Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche
© Nicolas Goradesky / Pasta Papi
© Nicolas Goradesky / Pasta Papi

A Paris, Pasta Papi réinvente l'art de la pasta

Des pâtes faites artisanalement, en édition limitée, et ultra lookées : la Haute Couture de la pasta !

https://d32dbz94xv1iru.cloudfront.net/customer_photos/ea5762c6-38ff-41c2-84d1-503ca689eb37.jpg
Écrit par
Tina Meyer
Publicité

Vous n’avez jamais mangé de pâtes. Enfin, pas comme celles proposées par Pasta Papi. Car si dans le domaine, Paris n'est pas en reste (voir notre giga dossier consacré), on vous a déniché un prodige tatoué qui chantourne artisanalement — seulement sur Instagram pour le moment — des pâtes ultra lookées, en s’amusant avec les couleurs et les formes … De la haute couture !

© Nicolas Goradesky

Du cocktail à la pasta

Mixologue de formation, ce créatif a d'abord joué du shaker à Paris dans divers bars : Bisou et Cambridge Public House notamment. Les pâtes ? Il est tombé dedans par hasard : "Un laminoir trouvé dans les cartons de Bisou m'a donné envie d'essayer". Reclus dans son appart parisien, au chômage, il lance l'Instagram _pastapapi_ qui explique comment faire une bonne pasta maison et partage ses recettes coup de cœur.

La suite ? Il découvre sur un blog une recette de pâtes à la betterave et la beauté des colorants naturels (encre se seiche, spiruline...) Bingo ! Le voilà qui se prend au jeu, réfléchit ses pâtes "comme une création de cocktail, où on doit réfléchir au choix du verre, aux couleurs..."

© Nicolas Goradesky / Pasta Papi
© Nicolas Goradesky / Pasta Papi

Pasta haute goûture

Totalement dans l'esprit foodart, ses créations jouent donc avec les couleurs, formes, textures. "Les pâtes peuvent être éminemment visuelles et fun. Contrairement à ce qu'on entend souvent dire, moi je verrais bien des pâtes dans un restaurant étoilé !"

Pour les pastalovers que cela intéresse : des cours collectifs en ligne (à terme physiques) auront lieu prochainement. En attendant, pour la Saint-Valentin, voilà une idée originale : ses pâtes sèches — toutes faites à la mano donc forcément en édition limitée — devraient être en vente chez CopperBay samedi 13 février, à côté de cocktails à emporter. Compter environ 5-6 € les 200g.  

© Nicolas Goradesky / Pasta Papi
© Nicolas Goradesky / Pasta Papi

À la une

    Publicité