0 J'aime
Epingler

Les galeries de l'Est parisien

Art contemporain au quartier du soleil levant

Paolo Giardi, 'You Can Learn a Lot of Things From the Flowers', 2013 / Courtesy de l'artiste et Less is More Projects

Si le Far East de la Rive Droite constituait, il y a quelques années, l'un des bastions de l'art contemporain parisien, aujourd'hui les 11e et 12e arrondissements ont été largement désertés, tant par les galeries majeures (qui n'ont d'yeux que pour le Marais) que par les lieux bourgeonnants, qui préfèrent faire leur nid du côté de Belleville - moins cher, moins gentrifié, plus ouvert. Mais, cachées ici et là entre République, Bastille et le canal Saint-Martin, subsistent tout de même quelques bonnes adresses du marché de l'art. Des électrons libres qui lorgnent notamment vers la toute jeune création, le graphisme, la BD ou l'art urbain.

 

Arts Factory

Après avoir été nomade pendant sept ans, Arts Factory vient de poser ses valises dans un bel espace de la rue de Charonne, amenant avec elle une jolie clique de graphistes, dessinateurs et éditeurs de BD indépendante. Dédiée corps et âme à l’art graphique et aux expressions qui sortent des clous, la galerie ne se contente pas d’exposer des planches. Jean Lecointre, Blexbolex, Anouk Ricard ou Stéphane Blanquet pourront le confirmer : les fondateurs de l’« usine des arts », Effi Mild et Laurent Zorzin, redoublent toujours d’inventivité quand il s’agit de sortir dessins et collages des gonds du papier relié. 

En savoir plus
11e arrondissement

Less Is More Projects

Vous avez dit « galerie » ? Pensez plutôt laboratoire, bureau, showroom numérique… Less Is More Projects se plaît à naviguer à contre-courant. Dans cet espace dédié à la diffusion d’œuvres d’une jeune génération parfois radicale (expos accessibles le samedi après-midi uniquement), on interroge l’idée même de galerie en réinventant l’art et la manière de consommer la création contemporaine.

En savoir plus
11e arrondissement

Magda Danysz

Après avoir conquis le 13e arrondissement de Paris, la galerie Magda Danysz a déménagé près du Cirque d’hiver dans le Haut-Marais en 2007, avec toujours une même idée en tête : sensibiliser le public à l’art contemporain, en mettant l’accent sur le street art et la création numérique.Fidèle à une clique d'artistes émergents, la galerie a vu défiler sur ses murs de nombreuses figures notoires de l’art « urbain » comme Miss Van ou Obey. Transdisciplinaire, elle accueille aussi bien l’art pop surréaliste de Mark Ryden que les délires hybrides du collectif Ultralab, situés quelque part entre animation, sciences et design.

En savoir plus
11e arrondissement

SLOW

Recommandé

L'une des rares galeries du quartier dont on peut repartir avec une œuvre sous le bras, sans avoir à caresser la... moustache de son banquier au préalable. Située entre République et les Filles du Calvaire, SLOW est une mine d'or de sérigraphies, de prints, de gravures et d'œuvres graphiques uniques. Installée depuis 2013 dans une ancienne pharmacie (« ce qui a du sens, nous dit-on, puisque l’art aussi soigne les gens »), cette charmante petite galerie soutient une quarantaine de jeunes artistes qui parlent couramment le langage du photomontage, de la poésie et de la stylisation graphique.

En savoir plus
Oberkampf

Galerie Hebert

La façade de la Galerie Hébert n'a rien d'une devanture habituelle : c'est une fenêtre sur l'art contemporain, ou tout au moins un échantillon soigneusement sélectionné par Conrad. C'est d'ailleurs dans l'atelier de cet artiste-peintre qu'a été établie la galerie en 2007, sur des bases aussi simples que limpides : l'Abstraction. 

En savoir plus
4e arrondissement

Plus de galeries

Par Tania Brimson

+ d'Art et de culture

Afficher plus

Commentaires

0 comments