Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Les meilleurs restaurants vietnamiens de Paris
Hanoi Corner
© Hanoi Corner

Les meilleurs restaurants vietnamiens de Paris

Bo bun, nems mais aussi phô ou banh mi… Découvrez les meilleurs restos vietnamiens de Paris. Des viet kings extra !

Par Tina Meyer
Advertising

Update août 2020 : on a fait l’ménage pour ne garder que le meilleur ! Et rajouter quatre établissements. Tout d’abord, le pho-rmidable Pho Bida Viet Nam, qui envoie au tapis les Pho 14 et consorts (restos corrects, mais ayant perdu de leur superbe). Également, le très zen Entre 2 Rives à Opéra, adresse peu chère planquée dans une petite rue OKLM, bien pratique entre deux cinés. Enfin, Do et Coco (12e), rejoint son grand frère Do et Riz, sis à quelques numéros de là dans la même rue Cotte. Une petite adresse sans prétention, à déco exoticool, plébiscitée des palais parisiens !

C’est un fait : à Paris, la gastronomie vietnamienne est méconnue, ou plutôt mal connue. On croit la connaître, de par l’Histoire de la colonisation française et de l’immigration, à l’instar des cuisines du Maghreb (passion couscous !) ou d’Afrique de l’Ouest. Mais c’est loin d’être le cas. !

Enfonçons d’entrée quelques portes ouvertes : non, la gastronomie vietnamienne ne réduit pas aux nems, ces petits rouleaux frits. Ni au bo bun, terme qui ne devrait d’ailleurs être employé que si le plat comporte du bœuf (bo en vietnamien = "bœuf" !). Sachez aussi que dans la version d’origine le nem est absent (les puristes comme Nam Nguyen du Hanoï Corner se feront une joie de vous expliquer tout ça).

Say my nem, say my nem…

Parmi les grands classiques du pays du Dragon, il y a bien sûr la soupe pho (qui fait d'ailleurs des miracles contre la gueule de bois), le banh mi, ce sandwich combinant astucieusement baguette française et saveurs asiatiques… Mais aussi les banh cuon, mini-crêpes fourrées à la viande et aux champignons, topées d’oignons frits ; la fondue vietnamienne (lẫu bò) au boeuf ou poisson... Ou encore le cha ca la vong, une des grandes spécialités de Hanoï ! Un divin filet de poisson frais, mariné puis grillé recouvert de ciboulette. Les morceaux de poisson se dévorent dans un bol, pimpé d’arachides grillées, vermicelles de riz et de sauce à base de pâte de crevettes fermentées. 

Lau bo, Cha Ca La Vong et cafés de spécialité 

Sans oublier d’excellents cafés de spécialité, et des thés et chocolats fins (là encore, big up au pionnier Hanoï Corner, premier coffee shop vietnamien à avoir mis sur le devant de la scène ces pépites).

Ceci posé, rassurez-vous : dans ce dossier n’a gardé ici qu'un very best of des restos vietnamiens de Paris les plus authentiques. Bouis bouis d’amour ou bistronomiques, pour faire voyager vos papilles jusqu'aux rives du Mékong, voici notre carnet d'adresses spécial Vietnam !

Chez Time Out, tous les établissements sont testés anonymement par nos journalistes, en payant l'addition à chaque fois, comme n'importe quel client !

Les meilleurs restaurants vietnamiens de Paris

Atelier Annam
Atelier Annam
Atelier Annam

Atelier Annam

4 sur 5 étoiles
Restaurants Vietnamien 12e arrondissement

Quelle vibe ? Ici pas de "fusion-food" ou de "cuisine neo-viet". Juste les classiques d’Hanoï, popotés par Madame To Thi Du en cuisine ! Quartier du Faubourg Saint-Antoine, cette carte courte, mais pas trop, réjouit. Crêpes hanoïennes au poulet ou classiques bo bun, nouilles de riz sautées aux légumes (plus subtiles qu’ailleurs) Mais soyez fous, sortez des sentiers culinaires battus !
Plat culte ? Le Bun Cha, plat typique du nord-Vietnam : un succulent porc grillé à mélanger vous-même, avec vermicelles, menthe et crudités (15,90 €)

Hanoi Corner
Hanoi Corner
Hanoi Corner

Hanoï Corner

Restaurants Vietnamien 9e arrondissement

Quelle vibe ? Aux manettes de ce coffee shop viet, en planque à deux pas de la gare Saint-Lazare ? La jeune Hô Ly et son compagnon Nam Nguyen, qui incarnent cette nouvelle génération de Vietnamiens. Fiers de leur héritage, et souhaitant faire découvrir à l’étranger un savoir-faire gastronomique pointu, trop souvent méconnu. Barista expert, Nam aura été le premier à faire découvrir aux Parisiens les cafés de spécialité, chocolats et thés rares vietnamiens.
Plat culte ? Le banh mi gourmet au bœuf (6,90 €), avec la bonne baguette de Farine&O, Meilleur Ouvrier de France 2015.

Advertising

Ngoc Xuyen Saigon

Restaurants Vietnamien 13e arrondissement

Quelle vibe ? Les fumets qui s’échappent des marmites jouxtant la porte d’entrée ne trompent pas. Outre le pho bo (soupe tonkinoise), le hủ tiếu ngoc (soupe saïgonnaise) et le bún bò huế (soupe royale, piquante mais pas trop), servis tous les jours, ce boui-boui d’amour zéro-style-tout-dans-l’assiette déroule un semainier aux petits oignons. 
Plat culte ? Le délicieux bun riêu cua : bouillon avec vermicelles de riz, crabe et tomate (uniquement le jeudi)  

© Markus Winkler / Unsplash
© Markus Winkler / Unsplash
© Markus Winkler / Unsplash

Pho Bida Viet Nam

Restaurants Vietnamien Quartier de la Gare

Quelle vibe ? A mi-chemin entre les métros Olympiades et Porte d'Ivry, cette cantine vietnamienne mijote de pho-rmidables pho (lesquels, attention, se prononcent en viet "feu"). Une dizaine de recettes différentes, toutes à 13 €. Mais aussi des bun (vermicelles de riz, garnis de viande ou crevettes), tradi nems (porc, crabe ou poulet) ou banh cuon (raviolis extra farcis de porc haché et champi. A noter aussi, moins vu et tout aussi goûtu, ce riche Hủ Tiếu Mỹ Tho, soupe à la saïgonaise avec poulet, oeuf de caille, porc et crevettes.
Plat culte ? N’importe quel pho !

Advertising
Entre 2 Rives
Entre 2 Rives
Entre 2 Rives

Entre 2 Rives

3 sur 5 étoiles
Restaurants Vietnamien Opéra

Quelle vibe ? Planqué dans une petite rue OKLM à Opéra, ce discret mais sûr resto viet. Pas de folklore au rabais, la devanture ne fait pas dans l’exotisme toc, le décor des deux petites salles préférant le contemporain presque banal aux images de carte postale. Idéal pour date amatrice de gastronomie vietnamienne... Entre deux films !
Plat culte ? 
Un goi buoi (salade de pamplemousse aux crevettes)

© Flickr / DR
© Flickr / DR
© Flickr / DR

Un jour à Ha Noi (Hanoï)

4 sur 5 étoiles
Restaurants Vietnamien Montparnasse

Quelle vibe ? La petite salle au mur en briques, banquettes noires et dessus de table verts est bondée. Pour cause : c’est super bon et pas cher. Conseil d'ami : sortez des sentiers battus et rebattus ! Et si plus de place, tentez votre chance à l’annexe, sise juste à côté (avec cuisine commune), au 47 rue Descartes.
Plat culte ? Le cha ca la vong, une des grandes spécialités de Hanoï : un divin filet de poisson frais, mariné puis grillé avec ciboulettes et vermicelles (19,50 €). Les morceaux de poisson se dévorent dans un bol, pimpé d’arachides grillées, vermicelles de riz et de sauce à base de pâte de crevettes fermentées. Un régal !

Advertising
L'Indochine
L'Indochine
L'Indochine

L'Indochine

4 sur 5 étoiles
Restaurants Vietnamien Quartier de la Gare

Quelle vibe ? Parmi les centaines de restaurants vietnamiens peuplant le 13e arrondissement, l’un des meilleurs spots à pho – cette soupe si emblématique du Vietnam – se slurpe ici. Pour cause : le bouillon, qui fait toute la différence, est très soigneusement écumé des graisses et impuretés polluant ordinairement son goût. Et, nous dit-on, le chef n’utiliserait pas de glutamate monosodique, cet exhaustaeur de goût.
Plat culte ?  Le pho, mais aussi les banh xeo, mini-crêpes vietnamienne croustillantes, farcies de porc, crevettes et pousses de soja…  Légères et souples, elles évitent ici la texture élastique que l’on retrouve trop souvent hors du Vietnam. 

Bonjour Vietnam
Bonjour Vietnam
Time Out Paris

Bonjour Vietnam

5 sur 5 étoiles
Restaurants Vietnamien Quartier latin

Quelle vibe ? Reconnaissable de loin avec sa devanture verte et ses plantes en pot alignées au garde-à-vous, cette micro-cantine viet (quatorze couverts !) ne désemplit pas. En cause? Un service adorable, et une cuisine maison délicieuse et peu chère – surtout pour ce quartier cossu. 
Plat culte ? Le bo bun, un des meilleurs de la capitale !




Advertising
© Nhà Quê
© Nhà Quê
© Nhà Quê

Nhà Quê

Restaurants Vietnamien 11e arrondissement

Quelle vibe ? Va falloir s’y résoudre : le chef Eric Vo-Van, une pointure, a récemment déménagé son mythique resto parisien du 11eme arrondissement pour Saint Cloud (où il habite). Murs en briques apparentes, brasseur d’air rétro-colonial, miroirs XXL… Nouveau resto, nouvelle déco ! Mais en cuisine, on ne change pas une équipe qui gagne.
Plat culte ? Les vapeur de tourteau à la betterave et au gingembre, ou les soupes régionales au fumet reconnaissable entre mille.

Foyer Vietnam
Foyer Vietnam
Foyer Vietnam

Foyer Vietnam

4 sur 5 étoiles
Restaurants Vietnamien Quartier latin

Quelle vibe ? Cantine traditionnelle et associative, le Foyer Vietnam fait dans le simple, le bon et le pas cher. A noter que ce cool spot propose régulièrement des rencontres, projections de films ou ateliers cuisine, toujours en lien avec le Vietnam (on peut en trouver le détail sur le site Internet dédié aux activités du Foyer). Bref, de quoi donner de belles envies de voyage... 
Plat culte ? Chaque mois, une spécialité à découvrir : poulet à la feuille de citronnier, salade papaye et mangue verte...

 

Advertising
Do & Coco
Do & Coco
Do & Coco

Do & Coco

4 sur 5 étoiles
Restaurants Vietnamien 12e arrondissement

Quelle vibe ? Do & Coco c’est quoi ? L’annexe du déjà classique Do & Riz, situé sur le trottoir d’en face. Une sorte de petit frère qui n’aurait de petit que le nom : la carte est différente, un poil moins chère, mais tout aussi sexy. Avec une promesse alléchante : oui, la cuisine vietnamienne conserve encore quelques secrets, et Do & Coco et THE place to be pour les découvrir.
Plat culte ?
Le do bun (entre 14 et 15,5 €). Un bo bun qui a troqué ses vermicelles contre des feuilles de riz. Ou, en dessert, l’épatant crémeux de mangue (et glace fruit de la passion, 7 €), dont les textures nous ramènent doucement, et après un formidable voyage, vers les rivages de la cuisine française.

Do et Riz
Do et Riz
Do et Riz

Do et Riz

4 sur 5 étoiles
Restaurants Vietnamien 12e arrondissement

Quelle vibe ? Poussez la porte de cette gargote vietnamienne ascendant bobo (normal, à 100 m du marché d’Aligre...) et prenez place au comptoir pour profiter de la lumière naturelle et ne rien louper du bal des casseroles. Là, commandez une Hanoi Beer. Dans cette annexe du voisin Do & Coco, pas d’entracte, on attaque direct les boulettes de poulet aux feuilles de combawa, un petit agrume qui ressemble à un citron vert. 
Plat culte ? Les nems généreux et bien poivrés, ou le bo bun à partir de 9 €. 

Et après les meilleurs restaurants vietnamiens de Paris...

© The Social Food

Les meilleurs restaurants chinois de Paris

Restaurants Chinois

La Chine ? 9,6 millions de km²… Et une gastronomie plurielle, aussi diversifiée que son territoire est immense (rappel, la France, ce confetti, c'est 643 801 km²). Pour ne pas vous perdre dans ce casse-tête chinois, on vous a classé les meilleurs restos de la capitale en fonction des quatre grands types de cuisines régionales !

Les meilleurs restaurants japonais de Paris

Restaurants Japonais

Des sushis, mais pas que. Vous avez envie d'un bento ? D'un bon ramen ? De picorer en buvant du saké dans une izakaya coolosse ? D'engloutir des takoyaki fourrés au poulpe ? D'emporter un sandwich au porc pané pour votre pause déjeuner ? De vous initier à l'art de la brochette ? Du boui-boui pas cher au restaurant étoilé, découvrez nos tables parisiennes préférées mettant à l'honneur tous les visages de cette cuisine ô combien singulière et délicate. Et comme on dit là-bas : Itadakimasu !

Advertising
Recommandé

    Vous aimerez aussi

      Advertising