0 J'aime
Epingler

12 expos à voir avec Maman

Pour la Fête des mères, emmenez la femme de votre vie voir des chefs-d'oeuvre...

© Museum Ostwall im Dortmund U, Dortmund
'Mère nue en buste, avec enfant sur son bras II', Paula Modersohn-Becker (1906)

Le collier de pâtes que vous lui aviez offert pour la Fête des mères 1991? Mangé en bolo. Les bouquets de fleurs accumulés au fil des années ? Ils gisent piteusement dans un pot-pourri bafouant dix-neuf lois d'hygiène et de propreté. La boîte de chocolats fourrés achetée à la va-vite chez le boulanger ? Cachée au fond d'un placard verrouillé pour éviter les tentations... Bref, vous êtes à cours d'idées de cadeaux pour la Fête des mères ce dimanche et cela commence à sérieusement vous angoisser. Et si, pour changer, vous lui offriez une balade avec vous, bras-dessus, bras-dessous dans un musée ou une galerie d'art ?

D'autant que les expositions actuellement proposées sont à l'image des profils maternels : plurielles. Qu'elle soit coquette, coquine, classique, rétro-chic ou anticonformiste, votre chère et tendre môman trouvera donc forcément culture à son intérêt. Tandis que vous serez, à n'en pas douter, considérés comme l'enfant prodige ayant trouvé le cadeau parfait.

1

Si maman est bordelique... Carambolages

Comme son titre l'indique, l'exposition Carambolages provoque un immense carambolage d'œuvres d'art. Ni chronologique, ni thématique, le parcours, plus mental que scientifique, mélange joyeusement les créations selon leurs affinités poétiques. Cent cinquante d'entre elles, de François Boucher à Annette Messager en passant par Rembrandt, Man Ray ou Alberto Giacometti, se retrouveront ensemble dans les galeries du Grand Palais sous la direction du grand historien de l'art et commissaire d'exposition Jean-Hubert Martin. Bref, l'exposition Carambolages sera probablement surprenante, percutant les genres, les supports et les époques. 

En savoir plus
Par La Rédaction
2

Si maman est une rockeuse... Velvet Underground

Cinquante ans après la sortie du premier album du Velvet Underground – sur la pochette duquel on pouvait voir une banane dessinée par Andy Warhol – la Philarmonie de Paris retrace la genèse du célèbre groupe des années 1970. Au travers de l'exposition 'Velvet Underground', la première produite par la Philharmonie de Paris, elle refait le portrait d’un des combos les plus obscurs mais aussi les plus influents de l'histoire du rock. Lou Reed et sa bande ayant en effet inspiré Iggy Pop, David Bowie et bien d’autres. 

En savoir plus
Par La Rédaction
3

Si maman aime le changement... Visiter Auvers-sur-Oise

« Gravement beau. » Voici comment Vincent van Gogh décrivait à son frère Théo, dans ses correspondances, Auvers-sur-Oise. Cette petite commune est en effet un hameau de verdure paisible et charmant, situé à une trentaine de kilomètres de Paris seulement. « Pleine campagne caractéristique et pittoresque » (toujours selon les dires du peintre néerlandais), Auvers a d’ailleurs su séduire de nombreux artistes, principalement impressionnistes. Ainsi, Vincent van Gogh mais aussi Charles-François Daubigny, Paul Cézanne ou Camille Pissarro sont venus y puiser l’inspiration. 

En savoir plus
Par Clotilde Gaillard
Advertising

Plus d'expos

Maite Sant - Ovni

Grâce à un style incandescent et proche de la gravure de John Tenniel, l’artiste reproduit des figures mystiques du Tarot en les passant au filtre gothique. 

En savoir plus
Loft du 34 , 6e arrondissement jeudi 25 mai 2017 - dimanche 28 mai 2017
Advertising

Commentaires

0 comments