Les bars de nuit

Où trouver un bar ouvert après 2h ? Guide des rades pour prendre un dernier verre tardif

Le Zorba

La rengaine, vous la connaissez. Il est 2h du mat', le bar du coin vient de vous mettre à la porte, et les godets que vous y avez bus vous plongent dans un état d'euphorie digne d'un gamin en passe de braquer un confiseur. Seulement, pas question de rentrer chez vous. Pas question non plus d'aller en boîte : vous n'avez plus un rond, vous êtes looké comme un routier de l'ex-RDA après un aller-retour à Odessa, et de toute façon, les clubs, c'est pas vraiment votre truc. Seule et unique solution : le bar de nuit. Le mirage au milieu du désert, la lumière au bout du tunnel. Si vous êtes le genre d'individu peu fréquentable auquel cette situation ne semble que trop familière, on vous offre ce petit guide de comptoirs insomniaques et richement irrigués. 10 phares inespérés qui, un jour, brilleront peut-être pour vous au fond de la nuit.

Charlie Birdy - Commerce
Bars

Charlie Birdy - Commerce

Charlie Birdy ne fait pas référence à Charlie Parker mais au nom du perroquet de Winston Churchill. Enfoui dans les profondeurs du 15e arrondissement, ce vaste pub entre un loft new-yorkais et club colonial pour gentlemen anglais attire beaucoup des habitués du quartier. L’endroit est agréable, sur la place Etienne-Pernet, lorsque la salle est ouverte sur trois côtés. Ce bar programme des concerts de jazz, blues, folk et funk très régulièrement, garder des prix raisonnables pour le quartier et présente l'avantage d'être ouvert non stop jusqu'à 5h du mat' tous les week-end. On s'installe dans de confortables canapés Chesterfield pour assister à des concerts live ou voir des matchs de foot et de rugby sur des écrans géants. A la carte, l’indétrônable burger est une valeur sûre : moelleux à souhait, gigantesque et servi avec de bonnes frites. En revanche, pour l’authenticité des fajitas et tapas, il faudra repasser. Si vous avez soif, testez un des nombreux cocktails de la carte pendant l’happy-hour de 16 à 20h du lundi au vendredi, et améliorez votre anglais en compagnie des expats et des touristes que l'on y croise jusqu'à 5h du mat' le week-end. Si vous êtes pressés, repassez un autre jour car le service peut être lent.  Le Charlie Birdy est réputé pour son brunch musical Gospel & soul à 19 euros, assez copieux mais pas très raffiné. Avec cette formule "à l'américaine", on vous sert une boisson chaude, un jus de fruits, des mini-viennoiseries, pain, beurre, confiture, suivis d'un plat au choix : "potatoes burger" où des galettes de pommes de terre, oeufs brouillés, bacon, galette de pommes de terre, ou bagel saumon au cream cheese ou salade caesar. Puis un dessert pas follasson : cheesecake, pancake, moelleux au chocolat ou - plus original - une minestrone aux fruits frais.  Deux autres adresses de cette enseigne existent à Paris : Charlie Birdy Montparnasse et surtout Charlie Birdy Boétie, à deux pas des Champs-Elysées qui est le seul à fermer à 5h tous les jours.

Time Out dit
3 sur 5 étoiles
Raidd Bar
Bars

Raidd Bar

Le Raidd Bar est un spot incontournable du Marais LGBT, connu pour ses barmans torse nu, tout droit sortis d’une agence de mannequins, et pour son show de gogo dancers bodybuildés en boxer plein de mousse savonneuse sous les douches encastrées de la devanture du bar (seulement en été). Le show qui a lieu toutes les 30 minutes fait le buzz chez les gays mais aussi chez les minettes qui veulent voir des tablettes abdominales et des pecs bien gonflés. On est parfois proche de l’émeute tant l’ambiance est hot. Les drag queens et queers fréquentent logiquement le lieu. Dans les salons de velours rouge du sous-sol, l'ambiance plus cosy et lounge favorise les rencontres. L'entrée est gratuite, l’accueil chaleureux pour tout le monde et les consos à prix raisonnables. Ce bar clubbing branché est très actif et ferme tard toute la semaine, le mardi c'est soirée revival (70’s, 80’s, 90’s), mercredi soirée latino, et le week-end est très électro… Tout le long de l’année des soirées à thèmes donnent un bon prétexte pour se travestir en s’habillant le moins possible.

Time Out dit
3 sur 5 étoiles
Charlie Birdy - Montparnasse
Bars

Charlie Birdy - Montparnasse

Charlie Birdy ne fait pas référence à Charlie Parker mais au nom du perroquet de Winston Churchill. A deux pas de Montparnasse, ce vaste pub entre un loft new-yorkais et club colonial pour gentlemen anglais attire des habitués du quartier. Il programme des concerts de jazz, blues, folk et funk très régulièrement, garder des prix raisonnables pour le quartier et présente l'avantage d'être ouvert non stop jusqu'à 5h du mat' tous les week-end. On s'installe dans de confortables canapés Chesterfield pour assister à des concerts live ou voir des matchs de foot et de rugby sur des écrans géants. A la carte, l’indétrônable burger est une valeur sûre : moelleux à souhait, gigantesque et servi avec de bonnes frites. En revanche, pour l’authenticité des fajitas et tapas, il faudra repasser. Si vous avez soif, testez un des nombreux cocktails de la carte pendant l’happy-hour de 16 à 20h du lundi au vendredi, et améliorez votre anglais en compagnie des expats et des touristes que l'on y croise jusqu'à 5h du mat' le week-end. Si vous êtes pressés, repassez un autre jour car le service peut être lent.  Le Charlie Birdy est réputé pour son brunch musical Gospel & soul à 19 euros, assez copieux mais pas très raffiné. Avec cette formule "à l'américaine", on vous sert une boisson chaude, un jus de fruits, des mini-viennoiseries, pain, beurre, confiture, suivis d'un plat au choix : "potatoes burger" où des galettes de pommes de terre, oeufs brouillés, bacon, galette de pommes de terre, ou bagel saumon au cream cheese ou salade caesar. Puis un dessert pas follasson : cheesecake, pancake, moelleux au chocolat ou - plus original - une minestrone aux fruits frais.  Deux autres adresses de cette enseigne existent à Paris : Charlie Birdy Commerce et surtout Charlie Birdy Boétie, à deux pas des Champs-Elysées qui est le seul à fermer à 5h tous les jours.

Time Out dit
3 sur 5 étoiles
Le Café Arena
Restaurants

Le Café Arena

A deux pas de Châtelet ce bar gay-friendly draine une clientèle mixte jusqu’à 5h du mat’. Ici cohabitent deux  populations qui ne se côtoient que rarement. La journée et en soirée, son agréable et vaste terrasse avec ses palmiers et sa véranda chauffée et son orientation ensoleillée en été en font un spot privilégié pour lézarder tranquillement et regarder passer les gens au croisement de la rue Saint-Denis et de la rue des Lombards, un spot toujours bondé. La nuit, le Café Aréna est un bar sympa pour prendre un dernier verre ou finir sa nuit en bonne compagnie autour d’un café. Rareté aux Halles, le personnel est agréable. En revanche, la déco n’a rien d’exceptionnel (les écrans plasma donnent envie de fuir) et la musique est quelquefois de mauvais goût.

Time Out dit
2 sur 5 étoiles