Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche

Les meilleures tables des Top Chef

Lâchez votre télé, sortez dîner !

Écrit par
Zazie Tavitian
Publicité

Envie de larmes, de sang, d’épluchures, de cris, d’émotions, de cuisson à l’étouffée, de chefs, de séquences choc, d’omelettes, de jeunes en tablier blanc qui craquent ? Ca tombe bien "Top Chef" saison 8 commence le 26 janvier. 
Et on sait dans quel état ça va vous mettre : hystérico-boulimique. Soit, vous, le lundi soir, en train de saliver devant des plats trop bons en engouffrant tout ce qui traîne dans votre frigo de 20h55 à 23h30, le tout pendant dix semaines d'affilée. Pour votre survie, on vous conseille de lâcher votre paquet de Monster Munch et vos surimis au dauphin et d’aller plutôt tester les restaurants des ex-candidats de "Top Chef" qui valent le détour. Petite sélection. 

Mensae
  • 4 sur 5 étoiles
  • Restaurants
  • Brasserie
  • 19e arrondissement
  • prix 3 sur 4
Finaliste 2015, Kevin d'Andrea, 23 ans, vient de monter avec Thibault Sombardier son premier restaurant sur les hauteurs de Belleville. Cuisses de grenouilles, joue de porc en civet ou pâté de cèpes chaud : c'est bon, inventif et chaleureux.
Les Bols de Jean
  • 4 sur 5 étoiles
  • Restaurants
  • Fast-foods, snacks et sandwicheries
  • Opéra
On ne présente plus Jean Imbert : avec sa touffe de cheveux et sa barbe de trois jours, le sympathique vainqueur de "Top Chef" 2012 a connu la consécration avec son restaurant L'Acajou. Il a ouvert cette année les Bols de Jean : de la restauration rapide de haute volée.
Publicité
Métropolitain
  • 3 sur 5 étoiles
  • Restaurants
  • Bistrot
  • Le Marais
  • prix 3 sur 4
Paul Arthur Berlan, a fait ses classes chez les grands : d'abord chez Michel Sarran à Toulouse puis au Meurice avec Yannick Alléno, avant d'être demi-finaliste de l'émission 'Top Chef' en 2011. Désormais aux commandes en cuisine, il compose une carte qui oscille entre tradition et renouveau. 
La Cave à Michel
  • 4 sur 5 étoiles
  • Bars
  • Bars à vins
  • 10e arrondissement
  • prix 2 sur 4
Cela fait déjà un moment que nous vous parlons de la Cave à Michel. Cave à vins minuscule, bordélique et sympathique de la rue Sainte-Marthe.
Publicité
  • 4 sur 5 étoiles
  • Restaurants
  • Bistrot
  • 10e arrondissement
  • prix 3 sur 4
Le Galopin est un petit restaurant niché sur la jolie place Sainte-Marthe qui propose tous les soirs un menu gastronomique unique, changeant selon les légumes de saison et l’humeur extravagante du chef Romain Tischenko, vainqueur de "Top Chef" 2010.
A Noste
  • 4 sur 5 étoiles
  • Restaurants
  • Bourse
  • prix 3 sur 4
Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? Ou plutôt, pourquoi réaliser une seule de ses idées quand on peut en concrétiser au moins trois ? C’est un peu la philosophie de Julien Duboué, candidat du "Top Chef" de 2014, ancien chef de L’Afaria, qui décline son amour pour les Landes en sainte-trinité gourmande. Dans son nouveau restaurant, trois espaces et trois façons de passer à table.
Publicité
Antoine
  • 4 sur 5 étoiles
  • Restaurants
  • Poisson et fruits de mer
  • Chaillot
  • prix 3 sur 4
Derrière ce nom quelconque se cache l’une des adresses les plus huppées de la capitale. Bienvenue dans l’empire mirobolant du fruit de mer où le jeune chef Thibault Sombardier (candidat de "Top Chef" en 2014) ne fait pas dans la demi-mesure : langouste rôtie, coquilles Saint-Jacques plantureuses, bouillabaisse crémeuse et corsée... Une carte alléchante en somme.
Pierre Sang Boyer
  • 4 sur 5 étoiles
  • Restaurants
  • Français
  • Folie-Méricourt
  • prix 2 sur 4
Quand on arpente la rue Oberkampf pour trouver à manger, c'est plutôt pour éponger les excès d’alcool de la veille que pour jouer les fines gueules. Sauf peut-être au numéro 55 où, dès 19h30, gourmands et autres mordus de bonne bouffe viennent s’installer face à une étroite cuisine ouverte pour goûter aux subtils petits plats de Pierre Sang Boyer.
Publicité
Pierre Sang on Gambey
  • 4 sur 5 étoiles
  • Restaurants
  • Français
  • Folie-Méricourt
  • prix 3 sur 4
Chez Pierre Sang on Gambey, les plats s'avancent sans s’annoncer. Le serveur apporte les assiettes, bouche cousue, et ne révèle ce qu'elles contiennent qu'une fois terminées. Seule certitude ? Le nombre de plats : différentes formules en deux, trois, quatre ou six temps (entre 20 et 48 € le midi / 49 et 88 € le soir).
Recommandé
    Vous aimerez aussi
      Publicité