Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Que faire à Paris en octobre ?
 Le Hasard Ludique
© Eetu Ahanen / Le Hasard Ludique

Que faire à Paris en octobre ?

Festivals, spectacles, expos, restos : découvrez tous les inratables à faire en octobre 2020.

Par La Rédaction
Advertising

Qui dit automne dit arrivage en masse de bons plans ! Nouveaux restos, expos à ne manquer sous aucun prétexte, films du moment... Histoire de ne pas en perdre une miette, Time Out vous a mitonné un condensé jouissif des meilleurs plans à faire à Paris tout ce mois-ci. Un very best of de chacune de nos rubriques ! Idéal pour que vous soyez, pour paraphraser 113, le prince de la ville.

Les meilleurs plans du mois de septembre 2020 à Paris

Festival d'Automne
Festival d'Automne
Festival d'Automne

1. Assister au Festival d'Automne et son programme théâtral pantagruélique

Théâtre Paris, Ile de la Cité

C'est un événement marqué par le sceau de l'incontournable. Depuis quasiment 50 ans, le festival d'Automne à Paris secoue la rentrée artistique de la région à grands renforts de ballets, pièces et propositions en tous genres. Dans le pantagruélique programme, à l'intérieur duquel chacun devrait trouver son compte, on relèvera les créations de la saison Africa 2020 ainsi que les fameux portraits du festival.

Advertising
© MAD
© MAD
© MAD

3. Prendre un grand bol d'art frais avec les meilleures expos du moment à Paris

Art

Le grand bol d'art frais ? Ça faisait plusieurs mois qu'on en était privé à Paris. Mais alors que le confinement semble derrière nous, on voit ici et là rouvrir les musées et galeries parisiennes, avec dans leur sillage la reprise des expos. Des emballeurs Christo et Jeanne-Claude en passant par la reconstitution de Pompéi, les rétrospectives pépites sont déjà au rendez-vous. Régalez-vous !

© Mahka Eslami / Refugee Food Festival
© Mahka Eslami / Refugee Food Festival
© Mahka Eslami / Refugee Food Festival

4. Dîner solidaire grâce au génial Refugee Food Festival

Actualités Dans nos Assiettes

Plus les années passent et plus le Refugee Food Festival s'installe comme l'un des événements phares de l'année. L'idée ? Que les restaurateurs ouvrent leurs cuisines à des réfugié.e.s. Et la progra envoie du lourd : rien que dans la capitale, une dizaine de restos bien connus des foodies (et validés par Time Out !) participent à l'opération. Comme (au hasard), Septime, la table gastronomique dépoussiérée cornaquée par Bertrand Grébaut, qui jouera du piano avec Magda Gegeneva pour un dîner franco-géorgien sur fond d'accords mets et vins. Mais aussi L'Ami Jean, le bistrot boisé de papa Jégo, qui mettra de côté le naf naf pour mitonner avec Harouna Sow ris de veau et mafé, le parfait combo !

Advertising
© Succession H. Matisse

5. Visiter la tant attendue expo Matisse, comme un roman

Art Centre Pompidou (Musée national d'Art moderne), 4e arrondissement

Dites, avec Matisse à Beaubourg, on tiendrait pas là l'une des expos les plus attendues de l'année ? A l'occasion du 150e anniversaire de sa naissance, le Centre Pompidou consacre une rétrospective XXL au chef de file du fauvisme, retraçant soixante années de créations, et tout particulièrement sa relation avec l'écriture. Tout au long des neuf chapitres de l'expo, et presque autant de Matisse différents, on admirera une tripotée d'œuvres aux formats très divers, issues de collections du monde entier, et dont certaines n'ont pas été montrées depuis plus d'un demi-siècle en France. Avec, entre autres, Intérieur aux auberginesJazz, son apport au livre illustré des Poésies de Mallarmé, ainsi que la Tête blanche et rose.

© La Sauge
© La Sauge
© La Sauge

6. Débouler sur le "Terre terre" avec cette nouvelle ferme urbaine de 3000 m2

Actualités Vivre en Ville

La Green asso La Sauge qui, après avoir mis sur orbite l'excellentissime Prairie du Canal (une folle ferme en permaculture, pieds dans l'eau à Bobigny), reprend fourche et râteau pour débroussailler un immense terrain du côté d'Aubervilliers, à 15 minute à pied du parc de la Villette ! Au programme ? Fruits, légumes, mais aussi pizzeria bio, hip-hop, théâtre...

Advertising
© Laurence Revol
© Laurence Revol
© Laurence Revol

7. Combiner cuisiner et ciné chez Fulgurances

Actualités Dans nos Assiettes
Depuis juillet dernier, l'Entrepôt, lieu de vie du 14e arrondissement, accueille le gastronomique Fulgurances. De ce partenariat est née l'idée d'associer cuisine et cinéma. Une façon habile pour le spot culturel de se renouveler, en se diversifiant. Tout au long de ce cycle, qui court du 20 septembre au 18 octobre, de jeunes chefs(ffes) ou sommeliers(ères) ayant un lien fort avec le quartier présenteront un film de leur choix, puis s'en inspireront pour cuisiner un dîner à la suite de la séance.
Les Bains Paris
Les Bains Paris
Photograph: Les Bains Paris

8. S'offrir un dîner dans la mythique piscine des Bains

Actualités Dans nos Assiettes

En attendant la reprise de l'activitée dans l'hôtel et dans le night-club, les équipes ont su réinventer complètement le lieu avec une programmation délirante, façon festaurant… Désormais, vous pouvez organiser un repas avec vos potes dans l’iconique club où tant de stars ont rocké le dance-floor… Réserver une table dans la Suite penthouse du palace avec un service ultra VIP… Ou encore dîner tout au fond de la piscine (Adjani likes this) dans la mythique piscine du club.

Advertising
Le Louxor
Le Louxor
Le Louxor / DR-Wiki

9. Soutenir les cinémas indépendants parisiens en enchaînant les films de qualité

Cinéma

Après trois (longs) mois loin des salles de cinoche, nous obligeant à binge-watcher compulsivement tout le catalogue Netflix, il est de nouveau possible de se confiner sur les sièges carminés des salles de cinés. Pour l’occasion, Time Out a voulu rendre hommage aux établissements historiques de la cinéphilie parisienne : des salles obscures indépendantes, qui luttent contre la gentrification accélérée et survivent à la concurrence des grands groupes (et du streaming). Au-delà d’une programmation souvent pointue, tendance art et essai, chacune d’entre elles a su garder ce petit truc en plus : une âme. La preuve avec cette sélection !

DR
DR
DR

10. Se faire un quatre mains d'exception dans le nouveau concept d'Antonin Bonnet (Quinsou)

Actualités Dans nos Assiettes

On ne l'arrête plus ! Après avoir lancé sa Boucherie (Boucherie Grégoire) à deux enjambées de son resto étoilé Quinsou, le chef Antonin Bonnet rénove une partie de l'appartement à l'étage de sa sublime planque à viande pour en faire une espèce de resto-résidence. Le concept rappelle un peu les modèles de Fulgurances ou de L'Appart by ONA. Des chef.fe.s sont invités pour des quatre mains d'exception. Avec, en première cheffe invitée, la très demandé Céline Pham, toque itinérante plébiscitée par les foodies, et sista du trublion culinaire Julien Pham (Phamily First).

Recommandé

    Vous aimerez aussi

      Advertising