Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Les musées gratuits à Paris

Les musées gratuits à Paris

Des collections permanentes à la gratuité totale, voici les musées gratuits de la capitale.

Petit Palais
© DR
Par La Rédaction |
Advertising

A Paris, il y a les musées gratuits seulement les premiers dimanches du mois et puis il y a les autres : les musées gratuits tous les jours. Sans distinction de jour ni de saison. S'il est vrai que le projet de « gratuit-ification » des musées nationaux avancé en 2007 est loin d'avoir ouvert les portes des plus prestigieuses collections parisiennes - coucou Pompidou, le Louvre ou le Grand Palais -, quelques expos permanentes ont définitivement fermé leur guichet. De Cernuschi au musée Zadkine en passant par Cognacq-Jay, l'accès libre à bon nombre de musées de la capitale reste une excellente nouvelle. Qui devrait régaler les amateurs de collections insolites.

En quête de bons plans ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir toutes les semaines le meilleur de Paris.

Cognacq-Jay
© DR
Musées

Musée Cognacq-Jay

Le Marais

Accès gratuit aux collections permanentes.

Ce musée intime et cossu abrite une collection assemblée au début des années 1900 par le fondateur de La Samaritaine, Ernest Cognacq, et son épouse, Marie-Louise Jay. Grands amateurs de l’art du XVIIIe, ils se sont essentiellement concentrés sur la France mignarde du siècle des Lumières, et notamment sur des toiles rococo signées Watteau, Fragonard, Boucher ou Greuze, et des pastels de Quentin de la Tour. Les œuvres sont présentées dans des salles lambrissées, agrémentées de fauteuils, de tapisseries, de porcelaines et de sculptures datant de la même époque. Ou comment pénétrer au cœur du XVIIIe siècle, tel qu’il était vu à l'aube du XXe.

© Musée de la Vie Romantique
Musées, Art et design

Musée de la Vie romantique

Saint-Georges

Accès gratuit aux collections permanentes ; Accès payant lorsque les espaces dévolus aux collections permanentes sont utilisés pour des expositions temporaires. 

Les collections rendent hommage au peintre hollandais Ary Scheffer, dont les toiles sont exposées à l’étage, et à George Sand, dont les souvenirs occupent le rez-de-chaussée. La visite des jardins et de ces appartements éblouissants se laisse savourer par qui veut respirer un bon bol de romantisme ; tandis que des expositions temporaires viennent, à l’occasion, étoffer la programmation des lieux.

Advertising
© DR
Art

Musée Zadkine

6e arrondissement

Accès gratuit au musée hors période d’expositions temporaires.

Converti en musée en 1982 selon les souhaits de l'artiste, l'ancien atelier et domicile d'Ossip Zadkine a toujours su conserver l'âme de ces lieux habités pendant une quarantaine d'années par le sculpteur d'origine russe et son épouse peintre, Valentine Prax. De cette dernière, ne reste plus qu'un furtif clin d'œil, émis par un tableau accroché en haut d'un escalier : Zadkine est redevenu le maître de ces lieux encore étrangement marqués par sa présence, et désormais dominés par ses portraits anguleux, ses corps de femmes taillés dans de robustes troncs d'arbre, ses formes elliptiques évocatrices de l'art africain...

© DR
Musées, Spécialisés

Musée de la Préfecture de Police

Quartier latin

Accès gratuit au musée.

La visite vaut le coup. Du moins pour qui s’intéresse un tant soit peu à la criminologie. Elle commence au début du XVIIe siècle, traverse la création de la préfecture de Police par Napoléon, en 1800, et s’achève sous l’Occupation. En chemin, on tombe sur un registre de prison ouvert à la page de Ravaillac, l’assassin de Henry IV, et sur une étude des attentats anarchistes des années 1890. Les tueurs en série Landru et Petiot sont également évoqués, aux côtés d’une collection terrifiante d’armes de crimes.  

Advertising
Arènes de Lutèce
Time Out
Que faire

Arènes de Lutèce

Quartier latin

Accès gratuit.

Gladiateurs et bêtes féroces s’affrontaient dans cette arène de l’époque gallo-romaine (Ier et IIe siècle) qui pouvait accueillir jusqu’à 15 000 personnes. Elle était encore visible pendant le règne de Philippe-Auguste, avant de disparaître sous les gravas. Le site est redécouvert en 1869 à l’occasion de l’ouverture de la rue Monge. Le site comprend aujourd’hui un parc, fréquenté par les footballeurs et les skateboarders du quartier en lieu et place des jeux du cirque.

Le Plateau, FRAC Ile-de-France
© Martin Argyroglo Callias Bey
Art, Galeries d'art contemporain

Plateau

19e arrondissement

Accès gratuit.

Situé à proximité du parc des Buttes Chaumont, Le Plateau expose, depuis son inauguration en 2002, les collections du Fonds régional d'art contemporain (FRAC) d'Ile-de-France à travers une riche programmation d'expositions temporaires, tantôt personnelles, tantôt collectives. Voué, depuis sa création en 1983, à acquérir, conserver et diffuser un maximum d'oeuvres d'art représentatives de la création actuelle, le FRAC conçoit le Plateau à la fois comme une vitrine de ses activités et un espace d'échange et de réflexion entre artistes et public.

Advertising
© Musée de la Légion d'honneur et des ordres de chevaleries / CLacene
Art

Musée national de la Légion d'Honneur et des Ordres de la Chevalerie

Invalides

Accès gratuit au musée.

Fondé en 1802 par Napoléon, l'ordre de la Légion d’honneur a dû attendre 1925 pour avoir son propre musée. Plus largement consacré aux différents ordres du monde entier, il détient plus de 5 000 pièces d'art et de décorations dont la Croix de Malte, l'épée de service de l'empereur Napoléon et le manuscrit du Chant des partisans.

Salles de cinéma

Musée Curie

Jussieu

Accès gratuit au musée.

Niché du côté de Jussieu, accessoirement ancien laboratoire de Marie Curie, ce musée aborde toutes les différentes découvertes du célèbre couple. Visite indispensable pour tous les futurs prix Nobel.

Advertising
Palais d'Iéna
© DR

Palais d'Iéna

Chaillot

Visite gratuite du Palais d’Iéna.

Construit entre 1937 et 1946, le palais d'Iéna abrite aujourd'hui le siège du Conseil économique, social et environnemental. Dans ce chef-d'œuvre classique d'Auguste Perret, on se plaît à se balader dans les monumentaux volumes du bâtiment. Parmi les incontournables : la salle hypostyle, l’hémicycle et le délirant escalier.

Musée du Carnavalet
© DR
Musées, Histoire

Musée Carnavalet

Le Marais

Actuellement en rénovation, le musée est fermé jusqu'à fin 2019.

Bâti en 1548 et remodelé par Mansart en 1660, le palais devient musée d'histoire en 1866, à l’initiative d’un baron Haussmann soucieux de préserver, un tant soit peu, un patrimoine en passe d’être saccagé par les coups de pioche de l’urbanisation.
Les reconstitutions d’intérieurs bourgeois, tout de soies, fils d’or, peintures à l’huile et tapisseries, enveloppent le visiteur dans les parfums et les ambiances d’un autre Paris, embué dans les brumes du passé.

Afficher plus

En savoir plus

© DR
Art

Les musées gratuits le 1er dimanche du mois à Paris

A vous qui êtes sans le sou, ce dossier est pour vous. Alors que les prix des expositions tendent à s’envoler, la sacro-sainte gratuité des musées le premier dimanche du mois perdure toujours dans bon nombre d’établissements parisiens. Et si l’attente peut certes être longue et douloureuse, tel est le prix à payer pour ne pas payer.

Advertising
Art

50 oeuvres d'art incontournables à Paris

On ne compte plus les expositions que tout Paris a vues, que tout le monde a vues, qu'il faut avoir vues. Au risque, parfois, d'occulter les autres trésors que renferment les musées parisiens, notamment au sein de leurs collections permanentes. La rédaction a voulu se pencher sur ces œuvres, toujours fidèles au poste, qui s'exposent du matin au soir au Louvre, à Orsay, au Centre Pompidou ou au Quai Branly, mais aussi dans des lieux moins connus.

Recommandé
    Vous aimerez aussi
      Advertising