0 J'aime
Epingler

5 choses à savoir sur… ‘Campbell’s Soup Cans’ de Andy Warhol

Pour connaître l'envers du tableau

© DR
'Campbell's Soup Cans', Andy Warhol

Vous ne verrez pas cette œuvre dans la rétrospective actuellement consacrée à Andy Warhol au musée d’Art moderne, ‘Warhol Unlimited’. Et pourtant, c’est avec cet ensemble que l’artiste iconique a posé les bases du pop art. Réalisée en 1962 et composée de 32 toiles au format poster, ‘Campbell’s Soup Cans’ représente autant de boîtes de soupe en conserve reproduites grâce à une technique d'impression jusqu'alors utilisée dans le milieu publicitaire : la sérigraphie. En raison de son procédé semi-industriel, permettant de copier à l'infini une image à l'aide de pochoirs, cette technique fétiche d’Andy Warhol a soulevé un débat autour de l’unicité de l'œuvre d’art et de la création originale. Faisant presque oublier que, sous le fer blanc de ces insipides potages, se cache des secrets et des anecdotes savoureuses. En voici 5.

1. Andy Warhol inspiré par sa mère

Pourquoi l’auteur de ‘Marilyn Diptych’ s’est-il mis en tête de représenter des soupes ? D’après la rumeur, corroborée par son confrère Robert Indiana, Andy Warhol était tout simplement un gros consommateur de soupes Campbell’s. Il en mangeait quotidiennement et c’est d’ailleurs en voyant s’empiler les conserves vides sur son bureau qu’il aurait eu l’idée d’en faire un tableau. Néanmoins, si celles-ci sont devenues le sujet de sa composition, ce serait aussi à cause de sa mère. Dans une interview accordée au magazine The Face en 1985, le peintre américain confiait que sa maman confectionnait des fleurs à partir de boîtes en fer lorsqu’il était petit, et notamment dans celles de la marque Campbell’s. Un souvenir d’enfance comme inspiration, c’est-y pas mignon ?

2. La disposition a changé

Aujourd’hui exposées au MOMA de New York, les 32 toiles de ‘Campbell’s Soup Cans’ sont agencées en un rectangle de 4 boîtes sur 8. Une configuration ramassée qui n’a pas toujours pris cette forme. Lorsque la première présentation au public a lieu le 9 juillet 1962, dans la galerie d’Irving Blum, les « boîtes » sont exposées chacune sur une planchette individuelle et placées en ligne, courant ainsi le long du mur. Une scénographie encombrante censée rappeler le rangement de ces denrées alimentaires sur une étagère. 

'Campbell's Soup Cans', Andy Warhol, MOMA New York © Flickr/Alamodestuff

3. Du choix au menu

De loin, les 32 boîtes de conserve semblent être comme les chats de Paris la nuit : similaires. Mais ce serait se fourvoyer puisque chacune d’entre elles se révèle unique, par sa police, la taille de ses caractères ou les goûts qu’elle décline (tomate, poulet, oignon, céleri… bon appétit !). De même, avez-vous remarqué que l’une de ces boîtes se démarquait en particulier ? La cinquième en partant du bas à gauche (allez-y, cherchez-la, on vous attend). Saveur « Cheddar Cheese », elle est en effet la seule à être affublée d’une étiquette « New ! » et d’un bandeau jaune assurant « Great as a sauce, too ! » (traduction : « très bon comme sauce, également »). 

4. Record de vente… pour quelques mois

En 1970, Andy Warhol a établi un record de prix avec ‘Big Campbell’s Soup Can with Torn Label (Vegetable Beef)’. Ce tableau, dérivé déchiré de la fameuse série ‘Campbell’s Soup Cans’, a été adjugée 60 000 dollars lors d’une vente aux enchères chez Parke-Bernet. Un record pour un artiste américain encore vivant ! Malheureusement, il s’est vu destitué de son titre à peine quelques mois plus tard par son concurrent de toujours, Roy Lichtenstein, et son 'Big Painting no 6'. Concurrent puisqu'à ses débuts, Andy Warhol voulait en effet se lancer dans la bande dessinée, mais a fini par abandonner l’idée sachant qu’il ne ferait jamais mieux que Lichtenstein dans le domaine de l'art influencé par la BD.

'Big Painting no6', Roy Lichtenstein  © Flickr/ksenia_n

5. Andy Warhol s'est-il inspiré de Picasso ?

En usant de la sérigraphie, Andy Warhol prouve qu’il sait parfaitement recopier. Mais est-il aussi bon dans l’art de copier ses pairs ? Possible. En tout cas il existe une étrange coïncidence entre la série des ‘Campbell’s Soup Cans’ et celle d’un autre grand nom de la peinture : Pablo Picasso. En août 1944, le maître espagnol réalise une série de neuf tableaux représentant un plant de tomate sur le rebord d'une fenêtre. Neuf toiles à la fois semblables et différentes, comme les boîtes de conserve d’Andy Warhol. Mais c’est surtout le sujet central de la tomate, également présent dans l’œuvre de l’artiste américain, qui retient l’attention. Et pour cause : c’est le fameux tableau ‘Tomato Soup’ qui débute la série ‘Campbell’s Soup Cans’. Alors, hasard ou hommage ?   

'Plant de tomates', Picasso, 1944 © Flickr/Monica Rossi

L'art se dévoile toujours plus

Artips
© DR/Facebook Artips
1/7

Artips

Tous les dessous de l'art en une appli.

En savoir plus
Par Clotilde Gaillard
5 choses à savoir sur...
© Denis Cristo
2/7

5 choses à savoir sur...

Vous pensez tout savoir des tableaux les plus connus ?

En savoir plus
Par Clotilde Gaillard
Ce que cache l'art
3/7

Ce que cache l'art

L'art a décidément une importante part de mystère.

En savoir plus
Le sexe féminin dans l'art
4/7

Le sexe féminin dans l'art

Ou l'art de se mettre à nu...

En savoir plus
50 œuvres d'art incontournables à Paris
5/7

50 œuvres d'art incontournables à Paris

Si vous ne les connaissez pas toutes, ça va barber !

En savoir plus
10 musées insolites
Photo : © Didier Messina
6/7

10 musées insolites

Dix adresses intimistes pour lutter contre les expositions blockbuster.

En savoir plus
Par Clotilde Gaillard
Devenir une œuvre d'art en 8 leçons
7/7

Devenir une œuvre d'art en 8 leçons

Quelques instructions pour s'entraîner à faire de soi un chef-d'œuvre.

En savoir plus
Par Tania Brimson

+ d'Art et de Culture

Les meilleures expositions à Paris
© C.Gaillard/Eugen Gabritschevsky
1/10

Les meilleures expositions à Paris

Les expositions que vous adorerez en cette fin d'été 

En savoir plus
Expositions gratuites
© Brok
2/10

Expositions gratuites

Si c'est gratuit, pourquoi se priver ? 

En savoir plus
Par Clotilde Gaillard
Musées • Les meilleurs musées gratuits
Photo : © Didier Messina
3/10

Musées • Les meilleurs musées gratuits

L'accès libre à bon nombre de musées, éparpillés à travers la capitale, reste une excellente nouvelle.

En savoir plus
Expositions • Derniers jours
© T.Sevin
4/10

Expositions • Derniers jours

Dernier rappel culture avant la fermeture  

En savoir plus
Par Clotilde Gaillard
Expositions • Prochainement
© Coll. Centre Pompidou, Musée national d’art moderne / Photo : Philippe Migeat © ADAGP, Paris 2016
5/10

Expositions • Prochainement

L'essentiel des expos que l'on attend avec impatience. 

En savoir plus
Par Clotilde Gaillard
20 musées insolites
6/10

20 musées insolites

Quel est le point commun entre le vin, le phonographe et la Préfecture de Police ?

En savoir plus
Par Clotilde Gaillard
15 musées intimistes
© Pavillons de Bercy
7/10

15 musées intimistes

Marre de contempler un tableau de maître avec dix têtes devant ? 

En savoir plus
Par Clotilde Gaillard
Les musées ouverts le dimanche
© Lemau Studio
8/10

Les musées ouverts le dimanche

Le dimanche, « musée » ne rime pas toujours avec « fermé »...

En savoir plus
Par Clotilde Gaillard
Musées à Paris : les incontournables
9/10

Musées à Paris : les incontournables

Paris compte plusieurs centaines de musées. Mais voici ceux qu'il faut absolument avoir visités.

En savoir plus
50 œuvres d'art incontournables à Paris
10/10

50 œuvres d'art incontournables à Paris

Lichtenstein à Beaubourg, Braque au Grand Palais, 'Masculin/Masculin' au musée d'Orsay...

En savoir plus

Commentaires

1 comments
Alex Pz
Alex Pz

Et sixième anecdote sur les soupes de Warhol : les toiles apparaissent dans au moins deux épisodes des Simpsons, "Brush with greatness" et "Mom and Pop art" (où Homer rêve qu'Andy Warhol lui verse le contenu de ses boîtes de conserve dessus).


Sinon, le meilleur de Warhol, je dirais que c'est pour moi la série "Death & Disaster" qui - jeu de mots facile - reste une tuerie.