• Actualités
  • Vivre en Ville

Découvrez l'âme du quartier du bassin de La Villette en 24h

1/2
2/2

Véritable trait d'union entre les âges et les cultures, le bassin de La Villette - inauguré en 1808 par Napoléon Bonaparte - attire aussi bien les habitants du quartier, que les amateurs de pétanque, les touristes et les Parisiens. Vous y trouverez bon nombre de lieux atypiques et profiterez d'une étendue d'eau de 700 mètres de long, de cinémas, de librairies et de terrasses de cafés qui jalonnent les quais de la Seine et de la Loire. Time Out vous embarque dans une balade rythmée par le plus grand plan d'eau artificiel de la capitale.

9h : S’imprégner de l’ambiance

Vous êtes sur la place de la Bataille de Stalingrad. L'occasion de contempler l’architecture de la Rotonde, l'un des lieux phares du 19e.

 

 

Le métro en plein air de Stalingrad
© Karim Merikhi

 

 

© Karim Merikhi

 

 

La terrasse de la Rotonde
© Karim Merikhi

 

 

 

 

 

 

9h30 : Un café pour démarrer la journée

Dirigez-vous vers le Kaffee Bar rue de l’Ourcq, un petit coffee shop où Aaron, le très sympa propriétaire allemand, vous accueille avec un grand sourire mais surtout avec un délicieux petit noir et quelques douceurs dont il a le secret. A déguster en terrasse évidemment.

@ Kaffee bar

 

 

 

 

10h : Piquer une tête

Quand les beaux jours arrivent, on rêve de plages de sable fin où se confondent ciel et mer. En attendant, vous pourrez toujours satisfaire vos envies de baignade à la piscine Pailleron. Pour ceux qui veulent mouiller le maillot autrement, le centre sportif Pierre Reverdy vous tend lui aussi la perche. 

 

© Flickr

 

© Karim Merikhi

 

11h : Luxe, calme et volupthé

Célestin vous accueille Au Cœur du Thé, sa jolie boutique spécialisée dans les oolongs de Taïwan. Ce grand passionné prend plaisir à partager avec ses clients des produits de qualité et la cérémonie du thé à la chinoise. Vous pourrez ainsi ravir vos papilles mais aussi vous équiper d’objets raffinés comme des théières, des pots ou des filtres. Une véritable mine d’or.

 

© Karim Merikhi

 

11h30 : Dénicher un trésor

Prenez la rue de Flandre et flânez sur la brocante de Stalingrad à la recherche de vos souvenirs perdus. Des billes de la maternelle aux cartes Pokémon du collège, en passant par vos vieilles consoles de jeux vidéo du lycée. Il y a forcément un coup de cœur qui vous y attend.   

© Karim Merikhi

 

© Karim Merikhi

 

 

 

 

Midi : Un déjeuner comme à la maison

Les émotions, ça creuse. Direction Le Pavillon des Canaux, un joli café-restaurant en bord d’eau où salades, soupes et quiches vous enthousiasmeront autant que la déco aussi ancienne que colorée. Accueillant et chaleureux, l’établissement vous ouvre toutes ses portes : grand salon, chambre rose avec un lit ou encore salle de bains, autant de pièces atypiques que vous pourrez occuper en toute quiétude. C'est bien simple, on s’y sent comme à la maison, à tel point qu’on en retirerait presque ses souliers.

 

© Karim Merikhi

 

© Karim Merikhi

 

13h : Balade architecturale et street-art

En arpentant les rues autour du bassin de La Villette, vous tomberez régulièrement sur des édifices culturels, insolites et sur des graffitis qui racontent l'histoire du street art à Paris à travers des lieux abandonnés à l’image du terrain vague de Stalingrad.

 

 

La maison savoyarde de la rue de Meaux
© Karim Merikhi

 

 

© Karim Merikhi

 

 

Le conservatoire municipal du 19e arrondissement Jacques Ibert
© Karim Merikhi

 

 

 

 

 

La Halle Secrétan de la rue Secrétan
© Karim Merikhi

 

 

 

 

 

 

 

 

La paroisse Saint-Jacques Saint-Christophe de la rue de Bitche
© Karim Merikhi

 

© Karim Merikhi

 

 

 

 

 

 

 

Le terrain vague de Stalingrad
© Karim Boukercha

 

 

 

 

© Karim Merikhi

 

© Karim Merikhi

 

 

 

 

15h : Puis, balade nautique

Pour les marins d’eau douce ou pour les flemmards qui rechigneraient à joindre l’autre côté de la rive à pied, une solution s'offre à vous : louer des bateaux électriques et sans permis avec un forfait à l’heure ou à la journée. Détente garantie.

 

© Karim Merikhi

 

16h : La Belgique en une boutique

Parce que la Belgique ce n’est pas que le pays de la frite, La Botike Belge - une petite épicerie raffinée - vous propose de découvrir la culture belge, la vraie. Ici, tout vaut le coup d’œil, à commencer par sa splendide devanture classée aux monuments historiques. Les confiseries d'antan joliment colorées sont à goûter absolument.  

 

© Karim Merikhi

 

© Karim Merikhi

 

© Karim Merikhi

 

16h30 : Liberté, égalité, fraternité

En quelques années, le 104 (Centquatre) est devenu l’un des poumons de la vie artistique parisienne. Lieu de passage, de rencontres et de liberté, il invite et attire un public toujours plus hétéroclite - passionnés d’art, flâneurs du dimanche, danseurs de hip-hop - à profiter de son immense espace en libre accès. Comme dirait une célèbre enseigne de fast food, ici, venez comme vous êtes.

© Karim Merikhi

 

© Karim Merikhi

 

 

 

 

17h30 : Croisière littéraire à bord de la librairie L'eau et les rêves

Lorsqu’un marin et une éditrice se rencontrent ça donne une péniche-librairie. Logique, encore fallait-il y penser. Tenant son nom d’un essai de Gaston Bachelard, L’eau et les rêves marie parfaitement ancre et encre pour le plaisir des amateurs de littérature et pour les curieux.

 

© Karim Merikhi

 

© L'eau et les rêves

 

18h30 : Un verre, une terrasse

Montez à bord de l’Antipode, un bateau amarré sur le canal de l’Ourcq histoire de vous rafraîchir avec une bonne bière artisanale et surtout pour profiter de la superbe terrasse qui offre une vue des plus agréables. Dans ce bateau enchanteur, vous aurez aussi l’occasion d’assister à des spectacles, des concerts et des soirées d’improvisation. Après ça, offrez-vous une pause bien méritée au Bar Ourcq où de confortables transats vous attendent devant la devanture. 

 

© Karim Merikhi

 

© Karim Merikhi

 

19h30 : Dîner à la tibétaine  

On dit souvent qu’un restaurant qui attire les expatriés est un gage de qualité. Le Petit Tibet de la rue d’Aubervilliers remplit ce critère haut la main. La faute à des saveurs dépaysantes et parfumées et à son thé tibétain (sucré ou salé) qui en surprendra plus d’un.  

© Karim Merikhi

 

 

 

 

20h30 : Plonger dans les salles obscures

A quelques encablures de la Rotonde, les cinémas MK2 Quai de Seine et Quai de Loire vous invitent à découvrir une cinématographie de grande qualité. Outre leur programmation inédite, le complexe accueille également de nombreux festivals, des rétrospectives, des courts métrages et des avant-premières des films présentés lors du festival de Cannes. Sans compter de multiples services (librairie, restaurants...). Petit plus non négligeable : les deux cinémas - situés l'un en face de l'autre - mettent à votre disposition une navette fluviale.

© Karim Merikhi

 

 

 

 

22h : Un point musical

On termine la journée sur le canal... Saint-Martin direction le Point Ephémère. Ancien magasin de matériaux de construction transformé en squat artistique de 1 400 m2, le PE est devenu depuis un incontournable de la nuit parisienne, ce spot à la berlinoise organise des performances artistiques et musicales inédites. Concerts, expos, studio de danse et de répétition, ateliers d'artistes et festivals, tout y passe pour vous faire vivre des expériences inoubliables à des prix abordables. 

© Karim Merikhi

 Minuit : Un dernier verre sur les quais et dodo

 

© Karim Merikhi

 

 

 

 

 

 

Advertising
Advertising

Commentaires

4 comments
EmixamTobas

Un quartier que les Parisiens adorent et à raison : de l'espace, de l'eau et plein de bonnes adresses et activités à faire.

EmixamTobas

Un super quartier que les Parisiens adorent et à raison : de l'espace, de l'eau et plein de bonnes adresses et d'activités à faire.

Thibaut

La beauté de ce quartier réside dans sa vie locale, plus associative que le reste de la ville. Le parc et les bords du canal sont autant de lieus pour se promener en famille en toute saison. Le rêve!

Nicolas Hecht moderator

L'un des quartiers les plus vivants de Paris, où de super adresses ouvrent quasiment tous les mois. La Villette = le seul quartier où Paris évite la gentrification sauvage, et parvient à une forme de mixité sociale ?