Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Que faire à Paris ce mois-ci ?

Que faire à Paris ce mois-ci ?

Films, spectacles, expos, concerts : tous les événements à ne pas manquer ce mois-ci.

Par La Rédaction |
Advertising

Tous les mois, Time Out vous fait un condensé jouissif et immanquable des meilleurs plans à Paris. Entre expos, pièces de théâtre, cinéma et autres restos et bars, toutes les rubriques seront représentées. Idéal pour que vous soyez, pour paraphraser 113, le prince de la ville. A vos agendas !

En quête de bons plans ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir toutes les semaines le meilleur de Paris.

Les meilleurs plans du mois

Actualités, Art

“Yves Klein, l’infini bleu” : une nouvelle expo immersive à l’Atelier des Lumières !

Cerise sur le projo : en parallèle de l’expo, le studio de création Cutback présentera la création Yves Klein, l'infini bleu, conçue spécialement pour l’Atelier des Lumières. Une expo immersive d’une dizaine de minute qui permettra d’admirer une sélection de 90 œuvres et 60 images d’archives, mettant en lumière la pluralité de la carrière de l’artiste, loin de se limiter au mondialement célèbre IKB (International Klein Blue). C’est ainsi qu’on retrouvera ses Anthropométries, Cosmogonies et ses Reliefs Planétaires ou encore tout un tas de Monochromes.

Voyez-Vous
Art

Faire corps – Adrien M & Claire B

La Gaîté Lyrique, Arts et Métiers

Dès qu'il s'agit de triturer la perception du monde au moyen de nouveaux procédés technologiques, la Gaîté lyrique n'est jamais bien loin. Alors qu'on a encore en tête les live audiovisuels 360° de la dernière Nuit Blanche, voilà que s'avance Faire corps, la nouvelle expo de l'institution. Imaginée par la compagnie d'arts visuels Adrien M & Claire B, elle se voudra immersive et interactive au possible à travers une tripotée d'installations à rendre jaloux un kaléidoscope.

Advertising
Bars, Bars à vins

Stéréo

Saint-Georges
4 sur 5 étoiles

Et encore un ! Après avoir été les premiers à déterrer Montezuma – cool planque à Bourse alliant vinyles et jaja nature –, voilà qu’on vous dégote une toute nouvelle pépite dans la même veine, cette fois du côté de la Nouvelle-Athènes. Un joli pousse-disques en pierre brute, béton et néons DCW, alignant baffles design Triangle, comptoir à platines, et plus de 50 réf de vin, à déguster sur place ou à emporter au prix caviste.

© Cyrille Weiner, avec l’aimable autorisation de SOA Architectes
Art, Galeries d'art contemporain

Ouverture de la toute nouvelle fabrique culturelle d'agnès b. !

Quartier de la Gare

Agnès b. en a rêvé pendant des années, et cette fois, elle l’a fait : sa Fab., un lieu destiné à montrer sa collection d'art contemporain, va ouvrir ses portes – si tout se passe bien – à la fin du mois de janvier dans le 13e arrondissement, au niveau de la place Jean-Michel-Basquiat (à qui elle a acheté une œuvre dès 1984). Côté mensurations, le bébé se porte bien avec 1 400 mètres carrés répartis sur deux étages. Le cœur de la Fab. ? Cet espace de 800 mètres carrés où seront exposées à tour de rôle près de 5 000 pièces de la collection de la créatrice.

Advertising
Photograph: Brutus
Restaurants, Crêperie

Chandeleur : 8 crêperies d'anthologie

Une envie soudaine d'honorer la Chandeleur, ou un furieux désir de Bretagne ? Peu importe, vous êtes à la recherche d'une TRÈS bonne crêperie. Bonne nouvelle : la capitale se défend pas mal quand il s'agit de faire chauffer le billig. Bien entendu, ce ne sera pas exactement comme si vous mangiez votre galette saucisse sur un marché rennais... Mais en bonne Malouine, ayant grandi entre le beurre Bordier et les épices Roellinger, comptez sur nous pour vous dégoter le fin du fin. Voici les meilleurs planques où dévorer une complète d'anthologie ou faire une pause sucrée pour le goûter. 

© DR / Les Grands Voisins
Que faire

Carnaval Sauvage ↝ Les Grands Voisins

Les Grands Voisins, Montparnasse

On le sait depuis le début : le site des Grands Voisins est voué à disparaître. Spoiler : nous sommes arrivés à l'ultime saison. Mais avant de définitivement baisser le rideau et de remercier la régie, les dernières de nombreux événements vont s'enchaîner jusqu'au bout de l'été. Le 29 février, c'est le carnaval annuel qui s'apprête à dire au revoir. Et après le thème animal de l'an passé, cette édition sera sauvage ou ne sera pas. L'idée ? Venir déguiser et faire un foin pas possible.

Advertising
Bars, Bars à cocktails

Bar OGATA

Le Marais
3 sur 5 étoiles

L'arrivée ressemble au début d'un luxueux escape game rétrofuturiste. Dans le vaste hall brutaliste, où de discrets ventilateurs brassent le silence parfumé, un escalier barré d'un canard en bois, des massives portes cuivrées et… personne. Avec l'aide du sympathique vigile, on arrive à attirer l'attention de celui qui octroie le passage depuis les hauteurs : une volée de marches et deux étages plus tard, nous voilà autorisé à nous asseoir à la lourde table en bois de fer abritée sous un sarcophage de béton qui ne laisse voir que les jambes du personnel, discret comme des ninjas agoraphobes. Le bar séduira les amateurs d'introspection ouatée et de verres diaphanes. Les autres se sentiront de trop.

© Paris, musée d’Orsay, donation de la petite-fille d’Auguste Pellerin, 1969
Art

Cézanne et les maîtres. Rêve d'Italie

Musée Marmottan-Monet, 16e arrondissement

« Je suis ton maître ». Non, la saga Star Wars ne s'apprête pas à jouer les prolongations au musée Marmottan. Mais il se dégage clairement de cette expo un petit parfum de transmission cher à George Lucas. A travers une soixantaine de toiles, c'est le rapport de Paul Cézanne à la peinture italienne à travers les siècles qui va être mis en lumière.

Advertising
© Culturespaces / Nuit de Chine
Art

Monet, Renoir… Chagall. Voyages en Méditerranée

Atelier des lumières, Paris

Atelier des lumières, saison 3. Après une rétrospective des œuvres de Van Gogh, l’établissement nous ressert du cultissime avec une nouvelle expo 2.0. Plusieurs monstres sacrés de l’art vont se retrouver sous le feu des (140) projecteurs (laser), pour une création à la fois sonore et visuelle. Leurs noms ? Monet, Renoir, Chagall, Picasso, Matisse, Signac, Derain, Vlaminck ou encore Dufy apparaîtront tour à tour sur les écrans, autour d’un thème commun : « les voyages en Méditerranée ». Immanquable.

Shopping, Brocante

Rétro Vintage Market à Ground Control

Ground Control Gare de Lyon, Bercy

Quoi de mieux qu'une friche pour accueillir un marché vintage ? Les dimanches 23 février et 22 mars, Ground Control héberge une nouvelle édition du Rétro Vintage Market. Sur les étals de cette brocante, on retrouvera tout un tas de fringues, d'objets en tout genre et d'accessoires allant du début du XXe siècle aux années 1980. Au hasard de votre chine, attendez-vous à dégoter des robes de pin-up, des vinyles, des vieilles plaques publicitaires et peut-être même des bigoudis.

Advertising
Que faire

Illumination féérique de Thoiry

Parc de Thoiry,

Parmi les dadas du moment des Parisiens, les lanternes et les illuminations sont sacrément bien placées, en témoigne l'engouement pour celles du Jardin des plantes. Cette fois, on vous emmène un chouïa plus loin puisque c'est à Thoiry que l'événement se déroule, mais le déplacement vaut clairement le coup. Pour cette seconde édition du festival Thoiry Lumières Sauvages, ce sont plus de 700 (!) lanternes inédites représentant animaux et personnages qui ont investi le parc du château et les jardins. 

© Guillaume Fandel
Art

Christian Louboutin : l'Exhibition[niste]

Palais de la Porte Dorée Aquarium Tropical, Bel-Air

Les cinéphiles ont leur grand blond et sa chaussure noire, les modeux Christian Louboutin et sa semelle rouge. Au cœur du palais de la Porte-Dorée, là où le créateur a découvert son obsession pour les talons, on découvrira une exposition retraçant les près de trente ans d'activité de Louboutin, au travers notamment de sa fascination pour les voyages. Aux côtés d'une tripotée d'escarpins iconiques, certains modèles seront dévoilés pour la première fois au public.

Advertising
Restaurants, Méditerranéen

Django

Saint-Georges
4 sur 5 étoiles

Squattant une ancienne boutique de guitares, ce bar à manger libéré façon Django Unchained est LE nouveau repaire noctambule du South Pigalle : fermeture à 2h du mat’ tous les soirs et cuisine ouverte jusqu’à 23h ! Pas de jazz manouche ici (même si Django Reinhardt créchait à 20 mètres de là) mais un aquarium design intégralement vitré, surmonté d’un néon rose, avec comptoir en fer à cheval et bouquets d’herbes séchées.

Art, Textile

Marche et démarche, une histoire de la chaussure au MAD

Musée des Arts décoratifs, Louvre
4 sur 5 étoiles

En cette période de soldes, il y a sûrement une paire de pompes à -70 % qui vous a fait craquer. Mais savez-vous qu’en plus de mettre en valeur vos fringues, la chaussure raconte une histoire vieille de plusieurs siècles ? Pour conjuguer amour du style et de l’Histoire, rendez-vous au MAD qui poursuit sa programmation axée sur le rapport au corps et à la mode à travers cette expo consacrée à la chaussure.

Advertising
© Comédie-Française
Théâtre

Angels in America

Comédie Française (Salle Richelieu), Louvre

Iconique œuvre de l'Américain Tony Kushner, Angels in America fait son entrée au répertoire de la Comédie-Française, avec une mise en scène signée par le réalisateur Arnaud Desplechin. Une pièce qui nous téléporte dans le New York de la seconde moitié des années 1980, entre conservatisme reaganien, guerre froide, menace nucléaire et épidémie de sida. A la distribution : huit comédiens interprétant 23 personnages et en filigrane, un questionnement sur le monde d'aujourd'hui.  

Collection Raphaël Gaillarde, dist. RMN-Grand Palais:Raphaël Gaillarde © RMN-Grand Palais-Gestion droit d’auteur pour Raphaël Gaillarde © ADAGP, Paris 2019 pour Pierre Soulages
Art, Peinture

Soulages au Louvre

Musée du Louvre, Louvre

S'il y a bien un peintre français à qui l'expression « monstre sacré » colle parfaitement, c'est lui. Pierre Soulages, 100 ans (!) et huit lumineuses décennies emplies d'infinies déclinaisons et de réflexions sur le noir. A l'accrochage de cette rétrospective au Louvre, une vingtaine d'œuvres retraçant toutes les périodes créatives de l'artiste, des débuts en 1946 à sa découverte de l' « outrenoir » au crépuscule des années 1970. On y zieutera également des tableaux récemment peints, dont de très grands formats. Et juste pour info, le peintre français rejoint Picasso et Chagall au rayon des artistes exposés de leur vivant au musée du Louvre. Rien que ça.

Advertising
Soirées, Karaoké

L’Ecran Pop présente Grease

Grand Rex, Sentier

Karaoké. Comédie musicale. Deux activités dont la simple évocation provoque l’émeute dans le cerveau de bon nombre de Parisiens. Alors imaginez l’alliance de ces deux choses. L’Ecran Pop propose justement de lier ces deux guilty pleasures, le tout dans le cadre plus que prestigieux du Grand Rex. Et après Mamma Mia, Les Demoiselles de Rochefort et Bohemian Rhapsody, c’est Grease qui a été adapté.

Art, Art contemporain

Christian Boltanski, faire son temps

Centre Pompidou (Musée national d'Art moderne), 4e arrondissement
4 sur 5 étoiles

Rares sont les artistes qui peuvent se payer le luxe d’organiser eux-mêmes leur rétrospective au Centre Pompidou. Et trente-cinq ans après sa première expo dédiée à Beaubourg, c’est Christian Boltanski himself qui invite les amateurs d’art contemporain à (re)découvrir son travail à travers 50 œuvres sélectionnées par le plasticien parisien de 75 ans. Sous le commissariat de Bernard Blistène – oui, oui, le directeur de Pompidou –, le plus gros centre d’art contemporain de la capitale met les petits plats dans les grands pour clôturer la décennie.

Advertising
Bars, Bars à cocktails

House Garden

Roquette
4 sur 5 étoiles

En poussant la porte du House Garden, petit bar planqué vers Charonne, on biche comme un Jean-Pierre Pernaut découvrant un nouveau tailleur de sabots dans un village du Cantal. Oui, il existe encore des artisans du cocktail hors des sentiers mixés, des modestes passionnés du sirop maison, des compagnons du shaker qui ouvrent des lieux, sans tambour ni concept. Olivier Martinez (ex-Hoxton) et Yann Salentin (passé par le Pullman Montparnasse) ont une barbe chacun mais une vision commune d’un lieu cool : des bons produits et un accueil comme à la maison.

© Hartung, Hans
Art

Hans Hartung. La fabrique du geste

Musée d’Art Moderne de Paris, Chaillot
4 sur 5 étoiles

Lorsque l’on évoque les musées dédiés à l’art contemporain à Paris, on pense tout de suite au centre Georges-Pompidou ou au Palais de Tokyo. S’il est plus discret, le musée d’Art moderne n’en est pas moins stylé et revendique aussi sa place dans le paysage artistique de la capitale. Après un lifting d’un peu plus d’un an, le MAM revient dans le game avec une rétrospective dédiée au peintre allemand Hans Hartung (1904-1989), qui n’avait pas été mis à l’honneur à Paname depuis 1969. De grosses promesses donc, mais qu’en est-il vraiment ? 

Advertising
Bars, Bars à cocktails

Dirty Lemon

Saint-Ambroise
4 sur 5 étoiles

Vous avez encore besoin d’une preuve que le cocktail est devenu une part intégrante de la gastronomie, au même titre que les herbes aromatiques ou les serviettes pliées en chapeau pointu ? Très bien. Alors partez vite pousser la porte discrète du Dirty Lemon de la Palestinienne Ruba Khoury. Cette cheffe qui en impose côté popote (elle est passée par Yam’Tcha, Septime et Bonhomie) a opté pour un bar plutôt qu’une table. C’est pas un signe, ça ? La mignonne petite salle en pierres grattées, appliques laiton, velours saumon et fleurs séchées a une bonne dégaine de championne des apéros gourmands.

Art, Photographie

Le monde selon Roger Ballen

Halle Saint Pierre, Montmartre
5 sur 5 étoiles

Entre la réalisation du clip I Fink U Freeky de Die Antwoord ou sa photo iconique Dresie and Casie, Twins, Western Transvaal, Roger Ballan s’est fait un nom comme photographe de l’étrange. 69 ans et une trentaine d’années de photo derrière lui, l’ancien géologue se refuse aux conventions, évoluant en marge du milieu, et ne provoque chez le spectateur que des sentiments extrêmes, de l’amour à la haine. Pas de surprise donc lorsqu’il choisit la Halle Saint-Pierre, espace parisien dédié à l’art brut, pour sa première rétrospective française.

Advertising
© Agence Engasser
Actualités, Musique

Ouverture à Barbès d'un lieu de 5 étages entièrement dédié à la musique

Entre la fermeture du mythique studio Davout ou celle de la salle de concert La Mécanique Ondulatoire, la scène musicale parisienne était plutôt habituée à tirer la tronche ces dernières années. Avec l'ouverture du 360 Music Factory le 21 janvier, il semblerait que 2020 commence sous de meilleurs auspices. Le 360 Music Factory est un lieu de cinq étages, situé rue Myrha à Barbès, entièrement dédié à la création musicale.

© Biche
Musique, Rock et rock indé

Biche

La Maroquinerie, Ménilmontant

Avec leur premier album La Nuit des Perséides, Biche s'épanche aussi du côté de la toile, avec des sonorités à l'allure de BO des années 1970 que n'aurait clairement pas renié François de Roubaix. Ajoutez à cela une incursion du côté des plus belles épopées de Tame Impala, des textes en français ainsi que des thématiques astronomiques bonnes à refiler une angine de cerveau à Thomas Pesquet, et vous tenez l'une des plus belles créations pop du moment.

Advertising