Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Shaker à prendre : les meilleurs bars à cocktails à domicile

Attention les amis ! Nous nous efforçons d'être précis, mais la situation particulière nous oblige à quelques ajustements. Alors vérifiez bien les horaires avant de vous de déplacer.

Ronan le may
© Ronan le may

Shaker à prendre : les meilleurs bars à cocktails à domicile

Paris est mixologique : Voici les meilleurs bars à cocktail pour se la coller douce... à la maison !

Par Houssine Bouchama et Antoine Besse
Advertising

Les zincs prennent la poussière, les jiggers se languissent bien alignés et les bitters attendent leur heure… Bref, les bars sont toujours fermés et les amateurs de cocktail en ont gros sur le shaker. Que les amateurs du genre se rassurent, ils vont pouvoir déguster chez eux leur boisson favorite malgré la fermeture des bars. Tour de table des meilleures solutions en livraison et à emporter.

Notre sélection :

@thatsronan
@thatsronan
@thatsronan

Bisou

Bars Bars à cocktails Le Marais

Vous pouvez crier de joie et célébrer la nouvelle dans toutes les langues : Bisou, l’antre minimaliste de Nicolas Munoz (et accessoirement le bar préféré de celui qui écrit ces lignes) ne se laisse pas démonter par une petite pandémie et débarque à la maison pour vous offrir la fine fleur des cocktails parisiens. Le concept ? Toujours le même : pas de cartes mais des cocktails sur-mesure (10 €), fricotés avec des produits de saison. Laissez-vous porter par vos envies, comme nous, cette fois-là :  « j’ai envie d’un cocktail fruité mais pas trop sucré, avec de la pomme et des paillettes ! » Bingo : le mixologue vous shake un drink sur mesure, avec glitter sur la feuille végétale en déco. Attention, nouveauté : le hot spot dépote de potron-minet (8h30) au couvre-feu des cocktails (à la carte cette fois-ci) à glouglouter à emporter. Le tout à prix cassé (à partir de 7 €).

Mode d’emploi : Envoyez un email à nico@bisoudrinks.com. Livraison gratuite sur Paris à partir de 30 €. Toutes les infos sur le site officiel.

© Time Out

Gravity Bar

Bars Bars à cocktails Canal Saint-Martin

Quelle que soit la pesanteur de votre journée (légère de bonnes nouvelles ou alourdie de galères, hashtag Covid), se laisser flotter vers le Gravity est toujours une excellente idée. Bonne nouvelle : ce petit lieu avec comptoir en béton ciré, vague de bois déferlant du plafond et skates collés aux murs propose de super cocktails à emporter, imaginés par Steven Chicard. Au menu de la carte, testée et approuvée : une revisite gourmande du rhum Old fashioned avec ce bien-nommé Savoir Faire (rhum Bacardi, vermouth, xérès, liqueur de tabac cerise et bitter chocolat) ; ou, plus dans l’acidité, le génial Juicy (gin, double jus, shrub basilic myrtille, Citrus)… En tout, 5 cocktails bien fichus (22 € pour deux cocktails). Bonus : pour 3 € de plus, vous repartez avec une tapenade maison.

Mode d'emploi : Cocktails à commander au comptoir du bar, du vendredi à dimanche, de 15h à 18h. Adresse : 44 Rue des Vinaigriers, 10e.

Advertising

Sister Midnight

Bars Bars à cocktails Pigalle

Bienvenue chez Sister Midnight, la mini-bonbonnière pour dandys rock (et accessoirement un des meilleurs QG nocturnes du Pigalle canaille). Qui, pendant cette fermeture forcée des bars, propose une démente offre à boire et à manger… Pour la glotte ? Des mixtures imaginées par Jen Riley (passée par la Candelaria et Glass) et Joseph Boley (Red House), à l’image de notre préféré : ce « I wanna be your (salty) Dog » (gin, Aperol, cordiale de pamplemousse, mélasse de grenade et solution citrique), un bête de cocktail aux notes acidulées, fruitées et même salées (un sachet de sel vous est fourni pour en étaler autour de votre verre), avec une délicate amertume en fin de bouche. Une petite tuerie à partir de 18 € la fiole de trois cocktails — ça vaut le coup rien que pour l’étiquette d’Iggy Pop. A éponger avec quelques casse-dalle british bien sentis (œuf mariné et oignons, cheddar bio et chutney de saison…)

Mode d’emploi : Commande sur le site de Sister Midnight du jeudi au samedi avant 14h le jour même. Commande à récupérer avant 17h30 au 4 Rue Viollet-le-Duc, 9e.

Divine

Bars Bars à cocktails Poissonnière

Si on ne va pas redanser sous sa boule à facettes tout de suite, Divine, bar funky du 9e, s’est vite sorti du cercle de l’enfer de la fermeture forcée pour proposer en livraison toute la carte de ses délicats élixirs maison. Déconfinez-vous les papilles avec par exemple un estival Coco 3000 (rhum blend infusé à l’huile de coco vierge, sirop d’eau de coco, eau de coco) qui sent bon les vacances 2019 ! Comptez 10 € le cocktail individuel, à piocher dans une offre pantagruélique de 12 choix. Mais putain : qu’ils sont bons !

Mode d’emploi : Envoyez un email à nico@bisoudrinks.com. Livraison gratuite sur Paris à partir de 30 €. Toutes les infos sur le site officiel.

Advertising
Cravan
Cravan
Cravan

Cravan

Bars Bars à cocktails 16e arrondissement

Franck Audoux est un génie. Cet ancien du Chateaubriand, spécialiste des cocktails de l’entre-deux-guerres et auteur de l’excellent bouquin French Moderne : Cocktails from the Twenties and Thirties With Recipes aux éditions Rizzoli, continue de verser dans le cocktail équilibré et franc du collier. Pendant le confinement, et même après (l’offre est pérenne), vous n’aurez plus (forcément) besoin de bourlinguer dans son bar en zinc et faïences Art nouveau signées Hector Guimard pour goûter le Graal. Le dandy esthète débarque à la maison pour vous faire glouglouter ses créas dans des bouteilles de 700ml (de 42 à 55).  Parmi elles, le testé et adoré Xérès Martini, version maligne d’un Dry Martini, avec de l’Amantillado pour ajouter ces notes occidatives. Pour le reste, des classiques comme le plus sec Negroni (gin et dry vermouth), un Boulevardier au cognac et même une collab avec le bar Termini, classé parmi les meilleurs bars de Londres par nos collègues…

Commande sur le site www.12-colors.com.

Moonshiner
Moonshiner
Moonshiner

Moonshiner

Bars Bars à cocktails Roquette

Planqué derrière Da Vito, qui s’est mis à la pizza à emporter, ce speakeasy-star se décide également depuis le premier confinement à faire livrer ses créations. Un menu de six recettes maison comme ce testé et plus qu’aprouvé Hibiskiss (gin beefeater, rinquinquin, sirop d’hibiscus maison, verjus de la maison Bourgoin, jus de cranberry et bitter lavande), glamour et rafraîchissant. Ou, plus réussi encore, ce sweet numéro 19 (rhum, thé, épices, fruits et lait de coco). Bonus : les cocktails sont conditionnés dans une fiole (14 €) cachée dans un sac kraft. Prohibition style !

Commande via le site.

Advertising
Serpent à Plume
Serpent à Plume
Serpent à Plume

Serpent à plume

Bars Bars à cocktails Le Marais

Au rayon des planques les plus cool de la capitale, le Serpent à Plume et sa déco rétro-chic 70’s (chantournée par Vincent Darré) joue les champions en titre. On doit le spot à Alexander Rash – proprio et marchand d’art de même pas trente piges – qui sert un concept flirtant avec l’irrationnel : boutique de pyjamas, galerie d’art, librairie, café, club, bar à cocktails… Pour ce dernier, si la bande de mixologues a du baisser rideau, ils n’ont pas pour autant rangé les shakers… Le lieu, tapi sous les arcades de la place des Vosges, fait le trottoir avec une belle proposition de cocktails aux noms de tapins (un homme, une femme et un non-genré). 

Mené par le jeune chef barman Sullivan Carpentier, les trois breuvages nous ont bluffé lors de notre dégustation. Coup de cœur pour le Kendal Jones (rhum Ron Colon, sherry dry, citron vert, golden latte au curcuma…), soit un génial milk punch à la fois gourmand, puissant et épicé, modèle du genre. Également à la carte : un Daphné Rose (calvados, cynar, Campari), revisite maligne et toute en équilibre du Negroni ; et un Sasha Piper (vodka, volcano cold brew, et liqueur de café) à laper toute la journée façon Dale Cooper (on déconne, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé). Comptez 40 balles la bouteille pour environ 5 cocktails. Bonus : les bouteilles désignées par Téa Plume sont parfaites pour magnifier une étagère.

Mode d’emploi : Contactez le Serpent à Plume sur Instagram. La livraison se fait par le big boss Alexander en personne. 

© levan.std
© levan.std
© levan.std

Animaux Bars

Bars Bars à cocktails Poissonnière

Les cocktails, c’est bien bon, mais laisser un PEL à chaque fois qu’on veut s’hydrater, ça lasse un peu... Heureusement, la team Animaux Bars (l'Ours bar, le Renard et La Loutre) revient dompter l’inflation des comptoirs et se met à la livraison avec la même recette : des cocktails bien léchés à prix tenus en laisse (45 € la bouteille de 10 cocktails !) A l’image de notre préféré : un "Jardin anglais" tout en fraîcheur végétale (gin, jus de concombre maison, sirop de concombre, citron vert). Ou du désormais classique "Grande Ourse" (vodka infusée aux baies roses, chartreuse jaune, sirop de rose, jus de citron). Egalement au menu : un "Baloo" (rhum, sirop d’épices, citron vert, Tabasco) chaud comme la braise ou un très efficace "Des Chiffres et des Loutres" (gin infusé au thym, dolin rouge, sirop de figue, jus de citron vert, blanc d’œuf), à déguster peinards en pensant à la mer. A noter que toutes les bouteilles sont livrées avec un (énoooorme) sac de glaçons, une fiche explicative pour la jouer mixologue (bon en vrai, c’est super simple), des garnish pour décorer votre création et des goodies.

Mode d’emploi : contactez en DM la team Animaux Bars sur Instagram puis récupérez la commande chez l’Ours Bar, au 8 rue de Paradis (10e). Ou faites-vous livrer à partir de 17h sur l’application Deliveroo. Santé !

Advertising
Candelaria
Candelaria
Candelaria

Candelaria

Bars Bars à cocktails Le Marais

Le speakeasy historique du Marais sort de sa tanière et vous permet de déguster ses cocktails dans le confort de la vôtre. A la carte, un coffret cadeaux "La Mixologue » avec trois recettes qui font du bien (55 € en tout), comme le Cacao at home, qui mêle délicieusement le whisky, le rhum et le cacao. Chaque bouteille (de ginger beer) contient 3 cocktails - soit 12 cocktails en tout ! Un prix ultra-doux…

A commander sur le shop Quixotic Projects.

 

Le CopperBay

Bars Bars à cocktails Strasbourg-Saint-Denis

CopperBay, un des vaisseaux amiraux de l’excellence cocktailière parisienne, revient jouer du shaker et propose une géniale offre à glouglouter. Au menu, dans des poches sous vide (10 €) : un délicieusement complexe Presidente (cachaça, noix de la St Jean, Cap Mattei rouge, grenadine) ou un réconfortant Kirby (rhum, litchi, coco, feuille de pandan et verjus). Pssst : checkez leur Instagram ! Certains samedis, le génial Pasta Papi pose ses coudes au bar et propose ses Pasta haute goûture, à manger à la maison. Des pâtes sèches et très graphiques— toutes faites à la mano donc forcément en édition limitée — qui partent vite, très vite… Trop vite.

Mode d’emploi : Vente à emporter un samedi sur deux, de midi à 18h. Plus d’infos sur leur page Instagram.

Recommandé

    Vous aimerez aussi

      Advertising