déguster un délicieux whisky venu des quatre coins du globe ou un cocktail bien senti.

Time Out dit
70
© Lock Groove

Lock Groove

Pour qui ? Les fans de rock
On boit quoi ? Une pinte à 4 balles en happy hour

Parce qu’on se rend rarement à Montparnasse pour picoler un coup. Le Lock Groove est l’exception qui confirme la règle. Digne des meilleurs bars de la rue Oberkampf, c’est un lieu plein de caractère où l’on boit de bonnes bières pas chères en écoutant des disques dans une ambiance résolument rock’n’roll.

Time Out dit
Advertising
71
© Persifleur

Persifleur

Pour qui ? Les amateurs de saveurs anglo-saxonnes 
On boit quoi ? Un Kaliya Berry

Parce que la mixologie et Montmartre, ce n’est pas forcément une affaire qui roule. M’enfin, c’était avant que le Persifleur s’y installe. Ici, pas de classiques mais que des cocktails signatures avec ce petit accent anglo-saxon qui va bien. A noter aussi, un large choix de bières artisanales et des assiettes aux petits oignons.

Time Out dit
72
© Pavillon des Canaux

Pavillon des Canaux

Pour qui ? Les nostalgiques de la maison familiale
On boit quoi ? Un Jelly Bean

Accueillant et chaleureux, le Pavillon des Canaux vous ouvre toutes ses portes : grand salon, chambre rose avec un lit ou encore salle de bains, autant de pièces atypiques que vous pourrez occuper en toute quiétude. C'est bien simple, on s’y sent comme à la maison, à tel point qu’on en retirerait presque nos souliers.

Time Out dit
Advertising
73
© Le Royal

Le Royal

Pour qui ? Les gens simples 
On boire quoi ? Une pinte 

Parce qu'on adore prendre le temps de refaire le monde autour d'une bière dans un décor classé monument historique en compagnie de Manuel. Sans aucun doute l'un des gérants les plus sympas de Paris. 

Time Out dit
74
© Panic Room

Panic Room

Pour qui ? Ceux qui veulent s’envoyer un cocktail avant de tâter du dancefloor
On boit quoi ? Un Siffredi

Parce qu’entre ses murs, le Panic Room a abrité de nombreux collectifs, labels et artistes français. On s’y enfile un cocktail ou une pinte (6 € et 4,50 € en happy hour) avant de finir au sous-sol où un mini-club invite à remuer son boule les week-ends jusqu’à l’aube.

Time Out dit
Advertising
75
© Gentlemen 1919

Gentlemen 1919

Pour qui ? Ceux qui veulent siroter un Old Fashioned en se faisant tailler la moustache (désolé les filles)
On boit quoi ? Un cocktail signature Gentlemen

Parce qu’ici, on choie les hommes comme nulle part ailleurs. Un scotch dans la main gauche, un cigare dans la droite et un peigne qui caresse nos tignasses. Car rien n'est trop beau pour les clients de ce très classe salon de coiffure-barbier-bar.

Time Out dit
76

9B

Pour qui ? Pour ceux qui aiment les bars à l’ambiance de quartier
On boit quoi ? Une pinte

On vient y manger un couscous (gratuit le mercredi soir) ou boire des coups à prix raisonnables en profitant d’une ambiance enjouée et d’une programmation musicale soignée. Gros plus : Le 9B cache une sorte de petit club au sous-sol mais qui n’a pas empêché ce joyeux rade de conserver son bel esprit de quartier.

Time Out dit
Advertising
77
© Comptoir Général

Comptoir Général

Pour qui ? Les parisiens en manque de vacances
On boit quoi ? La Secousse

Parce que c'est un immense cabinet de curiosités à la déco faussement coloniale. On s'y donne rendez-vous entre amis à l'heure de l'apéro pour discuter dans une ambiance relax sur un fond musical afro. Possibilité aussi de se trémousser sur la micro piste de danse.

Time Out dit
78
© Rosa Bonheur

Rosa Bonheur

Pour qui ? Les parisiens en manque de verdure
On boit quoi ? Un verre de vin issu de l’agriculture raisonnée

Parce que du haut des Buttes-Chaumont, le Rosa Bonheur offre une superbe vue dans un cadre campagnard et une géniale terrasse panoramique. On prend l’apéro sous les grands arbres en profitant des derniers rayons de soleil. Tout simplement parfait.

Time Out dit
Advertising
79
© La Perle

La Perle

Pour qui ? Les parisiens branchouilles
On boit quoi ? Un bon verre de vin rouge

Très populaire, La Perle attire toujours plus de monde grâce à son ambiance très festive et arrosée en soirée. On aime y discuter entre amis autour d’une planche et d’une bouteille de vin en terrasse. Pour la petite histoire, c'est à cette terrasse que John Galliano a déversé ses injures racistes qui lui ont valu sa place chez Dior.

Time Out dit
80
© Dessous d'Orphée

Les dessous d'Orphée

Pour qui ? Les chanteurs casseroles
On boit quoi ? N’importe quoi, tant que ça donne le courage de prendre le micro

Parce que Mounir. Le bartender - touché par une douce folie contagieuse - vous accueille toujours avec le sourire, prêt à vous dégainer un cocktail réalisé avec beaucoup d’amour (lorsqu’il ne s’empare pas du mic pour pousser la chansonnette sur scène).

Time Out dit
Advertising
81
© Charlie

Charlie

Pour qui ? Un porte monnaie désespéré
On boit quoi ? La “bière à deux balles”, évidemment  

Sur la devanture, on peut lire “Charlie et sa bière à deux balles”. Qu’est-ce qu'on peut vous dire de plus après ça ? Peut-être ajouter que les guitares laissées à disposition indique parfaitement le leitmotiv du lieu : grattons, buvons et sympathisons. Bravo Charlie.  

Time Out dit
82
© L'Express Bar

L’Express Bar

Pour qui ? Les amateurs de rugby qui aiment la viande
On boit quoi ? Un combo bière-œufs mayo

Pas le plus cool des quartiers, les Halles peuvent encore surprendre (dans le bon sens). L’Express Bar est de cette trempe. Bistrot à l’ambiance Sud-Ouest, on vous y propose - midi et soir - un immuable menu à 15 € entrée-plat-dessert. Evidemment, le tout est à arroser de rouge ou d’une bière, si possible en commentant à voix haute le derby Castres-Narbonne.

Time Out dit
Advertising
83
© Les Niçois

Les Niçois

Pour qui ? Les sudistes accros à la pétanque
On boit quoi ? Un Pastis, évidemment

Parce que ça fleure bon le sud. Terrain de pétanque planqué au sous-sol, carte qui chante la cuisine du Sud (coeur pour le pan bagnat), fontaine à Pastis, verrière, accueil chaleureux, accents au bon goût de soleil… Non vraiment, on dirait le sud.

Time Out dit
84
© Prescription

Prescription Cocktail Club

Pour qui ? Les trentenaires cocktailophiles
On boit quoi ? Un Mazarine

Parce qu’on y écoute des sons jazzy en semaine, des DJs plus pêchus le week-end, quand le bar est plein à craquer. Dans la même veine que ses prédécesseurs de l’Experimental Cocktail Club et du Curio Parlor, c’est le spot idéal pour une clientèle trentenaire en quête d’un havre d’élégance et de fête.

Time Out dit
Advertising
85
© KM

Le Sully

Pour qui ? Ceux qui veulent boire des coups sans se mettre la pression
On boit quoi ? Des pintes, des pintes et encore des pintes

Le genre d’endroit où tout le monde se salue et se tutoie dans la bonne humeur. Il vous arrivera peut-être même de partager une pinte 3,50 € ou un petit shot avec la toujours très sympathique équipe de barmans. Petit plus : vous pouvez même vous pointer avec un casse dalle du kebab d'en face. 

Time Out dit
86
© KM

Baranaan

Pour qui ? Les naan-addicts et fans de cocktails indiens
On boit quoi ? Des cocktails ultrafruités et parfumés avec un naan

Comme son nom l'indique, il s'agit d'un bar à cocktails indien mais qui sert aussi quelques spécialités culinaires pour notre plus grand plaisir : des naans et des brochettes, entre autres casse-dalle. Côté décor, tout a été conçu pour qu'on ait l'impression de siroter nos verres dans le wagon-bar d'un train vintage et ça le fait.

Time Out dit
Advertising
87
© Demain c'est loin

Demain c’est loin

Pour qui ? Pour ceux qui aiment boire et manger dans une ambiance villageoise
On boit quoi ? Un rhum arrangé

Parce qu’ici, les rhums arrangés et les cocktails côtoient une sélection de bons vins abordables qui changent régulièrement. Tout ça serait déjà suffisant pour y passer un paquet de (bonnes) soirées, mais le Demain c’est loin vaut surtout pour son ambiance chaleureuse et ses conversations au coin du jukebox gratos. 

Time Out dit
88
© Motel

Motel

Pour qui ? Les amateurs de rock
On boit quoi ? Un Joe (vodka-pastèque)

Parce que s’envoyer des bières ou un cocktail bon marché devant un concert rock ou un Dj set c’est la garantie de passer un bon moment. Plus tard dans la soirée, on vient profiter d'un "pop quiz", un jeu qui attire des habitués calés en raretés musicales.

Time Out dit
Advertising
89
© Karim Merikhi

Hôtel Grand Amour

Pour qui ? Les parisiens branchés
On boit quoi ? Un verre de vin La Sorga

Parce que c’est le genre d’endroit qu’on aime détester : trop branché, trop parisien, trop snob. Mais on doit vous l’avouer, comme son grand frère de l’Hôtel Amour, on l’adore. On aime surtout venir dîner le soir dans le patio, boire du vin en fumant des clopes et écouter les conversations, toujours croustillantes, de nos voisins.

Time Out dit
90
© Mauri7

Mauri7

Pour qui ? Le faubourg Saint-Denisien
On boit quoi ? Une pinte ou un cocktail (pas terrible, mais bon marché)

Volontiers kitsch, on aime le Mauri7 car l’endroit respire un peu plus la chaleur humaine que chez ses voisins de Chez Jeannette. On y trouve toujours une petite place au milieu d'un public varié pour danser ou taper un baby foot. 

Time Out dit
Advertising
91
© Edouard Nguyen

Les Rouquins

Pour qui ? Les amateurs de vins novices
On boit quoi ? Un verre de Mon P'tit Pithon

Ici, ne cherchez pas la carte des vins dans les mains du serveur, c'est en fonction de votre envie du jour que l'on vous apportera la bouteille. On vient ici pour se laisser guider. Un vin exquis en main, ne reste plus qu'à le déguster avec un ceviche de dorade ou une burrata truffée crémeuse à souhait.

Time Out dit
92
© Inaro

Inaro

Pour qui ? Ceux qui veulent refaire le monde autour de produits de qualité
On boit quoi ? Tous les vins de la carte

Parce qu’Inaro, c’est un peu l’île aux plaisirs du quartier de République. On vient y déguster une planche aussi généreuse que savoureuse. Des délices que l’on sanctifie avec un excellent vin, sous les conseils avisés de Johan, le déluré et attachant gérant de l’établissement. Bonne ambiance garantie.

Time Out dit
Advertising
93
© Les Triplettes

Les Triplettes

Pour qui ? Les étudiants en goguette  
On boit quoi ? Un cocktail à 5 € ou une pinte à 4,50 € (en happy hour)

Voilà maintenant quelques années que la marmaille du 20e arrondissement s’engouffre tous les jours de la semaine dans ce lieu où il fait bon vivre. D'abord pour son cadre agréable, dans l’air du temps. Ensuite, pour sa carte. Au menu : boissons et plats aux tarifs largement abordables.

Time Out dit
94
© La Démesure

La Démesure

Pour qui ? Ceux qui veulent le beurre et l’argent du beurre
On boit quoi ? Un mersault blanc

Parce qu’ici, tout est possible : bar à cocktails, assiettes savoureuses et généreuses, terrasse couverte, karaoké et club. Si malgré tout ça, vous ne passez pas un chouette moment dans cet immense espace de la rue du Faubourg Montmartre…

Time Out dit
Advertising
95
© Fumoir

Le Fumoir

Pour qui ? Les dandys des temps anciens
On boit quoi ? Un whisky sec, cigare au bec

On y croise des hommes d’affaires comme des étudiants dans une ambiance feutrée et jazzy. Cosy, ce bar possède une terrasse agréable où l'on feuillete des journaux mis à disposition de la clientèle et pour boire un scotch rarissime ou un cocktail à 6 euros pendant l’happy hour.

Time Out dit
96

L'Orange Mécanique

Pour qui ? Les rockeurs cinéphiles fauchés 
On boit quoi ? Une pinte de "Chaipakoi" à 4 €

Même si l'happy hour est aujourd’hui scrupuleusement limitée de 18 à 20h, les prix restent imbattables et l’ambiance toujours délirante. On prend une pinte de "Chaipakoi" à 4 balles ou une Chouffe ou pourquoi pas une Délirium Brune un peu plus chères. Sinon, on peut aussi bien s’envoyer une Vedette, Gallia, Orval, Westmalle. Bref, le choix est large.

Time Out dit
Advertising
97

Le Tambour

Pour qui ? Pour les noctambules en quête d’un dernier verre
On boit quoi ? Une pinte de Pelforth

Parce que c’est l’endroit idéal pour s'envoyer un dernier godet à 5h du mat' dans une ambiance des plus chaleureuses. Tandis que la très traditionnelle et généreuse carte des plats ravira, elle, les dalleux nocturnes.

Time Out dit
98
© Gossima

Gossima

Pour qui ? Les sportifs du dimanche
On boit quoi ? Une bière pression

Premier bar dédié au tennis de table à Paris, le Gossima a été créé par d'anciens champions de tennis de table, notamment Jean-Philippe Gatien, seul Français à avoir été champion du monde de la discipline. Au menu, de la balle orange donc, mais aussi des cocktails et des bières. Le bar idéal pour un bon moment entre potes.

Time Out dit
Advertising
99
© Chez Jeannette

Chez Jeannette

Pour qui ? Les hipsters
On boit quoi ? Une pinte ou un verre de vin

Jeannette, c’est le nom de l’ancienne patronne de ce bar à qui les actuels propriétaires ont promis de ne pas toucher le décor d’un poil. Parole tenue, le bistrot semble avoir traversé le temps sans prendre une ride. Seul bémol : un staff pas toujours très chaleureux m&eci