4 J'aime
Epingler

Restaurants vietnamiens à Paris

Say my nem, say my nem

Il y a plusieurs choses qui caractérisent un Parisien. Il y a, par exemple, cet air cynique et désabusé, cette malveillance absolue envers les touristes, cet amour inconditionnel pour les brunchs trop chers ou cette étrange inclination pour les expositions du Grand Palais. Et au milieu de toutes ces tares, il y a le bo bun.

Oui, parce que le Parisien est un animal pressé et souvent fauché (probablement à cause de tous ces samedis passés à bruncher avant d'aller au Grand Palais). Et parce que le bo bun, ce plat à base de boeuf, de nems, de nouilles, de pousses de soja, de citronnelle, de cacahuètes et de coriandre est aussi savoureux que bon marché.

Bien sûr, la gastronomie vietnamienne recèle d'autres mets plus délicieux les uns que les autres, comme la soupe pho (qui fait d'ailleurs des miracles contre la gueule de bois) ou le banh mi, ce sandwich vietnamien qui combine astucieusement baguette française et saveurs asiatiques. Alors, que vous soyez à la recherche d'un bon bo bun pour satisfaire vos pulsions primaires de Parisien ou d'une belle table pour faire voyager vos papilles, voici notre carnet d'adresses spécial Vietnam. 

Nos restos vietnamiens préférés

Bonjour Vietnam

Recommandé

Cette cantine vietnamienne est une véritable institution dans le quartier. La raison ? Un service adorable, et une cuisine maison délicieuse et vraiment bon marché. Comme ce menu du midi à 12 € avec ce porc caramel parfumé et ces nems ultra-frais et ultra-croustillants dont on sent chacun des éléments.

En savoir plus
5e arrondissement

Un jour à Hà Nôi

Recommandé

Ici, on sert une cuisine traditionnelle du Vietnam, avec le légendaire bo bun, ultra-frais et parfumé dans sa version bœuf sauté à la citronnelle et nems au porc. Ou, beaucoup plus rare à Paris, des banh xéos, crêpes vietnamiennes fourrées généreusement.

En savoir plus
Montparnasse & Sud de Paris

Cô My Cantine

Depuis le temps qu'il fallait qu'on en parle, de cette adresse qu'on adore à Ménilmontant. Une vraie cantine vietnamienne, avec ses bancs chaleureux, sa cuisine ouverte, ses murs en pierre et sa déco 100 % bois.

En savoir plus
20e arrondissement
Advertising

Chamroeun-Crimée

Le bobun peut être dégusté en version XXL avec quatre nems super croustillants (9,50 €), au lieu de deux (7,50 €) : à ne choisir que si vous avez une faim de loup, le plat étant très copieux avec sa montagne de germes de soja, de carottes, concombre, oignons caramélisés, ciboules, cacahuètes et vermicelles du riz. Le tout est bien assaisonné et super frais. Si vous avez encore de la

En savoir plus

Foyer Vietnam

Recommandé

Cantine traditionnelle et associative, le Foyer Vietnam fait dans le simple, le bon et le pas cher. Situé entre la place Monge et Censier-Daubenton, le restaurant a en outre le mérite de se trouver à deux pas des arènes de Lutèce et du jardin des Plantes - autant dire, l'un des plus chouettes coins de la rive gauche.

En savoir plus
5e arrondissement

Paris-Belleville (Phô 19)

Rue de Belleville, pour tomber sur la bonne adresse du premier coup, mieux vaut avoir ses informateurs. Là le meilleur spot de pâtes, ici les aubergines à la viande les plus moelleuses que l'on connaisse. Et le meilleur bobun où est-il ? « Chez Paris-Belleville », nous répond illico notre espionne Catia.

En savoir plus
19e arrondissement
Advertising

Little Hanoï

Recommandé

Côté assiette, même lumière. Les plats arrivent encore fumants sur votre table, cuisinés à la minute, tout frais, incroyablement parfumés et garantis sans glutamate. Des grandes salades, des bo bun, des pho, des nouilles sautées, du poulet à la citronnelle, des crevettes sel et poivre, du bœuf aux oignons, etc.

En savoir plus
Charonne

Le Petit Cambodge

 Mardi, 19h30. Si vous croyez pouvoir aller au Petit Cambodge de la rue Alibert et profiter d’un moment paisible, détrompez-vous : le lieu ne désemplit jamais. Les raisons de son succès ? Une déco épurée très parisienne, une petite terrasse agréable et une carte alléchante. Dans les assiettes justement, on quitte Paris, direction l'Asie.

En savoir plus

Lao Lane Xang 2

Recommandé

Que le service de voituriers à l’entrée et l’allure lounge qui se dégage du Lao Lane Xang 2 ne vous induisent pas en erreur : il se démarque certes des bouis-bouis asiatiques alentour, avec son intérieur moderne à tendance néo-coloniale chic, mais les prix des succulentes spécialités thaïlandaises, laotiennes et vietnamiennes qu’on y sert restent... Lire la suite

En savoir plus
Quartier chinois
Advertising

Le Rouleau de Printemps

Recommandé

A Belleville, comme ailleurs, on aime conserver jalousement ses cantines de quartier, toutes ces petites adresses qui bien souvent ne payent pas de mine mais qui savent, sans pareil, marier douceur (des prix), saveurs et chaleur. Ici, le secret s’est déjà ébruité. Attention donc, ceci n’est pas un véritable scoop. Mais parce que Le Rouleau de... Lire la suite

En savoir plus
Belleville

Pho 14

Recommandé

Délicieux pho, service affable et efficace et prix très doux pour cette indémodable cantine vietnamienne. Cette adresse très prisée du quartier chinois dévoile sans grand mystère pourquoi on s'y presse en file indienne, qu’il pleuve ou qu’il vente. La spécialité ici, c’est le pho. Classique : nouilles de pâte de riz, bouillon au bœuf, lamelles de... Lire la suite

En savoir plus
13e arrondissement

Thieng Heng

Recommandé

On ne présente plus le banh mi, ce fameux sandwich vietnamien qui associe saveurs asiatiques et baguette croustillante française. Généralement composé de viande rôtie, de pâté vietnamien, de crudités (concombre, carottes et radis blanc) et relevé de coriandre et de piment, le banh mi se décline pour tous les plaisirs chez Thieng... Lire la suite

En savoir plus
Quartier chinois
Advertising

Entre 2 Rives

Pas de folklore au rabais dans cette délicieuse cantine vietnamienne, cachée dans un bras mort du quartier des Grands Boulevards. Ici la devanture ne fait pas dans l’exotisme toc, le décor des deux petites salles préférant le contemporain presque banal aux images de carte postale. Quelques traces de peinture rouge, à peine un tableau et... Lire la suite

En savoir plus
Opéra

Le Café Lux

Pour qui ? Les amateurs de bobuns.Le plat culte ? Un bobun, (oui, bon, désolé, on se répète un peu…). « Un bobun ou un bobun végétarien ? », nous demande le très sympathique serveur du Café Lux ? « Euh, un bobun. » Vous l’avez compris, si vous n’aimez pas ce plat vietnamien, rien ne sert de vous installer dans ce café avec ses charmantes tables de bistrot, son grand comptoir, son flipper et ses plantes vertes. Ici, on fait une seule chose et on la fait bien. Dix minutes plus tard débarquent les bols, ou plutôt les immenses saladiers. Tous les éléments sont là : carottes râpées, concombres, cacahuètes, herbes fraîches à foison (menthe et coriandre) soja, bœuf, nems croustillants et un truc bizarre qui ressemble à un morceau de calamar : « Non, ce sont les pâtes de riz », nous précise le serveur, car ici pas de vermicelles mais des gros morceaux de pâtes translucides. « Mélangez à fond », nous conseille-t-on. En effet, là est tout le secret du bobun : que celui qui ne s’est jamais retrouvé avec un bobun dans lequel il ne restait plus que des vermicelles sans goût nous jette la première baguette. C’est bon, très frais, hyper copieux, bien équilibré et, franchement, une très bonne idée ces pâtes à la place des vermicelles (les vermicelles nous dépriment souvent). Notre amie se plonge dans la fin de son plat : « Hum, c’est mon moment préféré la fin d’un bobun. » Nous pourrions vous laisser sur cette réflexion pleine de sagesse mais ce serait dommage de ne pas vous parler aussi d

En savoir plus
11e arrondissement

Dong Huong

Recommandé

Depuis de nombreuses années, ce petit restaurant vietnamien en bas de Belleville attire les asiatiques du quartier et les amoureux de cette cuisine fraîche et colorée. Les délicieux bành cuôn, des raviolis à la vapeur farcis de viande hachée, champignons, pousses de soja, oignons nouveaux et oignons frits, sont servis très chauds. Les com ga lui... Lire la suite

En savoir plus
L'Est de Paris
Advertising

Le Drapeau de la Fidélité

Recommandé

Pour trouver une petite place ici, il faudra jouer des coudes, se contenter d’un bout de table peut-être, et venir tôt (la cuisine ferme à 20h30, l’établissement à 22h). Mais le jeu en vaut largement la chandelle. Ouvert depuis 1985, ce restaurant caché dans une ruelle du 15e arrondissement n’a quasiment pas augmenté ses prix en 25 ans... Lire la suite

En savoir plus
Vaugirard

Le Café Lux

« Un bobun ou un bobun végétarien ? », nous demande le très sympathique serveur du Café Lux ? « Euh, un bobun. » Vous l’avez compris, si vous n’aimez pas ce plat vietnamien, rien ne sert de vous installer dans ce café avec ses charmantes tables de bistrot, son grand comptoir, son flipper et ses plantes vertes.

En savoir plus
11e arrondissement

Xinh Xinh

Quand on vous dit resto vietnamien dans le 13e, vous pensez tout de suite aux portes d’Ivry et de Choisy et à leurs alentours n’est-ce pas ? Et pourtant à seulement quelques encablures de là, en face de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, l’enseigne de Mme Tran, le Xinh Xinh, est tout ce qu’il y a de plus authentique. Un quartier plus calme que le... Lire la suite

En savoir plus
Salpêtrière
Advertising

Tin Tin

Alternative à l'usine Dong Huong et ses cinq salles renfermées, Tin Tin est le restaurant situé juste en face, qui propose lui aussi des spécialités chinoises et vietnamiennes. Sauf qu'ici c'est tout l'inverse de l'enseigne au panda, le restaurant est lumineux grâce à de larges baies vitrées donnant sur deux rues différentes, et le service est agréable sans... Lire la suite

En savoir plus
Belleville

L'Indochine

Parmi les milliers, semble-t-il, de restaurants vietnamiens qui peuplent le 13earrondissement, l’un des meilleurs pho – cette soupe de nouilles de riz si emblématique du Vietnam – se trouve chez Indochine. Le bouillon, qui fait toute la différence, est très soigneusement écumé des graisses et des impuretés qui polluent ordinairement son goût... Lire la suite

En savoir plus
Quartier chinois
Afficher plus

Plus de miam

Advertising

Commentaires

4 comments
Scorpi O
Scorpi O

Il manque le Bambou 70 Rue Baudricourt, 75013 Paris, qui est pas vraiment pour passer une soirée tranquille car ça fait un peu cantine mais qui est vraiment très très bon 

Lili G
Lili G

Pensez aussi à ANAME, deux restaurants maintenant dont un rue NOLLET dans le 17ème. Une cuisine maison sans additifs, sans "glutamate", divine et abordable !

sosso
sosso

Il manque le "Bonjour Vietnam" : 6 Rue Jean-Baptiste Dumay, 75020 Paris Les meilleures soupes pho jamais mangées en France!