Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche

Musée Carnavalet

  • Musées
  • Le Marais
  • prix 0 sur 4
  • Recommandé
Cour intérieure du musée Carnavalet
© Cyrille WeinerCour intérieure du musée Carnavalet
Publicité

Time Out dit

Rénové en 2021, le musée Carnavalet célèbre en grand l'histoire de Paris

Ici, c'est Paris ! Tel pourrait être le slogan du musée Carnavalet, le plus vieux musée géré par la ville, où s'expose l'histoire de Paris depuis 1880. Et après plus de quatre ans de fermeture, de travaux et de restauration, l'institution planquée dans deux hôtels particuliers du Marais a rouvert ses portes en juin 2021.

Réalisée sous la houlette des agences François Châtillon – architecte en chef des Monuments historiques –, Snøhetta et Nathalie Crinière, la restauration a concerné certaines façades, des collections entières mais aussi la mise aux normes des bâtiments. Résultat ? On bourlingue désormais dans un parcours d'expo complètement repensé de 3 900 mètres carrés, avec quelque 4 000 œuvres sur les 615 000 que compte la collection du musée.

Au programme, on se délectera devant des œuvres allant du Mésolithique (9600-6000 avant J.-C.) à l'immédiat contemporain. Et on aperçoit, au hasard, les nouvelles dispositions d'exposition (notamment pour les enfants), les jardins et les fameuses period rooms, qui consistent à reconstituer un décor historique, comme la chambre du grand Marcel Proust. Si l'accès aux collections permanentes est gratuit, les rétrospectives temporaires, aux thèmes toujours en rapport avec Paris, nécessiteront d'ouvrir votre porte-monnaie.

Écrit par
La Rédaction

Infos

Adresse
23 rue de Sévigné
Paris
75004
Transport
Métro : Chemin Vert ou Saint-Paul
Prix
Accès gratuit aux collections permanentes. Aux alentours de 10 € pour les expositions temporaires.
Heures d'ouverture
Du mardi au dimanche de 10h à 18h
Vous êtes propriétaire de ce commerce ?
Connectez-vous et revendiquez le commerce

Programme

Parisiennes citoyennes !

  • 4 sur 5 étoiles

S’il y a bien une chose qu’on ne peut pas retirer au musée Carnavalet, c’est son ambition. Spécialiste de l’histoire de notre belle capitale, c’est cette fois-ci au féminin qu’il décline le passé avec un femmage d’exception. La tâche n’était pas simple : rendre compte des luttes féministes qui ont secoué Paname depuis la Révolution ! Et si vous pensez que cela ne se résume “qu’au” droit de vote et au droit à l’avortement, vous êtes carrément à côté de la plaque. Le spot du Marais réussit à caler plus de deux siècles d’engagement dans son petit espace sans que l’on se sente jamais à l’étroit, ni débordé. Pourtant, si l’on prenait le temps de lire chaque cartel et de s’attarder devant chaque œuvre, d’après les commissaires, cela nous prendrait près d’une demi-journée. On vous voit déjà vous arracher les cheveux mais on vous rassure : tout ce qu’on lit, c’est par envie.  L’exposition est ultra accessible et notre déambulation est rythmée par de petits textes illustrés tout mignons tout rigolos signés Lisa Mandel. Partant de la déclaration des Droits de l’Homme pour se clôturer sur la loi sur la parité votée en 2000, le parcours chronologique multiplie les formats, entre photos de manif de suffragettes, manuscrit original du Deuxième Sexe de Simone de Beauvoir, œuvres d’art de meuf badass – de Claude Cahun à Orlan en passant par Niki de Saint Phalle –, affiches engagées et films témoignages. On gobe un max de savoir et on a hâte d’y retourner avec notre petite-nièce de 10 ans. Po

Publicité
Vous aimerez aussi
Vous aimerez aussi