• Le blog
  • Vivre en Ville
0 J'aime
Epingler

Nuit Blanche à Paris : 15 expériences à dormir debout

Nuit Blanche à Paris : 15 expériences à dormir debout
Antoine Poupel
Désirs / Crazy Horse

15 nuances de Nuit Blanche pour la 15e édition

Avez-vous bien rechargé vos batteries ? On l'espère pour vous car samedi 1er octobre, vous n’allez pas beaucoup dormir. Voire même faire une Nuit Blanche ! Mais soyez sûrs que vous ne regretterez pas ce manque de sommeil, a fortiori si vous suivez notre sélection.

Pour vous, noctambules endurcis, nous avons en effet fait le tri dans la foisonnante programmation artistique de Nuit Blanche 2016 et déniché les manifestations les plus farfelues, les activités les plus ahurissantes et les visites les plus surprenantes de la capitale. Un top 15 – comme le nombre d’éditions que célèbre cette année l’événement culturel incontournable du mois d’octobre – qui vous tiendra assurément en éveil. Alors, à toutes les Cendrillon qui ont eu la permission d’après-minuit, à ceux qui n’ont pas peur du noir et aux autres oiseaux de nuit : ce samedi soir, laissez votre pyjama au placard ! 

1) Des zombies sur les bords de Seine

A quoi ressemblerait Paris sous le coup d’une attaque de zombies ? Voilà ce qu’a imaginé l’artiste britannique Ryan Gander, comme une version moderne du ‘Songe de Poliphile’, roman qui sert de fil conducteur à la Nuit Blanche 2016. Voitures à l’abandon, ambiance de désolation et horde de revenants sur les quais de Seine… La mise en scène apocalyptique s’avère tellement réaliste que vous aurez l’impression de jouer les figurants dans un épisode de ‘The Walking Dead’.

Où ? Berges de Seine – Port du Gros Caillou – Pont des Invalides
Quand ? De 19h à 2h du matin
Combien ? Gratuit
Tous les détails sur le site de la Nuit Blanche

 

© Dmytro Vietrov

 

 

2) Pénétrer dans une forêt de conte de fées

Aucune odyssée initiatique digne de ce nom ne peut se raconter sans un passage par une forêt enchantée. Cela tombe bien, il y en a une qui a poussé sur le parvis de l’Hôtel de Ville sous l’impulsion magique de Stéphane Thidet. Une nature ensorcelée, des souches de bois animées d’un mouvement discontinu, flottant au-dessus d’un lac gelé, une ambiance rappelant les Contes de Grimm voire la ‘Divine Comédie’ de Dante… Pénétrez dans ce labyrinthe sylvestre si vous l’osez. Vous en ressortirez, si ce n’est grandis, au moins extasiés.

Où ? Sur la place de l’Hôtel de Ville, 4e
Quand ? De 19h à 7h du matin
Combien ? Gratuit
Tous les détails sur le site de la Nuit Blanche

3) Manger des disques aux Nautes 

Lorsqu’il fait nuit nos sens s’aiguisent, dit-on. Rien de plus rationnel, donc, à ce que ce bar-restaurant établi sur le quai des Célestins nous propose une soirée sollicitant à la fois l’auditif et le gustatif. Dans cette guinguette animée, les fêtards pourront danser au son des compositions du duo de plasticiens Hélène Singer et Frédéric Mathevet puis manger les disques d’or quand la sonate jouera sa dernière note. Un concept drôle et lunaire.

Où ? Les Nautes, 1 quai des Célestins, 4e
Quand ? De 22h à 4h du matin
Combien ? Gratuit
Tous les détails ici

4) Traverser le passage piéton à la manière des Beatles

En 1969 sortait le mythique cliché des Beatles traversant Abbey Road en file indienne. Aujourd'hui, 47 ans plus tard, c’est à votre tour d’imiter les quatre stars du rock grâce à l’installation du couple d'artistes Les Nivaux. Un passage clouté, scannographié à taille réelle sur celui de Londres, pour marcher dans les pas de John Lennon ou Paul McCartney. La classe à l’anglaise.

Où ? Sur la Place Igor Stravinsky, à côté du Centre Pompidou, rue Brisemiche, 4e 
Quand ? Quand cela vous chante
Combien ? Gratuit « of course » !
Tous les détails sur le site de la Nuit Blanche

 

© Les Niveaux

 

5) Jouer aux jeux vidéo au Théâtre du Châtelet

Pour Nicolas Buffe, les aventures romanesques de Poliphile ne sont pas si différentes de celles vécues par Super Mario. Investissant le Théâtre du Châtelet, l’artiste invite donc le spectateur à prendre les commandes de notre héros d’une nuit grâce à un jeu vidéo inédit où chaque chapitre du livre correspond à un niveau et où l’univers manga se mêle anachroniquement à l’époque Renaissance. Ainsi, la réussite de la quête amoureuse de Poliphile ne tient qu’à un fil de manette. Idéal pour les geeks qui veilleront ailleurs que devant leur écran d’ordinateur.

Où ? Au Théâtre du Châtelet, 1 place du Châtelet, 1er
Quand ? De 19h à 7h du matin
Combien ? Gratuit
Tous les détails sur le site de la Nuit Blanche

6) Le Crazy Horse dans les jardins du Petit Palais

Cachées derrière les colonnes du péristyle, les nymphes du Crazy Horse uniquement vêtues de lumière recréent un monde féerique sensuel et envoûtant dans le jardin du Petit Palais. De même, au milieu du bassin central, les danseuses du célèbre cabaret parisien font vibrer l’onde et rêver les visiteurs. En un mot, le glamour et la féminité s’incarnent, l’espace d’un soir, dans ces muses ténébreuses. Tout simplement unique.

Où ? Dans les jardins du Petit Palais, avenue Winston Churchill, 8e
Quand ? De 20h à 1h du matin
Combien ? Gratuit
Tous les détails sur le site de la Nuit Blanche

 7) Un tour en Batobus sur le fleuve

La Nuit Blanche 2016 s’articulant principalement autour de la Seine, il paraît impensable de ne pas embarquer à bord des navettes fluviales parisiennes pour une croisière au clair de lune. L’occasion de suivre le parcours au fil de l’eau et de profiter des spectacles de son et lumière sur le pont des Arts ou la façade de la Conciergerie sous un angle inédit. Le tout en étant bercé par le remous et les œuvres sonores d’artistes contemporains, produites par les structures membres du réseau TRAM et diffusées par un plateau radiophonique nomade. Bref, rien de plus romantique pour une Nuit Blanche placée sous le signe de l’amour.

Où ? Huit stations Batobus : Tour Eiffel • Musée d'Orsay • Saint-Germain-des-Prés • Notre-Dame • Hôtel de Ville • Louvre • Champs-Elysées • Beaugrenelle
Quand ? De 21h à 5h du matin
Combien ? Gratuit
Tous les détails sur le site de la Nuit Blanche

© Vytautas Kielaitis

 

 

8) Visiter le premier musée du street art à l’école 42

Longtemps considéré comme vandale, le street art fait désormais partie intégrante du paysage urbain parisien. Il aura même à présent son musée, au sein de l’école d’informatique 42 fondée par l’entrepreneur Xavier Niel, inauguré à l’occasion de la Nuit Blanche 2016. Un espace hybride, insolite et informel dans lequel on retrouvera Banksy, JR, Invader et ses pixels ou encore Clet Abraham et ses sens interdits. Que du beau monde et de belles œuvres !  

Où ? A l’école 42, 96 boulevard Bessières, 17e
Quand ? De 19h à 2h du matin
Combien ? Gratuit
Tous les détails sur le site de la Nuit Blanche

9) Admirer des bûcherons en action

Sur le pont d’Arcole, ce n’est pas comme sur le pont d’Avignon : on n’y danse pas en rond. A vrai dire, on y fait quelque chose de bien plus original : on y coupe du bois et débite des bûches. Ceci afin de fournir en cœurs fragmentés la « Fabrique des cœurs brisés » d’Estelle Delesalle et Jean-Marc Ferrari sur la passerelle Debilly. Si vous souhaitez donc assister au taillage et au sciage d’un tronc d’arbre en milliers d’organes amoureux couleur rouge sang, c’est là-bois que ça se passe. Si le cœur vous en dit bien sûr…

Où ? Au pont d’Arcole, 4e, métro Cité
Quand ? De 19h jusqu’à épuisement des stocks
Combien ? Gratuit
Tous les détails sur le site de la Nuit Blanche

10) Voir l’intérieur de la Conciergerie… depuis l’extérieur

Mais que s’est-il passé ? Les murs porteurs de la Conciergerie auraient-ils été abattus ? Mais non, rassurez-vous : ce n’est qu’un impressionnant trompe-l’œil de Pierre Delavie. Le plasticien qui fait des grandes illusions sa spécialité a en effet effacé la façade de l’ancienne résidence royale, dévoilant ainsi son architecture intérieure et ses ogives dans lesquelles la Seine s’engouffre alors. Un parallèle avec les hallucinations passionnelles dont est victime Poliphile. Mais également une façon de rappeler les dégâts de la crue hivernale qui avait métamorphosé les bords de Seine en 1910. 

Où ? Sur la façade de La Conciergerie, 2 Boulevard du Palais, 1er
Quand ? De 19h à 5h du matin
Combien ? Gratuit
Tous les détails sur le site de la Nuit Blanche

© Courtesy Pierre Delavie

 

11) Une jungle fantasmée à l’IMA

On avait aimé l’exposition ‘Jardins d’Orient’ à l’Institut du Monde Arabe, notamment pour son éden oriental reconstitué sur le parvis. Mais samedi, on va l’adorer puisque l’artiste franco-libanais Zad Moultaka transforme cette closerie extérieure en une jungle énigmatique. Celle-ci sera en effet peuplée de chants, de sifflements et de murmures lancinants permettant aux visiteurs de plonger au cœur de la nature. Et de vivre une expérience sensorielle étonnante, pleine de Vibrances atonales’.

Où ? A l’Institut du Monde Arabe, 1 rue des Fossés Saint-Bernard, 5e 
Quand ? De 19h à minuit
Combien ? Gratuit 
Tous les détails sur le site de l'IMA

12) Un bal électro-futuriste à la fondation EDF

En vue de clôturer l’exposition ‘Electrosound : du lab au dancefloor’ en beauté, la Fondation EDF organise une série de lives électroniques dans son espace chill-out. Pour se relayer aux platines quatre DJs aux genres éclectiques : Arnaud Rebotini, Philipe Cam, Oklou et Clara Moto. Au son de la pop synthétique des années 1980 et des scratchs plus contemporains, on prend le pari que vous danserez jusqu’au bout de la nuit (blanche).

Où ? A la Fondation EDF, 6 rue Récamier, 7e
Quand ? De 21h à 2h du matin
Combien ? Gratuit
Tous les détails sur le site de la Fondation EDF

13) Les coulisses des ventes aux enchères à Drouot

Le fameux Hôtel des ventes Drouot sait comment se vendre auprès des noctambules curieux : en leur dévoilant ses coulisses, certes, mais pas que ! Chaque année depuis trois ans, il convie aussi de nombreux artistes à s’approprier les lieux (qui valent le détour rien qu’à eux). Ainsi, jusqu’à minuit – l’heure du crime – les visiteurs pourront admirer les expositions d’avant-ventes, des performances théâtrales, assister à une conférence sur le patrimoine métropolitain et même à un récital.

Où ? A l’Hôtel des ventes Drouot, 9 rue Drouot, 9e
Quand ? De 19h à minuit
Combien ? Gratuit
Tous les détails sur le site de Drouot

 

© Billion Photos

 

 

 

14) Un empilement de Lego sur le port de Solférino

Près du quai Anatole France, le suspense est à son comble : tiendra, tiendra pas ? Et finalement, la structure de Bridget Polk s’effondre, totems précaires défiant les lois de la gravité et que les performeurs s’échinent à reconstruire inlassablement. Quant au public, à lui de parier sur la durée de vie de ces « balancing rocks » faits de parpaings et de briques récupérés. Et de se laisser entraîner dans cette captivante méditation collective sur l’instabilité des choses humaines.

Où ? Sur le Port de Solférino, 62 rue de Lille, 7e
Quand ? De 19h à 7h du matin
Combien ? Gratuit
Tous les détails sur le site de la Nuit Blanche

15) Caresser les chats d’Alain Séchas à la Gare de Lyon

Poliphile, le héros de cette Nuit Blanche, met un temps fou à achever sa quête à la recherche de sa bien-aimée Polia. Venez donc l’attendre avec le cortège de félins d’Alain Séchas à la Gare de Lyon. Rassemblés sur le quai avec pancartes et bouquets à la main, en apparats d’humains, les animaux emblématiques du dessinateur contemporain patientent sur un grand miroir de la salle des fresques. Ou peut-être sont-ils le propre reflet des visiteurs/voyageurs ? Qui sait : en matière de mystères, les chats sont rois.

Où ? A la Gare de Lyon, 15 rue Van Gogh, 12e
Quand ? De 19h à 1h du matin
Combien ? Gratuit
Tous les détails sur le site de la Nuit Blanche

Retrouvez le dossier complet Nuit Blanche 2016

Commentaires

0 comments