0 J'aime
Epingler

Le calendrier du mois • MAI 2016

Spectacles, films, concerts, festivals : toutes les sorties du mois de mai à Paris.

© Mars distribution

Du 2 au 8 mai

Le Vide - essai de cirque

Recommandé

Une fois n’est pas coutume, c’est par le jardin du théâtre que les spectateurs sont invités à entrer dans la salle. Une étroite file d’attente se tisse ainsi à la lueur de la lune entre les feuilles de bambou et les tables en fer blanc. Pour ‘Le Vide – Essai de cirque’, le Monfort a chamboulé son espace scénique en se délestant de quelques fauteuils et en installant le public autour du plateau et non plus en face. Une architecture essentielle pour profiter pleinement du caractère immersif et périlleux du ‘Vide’.

En savoir plus
Jusqu'à Sam mai 21

61e Salon de Montrouge

Photographies, sculptures, dessins, vidéos, projets numériques et installations se révèlent au grand public dans des modules d’exposition dédiés, permettant de découvrir un ensemble significatif et cohérent du travail de chaque artiste.

En savoir plus
31 mai 2016

Le marché Klin d'œil

La plupart du temps lorsqu'on se décide à jeter un coup d'œil à un marché de créateurs, on est un peu déçu. Trop peu de stands, pas assez d'animations : en quelques minutes à peine on a déjà fait le tour et on s'en va bredouille vers de nouveaux horizons. Chassez de votre tête cette idée. Bien rodées à l'exercice, Emilie et Virginie, la jolie team Klin d'œil, ont imaginé au Carreau du Temple le marché de créateurs de leurs/nos rêves. 

En savoir plus
Par Elsa Pereira

Kevin Morby

Si vous ne connaissez toujours pas ce petit génie originaire de Kansas City, il est plus que jamais temps de vous rattraper. Initié à la guitare à l’âge de 10 ans, tâtant aussi du piano, du micro voix et de la basse (notamment dans les groupes Woods et The Babies), Kevin Morby se taille depuis son premier album solo en 2013 (‘Harlem River’) une discographie à la mesure de son talent. Et son troisième et excellent disque (un « album de la maturité » à 28 ans ? oui c’est possible) ne fait que confirmer cela. D’abord parce qu’il contient au moins deux titres imparables, "I Have Been to the Mountain" et "Singing Saw", merveilles qui vous embarquent immédiatement pour une virée délicatement psyché sur les routes californiennes, où Morby traîne désormais ses guêtres. Ensuite parce que tout au long de l’album affleurent des influences plus ou moins évidentes dans la voix et les orchestrations, et pas des moindres : Bob Dylan ("Water"), Neil Young ("Drunk and On a Star"), Lou Reed ("Dorothy"), et une myriade d’autres dont on se souviendra plus tard, dans de futurs « eureka ! ». Enfin et surtout parce qu’on a du mal à s’empêcher de faire tourner cet album encore et encore sur notre platine. Bref, vous savez ce qu’il vous reste à faire : le voir, en live, le 6 mai à La Maroquinerie.

En savoir plus
Jusqu'à Ven mai 6

Monumenta 2016 : Huang Yong Ping, 'Empires'

Après Anselm Kiefer, Richard Serra, Christian Boltanski, Anish Kapoor, Daniel Buren, Ilya et Emilia Kabakov, Monumenta invite Huang Yong Ping, figure majeure de l'avant-garde chinoise des années 1980, à se confronter à la gigantesque Nef du Grand Palais. Pour l'occasion, l'artiste a réalisé une immense installation immersive.

En savoir plus
18 juin 2016

Du 9 au 15 mai

Adam Green

Tout le monde connaît le mythe d’Aladin, ce célèbre héros du conte persan des ‘Mille et Une Nuits’ servi à toutes les sauces dans le cinéma, du formidable long métrage de Miguel Gomes à la prestation moins fameuse de… Kev Adams dans 'Les Nouvelles Aventures d'Aladin'. Ce qu’on ignorait, c’est que désormais Adam Green en a fait sa propre version, en quatre-vingt-dix minutes, pour un résultat qui serait plein d’humour et de poésie selon les termes mêmes de la Gaîté Lyrique. Ainsi, la salle parisienne diffusera le film en compagnie du néo-réalisateur le 9 mai prochain. Mieux encore, ce bon vieil Adam a composé lui-même la bande originale. Un film, de la musique, des bières, une bonne façon de commencer son lundi, non ?

En savoir plus
Jusqu'à Lun mai 9

Je suis Fassbinder

Pour l’auteur et homme de théâtre Falk Richter, le cinéaste Rainer Werner Fassbinder était une icône. Un artiste entier, une figure transgressive, qui en trente-sept ans a signé pas moins de quarante-deux films et une dizaine de pièces de théâtre. Cet auteur aux œuvres éminemment politiques est aujourd’hui au centre d’un travail collectif entre cinq comédiens (dont Emmanuelle Béart), Falk Richter et Stanislas Nordey. 'Je suis Fassbinder’ qui n’est pas sans rappeler le tristement célèbre « Je suis Charlie » gravite ainsi autour du cinéaste, sur sa manière radicale de présenter le monde.

En savoir plus
Jusqu'à Sam juin 4

Anatomie d'une collection

Qui porte quoi ? Telle est la question posée par le Palais Galliera à travers cette exposition subtilement textile. Au travers d’une sélection des plus belles pièces du XVIIIe siècle à des créations plus contemporaines, on fait face à la résistance du vêtement. Et on dissèque certains de ses attributs qui ont su se soustraire aux saisons et aux modes éphémères. 

En savoir plus

Festival Spot #3

Avec le printemps, il n'y a pas que les arbres qui bourgeonnent, le Paris-Villette aussi. Festival détendu, Spot vient titiller le paysage théâtral parisien pour une troisième édition pleine de promesses et sur un sujet quasi universel : le sexe.  « Jeter l'intime sur la place publique. Ce que l'on dit, ce que l'on tait, ce que l'on montre, ce que l'on force, ce que l'on retient, ce qui échappe. C'est en regardant en face ses pulsions, ses fantasmes, ses tabous que l'on prend la température du monde. » 

En savoir plus
Par Elsa Pereira

Pierre Paulin : Elysée Palace

En écho à la rétrospective de Pierre Paulin organisée par le Centre Georges Pompidou, cette exposition à la galerie Jousse Entreprise montre certaines des pièces conçues par le designer pour des salons de l’Élysée à partir de 1969.

En savoir plus
11 juin 2016

Anna Meredith

Il y a des artistes avec lesquels on devient presque familier. Du genre à tellement squatter les scènes parisiennes qu’on finit par les voir plus souvent que notre tata jacqueline dans le Vaucluse. D’autres, au contraire, sont tellement rares qu’on doit se contenter de quelques vidéos sur la plateforme Youtube. Anna Meredith fait sans aucun doute partie de cette deuxième catégorie. Après trois EP assez confidentiels mais très réussis, la Britannique s’est désormais ouverte à un public plus large grâce à un premier album « pitchforkisé » et une direction résolument plus pop. Mais ce n’est pas plus mal tant l’artiste déborde d’un talent indéniable. Signée sur le label Moshi Moshi (Hot Ship, Lykke Li…), elle construit sa musique comme un architecte, picorant dans les différentes influences (pop, électro, rock, musique classique) pour en dégager un produit personnel et très avant-gardiste. Mais surtout, l’auditeur n’est jamais laissé sur le bord de la route puisqu’au contraire, il est embarqué dans un voyage expérimental assez accessible. Désormais, on a l’occasion de vivre ce trip avec elle sur scène, au Point Ephémère. On ne se privera pas de ce plaisir.

En savoir plus
Jusqu'à Ven mai 13

Daniel Buren redonne des couleurs à la Fondation Louis Vuitton

‘L’Observatoire de la Lumière’ de l’artiste français sera-t-il aussi décrié que ses fameuses colonnes bicolores du Palais-Royal ? Pour en juger, rendez-vous à partir du 11 mai aux abords de la Fondation Louis Vuitton, dont la proue émerge au-dessus des arbres du Bois de Boulogne. C’est en effet sur les voiles de verre du navire de l’art contemporain, dessiné par l’architecte Frank Gehry, que s’affichera la nouvelle œuvre temporaire du peintre et sculpteur Daniel Buren. 

En savoir plus
Par Clotilde Gaillard

Venavi ou pourquoi ma sœur ne va pas bien

La petite Akouélé, comme à son habitude, se tient à l’orée de la forêt et attend son frère jumeau, Akouété, parti depuis des années chercher du bois. Mais Akouélé ignore que les adultes lui ont menti : son frère est décédé il y a déjà bien longtemps. Bien loin d’un récit macabre, ce conte initiatique permet de parler simplement aux enfants d’un sujet sensible. Dès 7 ans.

En savoir plus
Jusqu'à Sam mai 14

Du 16 au 22 mai

L'Après-midi d'un Fœhn

Il ne faut parfois pas grand-chose pour que la magie naisse. Un courant d’air, un sac plastique et voilà que la poésie opère et que l’histoire se raconte. Jongleuse hors pair et scénographe de génie, Phia Ménard a bien compris que le corps n’est pas forcément affaire de chair et d’os mais qu’il se joue ailleurs, dans les mystères de l’imagination. Au centre d’un espace circonscrit par des ventilateurs, le spectateur assiste alors à un ballet improbable de marionnettes surprenantes. Quelques sachets de polymère habités d’air et voilà que la valse prend vie. Une manipulation d'objets en deux volets : 'L'Après-midi d'un Fœhn' à 14h30 pour un public junior et enfin 'Vortex' à 19h pour les adultes.

En savoir plus
Jusqu'à Mar juin 7

Frankie Cosmos

Une cinquantaine. C’est le nombre de singles, albums et EP qu’a sortis Greta Klein, leader du groupe Frankie Cosmos depuis 2009. Si certains artistes se font plutôt rares, publiant un disque toutes les décennies façon D’Angelo, Dr. Dre ou dans un autre genre Laurent Voulzy, cette Américaine, elle, ne fait pas dans la demi-mesure. Pourtant, si on avait pu imaginer un écœurement résultant de cette boulimie artistique, il n'en est rien, le dernier album de la bande étant sans débat possible leur meilleur projet. En enchaînant les tracks très courtes (à peine deux minutes), Greta nous conte des histoires touchantes, honnêtes parfois poétiques, le tout sur fond d’univers pop et de musique rock. C’est simple et subtil à la fois, et bougrement efficace. Définitivement, un vent de fraîcheur souffle sur la scène musicale américaine et, accessoirement, sur l’Espace B dans le 19e arrondissement.

En savoir plus
Jusqu'à Mar mai 17

Nuit des musées

Marre du coût exorbitant du billet d'entrée au musée ? Ca tombe bien : le soir du samedi 21 mai 2016, des centaines d'établissements français ouvrent gratuitement leurs portes au public à l'occasion de la douzième Nuit des musées. Autrement dit, on range son portefeuille, on prépare son casse-croûte (la file d'attente risque d'être longue), on avale un café bien serré et on part à l'assaut d'une flopée d'autres institutions parisiennes.

En savoir plus
Par Clotilde Gaillard

Performances Festiwall

Vingt heures de performances réparties sur deux scènes, pendant deux jours, mettent à l’honneur la diversité des cultures urbaines.

En savoir plus
22 mai 2016

Du 23 au 29 mai

Ibeyi

Révélation de l'année 2015, Ibeyi, duo composé des sœurs jumelles Lisa-Kaindé et Naomi Diaz, partagées entre Paris, Cuba et le Venezuela, se réapproprie la soul sur un premier album où percent des percussions afro-cubaines, des samples hip hop et de discrètes touches électro. Chantant en anglais et en yoruba, une langue africaine importée à Cuba, il offre un alliage qui sort des sentiers battus de la pop mondiale.

En savoir plus
Jusqu'à Lun mai 23

Bis Zum Tod

L’artiste suédois Markus Öhrn achève sa trilogie commencée avec ‘Conte d’amour’ (présenté en 2011) par une pièce tragique et nihiliste intitulée ‘Bis Zum Tod’. Après avoir mis le doigt sur l’inconscient des sociétés occidentales patriarcales dans le premier volet, et décrypté l’hégémonie post-coloniale dans le deuxième, le metteur en scène poursuit cette analyse sociétale dans ce troisième et dernier volet, où il s’intéresse particulièrement à la pensée psychorigide du clan familial, ainsi qu’à l’adhésion aux « valeurs » politiques néo-capitalistes.

En savoir plus
Jusqu'à Sam mai 28

Figaro divorce

Recommandé

Les spectateurs du XXIe siècle n'auront sans doute pas de mal à imaginer la scène, ou en tout cas à la trouver familière. Dans une nuit noire où l'on ne distingue rien à moins de quelques centimètres, Figaro, sa femme et ses maîtres quittent leur pays pour l'exil. Une nuit de danger qui s'achève au poste de police des frontières. Nous sommes en 1936, en pleine montée du nazisme. A l’époque, on ne parle pas encore de migrants, pourtant ils partagent les mêmes craintes, les mêmes espoirs et souffrent des mêmes regards en biais. Chez Odön von Horvath, le personnage de Beaumarchais n'a plus rien d'héroïque ni de fougueux.

En savoir plus
Jusqu'à Sam juin 11

Poetry

Recommandé

Comment la musique influence-t-elle le mouvement ? Qui du geste ou du son est apparu en premier ? Comment les notes se traduisent-elles en danse ? Voilà en somme les questions qui taraudent Maud Le Pladec, chorégraphe et danseuse formée chez Mathilde Monnier et vue dans l’excellent ‘Enfant’ de Charmatz. Après ‘Professor’, elle revient avec ‘Poetry’, un travail chorégraphique de 50 minutes sur la partition musicale ‘Trash TV Transe’ de Fausto Romitelli. Sur scène, un duo de danseurs (Maud elle-même et Julien Gallée Ferré) accompagné du guitariste Tom Pauwels.

En savoir plus
Jusqu'à Jeu juin 2

Porches

Greta Kline et Aaron Maine sont en couple. Les deux sont musiciens, chanteurs et producteurs. Ils partagent le même studio et accessoirement la même chambre. Ils travaillent ensemble, font du rock aux accents électroniques, et ont sorti leurs albums cette année, encensés par la même critique un peu hype. Mais la bonne nouvelle, c’est qu’ils partagent un autre point commun : ils viendront défendre, le même mois, leurs disques respectifs dans la capitale. Pour elle, ça se passera à l’Espace B le 17 mai. Pour lui, ça sera le 25 au Point Ephémère. Il sera accompagné de son groupe, Porches, qui vient de signer un brillant premier album, gorgé de synthé pop et de mélancolie. Et après avoir vu les deux, nul doute qu’on se fera la même remarque : à côté, notre couple, c’est vraiment de la merde

En savoir plus
Jusqu'à Mer mai 25

Charles X

Malgré un pseudo s’apparentant à un roi de France renversé par une révolte, Charles X, originaire de L.A., est bien un artiste très contemporain dont la seule révolution est musicale. Mêlant dans un subtil équilibre chants soul et rap au flow habile, le bonhomme évite en permanence les mélanges trop convenus dans lesquels trop d’artistes R'n'B s’enfoncent. Lui, au contraire, dégage dans ses œuvres un vrai univers personnel, porté par des instrus secs et une belle maîtrise vocale. Le tout en redessinant les contours de la zik, comme le faisaient ses idoles d’Outkast. Pour s’en convaincre, il suffit d’écouter son formidable dernier album, ‘The Revolution… and the Day After’, ou d’assister le 25 mai à son concert à la Maroquinerie. Un conseil, n’emmenez pas votre meuf avec vous, elle risque d’en tomber amoureuse.

En savoir plus
Jusqu'à Mer mai 25

Hansel et Gretel

Qui n'a jamais entendu parler d'Hansel et Gretel, l'un des contes les plus connus des frères Grimm ? Trois indices pour les oublieux : une forêt sombre, une maison en pain d'épices et une vieille sorcière. Voici donc le canevas à partir duquel la Compagnie La Cordonnerie, qui ne joue des classiques que pour mieux les déjouer, tisse son propre conte.A l'envers. La surprise sera grande pour les spectateurs non avertis. Hansel et Gretel, loin d'être de jeunes bambins, deviennent ici des personnes âgées, anciens magiciens à la retraite. Sans le sou, ils vivent sous le même toit que leur fils - qui enchaîne les boulots en intérim - et leur belle-fille.

En savoir plus
Jusqu'à Dim mai 29

My Crazy World

Du 26 au 29 mai 2016, à la Y Galerie, plongez avec avidité dans le monde créé par Christophe Catelain à travers des montages photos ardent. Une explosion de formes et de couleurs, élaborée à partir de plusieurs centaines voir milliers de photo superposées. Caque oeuvre aborde thème relatif à la société qui nous entoure, et notamment celle de la surconsommation, par le biais de nombreuses références pop-culture. Des sujets forts cependant traités avec l'esprit positif et le ton joyeux dont sait faire preuve ce jeune artiste plein de talents.

En savoir plus

Du 30 mai au 5 juin

A bien y réfléchir, et puisque vous soulevez la question, il faudra trouver un titre un peu plus percutant

Ce tout nouveau spectacle de la compagnie des 26000 Couverts est doté d’un titre tarabiscoté qui ne manque pas d’interpeller ses spectateurs : ‘A bien y réfléchir, et puisque vous soulevez la question, il faudra trouver un titre un peu plus percutant’ ou ‘La Sortie de résidence’ – rien que ça ! Comme toujours chez les 26000 Couverts, nous assistons à une répétition publique, dans les coulisses d’un spectacle en cours de réalisation : le texte est en train de s’écrire, les costumes se préparent, le metteur en scène se ravise, les comédiens se débrouillent tant bien que mal – rien n’est abouti mais tout reste possible.

En savoir plus
Jusqu'à Dim juin 12

Tortoise

Une chose est sûre, Tortoise sait entretenir le désir : bien que toujours actif, notamment avec un dernier album (‘The Catastrophist’) sorti en début d’année, le groupe de post-rock américain se fait plutôt rare du côté de la capitale. Autant dire que leur prochaine date à Paris, dans le cadre de la Villette Sonique, est particulièrement attendue : Tortoise ne ressemble à aucun autre groupe, et ne fait jamais deux fois le même concert. Ces parrains du post-rock n’ont en effet plus rien à prouver depuis longtemps, trop occupés à nourrir leurs différents projets et sans cesse travailler leurs instruments respectifs. Ce 31 mai, au Trabendo, les Chicagoans risquent bien d'illuminer la fin du printemps de leur sublime rock aux reflets jazz.

En savoir plus
Jusqu'à Mar mai 31

A War

« Une » guerre et pas « la » guerre. Dès son titre, ce nouveau long métrage de Tobias Lindholm laisse espérer autre chose qu’un énième film d’action prenant pour sujet un conflit armé. Et effectivement, ‘A War’ se présente comme un film de guerre « basse tension », avec certes ses scènes d’action, mais aussi et surtout en contrepoint la banalité du monde civil, et une vraie réflexion sur l’articulation de ces deux mondes. On suit donc autant le soldat interprété par l’excellent Pilou Asbaek et ses troupes en Afghanistan, que sa femme et leurs deux enfants dans leur ville danoise...

En savoir plus

We Love Green 2016

Depuis 2011, le festival We Love Green propose aux Parisiens de passer deux jours sur l'herbe du parc de Bagatelle. Mais cette année, le festival pose ses bagages dans un lieu différent, le magnifique bois de Vincennes. Sur des scènes alimentées en énergie solaire et éolienne, des artistes de différents horizons défileront du 4 au 5 juin, entre électro, rock, pop ou hip-hop. En plus du changement de lieu, We Love Green 2016 propose un tas de nouvelles choses. Time Out a eu envie de faire le point sur cet événement colossal, probablement l’un des plus attendus des Parisiens cet été.

En savoir plus
Par Lorraine Grangette

Les Jeudis Arty

On connaissait les First Thursdays à Londres, avec ses 150 galeries ouvertes jusqu'à 21h le premier jeudi de chaque mois, ses foules, ses performances, ses visites d'expos, son atmosphère festive et ses afters arrosés. On a découvert l'an dernier les Jeudis Arty, nocturne parisienne d'art contemporain qui, forte de ses cinq premières veillées, remet le couvert pour une sixième édition le 2 juin prochain.

En savoir plus
Par Clotilde Gaillard

Le Festival D'DAYS

Du 30 mai au 5 juin 2016, le Festival D'DAYS revient pour une quinzième édition. Pendant une semaine, designers, écoles et musées présentent le meilleur du design. L'occasion de rencontrer les principaux acteurs de ce milieu. Soutenu par des partenaires institutionnels de renom, le festival D'Days voit donc son influence augmenter dans la sphère artistique. Fédérant autour de lui des créateurs tels Baccarat, Boffi ou encore Roger & Gallet. A noter que, cette année, le festival se donne pour objectif de faire comprendre au public comment le design s'inscrit dans nos vies de tous les jours, en réinventant les objets dont nous nous servons au quotidien.



En savoir plus

Alice de l'autre côté du miroir

Six ans après son ‘Alice aux pays des merveilles’, Tim Burton revient à l’univers fantastique d’Alice, cette fois-ci non pas en tant que réalisateur mais en tant que producteur. Une suite attendue de pied ferme, confiée à James Bobin et embarquant la jeune fille, devenue femme, dans une épopée visant à sauver son ami le Chapelier fou. Car, bien que se targuant de réinventer les aventures d’Alice, la première adaptation de l’œuvre géniale et dérangée de Lewis Caroll manquait clairement d’un petit grain de folie. Un comble ! Si 'Alice de l’autre côté du miroir' n’évite pas les redites, reprenant des personnages certes attachants mais qui n’ont pas évolué d’un iota, il se montre toutefois plus audacieux que l’opus précédent. Et c’est ce paradoxe, entre redondance et originalité, qui anime le film.

En savoir plus

Ourcq Living Colors

Cette année, du 4 au 5 juin 2016, le festival Ourcq Living Colors fête ses 10 ans en compagnie de grands noms du street art tels Da Cruz, Shaka, Katre, Mosko ou encore Kan... Une belle façon de débuter le mois de juin avec une explosion d'art, de couleurs et de soleil.

En savoir plus

Weather Festival 2016

Dans le jargon journalistique, on appelle ça un marronnier : un sujet prévisible qui revient chaque année dans notre calendrier. Dans le genre, on peut citer le retour du beau temps, les soldes d’hiver ou le Weather Festival. Il faut dire que depuis quelques années, les mecs de Surprize nous abreuvent inlassablement de festivals taille XXL, déclinés à toutes les saisons (Winter, Summer…). Ils reviennent cette fois-ci pour la quatrième édition du Weather et, encore une fois, ils ont vu les choses en grand. Du 3 au 5 juin, l’un des plus gros événements européens consacrés à la musique électronique accueillera, comme il y a deux ans, des ravers dans l’immense spot du Parc des Expositions du Bourget.

En savoir plus
Par Houssine Bouchama

Commentaires

0 comments