Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Les meilleurs restaurants coréens de Paris

Attention les amis ! Nous nous efforçons d'être précis, mais la situation particulière nous oblige à quelques ajustements. Alors vérifiez bien les horaires avant de vous de déplacer.

Les meilleurs restaurants coréens de Paris

Le meilleur du restaurant coréen à Paris ! Bibimbap, barbecue coréen, mandoo… Plongez dans Little Séoul !

Par Tina Meyer
Advertising

Après les dim sum, les bo bun et autres pad thaï, voici venue la mode du bibimbap, sorte de poke bowl avant l’heure mixant riz, viande de bœuf, légumes sautés ou blanchis, œuf sur le plat… Mais ce serait terrible de réduire la si belle gastronomie coréenne à ce plat popu. Au pays du Matin-Calme et du kimchi, ce chou fermenté et épicé, il faut aussi compter sur les bulgogi (viande marinée puis grillée au barbecue), le poulet frit  ou les bingsu, ces petits volcans de glace pilée, recouverts d’un délicat sirop de fruits… Nous avons compilé pour vous les meilleures adresses de la capitale. Prêts ?

Chez Time Out, tous les établissements sont testés anonymement par nos journalistes, en payant l'addition à chaque fois, comme n'importe quel client !

Les meilleurs restaurants coréens de Paris

Soon Grill

4 sur 5 étoiles
Restaurants Coréen Le Marais

Quelle vibe ? C'est simple : avec Bong, c'est le meilleur K-BBQ de la capitale. Confirmé par notre meilleure amie coréenne (et précieuse indic' en matière d'adresses du pays du Matin Calme). Viande de chez Metzger, le célèbre boucher de Boulogne, le tout dans un cadre chicos, avec déco zen contemporaine et vins de vignerons...  
Plat culte ? Le faux-filet de Simmental maturé 40 jours avec côtes de bœuf marinées sauce soja

SAaM

4 sur 5 étoiles
Restaurants Coréen Canal Saint-Martin

Quelle vibe ? Après Ma Kitchen et Ahipoké, la Coréenne Yoonsun Kim jette l'ancre du côté du canal Saint-Martin pour régaler les amoureux de bao et bibimbap. Et depuis notre premier passage (2016), il n'y a pas à dire : le level est toujours bien haut ! Derrière sa petite porte en bois et son décorum girly acidulé (murs en camaïeu bleu et rose pâle, tables en Formica, meubles chinés), la femme balance à flux tendu sa géniale popote asiat'.
Plat culte ? Un assortiment de buns qu'on fait passer avec une bouteille de soju. Autre possibilité, les dupbap (bols de riz à accompagner au choix de poisson, viande, ou tofu à 16 €)

Advertising

C.A.M

5 sur 5 étoiles
Restaurants Coréen 3e arrondissement

Quelle vibe ? Chez cet ancien grossiste du 3e arrondissement grouillent désormais toutes les trombines branchouilles de l’Est parisien. Murs grattés, paquets de Kleenex en guise de serviettes et parquet taché... En cuisine, le chef coréen Esu Lee, passé par Hong Kong, balance de la très très bonne came asiat'.
Plat culte ? Ce soir-là, les crevettes de compète au beurre noisette et à la pomme 

Kott Café

5 sur 5 étoiles
Restaurants Salon de thé Saint-Ambroise

Quelle vibe ? Un cocon immaculé : délicates opalines au plafond, tuyau alu, petites tables en bois brut… Dans LE quartier qui va bien (Parmentier), à quelques mètres de l’excellente boulangerie gluten-free Chambelland !
Plat culte ? Le bingsu matcha. Topé de lait concentré sucré (mais pas trop), le monticule cache une boule de crème glacée et en son cœur une pâte de haricots rouge – le pat, équivalent local de l’azuki nippon.

Advertising
© MandooBar

Mandoobar

4 sur 5 étoiles
Restaurants Coréen Europe

Quelle vibe ? K-pop en fond sonore, ampoules suspendues, briques en bois… Et, derrière son comptoir en bois clair, Kim Kwang-loc, véritable chef d’orchestre qui dépote du panier bambou à gogo, sur place ou à emporter !
Plat culte ? Les mandoo, cousins du gyoza japonais. Soit des raviolis vapeur (pâte de farine de blé et de riz gluant), légers et fondants en bouche, fourrés de bœuf, tofu, shiitakés, vermicelles de patate douce, sauce soja, ail et poivre noir.

© Jium

Jium

5 sur 5 étoiles
Restaurants Coréen Grenelle

Quelle vibe ? La cuisine raffinée de la cheffe Sun Hee Kim se conjugue à merveille avec la décoration chinée de ce joli loft. Suspendues au plafond, de délicates opalines, dans la cuisine, du carrelage blanc et de la faïence des années 1950. Le soir, la carte des plats s’étoffe d’une sélection de bouillons façon pot-au-feu.
Plat culte ? Le bibimbap, le mets traditionnel en Corée

Advertising

Hero

4 sur 5 étoiles
Restaurants Coréen Sentier

Quelle vibe ? Situé en plein cœur du quartier Strasbourg-Saint-Denis, cette cantine coréenne lancée par l’équipe de la Candelaria, du Glass et de la Mary Céleste a fait du poulet sa spécialité. Mais pas que : musique hip-hop et cocktails valent aussi le détour.
Plat culte ? Le fameux poulet frit yangnyeom 

© DR / Flickr

Bong République

Restaurants Coréen Folie-Méricourt

Quelle vibe ? A une poignée de mètres de la place de la République, LE barcecue coréeen (parmi les deux meilleurs de la capitale avec Soon Grill). Prix tenus en laisse... Bong fait bing. Ils ont aussi une autre adresse 42 rue Blomet dans le 15e.
Plat culte ? Le BBQ de bœuf, mariné, puis grillé, servi avec soupe et riz, et flanqué de six accompagnements traditionnels (mention spéciale pour le kimchi et les algues nori grillées !)

Advertising
© Ma Kichen

Ma Kitchen

4 sur 5 étoiles
Restaurants Coréen Poissonnière

Quelle vibe ? Les pressés de la pause déj se sont passé le mot. Conseil d’ami : venez tôt ! Car cette jolie cantine franco-coréenne aux murs immaculés et lampes indus’ tient dans un mouchoir de poche… Au menu, un brin monomaniaque ? Des bibimbap, légèrement twistés, revisitant le genre. Plusieurs options au choix, healthy mais gourmandes, tournant en fonction des jours de la semaine et du marché.
Plat culte ? Le bibimbap omnivore (10,80 € sur place) ou veggie (9 €)

Plus 82 Paris

4 sur 5 étoiles
Restaurants Salon de thé Quartier latin

Quelle vibe ? A deux pas de la Mosquée de Paris et son merveilleux hammam des mille et une nuits, ce coffe shop stylé nous plonge directement à Séoul. Ou plutôt faudrait-il dire, sur l’île volcanique de Jeju, d’où viennent les gérants.
Plat culte ? Le Pat Bingsu : dessert traditionnel à base de glace pilée, poudre de sésame, haricots rouges, flanqué d’une boule de crème glacée, de lait concentré sucré et garni d'un gâteau de riz fourré à la pâte de haricot rouge (le pat, équivalent des mochi au Japon).

Advertising
deeepblue

Bekseju Village

4 sur 5 étoiles
Restaurants Coréen 13e arrondissement

Quelle vibe ? Un bistrot coréen zen et authentique. Le lieu, sobre et élégant avec ses jolies tables en bois et ses lampions blancs qui éclairent avec douceur la vaisselle en métal doré, dégage une atmosphère presque relaxante. Ce qui ne l’empêche pas de s’animer lorsqu’une famille vient pour y célébrer un anniversaire, sur fond de variété sud-coréenne.  
Plat culte ? Un Ganjang Dak Tuigim, poulet mariné en sauce soja frit, salade


Et après les meilleurs restaurants coréens de Paris...

Advertising
Recommandé

    Vous aimerez aussi

      Advertising