Les meilleurs disquaires indépendants de Paris

Back dans les bacs

© CL

Non, il n'y a pas que la Fnac ou l'iTunes Store pour acheter de la musique. On peut aussi visiter l'un des nombreux disquaires parisiens, tenus par des êtres tout ce qu'il y a de plus réels, équipés le plus souvent de deux bras, deux jambes et d'une tête, et tout à fait disposés à vous conseiller ; ce qui tombe plutôt bien puisqu'en général ils aiment ça, la musique.

Paris ne manque en effet pas de boutiques de disques, malgré les fermetures en série ces dernières années, que ce soit dans le 9e (Planet Rock), le 18e (Planet Music) ou le très sinistré 5e arrondissement (les cinq Jussieu Music, Dysphorie). Dans les années 1990, la grande distribution avait déjà englouti une bonne partie du secteur, et les disquaires survivants n'étaient pas franchement rassurés concernant l'avenir de leur profession - la galette ne nourrissait plus. Ironie du sort, les grandes enseignes sont aujourd'hui elles-mêmes menacées par la vente en ligne. Quant aux indépendants... Disons que leur situation est comparable à celle des libraires qui, finalement, souffrent moins de la crise actuelle que d'autres secteurs, puisqu'ils affrontent des baisses de vente depuis plus de vingt ans. A ceci près que les disquaires, eux, n'ont jamais profité d'une TVA réduite ou d'un prix unique.

Un sombre constat qui fait oublier un peu vite les nombreuses ouvertures de très bonnes crèmeries comme Souffle Continu, Music Fear Satan, Bigwax Records, Walrus et bien d'autres. Pas de panique, donc. Il existe des solutions, et ce qui fait avancer ces professionnels - comme ce qui pousse les clients à préférer un disquaire de quartier - c'est une passion intacte pour la musique. A vous de profiter de cette sélection pour décider dans quelle boutique vous aventurer, et troquer cuivre et papier-monnaie contre plastique et vinyle.

Nos disquaires préférés

Bigwax Records

A peine ouvert que Bigwax a déjà tout d’un (très) grand. Ici, ce ne sont pas moins de 20 000 vinyles qui s’offrent à nous, entre disques neufs et d’occasion et ce à tous les prix (à partir de 50 centimes !) Et niveau catalogue, nous voilà devant un  éclectisme spécialisé assez bluffant.

72 Bis Rue Jean-Pierre Timbaud, 11e

En savoir plus
Folie-Méricourt

Betino's Record Shop

Depuis 1999, Betino Errera archive et défriche classiques et nouveautés de tous les spectres des musiques noires (soul, funk, jazz) sans en oublier aucun descendant, du hip-hop à la house, en passant par Madonna.

32 rue Saint-Sébastien, 11e

En savoir plus
Louvre
Advertising

Techno Import

LE shop techno de la capitale. Ceux qui ont déjà foulé son sol à damier savent de quoi on parle : les rangées de skeuds qui se succèdent, les clients qui s’improvisent DJ au comptoir, les platines alignées comme des quilles et les stickers ACID qui nous sourient sur les murs… En bref, c’est LE shop techno où on se sent (depuis vingt ans !) comme à la maison. 

16 rue des Taillandiers, 11e

En savoir plus
Roquette

Music Please

Aussi accueillante que bien achalandée, la boutique a tout pour plaire : du rock psyché au hip-hop old school, il y en a pour tous les palais dans des saveurs de qualité, en occase comme en neuf.

5 rue Jean Moinon, 10e

En savoir plus
10e arrondissement
Advertising

Souffle Continu

L'un des poumons musicaux du quartier ! Du jazz improvisé au harsh noise, du rock indé au black metal, les bacs regorgent de pépites souvent méconnues dont la pochette n’attend que d’être déflorée. Et quel plaisir pour un mélomane d’entrer dans un magasin où il a du mal à trouver ses repères, pris sous l’avalanche d’une sélection pointue et éclectique à la fois. 

22 rue Gerbier, 11e

En savoir plus
Roquette

Music Fear Satan

Spécialisé en metal, hardcore et consorts. Environ 25 m2 consacrés au metal et à ses dérivés (le label Relapse y est logiquement bien représenté), mais aussi des sorties récentes en rock indé. Les vinyles côtoient pacifiquement les compacts, et les moins fortunés trouveront sans doute leur bonheur dans les quelques occasions et autres 45 tours.

4 bis rue Richard Lenoir, 11e

En savoir plus
Roquette
Advertising

Born Bad

Le disquaire le plus rock de la capitale ! Voilà une boutique de disques au caractère bien trempé, où la clientèle sent le cuir, la chaîne de moto et l’aiguille de tatouage. Ici la musique est encore bien vivace et prend aux tripes dans un vrombissement de disto, du rock’n’roll des aïeux jusqu’à la oï, du blues au hardcore.

11 rue Saint-Sabin, 11e

En savoir plus
Roquette

Plus de bruit

Pressage rare d’une compilation des Standells, vinyles de rock indé des nineties, groupes de punk français… on peut passer des heures à fouiller les bacs de Plus de bruit, à la recherche d’une pépite que souvent on finit par dégotter à un prix plus que raisonnable.

35 rue de la Rochefoucauld, 9e

En savoir plus
Saint-Georges
Advertising

Les atypiques

Te Iubesc Records & Sapology

Tout amoureux de musiques électroniques bien rencardé connaît Te Iubesc, micro-disquaire parisien installé depuis 2014 au fond de la rue Pajol, à quelques centaines de mètres de la halle. Techno, acid, house, microhouse, UK garage, pourquoi pas même un peu de drum & bass, pour des disques à tarifs doux.

56 rue Pajol, 18e

En savoir plus
La Chapelle

Beers & Records

Bien sûr que Montreuil a son disquaire. Et bonne nouvelle : il vend aussi de la bière. Dans les bacs de Beers & Records, on trouve de l’occasion, du neuf, dont pas mal de soul, funk et jazz (avis aux amateurs), mais aussi de l’électro, du rock et du hip-hop, à partir de 2 € la galette. Côté cave, ça ne rigole pas non plus : La Montreuilloise, la Parisienne, Brasserie de l’Etre

7 bis rue de Vincennes, 93100 Montreuil

En savoir plus
Paris et sa banlieue
Advertising

La Cuve à son

Des disques et des bouteilles. Mieux encore : pour une bouteille achetée, même une bière à 6 €, on repart avec un vinyle à 5 € au choix.

56 rue Traversière, 12e

En savoir plus
12e arrondissement
Advertising

Walrus

Un disquaire certes, mais aussi un bar où il fait bon venir boire un café et discuter, échanger sur la musique bien sûr, et pourquoi pas sur d’autres sujets.

34 ter rue de Dunkerque, 10e

En savoir plus
SoPi (South Pigalle)

Plus de disquaires

La Fabrique Balades Sonores

Recommandé

20m2 de disques bien choisis ! Une sélection, résolument tournée vers les petites productions et autres groupes qui mériteraient une plus large reconnaissance, les micro-labels et autres maisons de disques en passe de devenir des références (Sacred Bones, Born Bad, Bleeding Gold), mais aussi les éditions limitées et soignées d’albums cultes ou récents.

1 avenue Trudaine, 9e

En savoir plus
Pigalle

Smallville Records Paris

Le label de Hambourg a maintenant son magasin de disques à Paris. Derrière le comptoir, Jacques Bon, DJ maison et producteur signé sur le label new-yorkais Beats In Space, prend soin « d’échanger avec les labels étrangers » et de proposer des exclusivités, particulièrement avec le label Giegling. La boutique germanophile accueille des DJ dans ce lieu pensé en conséquence, avec le centre de la pièce laissé vide.

26 rue du Château d'Eau, 10e

En savoir plus
10e arrondissement
Advertising

Syncrophone

Dix piges et pas une ride. Mais un parcours bien rodé. A la fois label, distributeur, orga de soirées et disquaire, Syncrophone est rapidement devenu un mastodonte de la techno bleu-blanc-rouge. 

6 rue des Taillandiers, 11e

En savoir plus
Roquette

Rupture

Un café-disquaire ou un disquaire-café, ça dépend du point de vue. La rue de la Fidélité n’est pas à l’abri de Rupture, un lieu pensé pour optimiser l’espace du bar à cocktails nocturne Le Petit Amour, qui rompt avec sa carte et devient plus chill la journée, se transformant en café où l’on peut passer le disque de son choix sur une platine faisant office de jukebox.

3 rue de la Fidélité, 10e

En savoir plus
Strasbourg-Saint-Denis
Advertising

Exodisc

Recommandé

LE disquaire culte du 18e. D’un album de krautrock incontournable (cherchez Can, Ash Ra Tempel ou Cluster) aux récents chefs-d’œuvre de Wooden Shjips ou Death In Vegas, en passant par le meilleur de la black music, les patrons mélomanes défendent la musique à travers toutes ses déclinaisons.

70 rue du Mont-Cenis, 18e

En savoir plus
Mairie du 18e

Crocodisc

Dans la jungle des disquaires, le croco résiste encore. Et il faut dire que le Crocodisc a un avantage de poids : 3 boutiques (rock, black music et jazz) et un stock d'environ 500 000 documents. 

40-42 rue des Ecoles, 5e

En savoir plus
Quartier latin
Advertising

Heartbeat

Vous avez dit « collector » ? Ici il est surtout question de black music et de collectors, ce qui n’empêche pas d’y trouver aussi du rock, du hip-hop et de l’électro. Et qui dit « collectors » dit état parfait, du disque comme de la pochette ; certaines pièces se négocient d’ailleurs plusieurs milliers d’euros. 

26 rue Godefroy Cavaignac, 11e

En savoir plus
Roquette

Ground Zero

Recommandé

Ground Zero ou l'un des pionniers de la nouvelle génération de disquaires parisiens. Après plusieures évolutions, l'enseigne s'est installée dans le 10e arrondssement dans un shop sur deux étages et deux ambiances, entre fine sélection et matériel d'écoute de pointe. 

114 rue du Faubourg Poissonnière, 10e

En savoir plus
Poissonnière
Advertising

Le Rideau de Fer

Recommandé

Idéalement situé au pied du Sacré-Cœur, le Rideau de Fer est un peu le petit frère de Plus de bruit (dans le 9e), avec une politique de prix aussi basse que celle de son aîné et son large choix de bandes dessinées.

12 rue André Del Sarte, 18e

En savoir plus
Montmartre

Fargo Vinyl Shop

Recommandé

Après une pause d'un peu plus de deux ans, Fargo est de retour dans son fief du 11e arrondissement. Ouvert depuis début 2010, le Fargo Vinyl Shop a très vite su s’implanter dans le paysage des disquaires parisiens, avec une sélection équilibrée dans des formats variés : un territoire sonore qui s’étend du classic rock à la pop, de la folk à la new wave et un large choix dans l'americana.

20 rue de Chanzy, 11e

En savoir plus
Charonne
Advertising
Afficher plus

Commentaires

32 comments
Jean Manuel M

Alors un peu de complément...

pour le classique et le jazz de qualité occasions et rééditions audiophiles , rdv chez Analog Collector rue Charles V dans le Marais 

All Access rue Brochant 17 ème fortement conseillé pour son accueil , son expertise et son choix neuf et occase + vente de matériel audiophile

Etoile Records paris 17 Gabriel connait son métier et propose un grand choix de vinyl jazz , rock dans sa belle boutique proche du quartier Etoile 


Sandrine R

Bonjour, Je souhaite proposer une adresse exceptionnelle : La Passerelle.2, 52 rue de popincourt dans le 11ème arrondissement. C'est un disquaire-café qui soutien la scène indépendante. On y découvre un grand choix de disques qui sont de vraies pépites, et il y a pleins de concerts / évènements musicaux. Je recommande vivement !

Toolbox C

Toolbox Records -> Incontournable disquaire indépendant (95% de ce qui se trouve dans les bacs est introuvable en FNAC).

Spécialisé en musique électronique, Toolbox est aussi un distributeur et des labels autorpoduits maison... 


Enjoy en be curious !



Cyril R

Bonjour, je vous signale l'ouverture d'un nouveau disquaire indépendant à deux pas des champs Élysées, spécialisé dans le vinyle d'occasion rock / jazz et classique! Etoile Disques à Paris 17ème, c'est 21 rue Lebon! Merci à vous pour ce super article, Cyril

Steven D

Pourriez-vous me dire quel sont les meilleurs disquaires pour trouver des vinyles des artistes Françaises des années 60? Comme France Gall, Françoise Hardy, Serge Gainsbourg .... Un grand merci. Steven

Nicolas Hecht moderator

@Steven D Bonjour Steven, je vous conseille la Violetera, 72 rue Papillon, dans le 9e. Une boutique spécialisée en chanson française, et qui a pas mal de choix. N'hésitez pas à appeler avant d'y passer, les horaires d'ouverture semblent assez variables.

Val M

Merci pour cette liste de disquaires de paris :-) vous n'avez pas mentionné l'enseigne O'CD, c'est dommage. Ils font beaucoup de vinyles de tous styles, en neuf et occasion, et du CD. Gros choix où j'ai souvent trouvé mon bonheur. Il y a aussi des films et des jeux pour ceux que cela intéresse.

4 adresses à Paris, avec pas le même stock (ça vaut le coup de faire le tour des 4) : 12 rue Saint Antoine (paris 4), 124 rue Lescot (paris1), 26 rue des ecoles (paris 5), 46 rue du commerce (paris 15)

Nicolas Hecht moderator

@Val M En fait on a privilégié ici les disquaires indépendants, même si effectivement des grosses machines comme O'CD et Gibert Joseph valent bien sûr le détour.

Anto C

Vous avez d'autres adresses avec des petits prix ? Genre tas de vinyles à 3-4€ dans lequel on peut fouiller ?

Nicolas Hecht moderator

@Anto C Pas d'autre adresse en tête, mais dans la liste vous pouvez déjà essayer (si vous n'avez pas encore eu l'occasion) Music Please, Exodisc, Balades Sonores, Plus de bruit, Le Rideau de fer et Groove Store qui ont tous des bacs promo dans ces tarifs, et liquident assez souvent leur stock.

Olivier B

Techno Import , 16 rue des Taillandiers !!! la meilleure offre House/techno sur Paris...

Deuche

Si vous recherchez du collector de qualité
Allez chez ROCK PARADISE dans le 15éme

Dlm722

Savez vous si on pourra trouver le dernier album de Pink Floyd  "The Endless River"  (sortie normalement le 10 Novembre) avant , chez un disquaire indépendant sur Paname ? 

Merci par avance. 

Musicalement votre.

playthafunk

Super ces articles détaillés et bien écrits sur les record shop à Paris, contrairement à d'autres bien plus légers et pas très intéressants ... Par contre, il a été cité, mais dommage de ne pas en avoir fait une "page", le disquaire Betinos (rue St Sébastien 11ème) qui vaut le détour, le magasin regorge de bon disques soul/funk/disco, mais aussi d'une grosse sélection House !

Nicolas Hecht moderator

@playthafunk Merci beaucoup, votre commentaire fait chaud au cœur ! J'espère que la sélection vous a été utile. Concernant Betinos, il a en effet très bonne réputation, comme quelques autres sur lesquels je n'ai pas encore écrit. Mais je compte bien mettre à jour une nouvelle fois cette sélection.

Kinromalin

Ne pas oublier "Pop Culture Shop" au 23 rue Keller dans le 11ème  : incontournable pour les amateurs d"indie pop et de garage ! 

FloKon P

@Hédo N petite boutique par sa taille de gros son reggae , dub, reggea , roots 

Big Bill

Cette sélection est vraiment cool, j'étais loin de connaître tous ces disquaires ! Ce serait bien de trouver un référentiel du genre pour les boutiques en lignes de vinyles aussi, je veux dire les petits disquaires / distro qui n'ont pas de magasin, un peu comme ce passioné du métal de http://altsphere.com dans le genre. En tout cas je vais aller visiter ces adresses sous peu !

Jean Paul H

@Big Bill autre grand oubli pour les vinyles de rock et jazz en press originaux : zic et bul 76 av de la republique 75011 paris, existe depuis plus de 10 ans. que du gros collector

Bangus5177

Bien trouvé le Music Fear Satan ! J'irais y jeter un oeil, mais vous en avez oublier un : Crocodisk !Métro Maubert Mutualité, 42 Rue des Écoles, 75005 Paris ;) La boutique est en deux parties : Gauche = Métal/Hard rock/Variété Française et Internationale/Blues et Droite = Rap/Hip-Hop/Soul/Funk/Disco. Enjoy ;)

Urban

Un grand oublie permis les meilleurs disquaires parisiens , Musiques Musiques , 13 rue Gerando Paris 9 métro Pigalle , une des meilleure sélection vinyle import sur Paris, ( apparemment le patron de cette boutique se donne beaucoup de mal à rassembler toutes ces merveilles , brio la lui.

Robin D

@Urban Je valide ! J'y ai trouvé l'album de Janis Joplin "Pearl", Neuf, pressage Japonais de 78... Et le commerçant était de très bons conseils !! Je recommande vivement ! 

Nicolas Hecht moderator

@Urban On lui a aussi rendu visite, mais pas encore écrit dessus. Par contre il nous a paru plus cher que ses concurrents, pour les mêmes collectors.

Clément B

@Nicolas Hecht OUI MOI AUSSI JE TROUVES QUE MUSIQUES MUSIQUES C'EST LE GRAND OUBLIÉ DE VOTRE CLASSEMENT ,POUR AVOIR SONDÉ À PEU PRÈS TOUT LES DISQUAIRES DU 9E ET 18E,POUR MOI C'EST LE MEILLEUR. IL Y'A UN BAC DE VYNIL À 7 EUROS OU JE TROUVES REGULIEREMENT DES PERLES.ON Y VA ÉGALEMENT POUR L'AMBIANCE CAR DISCUTER AVEC FARID C'EST QUELQUE-CHOSE,C'EST UN VOYAGE DANS LE TEMPS.VERITABLE ÉRUDIT DE LA MUSIQUE ET AUDIOPHILE POINTU(ON PEUT DISCUTER DES HEURES AVEC LUI DE MATERIEL À LAMPE),LE PERSONNAGE EST UN PEU BOURRU,CE QUI FAIT TOUT SON CHARME(ET CE QUI EXPLIQUE PEUT ÊTRE SON ABSENCE DE VOTRE CLASSEMENT),EN TOUT CAS J'Y APPREND TOUJOURS PLEIN DE CHOSES. C'EST AUSSI ÇA UN "VRAI" MAGASIN DE VYNIL.