0 J'aime
Epingler

Les galeries de la Rive Gauche

Le meilleur de l'art contemporain côté sud

Vue de l'exposition 'Bugarach' / © Huang Yong Ping / Photo : Fabrice Seixas / Courtesy de l'artiste & Kamel Mennour

Qu'il paraît loin le temps où la rive gauche abritait les galeries parisiennes les plus intrépides, traditionnellement agglomérées autour de Montparnasse et de l'Ecole des Beaux-Arts, puis le long de la rue Louise Weiss (13e) au cours des années 1990 et 2000. Si les antiquaires et les galeries de mobilier, d'art classique, d'arts premiers ou de luxe ont gardé un pied ferme de ce côté de la Seine (notamment dans le 6e), la plupart des adresses d'art contemporain ont déserté les quartiers sud pour s'exiler vers le Marais. Heureusement, quelques exceptions confirment la règle. Kamel Mennour, Loevenbruck, Lara Vincy, Air de Paris, In Camera, Kreo ou Georges-Philippe et Nathalie Vallois tiennent bon face à l'exode massif de leurs compères et continuent de représenter, dignement, la création actuelle au cœur du 13e arrondissement et de Saint-Germain-des-Prés. Que les « Sudistes » se rassurent : si la rive gauche pleure sa vie nocturne, éclipsée par le nord-est parisien, sa culture artistique, elle, n'a pas encore dit son dernier mot. La preuve ci-dessous.

Kamel Mennour

Le flair de Mennour l’amène, très tôt, à exposer les photos de mode hybrides de David LaChapelle ou les subversions white trash de Larry Clark. C’est aussi lui qui introduit Kader Attia et Adel Abdessemed sur la scène parisienne, au début des années 2000. Aujourd’hui, le galeriste a le vent en poupe : Camille Henrot, Claude Lévêque, Huang Yong-Ping ou Anish Kapoor se bousculent sur les murs de ses deux hôtels particuliers.

En savoir plus

Air de Paris

Face à la « désartification » de la rue Louise Weiss, victime de l’exode généralisé des galeries vers le Marais, Air de Paris tient bon. Pilier artistique du quartier, l’espace de Florence Bonnefous et Edouard Merino reste le repaire d’une jolie clique d’artistes (un brin subversifs) dont Liam Gillick, Carsten Höller, Sarah Morris, Bruno Serralongue et Philippe Parreno.

En savoir plus

Georges-Philippe & Nathalie Vallois

Nouveau Réalisme, iconoclasmes et jeune génération : voilà, à peu de choses près, les ingrédients avec lesquels Georges-Philippe et Nathalie Vallois cuisinent la programmation de leur galerie. Ici, les provocations de Paul McCarthy cohabitent avec les sculptures mécaniques de Jean Tinguely, les dessins corrosifs de Winshluss ou les vidéos conceptuelles d’Alain Bublex.

En savoir plus

Loevenbruck

Un vent d’art frais souffle sur Saint-Germain-des-Prés depuis l’arrivée de Loevenbruck en 2001. Virginie Barré, Philippe Mayaux, Bruno Peinado ou Werner Reiterer se partagent les murs de cette galerie pas vraiment comme les autres, toujours prête à interroger l’art conceptuel avec dérision.

En savoir plus

In Camera

L'éclectisme est l'adage d'In Camera, petite havre de photographie du 7e arrondissement. Du moderne au contemporain et du reportage à la photo humaniste, une chose reste sûre : ici, il y a toujours du beau monde aux cimaises, de Jerry Berndt à Jane Evelyn Atwood.

En savoir plus

Denise René

C’est dans l’effervescence de la Libération que Denise René ouvre sa galerie en 1945. Elle joue immédiatement un rôle essentiel dans la découverte et la diffusion de formes d’expression abstraites, des géométries de Mondrian à l’op art de Vasarely. Décédée en 2012 à l'âge de 99 ans, elle laisse derrière elle un véritable culte de l’abstraction qui continue d'exister au sein de ses deux galeries, dans le Marais et sur la rive gauche.

En savoir plus

Lara Vincy

Voilà une galerie, fondée en 1955, qui a su conserver un peu de la verve du Saint-Germain-des-Prés de la grande époque. Après avoir défendu pendant de longues années d’éminents iconoclastes comme Pierre Restany ou Bertrand Lavier, Lilane Vincy (fille de la fondatrice de l’établissement) continue de secouer son monde avec l’aide d’infatigables trublions comme Ben ou Esther Ferrer.

En savoir plus

Galerie Folia

Discrète dans la rue de l’Abbaye, avec une façade kaki sans folies, la Galerie Folia parvient pourtant à se démarquer de l’abondante concurrence artistique qui s’offre dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés. Ouverte en 2016 en lieu et place des anciens locaux de la coopérative Magnum Photos, la Galerie Folia déploie en effet une palette photographique des plus éclectiques. 

En savoir plus
6e arrondissement

Kreo

Forte d’une antenne à Londres et d’une autre à Paris, rue Dauphine, la galerie Kreo n’a d’yeux que pour le Design avec un grand D. Côté contemporain : Ronan & Erwan Bouroullec, Marc Newson ou Konstantin Grcic répondent présents. Côté vintage : quelques pointures du luminaire et du mobilier, avec entre autres Pierre Paulin, Pierre Guariche, Joe Colombo et Vico Magistretti.

En savoir plus

+ De galeries à Paris

Les galeries en banlieue

On ne dirait pas comme ça, mais en termes d'art contemporain, la banlieue n'a pas grand-chose à envier au Marais ou à Belleville. 

En savoir plus

Commentaires

0 comments