Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Que faire à Paris ce mois-ci ?
©gogojungle

Que faire à Paris ce mois-ci ?

Films, spectacles, expos, concerts : tous les événements à ne pas manquer ce mois-ci.

Par La Rédaction
Advertising

Tous les mois, Time Out vous fait un condensé jouissif et immanquable des meilleurs plans à Paris. Entre expos, pièces de théâtre, cinéma et autres restos et bars, toutes les rubriques seront représentées. Idéal pour que vous soyez, pour paraphraser 113, le prince de la ville. A vos agendas !

En quête de bons plans ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir toutes les semaines le meilleur de Paris.

Les meilleurs plans du mois

© Caché

1. Caché (Restaurant)

5 sur 5 étoiles
Restaurants Italien Père-Lachaise

Y a pas à dire, il porte bien son nom çui-là. Planqué au fond d’une villa ouvrière paumée en plein Alexandre Dumas, un spot de rêve où quelques petits malins bien rencardés viennent bruncher et dîner sur résa (en ligne). Pour toucher le Graal, il faut passer la grille en fer forgé, longer les façades taguées et tourner à gauche au fond de l’impasse. Au bout ? Pas de guet-apens à la The Wire, mais un maxi-loft indus’ sous verrière, inondé de lumière qui vous coupe la chique : laiton et laque noire, bouquets de fleurs à gogo, marbre et bois patiné et duo de canapés encerclant une grande table basse… 

© DR

2. Journée Internationale des droits des Femmes à Paris

On vous épargne le traditionnel répertoire de plaisanteries bien grasses (« haha, la femme n'a qu'une journée, nous les hommes, on en a 364 ! »)... Officialisée par les Nations unies en 1977 (seulement), puis en France en 1982, la Journée internationale des droits des femmes a vraiment décollé au cours de ces dernières années. Il était temps ! Une sélection all inclusive et intergénérationnelle, à partager avec vos sœurs, amies, mères, amoureuses… Mais aussi vos frères et maris (voire pères, ça fera du bien à certains). On n'oublie pas non plus les fauché(e)s, avec tout plein de plans gratis ou spécial petits budgets.

Advertising
© Luc de Lagontrie / Soukmachines

3. KARNASoUK - SoUKMACHINES

Musique Festival de musique Kilowatt, Paris et sa banlieue

On vous avait prévenus, l'année 2020 de Soukmachines s'annonce très chargée avec trois (ré)ouvertures de lieux. Il faut dire qu'on ne souffle pas tous les ans sa quinzième bougie. La célébration débutera les 27 et 28 mars avec la nouvelle édition du Karnasouk, une kermesse qui ravira une nouvelle fois les marathoniens de la noce avec un programme de 25 heures de sauterie. Si l'on ne connaît pas encore les contours exacts de la programmation du festival, on peut vous assurer que vous en prendrez plein les mirettes avec une scénographie à faire pleurer un œil de verre.

© Culturespaces / Nuit de Chine

4. Monet, Renoir… Chagall. Voyages en Méditerranée

Art Atelier des lumières, Paris

Atelier des lumières, saison 3. Après une rétrospective des œuvres de Van Gogh, l’établissement nous ressert du cultissime avec une nouvelle expo 2.0. Plusieurs monstres sacrés de l’art vont se retrouver sous le feu des (140) projecteurs (laser), pour une création à la fois sonore et visuelle. Leurs noms ? Monet, Renoir, Chagall, Picasso, Matisse, Signac, Derain, Vlaminck ou encore Dufy apparaîtront tour à tour sur les écrans, autour d’un thème commun : « les voyages en Méditerranée ». Immanquable.

Advertising

5. La Liquiderie Bar

4 sur 5 étoiles
Bars Bars à bières Folie-Méricourt

Téma ces tireuses ! On ne voit qu’elles à peine arrivé à la Liquiderie, coolosse cave à manger qui a osé le dépouillement indus’ (béton ciré, néons blancs et mobilier ferreux) au milieu des bouis-bouis à bo bun et néons en mandarin (à Belleville, quoi). Vingt becs chromés qui débitent 15 bières artisanales mais aussi – surprise – cinq vins nature dûment sélectionnés par Julien Maillet, exigeant taulier de la Liquiderie Cave (maison mère à 11 minutes à patte). Comme on aime bien les catégories, on se dit « voilà un chouette bar à bière qui ose du vin ».

© Le Bureau des Légendes / Jessica Forde

6. Un escape game vous plonge dans l'univers du “Bureau des légendes”

Actualités Insolite

A partir du 2 mars, un escape game estampillé Bureau des légendes s'apprête à vous immerger dans l'univers bourré d'espions imaginé par Eric Rochant. Un sacré bon tuyau pour célébrer comme il se doit la sortie imminente de la 5e saison de la série de Canal+. Un plan forcément sous couverture : si l'on sait que la mission se déroulera dans un spot de 300 mètres carrés au niveau du métro Odéon, l'emplacement précis reste confidentiel. 

Advertising
© Puxan Photo

7. Back in Black Coffee

5 sur 5 étoiles
Restaurants Café-restaurant Roquette

Hourrah ! Après KB Coffee Roasters dans le 9e (2010), Nicolas Piégay, pionnier du café de spécialité à Paris, récidive avec ce vaste spot de 200 mètres carrés, boutique/atelier/coffee shop dépotant de 9h à 17h des assiettes ultra-goûtues. Baie vitrée sur rue, piliers grattouillés, plantes vertes, murs en béton brut… Amy Winehouse et son Back to Black en tête, on déboule dans une grande salle indus' avec, sur la droite, un long couloir sous verrière featuring comptoir de 8 mètres (!) et tabourets, où savourer son kawa en tête à tête avec une imposante La Marzocco Strada : expresso (2,50 €), cafés filtre exprimés sur V60 et Aeropress de compète (6 € chaque)… Mais aussi des spécialités glacées à la tireuse, dont une trop rare cascara – infusion de cerise de café – à 5 €… Le tout avec vue sur l’atelier de torréfaction et la cuisine ouverte au fond.

Zone Sensible
Zone Sensible
© Jean Pierre Sageot

8. Réouverture de la Zone Sensible

5 sur 5 étoiles
Que faire Balades et excursions Paris et sa banlieue

C'est l'histoire de la plus vieille ferme maraîchère encore en activité aux portes de Paris. Exploitée depuis le XIXe siècle, cette parcelle de quasiment 4 hectares située tout au bout de la ligne 13, à Saint-Denis, aura été pendant près d'un siècle le fief de la famille Kersanté et de leurs rangées de salades. Des salades au milieu des barres d'immeubles, qui l'eut cru ? 

Advertising

9. Une pluie de parapluies roses suspendus en plein 8e arrondissement !

Actualités Vivre en Ville

Et le ciel de Paris se couvrit de parapluies roses. Derrière cette incantation à l'allure de délire acidifié se cache le monumental Umbrella Sky Project de l'artiste portugaise Patricia Cunha. Lancé en 2012 au Portugal, ce projet, qui propose de recouvrir les rues du monde entier (Tokyo, Séoul, Saint-Pétersbourg…) de centaines de parapluies arty, revient à Paris après nous avoir régalés d’un trip multicolore en 2019. Carton Instagram dans 3, 2, 1… Cette étape parisienne durera jusqu’au 3 mai 2020, de nouveau du côté du Village Royal, à deux pas de l'église de la Madeleine.

© Griffon

10. Griffon

4 sur 5 étoiles
Bars Bars à cocktails Le Marais

On va boire un coup chez ma tante ? Non, pas chez tata Claudie mais « chez ma tante », le nom populaire qu’on donnait au Mont-de-Piété (devenu Crédit municipal de Paris), où les gens dans le besoin vont placer des objets en gage contre du liquide. Aujourd’hui, avec Renaud Barillet (La BellevilloisePoinçon…) à la manœuvre, le Griffon nidifie – pour trois ans – dans une vaste galerie de cette adresse mythique (ouverte depuis 1797 tout de même). Pour rester dans l’esprit du lieu et le bizarre inventaire des objets déposés par les nécessiteux, la déco se la joue brocantesque, avec mobilier chiné dans tout le XXe siècle : fauteuils 70’s dépareillés, miroirs piqués, lustres soufflés et même tête de zèbre empaillée. On remarque que finalement, le but de l’endroit reste à peu près le même : fournir du liquide à des gens qui en demandent.

Advertising
BEATRICE.MOLEY

11. AVE Pizza Romana

4 sur 5 étoiles
Restaurants Pizza Folie-Méricourt

Oubliez les pizzas joufflues comme à Napoli. Dans cette ancienne galerie d’art lookée par Mur.Mur Architectes (bar à parpaings blancs, murs raclés jusqu’à l’os et imposant plafond-miroir), un pizzaïolo chaussé de Rombaut balance depuis son méga-four à bois de maousses pizzas à la mode di Roma (pâte fines et croustillantes, 12-18 €). Lesquelles, disons-le d’entrée, comptent parmi les meilleures de la capitale !

© Plaq

12. Plaq

5 sur 5 étoiles
Shopping Chocolateries et confiseries Sentier

Sandra Mielenhausen et son compagnon Nicolas Rozier-Chabert ont lâché leurs jobs dans la com et le marketing pour lancer en septembre 2019 Plaq. Une chocolaterie immaculée jouant la carte de l'épure et de la transparence, tant dans le design du spot que dans le packaging des tablettes, ultra-graphique. “C'est un vrai parti pris, explique Nicolas. Traditionnellement, la chocolaterie est un lieu inaccessible, mystérieux, caché. Et la fabrication du chocolat un secret jalousement gardé.” Eux ont eu envie de tout montrer, de démystifier, en donnant à voir à qui veut la chaîne du chocolat dans son ensemble. Au mur, une affiche stylisée reproduit les grandes étapes, tandis que sous nos yeux ébahis les petites mains coupent les cabosses ou enfournent les fèves dans le four.

Advertising

13. “Yves Klein, l’infini bleu” : une nouvelle expo immersive à l’Atelier des Lumières !

Actualités Art

Cerise sur le projo : en parallèle de l’expo, le studio de création Cutback présentera la création Yves Klein, l'infini bleu, conçue spécialement pour l’Atelier des Lumières. Une expo immersive d’une dizaine de minute qui permettra d’admirer une sélection de 90 œuvres et 60 images d’archives, mettant en lumière la pluralité de la carrière de l’artiste, loin de se limiter au mondialement célèbre IKB (International Klein Blue). C’est ainsi qu’on retrouvera ses Anthropométries, Cosmogonies et ses Reliefs Planétaires ou encore tout un tas de Monochromes.

© Romain Gaillard

14. Contraste

4 sur 5 étoiles
Restaurants Gastronomique La Madeleine

Au piano de ce gastro façon appart contemporain moulures, suspension géante rouge Ferrari, banquettes camel en cuir ? Deux potes d’enfance, passés par v'la les étoilés : Kevin de Porre (ex-Kei, Plaza Athénée et Shangri-La Paris) et Erwan Ledru (Le Meurice, Lasserre, Rech). Le jeune duo au diapason brosse dans ce très rupin 8e arrondissement une partition à quatre mains, sans fausses notes et branchée terre/mer. L’entrepreneur Stéphane Manigold, également aux manettes de Substance, persiste ici dans sa volonté de rendre accessible au grand public une gastronomie d’élite. Le midi, formule entrée/plat ou plat/dessert à 35 €, et menu façon retour du marché à 39 €.

Advertising
© Tate

15. Turner

Art Peinture Musée Jacquemart-André, 8e arrondissement

Le Brexit a beau être en marche, la peinture britannique n'a pas l'air de vouloir arrêter de squatter la capitale française. Car après la Collection Courtauld et L'Âge d'or de la peinture anglaise, c'est le ponte William Turner qui va avoir le droit à sa rétrospective au musée Jacquemart-André. En s'acoquinant avec la Tate Britain, le musée va bénéficier de la plus grande collection de tableaux au monde du mythique peintre.

Photo - André Grossmann © 2019 Christo

16. Christo & Jeanne-Claude. Paris !

Art Centre Pompidou (Musée national d'Art moderne), 4e arrondissement

Si leur manie d'empaqueter les objets et monuments a mené le couple aux quatre coins du monde, c'est leur legs parisien qui est mis à l'honneur dans cette rétrospective au Centre Pompidou. Avec, d'un côté, des créations imaginées lors de leur période parisienne au tournant des années 1960, et de l'autre, toute une partie consacrée à leur célèbre empaquetage du Pont-Neuf. Une expo qui trouvera un prolongement pratique en septembre 2020 et l'empaquetage – déjà polémique – de l'Arc de Triomphe.

Advertising
© Carole Cheung

17. Lolo

3 sur 5 étoiles
Bars Bars à vins Faubourg Montmartre

Lolo sert du bon jaja, sans chichis, sans chimie ! Lolo ? Loïc Minel, ex-Hôtel Grand Amour, homme de la night désormais branché tire-bouchon, associé à Christophe Juville. Ouverte à 3 minutes à patte du métro Cadet, la (micro-)cave à manger/couloir des deux gusses, intégralement carrelée en chevron carmin, attire une faune de soiffards au coude à coude. Pas de chaises, comme chez Déviant, et une unique table centrale autour de laquelle gravitent les siffleurs de ballons naturels. Ce soir-là, c’est blindax, et l’extraction ne suffit pas à masquer les odeurs de graillon s’échappant de la cuisine ouverte.

© Gedeon Programmes

18. Pompéi au Grand Palais

Art Grand Palais (galeries nationales), Champs-Elysées

On savait le Grand Palais coutumier du grandiose, allant jusqu'à se dédoubler. Mais de là à amener Pompéi en ses murs ! S'il est vrai qu'on force un peu le trait, la réalité est que le salon d'honneur du Grand Palais s'apprête à accueillir une rétrospective sur la ville, avant et pendant sa destruction par la lave du Vésuve en 79 avant J.-C.. Une expo 2.0 puisqu'elle proposera un parcours entre projections à 360° en très haute définition, créations sonores et reconstitutions en 3D. Egalement au programme, des présentations des fouilles réalisées à travers le temps.

Advertising
© Guillaume Fandel

19. Christian Louboutin : l'Exhibition[niste]

Art Palais de la Porte Dorée Aquarium Tropical, Bel-Air

Les cinéphiles ont leur grand blond et sa chaussure noire, les modeux Christian Louboutin et sa semelle rouge. Au cœur du palais de la Porte-Dorée, là où le créateur a découvert son obsession pour les talons, on découvrira une exposition retraçant les près de trente ans d'activité de Louboutin, au travers notamment de sa fascination pour les voyages. Aux côtés d'une tripotée d'escarpins iconiques, certains modèles seront dévoilés pour la première fois au public.

La maison du Mochi
La maison du Mochi
© La maison du Mochi

20. La Maison du mochi ouvre une seconde adresse rive droite

Actualités Dans nos Assiettes

Et de deux ! Onze mois à peine après avoir inauguré la toute première boutique dédiée aux mochis à Paris, la bien nommée Maison du mochi s'apprête à doubler la mise à partir du vendredi 6 mars avec une nouvelle adresse, rive droite cette fois-ci. Comme dans sa boutique de la rue du Cherche-Midi, seront vendus ce qui ressemble aux meilleurs mochis de la capitale.

Advertising

21. Bambino

4 sur 5 étoiles
Bars Bars à vins Saint-Ambroise

Après avoir colonisé la rue de Rochechouart, Fabien Lombardi, parrain de la triplette Faggio (OsteriaPizzeria et Salumeria), multiplie les ouvertures comme Jésus le pain et le vin. Et vas-y que je te sors une nouvelle pizzeria (au 16 passage des Panoramas) ou comme ici à République, un hype bar à vins naturels et platines, avec cocktails à la tireuse (10 €, pas toujours équilibrés mais carrément torchables) et chouette dînette à tapasser en bande (5-20 €) ! Côté déco, le lieu en jette un max : maillot de Cantona sous verre, batte de baseball en haut de l’étagère (Napoli style) et enceintes maousse en bois trônant au-dessus du comptoir en béton brossé, entre deux classes appliques 50’s.

Mokoloco
Mokoloco
Photograph: Mokoloco

22. Mokoloco

4 sur 5 étoiles
Restaurants Fast-foods, snacks et sandwicheries Roquette

Et de deux ! Après nous avoir collé les poils avec leur cultissime coffee shop, Moko Hirayama et Omar Koreitem – couple le plus mythique depuis Lorie et Garou – continuent façon Midas de transformer tout ce qu’ils touchent en or…gasme culinaire ! A deux coups de pédale de leur première adresse, ils ont rhabillé cette ancienne laverie avec l'habituel dress code du moment : cuisine grande ouverte, comptoir en bois, pierres apparentes… Où ils tentent, cinq midis par semaine, de plier le dwich game !

Advertising
© Géraldine Martens

23. Babka Zana

5 sur 5 étoiles
Shopping Boulangeries Pigalle

Youpi, hourra, alléluia ! Vous pouvez crier et célébrer la nouvelle dans toutes les langues : les dieux de la brioche ont déposé une géniale boulangerie dans le 9e arrondissement, déclinant la babka pour tous les goûts et sous toutes les formes ! Tout ici est d’une perfection rare, parfaitement plié, roulé, tressé, levé, et cuit devant vous, derrière le comptoir en zellige marocain. Contraction du russe babouchka (« grand-mère »), Babka Zana est un hommage à la mère d’Emmanuel Murat : Andrée Zana, auteure de nombreux livres de cuisine dont le hit book La Cuisine juive tunisienne. Avec sa femme Sarah, ils ont eu la bonne idée de s’adjoindre les conseils du super boulanger-pâtissier Benoît Castel. Contrairement à la babka tradi (concoctée à partir d’une brioche « pauvre »), on est là sur une brioche « à la française », bien fatou en beurre AOP Charentes-Poitou, à base de farine de gruau des Moulins Bourgeois, longuement fermentée (24 heures) sur levain naturel liquide !

© Paris, musée d’Orsay, donation de la petite-fille d’Auguste Pellerin, 1969

24. Cézanne et les maîtres. Rêve d'Italie

Art Musée Marmottan-Monet, 16e arrondissement

« Je suis ton maître ». Non, la saga Star Wars ne s'apprête pas à jouer les prolongations au musée Marmottan. Mais il se dégage clairement de cette expo un petit parfum de transmission cher à George Lucas. A travers une soixantaine de toiles, c'est le rapport de Paul Cézanne à la peinture italienne à travers les siècles qui va être mis en lumière.

Advertising
© Benedetta Chiala

25. L’Epi d’Or

3 sur 5 étoiles
Restaurants Français 1er arrondissement

Après avoir racheté La Poule au Pot, mythique bouclard des Halles, le chef et hyperactif entrepreneur Jean-François Piège – Clover Green, Clover Grill et surtout Le Grand Restaurant (2 étoiles) – récidive ! Et relance dans le même quartier L’Epi d’Or, autre institution bistrotière du Vieux Paris, datant de 1880. Ouf, il a gardé intacte la déco (boiseries patinées, comptoir, carrelage…), jusqu’aux murs jaunis, encore encrassés des générations de fumeurs (ah, cette époque où l’on pouvait cloper à table !)

© Tanguy

26. Tanguy

5 sur 5 étoiles
Restaurants Crêperie Grands Boulevards

Il a dit adios à une carrière de cadre à la Défense et s’est lancé dans la crêpe party. Gwilherm Tanguy a grandi dans le Morbihan, à Quistinic (1 436 habitants). Là-bas, on ne dit pas « galette » mais « crêpe salée ». 100 % farine de blé noir (IGP Bretagne ET bio, en direct du moulin de la cousine), elles sont telles que les faisait sa mère-grand (la dame en coiffe bigoudène sur la photo de famille en noir et blanc) : finissimes et croustillantes, dans la pure tradition de la Basse-Bretagne !

Advertising
© Boucherie Grégoire

27. Boucherie Grégoire

5 sur 5 étoiles
Shopping Epiceries Rennes-Sèvres

Quand tu gagnes une étoile pour ton restaurant, tu as envie de quoi ? De racheter la boucherie historique en marbres et billots qui menaçait de fermeture à quelques numéros de là ! C’est ce qu’a fait Antonin Bonnet, en appliquant la même philosophie que pour Quinsou : du beau, du bon, du bon sens. Accompagné par quatre jeunes et dynamiques bouchers de profession, raccord sur l’éthique du projet (dont Vincent Deniau, un ancien pro de rugby reconverti), il ouvre la Boucherie Grégoire en septembre 2019.

© Vincent Desailly

28. Oxmo Puccino

Musique Rap, hip-hop et R&B Olympia, Chaussée-d'Antin

Mine de rien, ça faisait quatre ans qu'Oxmo Puccino n'avait pas enrichi sa déjà très fournie discographie. Impair réparé à la rentrée avec la sortie de La Nuit du réveil, le neuvième album du gosse du 19e. On y retrouve des textes toujours ciselés auxquels s'ajoutent des touches électroniques et des collaborations avec Orelsan ou Cabellero et JeanJass. Accompagné sur scène par plusieurs musiciens, le show Puccino devrait osciller entre l'opéra rap et le jazz. Un beau coup d'œil dans le rétro de ses plus de vingt-cinq ans de carrière.

Advertising

29. Candide

4 sur 5 étoiles
Restaurants Italien 10e arrondissement

A une jetée de mètres de l'une de nos adresses préf’ (la Cave à Michel), Alessandro Candido (ex-Cave de l’Insolite) et Camille Guillaud (ex-cheffe de marque chez Deliveroo) ont casé leur trattorôtisserie. La particularité du spot ? Proposer deux espaces distincts mais reliés. Côté pile, au 37 boulevard de la Villette, un comptoir et des mange debout, en mode sandwicherie le midi (sur place ou à emporter) et cave à manger le soir. Côté face (35 rue de Sambre-et-Meuse), un vrai resto avec service à table, bois brut, délicates opalines ivoire au plafond… Mais aussi et surtout cette imposante rôtissoire à l’entrée.

30. Le monde selon Roger Ballen

5 sur 5 étoiles
Art Photographie Halle Saint Pierre, Montmartre

Entre la réalisation du clip I Fink U Freeky de Die Antwoord ou sa photo iconique Dresie and Casie, Twins, Western Transvaal, Roger Ballan s’est fait un nom comme photographe de l’étrange. 69 ans et une trentaine d’années de photo derrière lui, l’ancien géologue se refuse aux conventions, évoluant en marge du milieu, et ne provoque chez le spectateur que des sentiments extrêmes, de l’amour à la haine. Pas de surprise donc lorsqu’il choisit la Halle Saint-Pierre, espace parisien dédié à l’art brut, pour sa première rétrospective française.

Recommandé

    Vous aimerez aussi

      Advertising